background preloader

Identité numérique : quand les élèves font la loi

Identité numérique : quand les élèves font la loi
[Une fois n’est pas coutume, vous trouverez ci-dessous l’excellent article écrit par Bertrand Formet @ticechampagnole à propos de l’expérience menée avec Twitter par Amandine Terrier @amandineter, professeur des écoles en charge d’un cycle 3 à Crotenay, dans le Jura. Merci à eux deux d’en avoir autorisé une nouvelle publication ici.] Comme vous avez pu le lire dans les billets précédents du site, nous suivons, Amandine et moi, en direct, via une application installée sur nos « smartphones », les interactions liées au compte de la classe. L’un des objectifs pédagogiques développés par l’utilisation de l’outil Twitter au cycle 3 étant l’éducation aux médias et plus particulièrement à l’internet et aux médias sociaux numériques, toutes les autres interactions liées au compte Twitter sont laissées à l’appréciation de la classe. Ainsi, les élèves s’interrogent sur leurs nouveaux abonnés grâce à un questionnement en plusieurs étapes qu’ils ont établi au fil des mois : Related:  Identité numérique

J’ai 5 ans et je tweete à l’école ! Twitter investit les salles de classe. Les initiatives d’enseignants se multiplient en France auprès d’élèves de plus en plus jeunes. En Suisse, ce sont les tablettes numériques qui gagnent le milieu scolaire. Zoom sur les technologies de l’éducation. Depuis novembre 2011, à l'école maternelle de Siarrouy, une petite commune rurale des Hautes-Pyrénées dans le Sud-Ouest français, c’est la révolution. "Arriver à se décentrer de sa propre idée pour un enfant de cinq ans est très important. Ici, le compte Twitter de la classe (@matersiarrouy) est fermé. Un peu réticents au début, les parents sont maintenant séduits. Des twittclasses comme celle d'Olivier Menadier, on en compte aujourd’hui près de 150 en France, mais aucune en Suisse. Si Twitter n’existe pas encore dans les écoles helvètes, en revanche les tablettes numériques sont arrivées ! Pour ces appareils, l'Institut International de Lancy (IIL) dépense par année un peu plus de 200 francs par enfant. Nicolas Szilas, pédagogue.

Des écoliers du futur à Seclin : on « twitte » en CE 1 à l'Immac! - Actualité Seclin « T'as lu mon tweet, papa ? » Ils n'ont que sept ans, mais déjà, ils savent communiquer avec les moyens les plus tendance ! Les 28 élèvesde la classe de CE1 B de l'Immaculée se sont en effet mis à « twitter », depuis le début de l'année, avec d'autres classes, en France et à l'étranger, mais aussi avec leurs parents... qui essaient de suivre le mouvement ! Hier matin, c'est par un message sur Twitter qu'un papa a souhaité l'anniversaire de sa fille. Un « tweet » lu devant toute la classe par Céline Lamare, l'institutrice de cette classe « high-tech ». Tous les jours, ces écoliers du futur lisent les messages reçus des parents mais aussi des autres classes avec lesquelles ils communiquent, en France, en Belgique et au Canada. « Nous utilisons le même Twitter que tout le monde mais seuls nos abonnés peuvent voir nos messages, c'est-à-dire les classes avec lesquelles nous correspondons et les parents. Des élèves en difficulté trouvent le goût d'écrire La Voix du Nord

Interroger son identité sur internet Nous pouvons nous donner à nous-mêmes ce qui traditionnellement nous a été imposé :notre nom. Ce qui définit notre identité et que nous devrions décliner devant toute autorité qui nous somme de répondre, d’être responsable, peut n’être plus que le fruit de l’imagination. Certes, dans le monde physique quotidien, il est toujours possible de tricher avec son identité, de se déguiser, d’emprunter l’identité d’un autre, mais les occasions, sur internet, deviennent plus nombreuses et le sentiment d’impunité parfois plus grand.Avons-nous donc tous les droits, dans ce monde imaginaire ? On peut être tenté d’y croire, d’autant plus que nous sommes dispensés d’une présence physique réelle.Et pourtant, derrière ce nom ou ce pseudo, il y a toujours des personnes, des individusqu’il ne faut pas oublier et qui ne doivent pas s’oublier.

E-réputation et identité numérique dans un siècle L’objectif de l’article est de se projeter un siècle en avance et replacer l’identité numérique et la réputation dans un contexte futuriste et suisse. A débattre en commentaires… 4 juin 2112, Genève, Suisse. Suite aux évolutions technologiques et l’utilisation généralisée d’Internet par 99,3% de la population helvétique, la question de l’identité numérique est soulevée par l’Etat. Grace à l’ubiquité des réseaux sociaux l’individu surfe désormais sur le web avec une identité unique. Comment les entreprises utilisent l’identité numérique pour gérer leur réputation de marque et les relations avec le consommateur : Les entreprises étudient le « big data » lié à l’identité numérique de leurs consommateurs. Le principe d’e-réputation est au centre de la réflexion stratégique des entreprises. Les mesures légales mises en place par l’Etat depuis que l’identité numérique existe : Disparition de l’anonymat en ligne.

Pour une application pédagogique réussie de Twitter À la lecture du rapport de S. Parent et de M. Deschênes (2012), Les applications pédagogiques de Twitter et de Wikis, Blogues et Web 2.0. Opportunités et impact pour la formation à distance de Lucie Audet (2010), j’ai compris que Twitter pouvait servir à l’apprentissage de l’argumentation et du débat, et aussi à des fins de créations collectives de contes ou de romans, par exemple, dans une approche éducative issue de la collaboration. Il est aussi possible d’y jumeler une multitude d’options, entre autres pour la réalisation de sondages. La littérature a aussi mis en lumière des expériences menées par une poignée d’enseignants, passionnés par les innovations techniques au goût du jour. Dans cet article, il sera question de scénarisation pédagogique et d’une grille d’utilisation du microblogue en éducation. 1-À la recherche d’études scientifiques sur les microblogues Il est vrai que l’étude portait sur la FAD et non sur les projets éducatifs en salle de classe. d) Twitter pour… Tweeter

Des tweets aux écrits longs, vers une passerelle transatlantique* *Merci à au génie créateur et créatif de Bertrand Formet pour le titre du projet et pour plusieurs précisions apportées au billet, notamment en ce qui concerne les programmes d’études français. Bon, ben voilà, on y est : le projet #twittclasse Québec-France vient de voir le jour, et moi, je suis comme une maman qui contemple son bébé pour la première fois : émerveillée, ravie, conquise et je vous promets que, dans la bouche d’Amandine Terrier, cet adjectif sonne encore plus joli . L’intention L’idée au départ est de mener une expérience qui démontre l’intégration des TIC au service des apprentissages en français et au développement de la compétence à écrire, en utilisant entre autres des outils de microblogage comme Twitter et ou de blogue comme Tumblr, partant de l’hypothèse que produire des écrits courts au quotidien avec un destinataire réel permet de relancer la motivation des élèves à produire des textes plus longs que les 140 caractères imposés par Twitter. Les acteurs Étape 1 Jour 1

Quiz : maîtrisez-vous vraiment votre identité numérique ? La maîtrise de l’identité numérique, c’est important. D’un point de vue personnel bien-sûr, mais aussi pour optimiser son employabilité. Les recruteurs sont nombreux à scruter nos traces en ligne ! Avant toute chose, il est important de faire un état des lieux : on peut par exemple chercher son nom sur Google, et regarder les résultats obtenus. 9 quiz Question 1 Quel élément ne fait pas partie de l'identité numérique ? Les profils nominatifs sur les réseaux sociaux Les articles de blog signés de son nom Les commentaires anonymes sur les forums Question 2 Quelle ville propose le test "Soyez net sur le net" ? Paris Monaco Lille Question 3 Pour supprimer ses données personnelles sur Internet, on peut saisir : La NSA La CNIL Le FBI Question 4 Quel organisme est accusé d'espionner les données des internautes ? Question 5 Combien de recruteurs se renseignent en ligne sur les candidats ? Question 6 Quel élément peut le plus jouer en faveur du candidat ? Le soutien à un parti politique L'absence de traces en ligne

IDENTITÉ NUMÉRIQUE by K. Derraze on Prezi Les coulisses d’un Live Tweet. Quand des collégiens interviewent un journaliste réfugié politique. Depuis le début de l’année scolaire six élèves de 3ème du collège Matisse (76) participent à un atelier « tablettes tactiles » dont le point d’orgue va être la rencontre d’un journaliste réfugié politique. A l’initiative du dispositif Sophie Bocquet, professeur documentaliste, et Nadya Benyounes, chargée de mission TUIC au CRDP de Haute Normandie, ont souhaité partager leur enthousiasme pour Twitter tout en cheminant aux côtés des élèves sur les réseaux sociaux. Retenu dans le cadre de l’opération « Renvoyé spécial », ce travail s’inscrit dans une perspective d’éducation aux médias, sous le nom ["Je m'informe et j'informe"]( Le projet mis en œuvre répond aux objectifs de la culture informationnelle dont on retrouve les 3R (réaliser, réfléchir et résister) d’Alexandre Serres. Un jeu de l’interview auquel nous nous proposons qu’ils se prêtent afin qu’ils entrevoient cet aspect de leur travail. Aïcha : Non.

Kindergarten Around the World 2011-12! Update: More info on Kindergarten Around the World can be found here, on our shiny new blog! It seems it is time to find an online home for details of this, my own pet #kinderchat project! Kindergarten Around the World has recently generated lots of interest, and lots of questions, so I am hoping the project description below, will answer most of your questions about participating. To help increase the diversity of the project, I need help spreading the word to overseas schools! Kindergarten Around The World 2011-12 Kindergarten Around the World is a twitter-based virtual exchange project, allowing young students to experience and explore life in another country by building a relationship with a class of similarly-aged children. The project is based out of Calgary French and International School (www.cfis.com) located in Calgary, Canada. Here is an example of a project from last year: Thanks for helping to spread the word!

Deux lycéens exclus pour avoir usurpé l'identité de leurs profs sur Facebook Par Francetv info Mis à jour le , publié le Partager C'est une sanction en forme d'exemple au lycée Lakanal de Sceaux (Hauts-de-Seine) contre deux élèves de seconde qui avaient insulté quatre de leurs professeurs sur Facebook après avoir usurpé leur identité. Les lycéens avaient créé de faux profils de ces enseignants et avaient posté des commentaires injurieux à leur propos. Une plainte a été déposée et une enquête préliminaire a été ouverte au commissariat de Châtenay-Malabry pour "injure publique envers un fonctionnaire chargé du service public par parole, image, écrit ou moyen de communication électronique" et "atteinte à la dignité".

Related: