background preloader

01 Vidéo Barbie dénoncer les conditions de travail

01 Vidéo Barbie dénoncer les conditions de travail
Related:  VIDEOS pour illustrer Conditions de travail

Vidéo 1 : Risques Psychosociaux ou RPS : de quoi parle-t-on exactement ? | Consulter | Moyens d'action Le rôle de l’employeur consiste avant tout à identifier ce qui, dans l’environnement de travail, contribue à générer des troubles individuels ou collectifs ou bien à aggraver l’état de santé d’un individu. L’environnement de travail comprend l’activité, le lien social, le lien managérial, l’organisation du travail, le lien à l’emploi et l’équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle. <div style="background-color:red;color:white;width:160px"><strong>JavaScript est désactivé!</strong><br />Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.</div> Adobe Flash Player non installé ou plus vieux que 9.0.115!

Le bulletin de paie Dernière mise à jour le 31 décembre 2013 Synthèse Au moment du versement de son salaire, un bulletin de paie doit être remis à chaque salarié. Certaines mentions figurent obligatoirement dans ce document. A savoir Des règles particulières peuvent s’appliquer lorsque l’employeur a recours à des dispositifs de simplification administrative : titre emploi-service entreprise, (TESE), chèque emploi-service universel, chèque emploi-associatif. Sommaire Fiche détaillée Quelles sont les mentions obligatoires ? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : l’employeur (nom, adresse, numéro d’immatriculation, code APE, numéro Siret…) ; le salarié (nom, emploi occupé, position dans la classification de la convention collective) ; l’URSSAF ou la MSA (Mutualité sociale agricole) auprès de laquelle les cotisations sont versées ; la convention collective applicable. Figurent également : Et les mentions interdites ? Quelles sont les conditions de remise du bulletin de paie ?

Mieux travailler ensemble - Extraits vidéo Saynète 1 : Je vous rappelle le leitmotiv de la DG : remettre le collectif au centre de l’entreprise. En travaillant mieux, on sera plus heureux, donc plus créatifs. - Saynète 2 : Voilà, pour éviter des retards de livraison, notamment dans la zone euro, j’ai pensé à un mode de transport par les airs - Par les airs ? - Oui, en hélicoptère - En hélicoptère… Vous vous rendez compte du temps que vous perdez avec ce genre de conneries.

Vidéo 2 : Risques Psychosociaux ou RPS : les obligations de l’employeur | Consulter | Moyens d'action L’accord inter-professionnel sur le stress de juillet 2008 prévoit que l’employeur doit protéger la santé des salariés, notamment en identifiant et en prévenant le stress professionnel : Il doit évaluer les risques, les supprimer ou du moins maitriser l’impact de l’exposition au risque sur la santé. Aujourd’hui l’employeur doit intégrer le risque psychosocial dans le document unique d’évaluation et de prévention des risques professionnels <div style="background-color:red;color:white;width:160px"><strong>JavaScript est désactivé! Adobe Flash Player non installé ou plus vieux que 9.0.115!

Charges sociales : le montant à payer sur un salaire Le montant des charges salariales représente 22% du salaire brut (ou 28% du salaire net) Le montant moyen des charges salariales, retenue au salarié par l'entreprise, s'élève à 22% du salaire brut. Donc pour un salaire net de 1000 euros, le montant des charges salariales s’élève à 1000/(1-0,22) x 0,22 = 282 euros (28% du net) Le salaire brut nécessaire au versement d’un salaire net de 1000 euros est donc de 1282 euros. Le montant des charges sociales patronales est compris entre 25% à 42% du salaire brut (ou 54% du salaire net) Pour un salaire brut de 1282 euros, le montant des charges sociales patronales versées par l'entreprise, est égal à 42% soit 538 euros. Par rapport au salaire net (1000 euros), le montant des charges patronales est donc égal à 54% (= 538/1000) Le total des charges sociales salariales et patronales est donc égal à 64% du salaire brut (ou 82% du salaire net) Les charges sociales salariales pour un salaire net de 1000 euros s'élèvent à 282 euros.

Vidéo 3 : Les symptômes et conséquences des risques psychosociaux ou RPS | Consulter | Moyens d'action Les symptômes sont très variables d’un individu à l’autre. La gravité des atteintes augmente en fonction de la durée d’exposition. Les situations à risque psychosocial se manifestent de manière variable et peuvent impacter non seulement l’individu dans sa santé physique, morale ou dans son environnement privé, mais aussi les relations dans les collectifs de travail, ainsi que l’usager pris en charge. <div style="background-color:red;color:white;width:160px"><strong>JavaScript est désactivé!</strong><br />Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.</div> Adobe Flash Player non installé ou plus vieux que 9.0.115!

Charges sociales et fiscales liées à l'emploi L’article L. 242-1 du Code de la Sécurité sociale stipule : "Pour le calcul des cotisations des assurances sociales, des accidents du travail et des allocations familiales, sont considérées comme rémunérations toutes les sommes versées aux travailleurs en contrepartie ou à l’occasion du travail, notamment les salaires ou gains, les indemnités de congés payés, le montant des retenues pour cotisations ouvrières, les indemnités, primes, gratifications et tout autres avantages en argent, les avantages en nature, ainsi que les sommes perçues directement ou par l’entremise d’un tiers à titre de pourboire ". Toute association doit ainsi, dès lors qu’elle emploie un ou plusieurs salariés, à temps plein ou à temps partiel, satisfaire aux obligations sociales qui pèsent sur tout employeur.

Vidéo 4 : Les Risques Psychosociaux ou RPS spécifiques au secteur social et médico-social | Consulter | Moyens d'action Le secteur social et médico-social vit une profonde mutation qui s’accompagne de risques professionnels. On observe dans ce secteur de nouveaux facteurs de risques , tels que : - Passage d’une culture professionnelle orale à une culture de type industrielle - Perte de sens du travail - Coordination défaillante de la prise en charge - Charge émotionnelle accrue, etc. <div style="background-color:red;color:white;width:160px"><strong>JavaScript est désactivé! Adobe Flash Player non installé ou plus vieux que 9.0.115!

Emploi : A quoi ressembleront les nouveaux «contrats d'avenir» Le projet de loi visant à créer 150.000 «emplois d'avenir» d'ici à 2014 a été présenté en Conseil des ministres. Ils entreront en vigueur «avant le 1er janvier». «L'urgence est à la bataille de l'emploi», a déclaré ce mercredi le ministre du Travail, Michel Sapin, à l'issue du Conseil des ministres, durant lequel son projet de loi visant à créer 150.000 «emplois d'avenir» d'ici à 2014 - une promesse de François Hollande durant la campagne présidentielle - a été présenté. • À qui s'adressent ces «contrats d'avenir»? Ce dispositif est ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans peu ou pas qualifiés, qui résident en priorité dans les zones urbaines sensibles (ZUS)*. • En quoi consistent, concrètement, les «emplois d'avenir»? Le gouvernement s'est fixé l'objectif de créer 150.000 emplois d'avenir à l'horizon 2014 - dont 100.000 en 2013 et 50.000 en 2014 - qui seront subventionnés à hauteur de 75% du coût salarial sur une durée de 1 à 3 ans. • Quelles différences avec les autres contrats aidés?

Vidéo 5 : Risques Psychosociaux ou RPS : quels moyens de prévention ? | Consulter | Moyens d'action On distingue 3 niveaux de prévention : - la prévention primaire qui consiste à aménager les situations de travail pour réduire l’exposition au risque. - la prévention secondaire qui consiste atténuer le plus rapidement possible l’impact sur la santé en cas d’atteinte - la prévention tertiaire qui consiste à traiter les situations de souffrance et de crise. <div style="background-color:red;color:white;width:160px"><strong>JavaScript est désactivé! Adobe Flash Player non installé ou plus vieux que 9.0.115!

Les charges de personnel Les charges de personnel déductibles de vos bénéfices regroupent l'ensemble des salaires versés à vos salariés, les charges sociales sur ces salaires et, si vous êtes chef d'entreprise en nom propre, vos cotisations sociales aux régimes des non-salariés. Dans ce dernier cas, vos cotisations sociales facultatives, celles de votre conjoint collaborateur et le salaire de votre conjoint peuvent être déduits, mais à certaines conditions. Les rémunérations Les charges sociales des salariés Les cotisations payées pour les salariés sont bien évidemment à prendre en compte en charges pour le calcul du bénéfice. Les indemnités de licenciement versées à des salariés, y compris celles allouées à titre de dommages-intérêts en cas de rupture de contrat sans cause réelle et sérieuse, sont déductibles des bénéfices dès lors qu'elles relèvent d'une décision de gestion normale. Les charges sociales personnelles de l'exploitant

Vidéo 6 : Risques Psychosociaux ou RPS : comment agir dans mon institution ? | Consulter | Moyens d'action On distingue 3 types d’actions en fonction du climat institutionnel et des enjeux : - la démarche interne par laquelle on évalue les risques existants et on conçoit le plan de prévention. - l’étude d’impact grâce à laquelle on identifie des risques potentiels et ou on accompagne le changement - la démarche externe via l’intervention d’un tiers pour accompagner une institution à la sortie de situations de crise. <div style="background-color:red;color:white;width:160px"><strong>JavaScript est désactivé! Adobe Flash Player non installé ou plus vieux que 9.0.115! Salaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le montant du salaire est négocié entre l'employé et l'employeur, dans le cadre de la loi et d'autres règlements (les conventions collectives par exemple). Néanmoins, la relation de travail étant par nature déséquilibrée, c'est souvent l'employeur qui le fixe de manière quasi-unilatérale. Il est ensuite inscrit sur le contrat de travail, à côté des autres conditions (durée du travail, affectation...). Cependant, certains travailleurs ne bénéficient pas de la protection de la loi, ni même d'un contrat de travail : c'est le cas des travailleurs clandestins. Le montant du salaire est déterminé par un grand nombre de facteurs : individuels (qualification...) et collectifs (grève...), économiques (taux de chômage...) et historiques (avancement social, forme de l'état...). Le montant du salaire est exprimé super-brut, brut et net. Enfin le salaire est payé au temps ou à la tâche. Étymologie[modifier | modifier le code] Le salaire peut comporter :

Related: