background preloader

L'Allemagne a-t-elle une dette de guerre envers la Grèce ?

L'Allemagne a-t-elle une dette de guerre envers la Grèce ?
Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Soren Seelow "Les Allemands, qui rechignent à financer un second plan de sauvetage pour la Grèce, devraient se souvenir de tout ce qu'ils ont pillé dans ce pays pendant la Seconde Guerre mondiale [...] Avec les intérêts, ce sont 81 milliards d'euros qui sont dus à Athènes. C'est là une autre façon de voir l'Europe et son histoire." L'homme qui s'exprime ainsi n'est pas un ancien résistant grec, ni même un membre de l'opposition grecque, il n'est pas grec du tout. L'Allemagne a-t-elle une dette de guerre non réglée envers la Grèce ? Début 2010, lors d'un voyage en Allemagne, Theodoros Pangalos, alors vice-premier ministre, avait lancé une bombe sur les ondes de la BBC : "Ils ont pris les réserves d'or de la Banque de Grèce, ils ont pris l'argent grec et ne l'ont jamais rendu. Conbien doit l'Allemagne ? Nous sommes en 1941. Ce sursis permettra à la RFA de connaître un véritable "miracle économique", le fameux Wirtschaftswunder pendant quatre décennies. Related:  GrèceGuerre mondiale IIAllemagne

Grèce : le monde de la finance passe à l'attaque contre Tsipras Les marchés n’aiment pas les élections. Encore moins quand elles portent au pouvoir un gouvernement de gauche soucieux d’abord de satisfaire sa population. L’annonce, mercredi, par le nouveau gouvernement d’Alexis Tsipras de l’arrêt de certaines privatisations clés comme celle du port du Pirée ou de la compagnie national d’électricité (EI), ainsi que la réaffirmation de sa détermination à tourner la page de l’austérité, ont immédiatement été suivies d’une chute de la bourse et notamment des grandes banques. L’indice général de la Bourse d’Athènes a perdu 9,24 % en une journée, et les banques un quart de leur valeur (-26,67%) [1], tandis que l’obligation grecque à 10 ans est repassée au-dessus de 10%.Ces décrochages avaient commencé avant la victoire de Syriza. La menace d’un membre de la Banque centrale allemande L’agence de notation Standard & Poor’s est passée elle aussi à l’offensive, en début de soirée, en menaçant d’abaisser la note « B » de la Grèce de stable à négative.

Brighelli - Libération d'Auschwitz : l'autre révisionnisme Oh, comme je plains mes collègues professeurs d'histoire ! Oh, comme c'est difficile ! Imaginons qu'ils proposent à leurs élèves d'analyser la belle brochette de chefs d'État recueillis à Auschwitz ce 27 janvier. Belle image pieuse. Et qu'en parallèle ils leur montrent l'une ou l'autre des photos retouchées par le Kremlin dans les grandes années, lorsqu'on faisait disparaître des documents officiels, d'un mois sur l'autre, les dignitaires tombés en disgrâce. Qui a délivré Auschwitz ? Le raisonnement du gouvernement polonais (qui a donc eu la bonne idée d'inviter la Pologne en Europe ? La vérité, opportunément rappelée par Le Figaro, c'est qu'Auschwitz fut libéré par la 332e division d'infanterie de l'Armée rouge, appartenant au 1er front d'Ukraine. Et les 7 000 survivants du camp, trop exténués pour être évacués par les Allemands, furent soignés et sauvés, tant que faire se pouvait, par des médecins soviétiques. La petite monnaie de Yalta Retour à Auschwitz. Propagande

Par solidarité, je suis Grec aussi. Quand les créanciers de l'Allemagne fermaient les yeux sur sa dette L’Allemagne n’a pas toujours été hostile aux annulations de dette. La Grèce doit tenir ses engagements, répètent les Allemands. Mais il leur est arrivé d'être moins à cheval sur la nécessité de payer, rubis sur l’ongle, une dette. Le meilleur exemple, c’est la façon dont la dette allemande a été amputée après la Seconde Guerre mondiale. Il s’agissait alors de remettre en selle ce pays vaincu, afin de l’ancrer au bloc occidental et de stabiliser le vieux continent. Au tout début des années 1950, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France, conscients que les dettes extérieures (celles des entreprises et celles que la jeune RFA avait accepté de reprendre) représentaient un fardeau extrêmement pénalisant pour l’économie allemande, ont décidé de mettre à plat la question. "Règlement adéquat de la dette allemande" Dans une déclaration d’octobre 1950, ces trois pays posent un principe : Il s'agit de trouver Des discussions vont s’ensuivre. • Un moratoire de cinq ans est accordé ; • etc.

Le FMI a fait 2,5 milliards € de bénéfice sur ses prêts à la Grèce Le FMI FMIFonds monétaire international Le FMI a été créé en 1944 à Bretton Woods (avec la Banque mondiale, son institution jumelle). Son but était de stabiliser le système financier international en réglementant la circulation des capitaux. À ce jour, 187 pays en sont membres (les mêmes qu’à la Banque mondiale). Cliquez pour plus. applique un taux d’intérêt effectif de 3,6 % sur ses prêts à la Grèce. Sur l’ensemble de ses prêts à tous les pays en crise de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement.Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur.Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics. entre 2010 et 2014, le FMI a réalisé un bénéfice total de 8,4 milliards €, dont plus d’un quart vient de la Grèce.

Il y a 74 ans… le Figaro racontait la destruction de la ville du Havre RETRO IMMO - Dans son édition du 19 décembre 1941, Le Figaro donne la parole au maire du Havre pour évoquer les dommages subis par sa ville après des bombardements répétés. En ce mois de décembre 1941, toute la Une du Figaro est consacrée, sans surprise, à la guerre entre progression des troupes nipponnes, paquebot américain coulé par une mine et lourdes pertes russes infligées par la Luftwaffe. Le témoignage de Pierre Courant, maire du Havre sur le martyre de sa ville y est aussi installé en bonne place. «Je représente la plus grande des villes éprouvées, sur les bords de la Manche, par les bombardements aériens», explique-t-il. L’élu explique que sa ville qui comptait 165.000 habitants avant guerre n’en a gardé que 110.000. Et pour cause: l’endroit a subi 15 mois de bombardements. Tout en saluant le courage de sa population «qui a tenu sous les bombardements», l’élu dresse une triste comptabilité.

Παρέλαση ρατσισμού | Eλλάδα | Ελευθεροτυπία Με μια σολομώντεια απόφαση, το Ναυτοδικείο Πειραιά ολοκλήρωσε χθες το βράδυ τη δίκη των 39 ανδρών του Λιμενικού Σώματος, που κατηγορούνταν ότι κατά την παρέλαση της 25ης Μαρτίου 2010 παραβίασαν τον αντιρατσιστικό νόμο 927/1979, φωνάζοντας συνθήματα, όπως το «Ελληνας γεννιέσαι δεν γίνεσαι ποτέ, το αίμα σου θα χύσουμε γουρούνι Αλβανέ», ή το «Θα γίνει μακελειό, μετά θα εκδικηθώ, όταν θα προσκυνήσετε σημαία και σταυρό» και το ανατριχιαστικό «Τους λένε Σκοπιανούς, τους λένε Αλβανούς, τα ρούχα μου θα ράψω με δέρματα απ' αυτούς». Φωτογραφία αρχείου Η υπόθεση ήρθε στο φως έπειτα από ρεπορτάζ του Δημήτρη Αγγελίδη. Ο συντάκτης της «Ε» είχε τραβήξει με το κινητό του τη σκηνή σε βίντεο, το οποίο αναρτήθηκε στο enet. Το δικαστήριο δέχτηκε ότι τα ρατσιστικά συνθήματα εκφωνούνταν πράγματι από το άγημα των Μονάδων Υποβρυχίων Καταστροφών του Λιμενικού, αλλά έκρινε ότι δεν μπορεί να εξειδικεύσει την κατηγορία παρά μόνο σε δύο άνδρες, οι οποίοι φαίνονται καθαρότερα στο βίντεο να εκφωνούν τα συνθήματα.

Europe : l'Allemagne invitée à dépenser plus L'excès d'exportation peut nuire... à l'économie des voisins. C'est, en résumé, le constat qui vaut aujourd'hui à Berlin de faire l'objet d'une enquête de la Commission européenne, laquelle s'inquiète en effet du surplus de ses comptes courants qui devrait atteindre 7 % du PIB national. A priori, tout le monde devrait pourtant se réjouir du fait que l'économie allemande est une machine à exporter. Rien qu'en septembre l'excédent commercial atteignait 18,8 milliards d'euros, avec une hausse de 1,7 % des exportations et une baisse de 1,9 % des importations. Mais cette performance se fait aux dépens des autres pays de la zone euro, comme le montre l'exemple des abattoirs allemands, où les salaires sont très inférieurs à leurs concurrents français, qui mettent la clé sous la porte. La Commission veut donc pousser l'Allemagne à relancer sa consommation intérieure, ce qui aurait pour effet de tirer les économies voisines. Pour la Commission, l'exercice est délicat.

Noam Chomsky: Greek Debt Must Be Written Off, Brussels is Destroying Greece 7733 153Google +10 2 11 8746 His belief that the Greek debt should be written off expressed the internationally acclaimed American scholar Noam Chomsky. As he said, the Greek debt should be written off in the same way the German debt was written off in 1953, just eight years after the end of World War II. Moreover, the American scholar underlined that Brussels’ policies are destroying Greece. In an interview to Euronews, Chomsky defended the leftist-led Greek government, highlighting that “SYRIZA came to power following a mandate of the people, who said that Greece must stop implementing Brussels’ policies and that German banks are destroying the country,” while explaining that such policies have led to the increase of the Greek debt. “50% of young people are unemployed and around 40% of the population lives below the poverty line. Asked to comment on other countries facing similar problems, such as Spain and Portugal, the American scholar said their debt should also be written off.

Dès 1935 Hitler prépare l'Allemagne à la guerre ARCHIVES - Il y a tout juste 80 ans, le 16 mars 1935, Adolf Hitler rétablit la conscription. Il officialise la remilitarisation de son pays, dénonçant ainsi les clauses du traité de Versailles. Le Figaro vous propose de revivre cet épisode. En 1933, l'Allemagne accroit sa puissance militaire secrètement. Pourtant le 7 janvier 1935, la France et l'Italie signent à Rome un protocole: ils se mettent d'accord sur un certain nombre de points de politique européenne. Suite à ces réunions, les trois pays (France, Grande-Bretagne, Italie) sont d'accord pour proposer à l'Allemagne une négociation pour traiter les questions de l'armement, de conclure un pacte de sécurité de l'Est et le retour de l'Allemagne à la S.D.N. Malgré ces tentatives de conciliation, l'Allemagne répond le 16 mars 1935 par un réarmement terrestre massif. Lire:Le 16 mars 1935, Hitler annonce le rétablissement du service militaire obligatoire Lire:Adolf Hitler: «Le peuple allemand ne veut pas la guerre»

ΚΥΑΔΑ: Άστεγοι και πεινασμένοι οι νέοι «άθλιοι» της Αθήνας Φωτογραφίες του Δημήτρη Μεσσίνη Εκρηκτικές διαστάσεις τείνει να λάβει ο ολοένα αυξανόμενος αριθμός των άστεγων και γενικότερα πεινασμένων ανθρώπων στην Αθήνα. Ενορχηστρωτής της επιχείρησης στήριξης των ασθενών πληθυσμιακών ομάδων της πρωτεύουσας, ο πρόεδρος του Κέντρου Υποδοχής και Αλληλεγγύης του Δήμου Αθηναίων Γιώργος Αποστολόπουλος κάνει λόγο στο tvxs.gr για πρωτόγνωρη υπερπροσπάθεια της δημοτικής αρχής αλλά και για κομματικά παιχνίδια που την επισκιάζουν. Υπάρχει ένα τεταμένο κλίμα γύρω από το θέμα των άστεγων. Γενικότερα, ωστόσο, αισθάνομαι την ανάγκη να πω ότι έχουμε κάνει εφέτος μια υπερπροσπάθεια, όμοια της οποίας δεν έχει προϋπάρξει τα τελευταία χρόνια. Παρατηρώ με λύπη ότι διάφοροι πολιτικοί παράγοντες κάθε ιδεολογίας, διάφορα πρόσωπα απ’ όλους τους χώρους, παίζουν γύρω από αυτό το ζήτημα κάποια πολιτικά παιχνίδια τα οποία μόνο αηδία μπορούν να προκαλούν. Ο κάθε δήμος δεν μπορεί να λύσει από μόνος του το πρόβλημα.

Depuis plus de vingt ans l'Allemagne a un Retraités grecs : « Ce n’est pas en nous appauvrissant que nous sortirons de la crise » LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Adéa Guillot (Athènes, correspondance) Les retraites restent l’un des points principaux de blocage entre Athènes et ses créanciers (Fonds monétaire international, Commission européenne, Banque centrale européenne). Dimanche 14 juin au soir, ils n’étaient toujours pas parvenus à trouver un compromis sur les réformes à mettre en œuvre par le gouvernement grec afin que celui-ci puisse bénéficier du versement d’une aide de 7,2 milliards d’euros. La Grèce doit bouger sur la réforme des retraites dans les négociations, a prévenu, lundi 15 juin, Günther Oettinger, le commissaire européen chargé de l'Economie numérique. Un peu plus tôt, le premier ministre de la gauche radicale, Alexis Tsipras, avait déclaré que l’insistance des créanciers à exiger des coupes supplémentaires dans les retraites « sert un dessein politique ». « Nous allons attendre patiemment que les créanciers accèdent au réalisme », a-t-il prévenu. M. « 651 euros net chaque mois »

Related: