background preloader

Générique de Simpsons par Banksy - Filmgeek

Générique de Simpsons par Banksy - Filmgeek

http://www.dailymotion.com/video/xf5obj

Related:  Le street art engagévanylaBANKSYStreet Art

Banksy Art - Artiste engagé Art terroriste anksy, agitateur social ou « art terroriste », est un artiste très engagé. La majorité de ses oeuvres sont frappantes et humoristiques à la fois. Il est pour la liberté, pour la justice, contre la guerre, la famine et tous les fléaux causés par l'homme. Anticapitaliste et pro liberté, il accompagne souvent ses oeuvres de slogans percutants, qui font réfléchir et qui décoiffent. Il adore faire l'utilisation du rat et du singe, qui semblent souvent fortement emprunter des traits humains lorsqu'il les illustre.

25 splendides et surprenants graffitis urbains. Magnifique ! 25 splendides et surprenants graffitis urbains. Magnifique ! Ces immenses et magnifiques œuvres de street-art sont liés par de très beaux mélanges de couleurs. Des graffitis urbains qui font parfois passer de forts messages. Chapeau à ces artistes qui ont fait ces dessins. Nouvelle installation de Banksy L’artiste de Street Art célèbre dans le monde, Banksy, frappe encore! Sa dernière création se trouve dans Canonbury à Londres. Le résultat dans la suite de l’article … Banksy En images : le bestiaire urbain du street-artist Alexis Díaz Alexis Díaz recouvre les murs de ses dessins de créatures imaginaires à la fois sublimes, surréalistes et parfois terrifiantes. Le street-artist portoricain Alexis Díaz a une collection impressionnante de dessins surréalistes placardés sur les murs des villes qu’il a visitées partout dans le monde, parmi lesquelles Paris et Toulouse. Avec une grande minutie portée aux détails de ses figures fantastiques, les œuvres d’Alexis Díaz donnent vie à des créatures merveilleuses si détaillées qu’elles nous rappellent des gravures naturalistes. Le site Street Art Avenue détaille ses techniques de travail au pinceau. Les couleurs subtiles qu’il utilise contrastent avec les scènes parfois violentes que ses dessins représentent.

Bienvenue à Dismaland, le parc d’attraction délirant de Banksy (Télérama) Banksy, le mystérieux street artist a révélé la semaine dernière sa nouvelle œuvre, d’une ambition folle : un parc d’attraction déglingué, situé près de Bristol. Récit de notre visite. « Vous avez Daft Punk, et nous on a Banksy. Personne ne connaît son visage. A croire que pour être célèbre aujourd’hui, il faut savoir rester anonyme », philosophe le chauffeur de taxi en arrivant à Weston-super-mare. A une heure de Bristol, la ville au nom improbable est d’ordinaire une station balnéaire paisible, avec ses salles de jeux trop bruyantes, ses fish and chips, et ses retraités qui déambulent au ralenti sous le ciel gris.

Banksy Dimanche 3 octobre 2010{par Vincent} Depuis que xulux a vu le jour, nous avons partagé, analysé, confronté nos points de vue sur bien des sujets. L’un des domaines qui revient forcément de façon récurrente est le street art ou art de rue. D’une grande fécondité à la fois esthétique et existentielle, le street art est une branche extrêmement subversive et explosive d’une mouvance qui l’est non moins et que nous avons déjà longuement détaillé ici : le hip-hop. Ainsi, « women are heroes« , easteric, ou encore « né dans la rue« ont trouvé une place de choix dans cet espace public d’expression, de réflexion et de partage qu’est xulux : le blog.

ParisianShoeGals, blog lifestyle parisien : graffiti Lieu de passage plus que lieu de vie, riche de symboles et marquée par une architecture singulière, la Gare du Nord vibre d’une animation de fourmilière qui ne prend fin que tard le soir et débute très tôt le matin. En 2013, un groupe d’amis, usagers réguliers des trains de banlieue, fonde le Collectif Quai 36 en hommage au quai par lequel ces street artists et amoureux de l’art urbain accèdent à Paris. A leur tête, Jonas Ramuz. Il démarche Patrick Ropert, directeur général de SNCF Gares et Connexions, afin de proposer un projet d’ampleur, une résidence d’artistes dans l’enceinte même de la plus grande gare d’Europe. Alors que les murs du métro font partie des supports de prédilection du street art, les rivages anonymes de la Gare du Nord, plutôt sinistres à l’origine, avouons-le, apparaissent rapidement comme une surface idéale pour mener à bien cette initiative tout en dynamisant les lieux.

Le Drapeau européen revisité par Banksy, ou d'autres... Peut-être avez-vous vu passer ces dernières heures, une image, un drapeau peut-être signé Banksy... Photo de Nacho Herranz et Nacho Rojo, de l'agence RMG Connect. © DR Il s’agit d’une photographie, plus précisément d’un photomontage, qui n’est pas agréable à regarder.

Street Art Graffiti : Jace & Gouzou sur tous les fronts - BeYou Jace, le street artiste, était cet été sur tous les fronts. Reconnu internationalement, il a bien voyagé avec Gouzou. Be You vous fait un retour en images de ses plus belles fresques, là où il a laissé une nouvelle fois sa trace, sur les murs du monde. Jace, le célèbre street artiste, s’est envolé à plusieurs reprises avec son Gouzou. Banksy à Calais : Steve Jobs était un fils d’immigrant syrien C’est un message simple, efficace, artistique : signé Banksy, le street artist britannique qui a investi Calais et sa tristement célèbre « jungle ». En quatre pochoirs sur les murs de la ville, Banksy appelle à réfléchir sur l’immigration avec l’image d’un des hommes les plus célèbres de son époque : Steve Jobs, le fondateur d’Apple, dont il rappelle qu’il était le fils d’un immigrant syrien. Un Steve Jobs, baluchon à l’épaule, le premier Mac à la main, symbolise ce parcours du fils d’immigré au génial entrepreneur américain. Steve Jobs, fils d’un immigré syrien - Banksy Dans un communiqué accompagnant la diffusion des images de Calais sur son site, Banksy s’explique : « On nous amène souvent à penser que l’immigration est un fardeau pour les finances publiques.

SAFARI URBAIN, une expérience de street art inédite dans les rues de Paris Julien Nonnon a une passion singulière. La nuit, il se plait à faire venir les animaux sauvages dans les rues parisiennes. Un gorille en chemise cravate, un guépard affublé d'un bombers ou encore un buffle revêtu d'une veste de costume se partagent les façades des bâtiments de la capitale. Tous ces animaux re-relookés se retrouvent au cœur du projet SAFARI URBAIN. Un savant mélange de street-art et de video-mapping qui se réveille à la tombée du jour.

Related: