background preloader

03 VIDEO La vie en open space

03 VIDEO La vie en open space
Related:  VIDEOS pour illustrer Conditions de travail

Vidéo 1 : Risques Psychosociaux ou RPS : de quoi parle-t-on exactement ? | Consulter | Moyens d'action Le rôle de l’employeur consiste avant tout à identifier ce qui, dans l’environnement de travail, contribue à générer des troubles individuels ou collectifs ou bien à aggraver l’état de santé d’un individu. L’environnement de travail comprend l’activité, le lien social, le lien managérial, l’organisation du travail, le lien à l’emploi et l’équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle. <div style="background-color:red;color:white;width:160px"><strong>JavaScript est désactivé!</strong><br />Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.</div> Adobe Flash Player non installé ou plus vieux que 9.0.115!

Vidéo 2 : Risques Psychosociaux ou RPS : les obligations de l’employeur | Consulter | Moyens d'action L’accord inter-professionnel sur le stress de juillet 2008 prévoit que l’employeur doit protéger la santé des salariés, notamment en identifiant et en prévenant le stress professionnel : Il doit évaluer les risques, les supprimer ou du moins maitriser l’impact de l’exposition au risque sur la santé. Aujourd’hui l’employeur doit intégrer le risque psychosocial dans le document unique d’évaluation et de prévention des risques professionnels <div style="background-color:red;color:white;width:160px"><strong>JavaScript est désactivé!</strong><br />Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.</div> Adobe Flash Player non installé ou plus vieux que 9.0.115!

Vidéo 3 : Les symptômes et conséquences des risques psychosociaux ou RPS | Consulter | Moyens d'action Les symptômes sont très variables d’un individu à l’autre. La gravité des atteintes augmente en fonction de la durée d’exposition. Les situations à risque psychosocial se manifestent de manière variable et peuvent impacter non seulement l’individu dans sa santé physique, morale ou dans son environnement privé, mais aussi les relations dans les collectifs de travail, ainsi que l’usager pris en charge. <div style="background-color:red;color:white;width:160px"><strong>JavaScript est désactivé!</strong><br />Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript. Adobe Flash Player non installé ou plus vieux que 9.0.115!

Vidéo 4 : Les Risques Psychosociaux ou RPS spécifiques au secteur social et médico-social | Consulter | Moyens d'action Le secteur social et médico-social vit une profonde mutation qui s’accompagne de risques professionnels. On observe dans ce secteur de nouveaux facteurs de risques , tels que : - Passage d’une culture professionnelle orale à une culture de type industrielle - Perte de sens du travail - Coordination défaillante de la prise en charge - Charge émotionnelle accrue, etc. <div style="background-color:red;color:white;width:160px"><strong>JavaScript est désactivé! Adobe Flash Player non installé ou plus vieux que 9.0.115!

Vidéo 5 : Risques Psychosociaux ou RPS : quels moyens de prévention ? | Consulter | Moyens d'action On distingue 3 niveaux de prévention : - la prévention primaire qui consiste à aménager les situations de travail pour réduire l’exposition au risque. - la prévention secondaire qui consiste atténuer le plus rapidement possible l’impact sur la santé en cas d’atteinte - la prévention tertiaire qui consiste à traiter les situations de souffrance et de crise. <div style="background-color:red;color:white;width:160px"><strong>JavaScript est désactivé! Adobe Flash Player non installé ou plus vieux que 9.0.115!

Vidéo 6 : Risques Psychosociaux ou RPS : comment agir dans mon institution ? | Consulter | Moyens d'action On distingue 3 types d’actions en fonction du climat institutionnel et des enjeux : - la démarche interne par laquelle on évalue les risques existants et on conçoit le plan de prévention. - l’étude d’impact grâce à laquelle on identifie des risques potentiels et ou on accompagne le changement - la démarche externe via l’intervention d’un tiers pour accompagner une institution à la sortie de situations de crise. <div style="background-color:red;color:white;width:160px"><strong>JavaScript est désactivé!</strong><br />Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript. Adobe Flash Player non installé ou plus vieux que 9.0.115!

Maîtriser la rumeur dans l'entreprise "La rumeur est insidieuse", confie Laurence Houdeville, directrice du pôle communication de la société de conseil Inergie. Une fois lancée, difficile en effet de l'arrêter et d'en retrouver l'origine. Afin d'être très réactif face à ce type de phénomène, il faut donc garder les yeux - et les oreilles - grand ouverts. L'inconnu, source de toutes les rumeurs Lorsque l'entreprise vit des moments troublés, la diffusion de l'information se fait parfois de façon anarchique. Dans ces moments là, détaille-t-elle, "la rumeur part généralement d'un élément d'information mal transmis. Reconnaître la rumeur en voie de prolifération Laurence Houdeville recommande de mettre en place des stratégies de veille, en amont, afin de savoir ce qui gronde dans l'entreprise.

Document unique, outil essentiel de la prévention Le document unique transcrit les résultats de l’évaluation des risques et liste les solutions à mettre en œuvre. Plus qu’un simple inventaire, ce document obligatoire est un outil essentiel pour lancer une démarche de prévention dans l’entreprise et la pérenniser. Ce document doit être mis à jour au minimum chaque année. Le document unique est une obligation pour toutes les entreprises depuis 2001. Identifier les dangers et analyser les risques Le document unique doit, selon la loi, comporter un « inventaire » des risques professionnels identifiés dans l’entreprise. Document unique : ce qu’il peut contenir Une identification des dangers C’est l’inventaire exigé par la loi. Une hiérarchisation des risques Les risques identifiés, notés selon les critères propres à l’entreprise (probabilité d’occurrence, gravité, fréquence, nombre de personnes concernées…), sont ensuite classés. Des propositions d’actions de prévention Toute mesure de prévention pertinente est discutée.

Les entreprises les plus innovantes sont ... Innover, innover, il en restera toujours quelque chose. Selon le classement établi par le cabinet de conseil Boston Consulting Group, Apple et Google restent les deux entreprises les plus innovantes dans le monde. La déferlante asiatique Elles sont suivies par Samsung qui gagne huit places par rapport au classement 2011. Le sud-coréen Hyundai avance de douze rangs pour se hisser en dixième position. Renault, l'unique représentant français Autre nouveau venu, Huawei (téléphonie mobile) se positionne 36e. Autre -petit- motif de satisfaction, la France sauve en partie ses couleurs avec Airbus, l'avionneur européen (46e). Quels enseignements peut-on tirer de ce classement?

Related: