background preloader

Épidémie de Coronavirus (Covid-19) -Vos tickets restaurant 2020 sont utilisables jusqu'au 1er septembre 2021

Épidémie de Coronavirus (Covid-19) -Vos tickets restaurant 2020 sont utilisables jusqu'au 1er septembre 2021
Pour soutenir le secteur de la restauration et permettre aux Français d'utiliser leurs titres-restaurant datés de 2020, leur date de validité est prolongée jusqu'au 31 août 2021 inclus. Par ailleurs, les mesures d'assouplissement prises en juin dernier sont maintenues jusqu'à la même date. Le plafond journalier des titres-restaurant reste à 38 €. Ils peuvent être utilisés pour le « click and collect » ou pour les livraisons de plats préparés. Un décret paru au Journal officiel le 3 février 2021 précise les modalités de cette prolongation annoncée par le ministre de l'Économie le 4 décembre 2020. Vos titres-restaurant 2020, qui arrivent à échéance fin février 2021, sont exceptionnellement utilisables jusqu'au 31 août 2021. Jusqu'au 31 août 2021, vous pourrez payer avec vos tickets restaurant la somme de 38 € par jour (au lieu de 19 €) y compris le dimanche et les jours fériés. Le plafond reste à 19 € par jour en supermarché ou magasin alimentaire.

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14505

Related:  Changement 2021cgirondonveille

Changement CDD FONCTION PUBLIQUE À partir du 1er janvier 2021, un agent contractuel de la fonction publique pourra bénéficier d'une indemnité de fin de contrat dite « prime de précarité ». Cette disposition concerne les contrats à durée déterminée (CDD) conclus à compter du 1er janvier 2021 dans la fonction publique de l'État et les fonctions publiques territoriale et hospitalière. Un décret paru au Journal officiel le 25 octobre 2020 précise les modalités. Dans quels cas et dans quelles conditions un agent peut-il en bénéficier ?

Conso : Que faire de ses titres-restaurant inutilisés ? Plus de 4,4 millions de salariés bénéficient de titres-restaurant en France. Payés en partie ou en totalité par l’employeur, ces tickets pouvant atteindre près d’une dizaine d’euros chacun sont un avantage non négligeable pour le budget alimentaire des travailleurs. Néanmoins, leurs nombreuses contraintes d’utilisation ne permettent pas toujours de les écouler en temps et en heure. Chaque année, des milliers de bons inutilisés arrivent ainsi à expiration. Que faire, alors, avec ces liasses de titres périmés ? Un échange gratuit Changements congés payés 2021 Congés payés, CET, jours de repos, régime des contrats à durée déterminée (CDD) et des contrats courts, prêts de main d'œuvre... Les dispositions temporaires exceptionnellement prises en mars et en juin 2020 sont prolongées de 6 mois afin de permettre aux entreprises de s'adapter aux conséquences économiques, financières et sociales de l'épidémie. C'est ce qu'indique une ordonnance parue au Journal officiel du 17 décembre 2020 en application de la loi autorisant la prorogation de l'état d'urgence sanitaire. Les congés Jusqu'au 30 juin 2021, et sous réserve d'un accord d'entreprise ou de branche, l'employeur peut de manière exceptionnelle :

C'est plus clair ! Votre patron ne peut pas supprimer vos tickets-restaurant en télétravail C'est plus clair ! Chaque matin du lundi au vendredi à 7h45 France Bleu Pays de Savoie répond à vos questions pratiques concernant la crise sanitaire. Aujourd'hui, Fabrice qui habite à Yenne (Savoie) se demande si son employeur a le droit de lui supprimer ses tickets-restaurant puisqu'il a été placé en télétravail à cause de la crise sanitaire. Il faut savoir que le titre restaurant n'a rien d'obligatoire, c'est un avantage qui est consenti par l'employeur, il n'a aucune obligation légale à en donner. Sur la situation particulière actuelle, beaucoup de salariés se demandent si leurs tickets-restaurant peuvent être annulés les jours où ils sont en télétravail et déjeunent donc chez eux.

Covid-19 : monétisation des jours de repos afin de compenser la baisse de rémunération Mise à jour au 18 novembre : les dispositions suivantes sont désormais applicables jusqu'au 30 juin 2021. Un accord d’entreprise ou de branche peut autoriser la monétisation des jours de repos conventionnels ou une partie des congés annuels excédant 24 jours ouvrables. Cette possibilité peut être mise en place : sur décision de l’employeur L’employeur peut imposer aux salariés placés en activité partielle et bénéficiant du maintien intégral de leur rémunération la monétisation de leurs jours de repos conventionnels ou de congés annuels en vue de les affecter à un fonds de solidarité, l’objectif étant de compenser la diminution de rémunération subie par les autres salariés placés en activité partielle. sur demande du salarié Si le salarié est placé en activité partielle et qu’il souhaite compenser la diminution de sa rémunération, il peut demander la monétisation de ses jours de repos conventionnels ou de congés annuels. Régime social de la somme issue de la monétisation

La validité des tickets restaurant prolongée jusqu'en septembre 2021 Retrouvez ce contenu plus tard en appuyant sur ce bouton Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre profil ! Ce contenu a bien été retiré de vos favoris. Le ministre de l'Economie a répondu à la question que de nombreux salariés se posaient. Plafonds Le plafond de Sécurité sociale est le montant maximum des rémunérations ou gains à prendre en compte pour le calcul de certaines cotisations. Le plafond est fonction de la périodicité de la paie (mensuelle, trimestrielle, par quinzaine...). C’est le plafond mensuel qui est généralement utilisé. Plafond de Sécurité sociale par périodicité de paie Covid-19 : les tickets-restaurants 2020 resteront valables jusqu’en septembre 2021 - Le Parisien C'est une bonne nouvelle pour les restaurateurs et les salariés. La validité des tickets-restaurants 2020 sera prolongée jusqu'au 1er septembre 2021, alors qu'ils auraient dû être périmés fin février, a annoncé le ministre de l'Economie ce vendredi sur RMC/BFMTV. La durée de validité des tickets restaurants de 2020, arrivant à échéance fin février 2021, est prolongée jusqu’au 1er septembre 2021.Cette mesure est nécessaire pour soutenir la consommation des Français et aider les restaurateurs. pic.twitter.com/EtnlZIw2PT— Bruno Le Maire (@BrunoLeMaire) December 4, 2020 « Ça va permettre de redonner 700 millions d'euros de pouvoir d'achat aux restaurateurs », a assuré le ministre, alors que ces établissements vont rester fermés jusqu'au 20 janvier au moins. Le ministre s'est également dit « favorable à ce qu'on augmente le plafond des chèques cadeau sans aucun prélèvement social ». « On y travaille.

Les taux de cotisations de droit commun Montants au 1er janvier 2021 (a) abattement limité à 4 plafonds annuels de la Sécurité sociale, soit 164 544 € en 2021. * Pour les employeurs éligibles à la réduction générale, le taux de la cotisation patronale « d'assurances maladie-maternité-invalidité-décès » est fixé à 7 % au titre de leurs salariés dont la rémunération n’excède pas 2,5 fois le montant du Smic calculé sur un an. Dans les autres cas, le taux de la cotisation d’assurances maladie-maternité-invalidité-décès reste fixé à 13 %. Le complément de cotisation maladie à 6 % doit être déclaré sous le CTP 635.** Pour les employeurs éligibles à la réduction générale, le taux de la cotisation patronale « allocations familiales » est fixé à 3,45 % au titre de leurs salariés dont la rémunération n’excède pas 3,5 fois le montant du Smic calculé sur un an.

L'Etat fait un geste : les tickets-restaurant 2020 seront valables jusqu'en septembre 2021 12h29 , le 4 décembre 2020, modifié à 12h45 , le 4 décembre 2020 C'est une petite bouffée d'air pour les restaurateurs, fermés au moins jusqu'au 20 janvier en France, et pour les bénéficiaires des titres-restaurant. Vendredi sur BFMTV, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a annoncé que la validité des tickets 2020 serait prolongée jusqu'au 1er septembre 2021, alors qu'ils devaient arriver à échéance à la fin du mois de février. Contrat à durée déterminée (CDD) Dispositions exceptionnelles pour faire face aux conséquences économiques et sociales de l’épidémie de COVID-19 Afin de faire face aux conséquences économiques, financières et sociales de l’épidémie de Covid-19, jusqu’au 30 juin 2021 (date initialement fixée au 31 décembre 2020) et par dérogation aux dispositions du code du travail telles qu’elles sont présentées dans cette fiche, un accord collectif d’entreprise peut :1°. Fixer le nombre maximal de renouvellements possibles pour un contrat de travail à durée déterminée. Ce nombre ne peut avoir ni pour objet ni pour effet de pourvoir durablement un emploi lié à l’activité normale et permanente de l’entreprise. En outre, cette dérogation n’est pas applicable aux contrats de travail à durée déterminée conclus au titre de l’article L. 1242-3 du Code du travail) ; 2°. Fixer les modalités de calcul du délai de carence entre deux contrats (délai prévu à l’article L. 1244-3 du code du travail) ; 3°. Remplacement d’un salarié absent

Même non utilisés au 31 décembre, vos tickets restaurant restent valables ou échangeables Par Clémence DemayPublié le 25 Nov 20 à 18:04 Comment écouler son stock de tickets restaurant alors même que les restaurants resteront fermés au moins jusqu’au 20 janvier et que le télétravail est toujours obligatoire ? Si comme bon nombre de salariés vous craignez de les perdre avant la fin de l’année, sachez que vos titres, qu’ils soient au format papier ou dématérialisés, sont encore valables quelques mois.

Related: