background preloader

La créativité expliquée

La créativité expliquée
Peut-on vraiment « manager », « améliorer la créativité, par des moyens précis ? J’avoue personnellement avoir toujours été assez sceptique sur le sujet, en partant du principe que si on innove à partir d’une méthode connue et éprouvée, alors ce n’est plus de l’innovation, par définition. Et les étagères des librairies consacrées au développement personnel, au management, voire au New Age, abondent en techniques infaillibles d’amélioration de la créativité, du jeu de rôle au mindmapping en passant par la programmation neurolinguistique, le brainstorming ou le sacrifice de boucs (la méthode la plus efficace à mon avis). Mais Anthony McCaffrey, dont les travaux ont été présentés ces jours-ci dans Science Daily, semble relancer le débat. Il est vrai que le bonhomme suscite l’intérêt puisqu’il a reçu un don de 170 000 $ de la National Science Foundation pour développer sa théorie et surtout mettre au point une technologie qui permettrait de lui donner une application pratique. Rémi Sussan

http://www.internetactu.net/2012/02/21/la-creativite-expliquee/

Related:  Mes blogs scooopit préférés

Jenkins et les 7 regles de la narration transmedia – Partie 3 Henry Jenkins a déjà eu plusieurs articles à son nom sur mon blog. Je remets le couvert aujourd’hui avec une partie 3 où est dévoilé un concept supplémentaire de cette figure du transmedia : le worldbuilding. Who is Mr Jenkins? Contextualisons un peu pour les noobz qui viendraient à lire ma prose. Ce cher monsieur bosse à UCLA où sa petite équipe mène des travaux sur l’évolution des medias, il a théorisé ce que l’on appelle aujourd’hui le transmedia storytelling.

5 outils pour réussir vos activités de “brainstorming” par Sophie Marchand Bien qu’à prime abord, on pense surtout à une réflexion en équipe lorsque l’on parle de "brainstorming" (remue-méninges en bon français!), cette activité peut également être pratiquée en solo. La conduite de réunion L’animateur effectue une tâche complexe en favorisant la progression du groupe vers ses buts. Il doit savoir gérer l’ensemble des processus qui s’établissent dans les différentes étapes de la vie d’un groupe. (important : voir les présupposés liés à la communication dans les groupes)

Définition de la facilitationLe blog de la facilitation Avant de définir la facilitation en tant que champ d’activité professionnelle, arrêtons-nous dans un premier temps à l’origine étymologique de ce nom féminin. Facilitation provient du verbe faciliter, qui lui-même provient de l’italien facilitare : rendre facile ou plus facile. La racine latine commune étant l’adjectif facilitis : qui se fait aisément. Le mot facilitation est défini ainsi par le lexique du logiciel Antidote, dont la définition est bien plus fournie que celle du Larousse : (didactique) Action de faciliter(technique) Ensemble des mesures visant à accélérer le transport de marchandises, par air et par mer(physiologique) Augmentation de l’excitabilité suite à un stimulus, unique ou répété. Stendhal aurait été un des premiers auteurs à utiliser ce terme dans son ouvrage « Souvenirs d’égotisme » (1832, p.99) : « Mme Pasta restait longtemps, par exemple deux secondes ou trois, dans la même position.

Infographie Transmédia Le CIC lance sa nouvelle web-série avec Stéphane de Groodt → Un an après la diffusion de sa première web-série réalisée en collaboration avec l’humoriste Cyprien, le CIC récidive avec une nouvelle web-série et jouée par Stéphane de Groodt. Les vidéos […] Les 5 mythes à propos de l'innovation  Dans le cadre du projet Transfert intergénérationnel des savoirs conduit par le CEFRIO, l’équipe de recherche de Kimiz Dalkir, professeure à l’Université McGill, a dressé une liste de stratégies de gestion des connaissances en identifiant les défis qu'elles permettent de résoudre au sein de l’organisation. Ce projet de recherche action a été réalisé avec les partenaires suivants: Hydro-Québec, la Régie du bâtiment du Québec , la Régie des rentes du Québec et TELUS. La grille d’aide ci-dessous vous permettra de repérer le ou les défis auxquels votre organisation est confrontée, et surtout, de vous renseigner sur les stratégies possibles en vue d’améliorer la gestion des connaissances au sein de votre organisation ! Pour de plus amples informations concernant l'utilisation de cette grille, cliquez sur le point d'interrogation ci-dessous. Ce que l’on vous propose : La grille d’aide de gestion des savoirs vous présente des solutions adaptées à la réalité de votre entreprise.

Le travail en groupe - dossier thématique pour le management de la qualité 1 - Quest-ce qu'un groupe ? - Retour au menu 1.1 Définition du mot "groupe" Littré : “ Un certain nombre de personnes réunies ”. Larousse : “ Choses ou êtres de même nature réunis dans un même endroit ” Groupement : “Réunion de personnes groupées par des intérêts communs“ On trouve “ réunis ” et la notion de réunion, d’association (Le travail en groupe ou en équipe, entre dans la catégorie plus vaste des réunions, dont elle utilise un certain nombre de règles) Réunion ; “Action de réunir des parties divisées : effet de cette action“ Assemblée de personnes : “Droit de réunion“. Notion de “réconciliation“ par le rapprochement des volontés et des esprits.

La vocation sociale du "serious game" La vision commune que nous avons de l'usager du "serious game" (jeu sérieux) est un homme, une femme ou un enfant devant son ordinateur concentré à ce qui semble un jeu vidéo, mais n'en est pas un réellement. En fait, le programme sert davantage à acquérir de nouvelles connaissances ou à améliorer les connaissances ou compétences actuelles. Cependant, notre vision actuelle du jeu sérieux omet beaucoup la dimension sociale. Pourtant, il existe des exemples de jeux utilisés en entreprise qui ont une vocation sociale. Le jeu sérieux comme aide sociale

Related: