background preloader

Identité numérique : quand les élèves font la loi

Identité numérique : quand les élèves font la loi
[Une fois n’est pas coutume, vous trouverez ci-dessous l’excellent article écrit par Bertrand Formet @ticechampagnole à propos de l’expérience menée avec Twitter par Amandine Terrier @amandineter, professeur des écoles en charge d’un cycle 3 à Crotenay, dans le Jura. Merci à eux deux d’en avoir autorisé une nouvelle publication ici.] Comme vous avez pu le lire dans les billets précédents du site, nous suivons, Amandine et moi, en direct, via une application installée sur nos « smartphones », les interactions liées au compte de la classe. L’un des objectifs pédagogiques développés par l’utilisation de l’outil Twitter au cycle 3 étant l’éducation aux médias et plus particulièrement à l’internet et aux médias sociaux numériques, toutes les autres interactions liées au compte Twitter sont laissées à l’appréciation de la classe. Ainsi, les élèves s’interrogent sur leurs nouveaux abonnés grâce à un questionnement en plusieurs étapes qu’ils ont établi au fil des mois :

Des écoliers du futur à Seclin : on « twitte » en CE 1 à l'Immac! - Actualité Seclin « T'as lu mon tweet, papa ? » Ils n'ont que sept ans, mais déjà, ils savent communiquer avec les moyens les plus tendance ! Les 28 élèvesde la classe de CE1 B de l'Immaculée se sont en effet mis à « twitter », depuis le début de l'année, avec d'autres classes, en France et à l'étranger, mais aussi avec leurs parents... qui essaient de suivre le mouvement ! Hier matin, c'est par un message sur Twitter qu'un papa a souhaité l'anniversaire de sa fille. Un « tweet » lu devant toute la classe par Céline Lamare, l'institutrice de cette classe « high-tech ». Tous les jours, ces écoliers du futur lisent les messages reçus des parents mais aussi des autres classes avec lesquelles ils communiquent, en France, en Belgique et au Canada. « Nous utilisons le même Twitter que tout le monde mais seuls nos abonnés peuvent voir nos messages, c'est-à-dire les classes avec lesquelles nous correspondons et les parents. Des élèves en difficulté trouvent le goût d'écrire La Voix du Nord

Des tweets aux écrits longs, vers une passerelle transatlantique* *Merci à au génie créateur et créatif de Bertrand Formet pour le titre du projet et pour plusieurs précisions apportées au billet, notamment en ce qui concerne les programmes d’études français. Bon, ben voilà, on y est : le projet #twittclasse Québec-France vient de voir le jour, et moi, je suis comme une maman qui contemple son bébé pour la première fois : émerveillée, ravie, conquise et je vous promets que, dans la bouche d’Amandine Terrier, cet adjectif sonne encore plus joli . L’intention L’idée au départ est de mener une expérience qui démontre l’intégration des TIC au service des apprentissages en français et au développement de la compétence à écrire, en utilisant entre autres des outils de microblogage comme Twitter et ou de blogue comme Tumblr, partant de l’hypothèse que produire des écrits courts au quotidien avec un destinataire réel permet de relancer la motivation des élèves à produire des textes plus longs que les 140 caractères imposés par Twitter. Les acteurs Étape 1 Jour 1

Kindergarten Around the World 2011-12! Update: More info on Kindergarten Around the World can be found here, on our shiny new blog! It seems it is time to find an online home for details of this, my own pet #kinderchat project! Kindergarten Around the World has recently generated lots of interest, and lots of questions, so I am hoping the project description below, will answer most of your questions about participating. To help increase the diversity of the project, I need help spreading the word to overseas schools! Kindergarten Around The World 2011-12 Kindergarten Around the World is a twitter-based virtual exchange project, allowing young students to experience and explore life in another country by building a relationship with a class of similarly-aged children. The project is based out of Calgary French and International School (www.cfis.com) located in Calgary, Canada. Here is an example of a project from last year: Thanks for helping to spread the word!

Les potentiels éducatifs des TIC Les élèves faisant un usage intensif des TIC, ces dernières comportent une dimension éducative. Les blogs* ont été rapidement utilisés par les acteurs éducatifs pour rendre compte de la vie de la classe ou à l’occasion d’une sortie scolaire. Apparus plus tardivement, au début des années 2000, les réseaux sociaux** servent à un usage éducatif depuis quelques années. Les premiers usages de Twitter et de Facebook dans des classes françaises remonteraient à 2009. * Site Internet personnel qui permet à un internaute de publier facilement et simplement des informations en ligne, sous la forme d’un journal.** Un réseau social est le point de rassemblement sur Internet d’un groupe d’individus et/ou d’organisations, qui met à leur disposition un profil (carte d’identité électronique) et des outils favorisant les échanges entre différentes communautés. (Définition des ASL Antilles-Guyane). Des Twittos en herbe Jean-Roch Masson détaille le procédé sur son blog. Un outil ni bon, ni mauvais en soi

50 classes primaires utilisent Twitter comme apprentissage à la lecture et à l'écriture Parents, vous ne savez pas tweeter? Écrire un message court en 140 signes et pas un de plus? Aucun problème, votre enfant de 6 ans va bientôt vous apprendre les rudiments de ce réseau social. Des enseignants de primaire se sont en effet lancés l’année dernière dans la création de "Twittclasses". Ils considèrent cet outil de microblogging comme un apport pédagogique pour l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. À la rentrée 2010, seules trois classes françaises s’étaient lancées dans l’aventure. Jean-Roch Masson, instituteur à Dunkerque, est l’un des pionniers. "L’utilisation de Twitter en classe fonctionne pleinement. Adeline Fleury - Le Journal du Dimanche

Rencontre avec @peupleloup « Dirreve's Blog Il y a 6 mois de cela, peu de temps après la rentrée scolaire, l’animateur TICE @TiceVesoulSud de la circonscription me propose de créer un compte sur Twitter avec ma classe de CP. Je connais cette personne depuis plusieurs années et comme il est un pro de l’informatique, je fais souvent appel à lui pour me dépanner. Mais là, dans quoi va-t-il m’embarquer? Une fois les premières manipulations maîtrisées , les écrits et expériences des collègues qui utilisent cet outil au sein de leur classe étudiées, j’arrive un matin avec un nouveau projet à annoncer à mes élèves. Des comptes-classes s’ajoutent petit à petit, nous communiquons par le biais de Twitter chaque jour : des petites informations genre énigmes à proposer et à résoudre en parallèle, un travail de vocabulaire sur le mot du jour avec le calendrier des Incollables, des photos de la région à situer et replacer sur une carte (avec @TiceVesoulSud) …etc Dès le lendemain matin, mes loulous sont ravis quand je leur annonce la nouvelle.

Twitter in the Classroom: Watch This Teacher Engage Shy Students in Learning History - Education Still skeptical about the value of using Twitter as a tool to engage introverted students in classroom lessons? You're not alone. A recent survey of almost 2,000 teachers found that half think that using Twitter (and Facebook) in the classroom "is harmful to the learning experience." In the video above, you can watch Legaspi teach a World War I lesson, and hear him explain how Twitter has revolutionized discussions, helped him know more about his shy students, and modify his instruction to meet their needs.

J'ai dix ans et je tweete intelligemment - Forum 2011 Amandine Terrier est enseignante à Crotenay dans le Jura dans une classe multi-niveaux de CE2-CM1-CM2. Elle a expérimenté twitter pour communiquer avec les parents lors d’un voyage scolaire à Paris. Moins contraignant qu’un blog dont la mise à jour pouvait s’avérer fastidieuse après une journée bien remplie, l’outil tweetter permettait aux enfants de raconter en quelques mots les faits marquants en utilisant le téléphone portable de leur maîtresse. Et voilà c’est ainsi que l’aventure twitter a commencé pour s’épanouir et être primée au forum de Lyon. Pour des raisons personnelles, Amandine a du renoncer au dernier moment à venir défendre son projet. Elle a trouvé en Bertrand Formet, un ambassadeur tout à fait à la hauteur. Normal, depuis le début du projet, Bertrand accompagne Amandine en tant qu’animateur Tice. L’utilisation du réseau social devait s’arrêter là ; une utilisation ponctuelle pour une éducation pratique aux nouveaux médias. Monique Royer Le journal d’Amandine Terrier

Quid de la confidentialité sur Twitter La première chose à savoir concernant Twitter, c’est que par principe, tous les tweets sont visibles par tout le monde (que l’on soit inscrit ou non au service). D’autre part, les moteurs de recherches référencent plutôt bien les contenus publiés sur Twitter, et si un tweet est relayé par plusieurs personnes, il sera d’autant plus difficile de le supprimer (en fait c’est impossible). Du fait de sa simplicité, Twitter ne propose pas énormément de paramètres de confidentialité comme Facebook. Voilà une liste des mesures de sécurité applicables aux comptes : - Il est possible (et recommandé) d’utiliser le protocole HTTPS quand cela est possible. - Une option permet aussi de protéger ses tweets.

Sévère correction | Just another WordPress.com site Actualité de l'école numérique

Related: