background preloader

SAMOURAIS - Les Guerriers du Japon

SAMOURAIS - Les Guerriers du Japon
Related:  Japon

Anne Frank au pays du Manga - ARTE L'Histoire du Japon. Au « pays du Soleil Levant » Si l'on suit les récits semi-légendaires, le premier mikado, le premier empereur, du Japon, aurait été un certain Kami-yamato-no-Iware-biko (667 av. J.C.), originaire du Sud de Kien-siou. Il chassa, dit-on, le peuple primitif du pays, représenté comme un peuple chevelu et sauvage, ressemblant aux Aïnous qui habitent aujourd'hui Hokkaïdo (et peut-être encore les îles Kouriles). Il est plus probable que ce peuple se mélangea graduellement avec ses conquérants. Un nouvel âge.C'est en 645de notre ère, 1305 de l'ère japonaise, que l'habitude chinoise de compter par période nien-hao, en japonais nen-go, fut établie par Ame-yorodu-toho-yinomikoto (Kotoku-Tennô). , promoteur de progrès agricoles; en 799, le cotonnier; en 815, la culture du thé sont introduits au Japon. L'introduction du cérémonial chinois écarta les mikados du commandement militaire et fit passer le gouvernement aux mains de leurs lieutenants. Scène de bataille. Un samouraï. , etc Le Portugal. Pou-yi.

Chronologie Vietnam Trente ans après la chute de Saigon, qui marquait la fin de plus de trois décennies de guerres entamées dès 1940 avec les débuts de l’occupation japonaise, le Vietnam offre le visage d’un pays et d’une société en mutation rapide. Il apparaît aujourd’hui – après l’épisode colonial, qui a duré à peine trois quarts de siècle et qui l’a ouvert à la modernité, et à l’issue d’une expérience communiste qui se confondit un temps avec l’affirmation nationale mais qui fut aussi génératrice d’arriération et de misère – comme l’un des principaux acteurs du réveil de l’Asie. Fort de ses quatre-vingt quatre millions d’habitants (2005) et d’une insertion accélérée dans les flux d’échanges de la mondialisation, il semble en effet en mesure de réaliser en une génération un décollage analogue à ceux qu’ont réussis des pays tels que la Corée du Sud ou la Chine. 20-21 juillet 1954 : Conclusion des accords de Genève.

Japon : histoire Multimillénaire, l'histoire du Japon est jalonnée de ruptures. Après l'intrusion plus ou moins brutale de tribus continentales au iiie s. avant notre ère, la naissance, neuf siècles plus tard, d'un État unifié sous l'égide d'un dynastie impériale aux origines obscures, constitue la deuxième rupture. Aux alentours de l'an 1000, cet État s'effondre dans les guerres incessantes que se livrent les clans des Minamoto et des Taira ; à l'État centralisé succède la féodalité. L'affaiblissement du pouvoir shogunal plonge l'empire dans deux siècles d'anarchie sanglante (xve s.-xvie s. et marque la quatrième rupture. Les Tokugawa pacifient le pays et forgent un État centralisé et moderne, dans lequel se constituent de puissantes dynasties marchandes ; le pays est fermé au monde ; cette nouvelle rupture ouvre la période d'Edo (1616-1868), souvent considérée comme la « matrice du Japon moderne ». 1. 1.1. Pour en savoir plus, voir l'article Jomon. 1.2. Vers le iiie s. avant J. Dotaku 1.3. 1.4. 2. 3.

CHRONOLOGIE : Cartes, estampes, livres et manuscrits chinois L'histoire de la Chine avant l'établissement de la République de Chine en 1912 et de la République populaire de Chine en 1949 est souvent perçue en termes de dynasties successives, de la légendaire dynastie Xia (2100 av. J.-C. env.-1600 av. J.

Chronologie de l’Histoire du Japon et des Japonais Voici une brève chronologie de l’Histoire du Japon et des Japonais. Je vous y propose quelques dates et événements clés qui ont marqués l’Histoire de ce pays. Vers 5000 à 3000 avant JC : La culture Joomon Vers 300 avant JC à 300 après JC : La culture Yayoi Vers 250 après JC : Première province unifiée du Japon ancien Yamataikoku Epoque YAMATO : Dès 370 : Unification du Japon par la cour de Yamato – Culture de l’époque des tumulus Vers 400 : Introduction des Kanji de Chine au Japon 538 : Introduction du Bouddhisme Epoque ASUKA : 593 : Le prince Shootoku devient Régent 607 : Construction du temple Hooryuuju à Nara 645 : Réforme de Taika (introduction des institutions politiques) Epoque NARA : 710 : Transfert de la capitale à Nara 752 : Consécration du Grand Bouddha du temple Toodaiji à Nara Epoque HEIAN : 749 : Transfert de la capitale à Kyoto Vers 800 : Formation de nombreuses Sectes bouddhistes – Apparition des Syllabaires Hiragana et Katakana – Naissance d’une culture purement Japonaise Epoque EDO :

Une bref histoire du Japon - Bujinkan-Paris Époque du Yamato Apparition de l'écriture, sur le modèle chinois, au Vème siècle, dans la province de Nara, le Yamato. Création rapide d'un état centralisé, sous l'influence du clan Soga, grâce au retour des immigrés du royaume japonais de Corée (565) : administration sinisée. Contacts renoués avec la Chine des Souei. Introduction du bouddhisme pour contrer l'influence du clergé shintoïste (d'où 50 ans de guerres claniques dans lesquelles la religion n'est qu'un prétexte). En 592, le roi du Yamato devient l'Empereur céleste "Tennô" du pays du soleil levant "Ni-hon" et proclame son ascendance divine. La famille royale donne naissance à des lignées féodales qui dirigent les communautés paysannes.

Le Japon : Petite histoire du Japon On croit qu’au début, l’archipel était relié au continent et que des vagues d’individus venaient par des isthmes en provenance des terres sibériennes. Il semble qu’aujourd’hui, dans l’île d’Hokkaido, certaines tribus issues de ces ancêtres, vivent encore au nord du pays. Le sud aurait quant à lui été peuplé par des arrivants de Corée et de Chine. Pendant des millénaires, le Japon a vécu en vase clos, au rythme de ses traditions et de ses propres ressources. Après sa participation aux côtés des alliés lors de la première guerre mondiale, l’essor du Japon comme puissance militaire et économique, a été des plus fulgurants.

Related: