background preloader

Jeux olympiques antiques, origine, histoire - Olympie, Zeus LEXILOGOS

Jeux olympiques antiques, origine, histoire - Olympie, Zeus LEXILOGOS
Jeux olympiquesorigines & histoireΟλυμπιακοί Αγώνες Histoire des jeux olympiques de l'Antiquité •La joie des jeux olympiques par André Bernand (2001) • Pourquoi Olympie ? par Paul Veyne (1993) • Les jeux olympiques dans l'Antiquité par René Tostivint, in Bulletin de l'association Guillaume Budé (1960) • Les origines des jeux olympiques, mythes et réalités, par René Vallois, in Revue des études anciennes (1929) • Olympia, extrait du Dictionnaire des antiquités grecques et romaines, par Camille Gaspar (1905) • Jeux olympiques : article du Grand dictionnaire universel du XIXe siècle, de Pierre Larousse • Jeux olympiques : article de l'Encyclopédie de Diderot & d'Alembert (XVIIIe) • Olympic victors and the popularity of the Olympic games in the imperial period, par Andrew Farrington, in Tyche (1997) Olympie, merveille du monde Olympie se trouve en Élide. À l'origine, l'Altis possédait un temple en l'honneur de la déesse Héra. le temple de Zeus Olympie, par Strabon Strabon, Géographie VIII Related:  J.O.

Histoire des Jeux (Vaincre n’est pas une fin en soi) L’histoire d’Olympie et des Jeux Olympiques La région d’Olympie et l’espace du sanctuaire lui-même furent habités dès l’époque protohelladique (3000 av. J. À l’époque mycénienne (1600-1100 av. Selon une légende qui inclut des souvenirs d’événements historiques, Pélops, venu de Lydie, vainquit Oenomaos, roi de Pisa, dans une course de chars, épousa sa fille Hippodamie et monta sur le trône de Pisa pour fonder la dynastie des Pélopides, plus connue sous le nom d’Atrides, et donner son nom à toute la péninsule : le Péloponnèse, c’est l’«île de Pélops». La fin de l’époque mycénienne, avec l’invasion dorienne (1100 av. C’est là, à Olympie, que les dieux olympiens inaugurèrent les jeux : selon une croyance des Grecs, Zeus vainquit Cronos à la lutte tandis qu’Apollon l’emportait sur Arès au pugilat et sur Hermès à la course. En même temps, les jeux sont réorganisés et sont alors exclusivement constitués de compétitions sur piste. Le VIIe siècle av.

Le site d’Olympie Les Jeux se déroulaient toujours au même endroit, à Olympie. Le site même des Jeux était séparé en deux parties : le sanctuaire et l’espace réservé aux sports. Le sanctuaire (représenté ci-après), appelé Altis (bois sacré), est séparé du monde extérieur par une enceinte. Il regroupe plusieurs édifices religieux qui sont consacrés à l’un ou l’autre dieu ou déesse : l’Héraion (dédié à Héra), le temps de Zeus, le grand hôtel de Zeus, le Pélopeion (tombeau de Pélops), le Métrôon (dédié à Rhéa). L’espace réservé au sport se compose de différents édifices sportifs bien sur mais aussi civils. -le gymnase-la palestre : lieu où les lutteurs s’entraînaient. L’enceinte du stade mesure 210m sur 30m de large. Découvrez le plan d’Olympie en cliquant sur l’image ci-dessus. Légende de l’image : 1. Trésors : I.

Civilisation de la Grèce antique Olympie III. Exemple de l'architecture d'une ville olympique: Olympie A. Le site olympique "Un mythe olympique : Olympie" Olympie (gr. Le Site d'Olympie Le site d'Olympie (au centre) est plat et relativement luxuriant. 1er plan du site Ci-dessus, un plan général du site d'Olympie. 2ème plan du site Les courses à pied se disputaient dans le stade (à droite), les combats de lutte avaient lieu dans la palestre (à gauche). Le Stade d'Olympie Ci-dessus, à gauche, le Stade d'Olympie. · Le site lui-même : L'Altis, ou enceinte sacrée, s'étendait sur 200m de long et presque 177m de large. - L'Héraîon (Héra) ,édifié vers 600 av. La Palestre Des maîtres de gymnastique (paidotribaï, au singulier paidotribês) entraînaient les garçons à l'athlétisme et à la lutte dans une palestre (palaistra), bâtiment bas avec des vestiaires et une cour à colonnades, au sol recouvert de sable. Entrée du stade d'Olympie. Bien que la richesse des temples ait suscité des convoitises, le monde romain contribua à l'accroître.

Revival of the Nemean Games Musée archéologique d'Olympie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Histoire[modifier | modifier le code] Premier musée[modifier | modifier le code] Façade du premier musée. Musée actuel[modifier | modifier le code] Plan du musée. Le musée actuel est organisé en deux bâtiments. Collections[modifier | modifier le code] Le musée est précédé d'une grande cour carrée à péristyle. Collection préhistorique et protohistorique[modifier | modifier le code] La salle se termine avec trois plaques de bronze provenant d'Assyrie et datant de l'époque néo-hittite (VIIIe siècle av. Les bronzes[modifier | modifier le code] Cette grande salle (la no 2) expose des objets en bronze, principalement des époques géométrique et archaïque (Xe et VIe siècles av. Offrandes à Zeus, animaux en bronze et terre cuite,IXe ‑ VIIIe siècle av. Plaque de bronze martelée.

Cartes de la Grèce antique La Grèce mycéenne, au XVè siècle avant JC Egypte et orient au XVè siècle avant JC Les débuts de la Grèce antique, VIIè siècle avant JC Les grecs et les phéniciens en méditérranée, vers 550 avant JC L'empire d'Athènes vers 450 av-JC La Grèce pendant la guerre du Péloponnèse, - 431 La Grèce sous la domination de Thèbes, -362 Voir aussi : Olympie Le site d'Olympie a accueilli les Jeux olympiques durant l'Antiquité, et aujourd'hui encore la flamme olympique y est allumée quelques mois avant la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques modernes. Toutes les découvertes archéologiques sont regroupées au musée archéologique d'Olympie. Histoire[modifier | modifier le code] Olympie parmi les principaux sanctuaires grecs. On considère généralement qu'en 522 et 551 ap. J. Description des monuments du sanctuaire[modifier | modifier le code] Plan du sanctuaire 1. Trésors : I. Temple d'Héra[modifier | modifier le code] L'Héraion, le temple d'Héra, utilisé aussi à l'origine pour le culte de Zeus, est probablement le premier édifice dorique connu du Péloponnèse. Le bas des murs et les colonnes (lorsque remplacées) étaient en calcaire, le haut des murs en brique. Devant le temple, l'autel consacré à la déesse sert encore pour l'allumage de la flamme olympique[7]. Temple de Zeus[modifier | modifier le code] Stade[modifier | modifier le code]

Related: