background preloader

La créativité expliquée

La créativité expliquée
Peut-on vraiment « manager », « améliorer la créativité, par des moyens précis ? J’avoue personnellement avoir toujours été assez sceptique sur le sujet, en partant du principe que si on innove à partir d’une méthode connue et éprouvée, alors ce n’est plus de l’innovation, par définition. Et les étagères des librairies consacrées au développement personnel, au management, voire au New Age, abondent en techniques infaillibles d’amélioration de la créativité, du jeu de rôle au mindmapping en passant par la programmation neurolinguistique, le brainstorming ou le sacrifice de boucs (la méthode la plus efficace à mon avis). Mais Anthony McCaffrey, dont les travaux ont été présentés ces jours-ci dans Science Daily, semble relancer le débat. Il est vrai que le bonhomme suscite l’intérêt puisqu’il a reçu un don de 170 000 $ de la National Science Foundation pour développer sa théorie et surtout mettre au point une technologie qui permettrait de lui donner une application pratique. Rémi Sussan Related:  Mes blogs scooopit préférés

Univers Transmedia Définition de la facilitationLe blog de la facilitation Avant de définir la facilitation en tant que champ d’activité professionnelle, arrêtons-nous dans un premier temps à l’origine étymologique de ce nom féminin. Facilitation provient du verbe faciliter, qui lui-même provient de l’italien facilitare : rendre facile ou plus facile. La racine latine commune étant l’adjectif facilitis : qui se fait aisément. Le mot facilitation est défini ainsi par le lexique du logiciel Antidote, dont la définition est bien plus fournie que celle du Larousse : (didactique) Action de faciliter(technique) Ensemble des mesures visant à accélérer le transport de marchandises, par air et par mer(physiologique) Augmentation de l’excitabilité suite à un stimulus, unique ou répété. Stendhal aurait été un des premiers auteurs à utiliser ce terme dans son ouvrage « Souvenirs d’égotisme » (1832, p.99) : « Mme Pasta restait longtemps, par exemple deux secondes ou trois, dans la même position. Bien à vous,

Jenkins et les 7 regles de la narration transmedia – Partie 3 | Transitumedia.com Henry Jenkins a déjà eu plusieurs articles à son nom sur mon blog. Je remets le couvert aujourd’hui avec une partie 3 où est dévoilé un concept supplémentaire de cette figure du transmedia : le worldbuilding. Who is Mr Jenkins? Contextualisons un peu pour les noobz qui viendraient à lire ma prose. Ce cher monsieur bosse à UCLA où sa petite équipe mène des travaux sur l’évolution des medias, il a théorisé ce que l’on appelle aujourd’hui le transmedia storytelling. La démarche d’Henry Jenkins a permis de nombreuses émergences de solutions et technologies innovantes dans les produits créatifs diffusés par les mass médias du monde entier. Jenkins et le « Worldbuilding » ou la création d’un univers Venons en au concept de Worldbuilding… Ce que Jenkins appelle l’extension transmedia n’est jamais centrale mais prolonge un univers en construction ou déjà définit le story world. Tous ces derniers servent souvent de points d’encrages au développement narratif d’un univers. Be Sociable, Share!

La vocation sociale du "serious game" La vision commune que nous avons de l'usager du "serious game" (jeu sérieux) est un homme, une femme ou un enfant devant son ordinateur concentré à ce qui semble un jeu vidéo, mais n'en est pas un réellement. En fait, le programme sert davantage à acquérir de nouvelles connaissances ou à améliorer les connaissances ou compétences actuelles. Cependant, notre vision actuelle du jeu sérieux omet beaucoup la dimension sociale. Pourtant, il existe des exemples de jeux utilisés en entreprise qui ont une vocation sociale. Le jeu sérieux comme aide sociale Il peut paraître bizarre de parler d'un jeu informatique comme d'un outil pour renforcer la dimension sociale des entreprises. Prenons l'exemple de la Banque Populaire qui a décidé de développer un parcours d'e-learning pour préparer ses salariés à l'embauche d'employés handicapés, ce qu'ils ont appelé la Mission Handicap. Le futur du "serious game" : le jeu collaboratif

Infographie Transmédia Le CIC lance sa nouvelle web-série avec Stéphane de Groodt → Un an après la diffusion de sa première web-série réalisée en collaboration avec l’humoriste Cyprien, le CIC récidive avec une nouvelle web-série et jouée par Stéphane de Groodt. Les vidéos […] SFR et Shazam créent l’événement en lançant une campagne TV interactive inédite → Exclusif : SFR nous a communiqué ce mercredi les premiers résultats de cette opération. Etat de l’art sur le Transmédia en Aquitaine → « L’état de l’art sur le transmedia » est un rapport rédigé par l’association Univers Transmédia en juin 2011 à la demande du « Pôle Aquitain pour la Société de […] Développer l’oenotourisme grâce à un dispositif Transmédia → Le studio The rabbit Hole (Ben oui, on vous l’a déjà dit, ce n’est pas qu’un blog) développe actuellement un projet transmédia à vocation oenotouristique associant bande-dessinée, réalité augmentée et Alternate […]

En Indonésie, deux geeks exceptionnelles Article publié dans le supplément Science&Techno du Monde du 2 juin Ollie et Anantya sont deux geeks indonésiennes hors du commun, deux " techpreneuses " comme elles aiment à se définir. Ollie, 28 ans, de son vrai nom Aulia Halimatussadiah, diplômée en informatique, a un site de livres électroniques, tient plusieurs blogs, participe à l'animation de communautés d'enthousiastes numériques, d'investisseurs et d'éducateurs intéressés par le numérique. Anantya Van Bronckhorst, 32 ans, a fondé, en 2006, Think.Web.id, une agence online (50 employés) dont elle est la directrice. Entrepreneuses, intellectuelles, militantes, informaticiennes, ces deux femmes sont l'incarnation de ces enfants d'Archimède qui font le pari des technologies de l'information pour faire bouger le monde, malgré les embûches. " La technologie est encore une barrière pour les femmes ", explique Anantya. Ollie a dû demander la permission de son père pour abandonner son travail salarié et créer son entreprise.

Pourquoi intégrer Facebook Connect sur votre site Facebook Connect est aujourd’hui la solution d’identification proposée par Facebook qui pourrait permettre à n’importe quel site demandant une identification de déléguer celle-ci à Facebook. Certains sites l’ont mis en place comme DisMoiOu.fr, Digg et bien d’autres. Malheureusement, beaucoup de sites de marques n’ont pas compris l’intérêt de le faire et mettent en avant l’argument de récolter des e-mails afin d’augmenter leur base de contacts. C’est dommage car Facebook Connect vous offre plein d’avantages importants : C’est là, la différence majeure avec une solution du type OpenId, qui permet également à l’utilisateur de pouvoir s’identifier depuis son compte OpenId sur les sites acceptant ce système d’identification, mais on perd l’un des avantages majeurs pour le site qui le met en place, celui de la viralisation naturelle. On voit directement l’intérêt pour des sites médias ou d’information, qui ont comme besoin de drainer le maximum de visiteurs sur leur site.

Quarante ans de traque, et le boson de Higgs court toujours | Infusion de sciences 4 juillet 2012 : le Boson de Higgs enfin trouvé ? La traque touche à sa fin : le Cern, le 4 juillet 2012, a annoncé avoir découvert une particule compatible avec les caractéristiques du boson de Higgs, le chaînon manquant dans la théorie des particules élémentaires. Pourquoi certains humains pèsent 45 kilos et d’autres 130 ? La réponse est facile : le plus lourd doit porter de gros muscles, un peu de gras autour des intestins ou un squelette plus long. On n’explique que 4% de la composition totale de l’univers D’après les dernières théories, la matière connue de l’univers est composée de particules élémentaires qui, selon les conditions, peuvent mener une vie solitaire ou s’assembler avec quelques copines. Pour la dernière touche, saupoudrez quelques électrons autour du noyau et l’atome est prêt à consommer. Mais leur travail reste encore incomplet. De nouvelles questions sont alors offertes aux chercheurs : d’où vient la masse ? Une nouvelle particule dans le bestiaire quantique officiel

Related: