background preloader

YouTube - Broadcast Yourself

YouTube - Broadcast Yourself
Related:  OGM et agricultureAgriculture Urbaine

Un comité recommande de ne pas étiqueter... Ottawa a approuvé en mai dernier la commercialisation d’un saumon génétiquement modifié, le premier animal transgénique destiné à la consommation humaine. Mais il sera peut-être impossible de le reconnaître sur les tablettes de la poissonnerie. C’est du moins ce que recommande le Comité permanent de l’agriculture et de l’agroalimentaire, qui vient de déposer son rapport sur les animaux génétiquement modifiés destinés à la consommation humaine. « La majorité des Canadiens demandent l’étiquetage obligatoire des OGM. Plus de transparence Le Comité de l’agriculture est constitué proportionnellement d’élus des principaux partis. Dans son rapport, le Comité donne quelques tapes sur les doigts du gouvernement fédéral. Selon Ruth Ellen Brosseau, les études qui mènent à ces décisions devraient être publiques. « Il faut que les Canadiens aient accès à ces documents », estime la députée de Berthier–Maskinongé. Qu’est-ce que le saumon génétiquement modifié ?

Et si on transformait le toit de votre immeuble en potager ? | Rue89 Planète Une ferme Lufa sur un toit de Montréal (Fermes Lufa) Une batavia fraîchement cueillie qui craque sous la dent est un plaisir simple mais difficile à satisfaire pour un citadin. A mesure que les villes s’étendent et que les bonnes terres agricoles s’épuisent, l’appétit des consommateurs pour les produits frais et locaux se fait plus pressant. L’idée En Amérique du Nord, l’agriculture urbaine est en plein essor. Depuis, les jardins sur les toits de la « Grosse Pomme » ont fait souche et pris de l’ampleur. Une ferme sur un toit, « l’agriculture de l’avenir » Son créateur, Mohamed Hage, un jeune informaticien né au Liban, aime raconter s’être inspiré de la lufa (ou loofah), une variété de courge grimpante qu’il voyait pousser, enfant, jusque sur le toit de sa maison natale : « Pour moi, c’était tout naturel de construire une serre sur un toit. En 2009, il fonde la société Les fermes Lufa qui commercialise depuis avril 2011 les récoltes de sa première serre urbaine. Ce qu’il reste à faire

Autres ressources Menu de l'émission du 8 octobre | La semaine verte Consommation Menu de l'émission du 8 octobre Le samedi 8 octobre 2011 Cette semaine à La semaine verte, nous vous présentons une émission spéciale sur le bio. Créer un compte Dossier / l'agriculture urbaine Sous la direction de Eric Duchemin (VertigO - La revue électronique en sciences de l’environnement) (Institut des sciences de l’environnement, Université du Québec à Montréal) (Université du Québec à Montréal), Luc Mougeot (CRDI, Canada) et Joe Nasr (Collège Ryerson, Canada) Depuis maintenant plus d’une décennie - selon la plus récente estimation disponible – ils sont mondialement environ 800 millions à pratiquer l’agriculture urbaine (AU). 200 millions d’entre eux réalisent de la production de marché et 150 millions le font à plein temps. Ces gens produisent environ 15% de la production mondiale de nourriture. Selon les prédictions, ce pourcentage pourrait doubler dans la prochaine génération.

Eagle Street Rooftop Farm | A Rooftop Farm in Greenpoint Brooklyn Les fermes géantes sont-elles compatibles avec l’agriculture écologique Après la ferme des 1 000 vaches, c’est au tour d’une ferme géante de 1 200 taurillons, dans la Vienne, de créer la polémique. Alors que s’est ouvert, samedi, le 52e Salon de l’agriculture, placé cette année sous le signe de l’écologie, ce nouveau projet de construction relance le débat sur l’élevage intensif et ses conséquences sur l’environnement. Une exploitation de 16 000 m2 pouvant accueillir jusqu’à 1 200 jeunes taureaux destinés à la production de viande… Le projet de construction d’une ferme géante à Coussay-les-Bois, dans le département de la Vienne ne fait pas l’unanimité. Depuis quelques semaines, les maires des communes avoisinantes et l’association locale de défense de l’environnement expriment leurs inquiétudes. Ils craignent des retombées économiques désastreuses pour les petits éleveurs de la région, et une importante pollution de la nappe phréatique, située à proximité du futur site, dues aux déjections animales. Peut-on allier élevage intensif et agriculture écologique ?

Les Principes de la Permaculture en Français Aide à la mise en oeuvre

Related: