background preloader

Le Tabagisme Passif

Le Tabagisme Passif

Le sevrage des additifs « Les additifs du tabac et du papier à cigarette Qu’appelle-t-on un additif du tabac ? Les additifs du tabac sont : les agents de textureles agents de saveurles conservateurs ajoutés au tabac dans l’opération appelée sauçage. Un tabac sans additifs est aussi appelé « tabac naturel » puisqu’il ne contient rien d’autre que du tabac. Tous les tabacs (avec ou sans additifs) contiennent de la nicotine, des goudrons et du monoxyde de carbone (CO). Pas de dépendance à la nicotine : Rappelons qu’il n’y a pas de dépendance physique à la nicotine seule et que la dépendance physique est celle de l’association additifs sucrés + nicotine. Attention, passer directement du tabac avec additifs au tabac sans additifs est souvent difficile à vivre au bout de 15 jours/3 semaines. En effet, lorsque l’on est complètement dépendant ou addict à l’association additifs sucrés + nicotine, le sevrage total des additifs est parfois trop brutal. Les additifs du papier : Le sevrage total des additifs : Le sevrage progressif des additifs : Durée du sevrage des additifs :

OFTA Tabac et santé : l'éducation à la santé en milieu scolaire - Editions SCEREN CRDP Montpellier La promotion de la santé est l'affaire de tous ; au sein de l'École elle doit pour cela s'intégrer dans les enseignements disciplinaires et faire l'objet d'un partenariat avec les personnels infirmiers et médico-sociaux. Pour être efficace, elle doit se penser dans le temps, dans la continuité des apprentissages et prendre en compte les savoirs scientifiques, les compétences psychosociales et les connaissances d'ordre réglementaire et juridique. Le travail réalisé par l'équipe de l'académie de Montpellier, concerne la prévention, au collège, du tabagisme actif et passif. C'est un exemple montrant comment, en s'appuyant sur plusieurs disciplines et, en collaboration avec les personnels infirmiers et médico-sociaux, toutes les approches sur ce thème peuvent être organisées ; cela constitue alors un véritable programme de promotion et de prévention de la santé décliné sur les quatre années du collège. Les documents présentés sont libremenent utilisables dans le cadre scolaire.

Les cigarettes électroniques "pas inoffensives", selon 60 millions de consommateurs Les cigarettes électroniques sont-elles dangereuses ? Une étude de 60 Millions de consommateurs tire à boulets rouges sur la e-cigarette en évoquant des composés "potentiellement" cancérogènes et suscite la controverse. Le magazine de l'Institut national de la consommation (INC), se voit accusé de faire inutilement peur aux "vapoteurs", au risque de rejeter vers le tabac ceux qui auraient arrêté de fumer. Le tabac est responsable de 73.000 morts par an en France, selon l'Inpes d'après les travaux de la spécialiste Catherine Hill publiés en mars 2012. Substances cancérigènes "Nous ne demandons pas d'interdire la cigarette électronique. Constatant un étiquetage non conforme au contenu de certains produits (moins de nicotine qu'annoncé, indication "sans" propylène glycol dans des recharges en contenant...), l'INC a alerté les autorités, précise-t-il à l'AFP. Mais critiques et réactions fusent notamment sur internet et twitter. Conforter les fumeurs ?

Sevrage Tabagique Dominique Georget-Tessier, Novembre 2010 DEPENDANCE TABAGIQUE : complémentarité des approches J’ai choisi de vous présenter ce sujet parce qu’il confère au médecin généraliste un rôle de premier plan et au généraliste homéopathe une place particulière. La dépendance tabagique est un domaine particulièrement intéressant dans lequel s’exercent, en complémentarité tous les champs d’intervention du médecin généraliste : on ne parlera plus ici en effet de sevrage tabagique (qui supposerait une intervention ponctuelle ) mais de dépendance au tabac, maladie chronique à rechute. Prévention et éducation, d’abord avec le repérage et l’apport de l’intervention brève : - soutien psychologique comprenant la prise e n compte des facteurs environnementaux, sociaux, culturels et familiaux ainsi que le recueil des évènements importants de l’ histoire personnelle de son patient - l’aspect relationnel, qui permet au médecin d’accompagner son patient dans son cheminement vers l’abstinence score total sur 20

Les Français très favorables à une extension des interdictions de la cigarette Les Français seraient d'accord à une très large majorité pour étendre les interdictions visant la cigarette, en particulier pour la bannir des voitures privées transportant des enfants, selon un sondage publié ce lundi par Alliance contre le tabac. D'après ce sondage réalisé par Ipsos pour le compte de l'association anti-tabac, 95% des Français jugent «très souhaitables» ou «plutôt souhaitables» que les «personnes soient protégées de la fumée de cigarette dans les voitures en présence d'enfants». Concentration en particules fines sur les sièges arrière En Afrique du Sud et dans plusieurs États aux États-Unis, Canada et Australie, la cigarette est interdite dans les autos avec enfants ou mineurs, en raison des risques accrus du tabagisme passif dans un espace confiné. En France, une telle mesure (déjà discutée au Sénat en 2013) devrait être «expliquée» à la population mais elle aurait le mérite de contribuer à «débanaliser le fait de fumer», estime l'association. 20 Minutes avec AFP

Bien s'alimenter quand on arrête de fumer Réagissez : Partagez : Avec la rentrée, les bonnes décisions se prennent à la pelle. Un corps modifié par les effets du tabac Plus maigre, voire « sec », mais gros mangeur : le corps et le comportement alimentaire du fumeur ne sont pas les mêmes que ceux des non-fumeurs. Une morphologie caractéristique La maigreur Les fumeurs – surtout les « gros » fumeurs – pèsent en moyenne de 2 à 4,5 kg de moins, que les non-fumeurs. Cela ne veut pas dire qu’il faille se mettre à fumer pour perdre du poids, loin s’en faut ! Moins de graisses sur le ventre Autre changement morphologique des fumeurs : ils ont moins de ventre que les non-fumeurs. Leur répartition des graisses est gynoïde – plutôt sur les cuisses et les jambes, comme les femmes – et non pas androïde – autour du ventre, comme les hommes. Un métabolisme modifié Ces différences morphologiques sont en fait la conséquence d’un métabolisme modifié par les effets du tabac. Conséquences : Que se passe-t-il lors du sevrage ? 1- Une prise de poids L’eau

Nicotine, combattre ses effets et s'en défaire ? Dossier * selon Dr Rita Monsieur et Dr Van Snick - Paru dans la presse Introduction aux effets néfastes de la Nicotine La nicotine est présente dans un grand nombre de plantes, mais sa source principale est dans l’usage du tabac et les remplacements thérapeutiques tels que les « patches transdermiques à la nicotine» et les « gums ». Elle peut passer les membranes biologiques incluant celle de la barrière hémato-méningée. Une fois absorbée elle est pour sa majeure partie métabolisée dans le foie. Le métabolite principal de la nicotine est la cotinine dont le temps de demi-vie est de 15-17h et présente un marqueur biochimique plus accessible. Les effets prédominants de la nicotine chez l’humain consistent dans l’augmentation du rythme cardiaque, de la TA, des acides gras libres plasmatiques, de la mobilisation du sucre sanguin et de l’augmentation des catécholamines dans le sang. Propriétés chimiques de la Nicotine Absorption Métabolisme Excrétion Les effets biologiques de la Nicotine Relaxation

Maladie de Buerger : quand le tabac bouche les vaisseaux Encyclopédie Par La rédaction d'Allodocteurs.fr rédigé le 6 avril 2011, mis à jour le 8 avril 2011 Le tabac provoque des maladies graves, comme le cancer du poumon, de la gorge, ou encore des maladies cardiovasculaires. Mais il est aussi responsable de la maladie de Buerger. Cette maladie rare, directement liée au tabagisme, touche moins d’une personne sur 5000, surtout des jeunes hommes de 25 à 40 ans. Sommaire Lors d'une maladie de Buerger, les orteils se nécrosent. Le coeur assure toute l’irrigation sanguine de notre corps. Dans la maladie de Buerger, ce sont ces artères distales qui s’obstruent progressivement à cause du tabac. Certains patients ne parviennent pas à arrêter de fumer avant que les pieds se nécrose. 20 % des patients sont ainsi amputés 5 ans après le diagnostic. Cette maladie quelque peu surprenante, n’entame pas le pronostic vital des patients. En savoir plus Sur Allodocteurs.fr : Ailleurs sur le web : Mots clés Vos commentaires Réagir à cet article

Les additifs du tabac Les produits issus du tabac, en particulier les cigarettes, en sont venus au cours des dernières décennies, à inclure de plus en plus d’additifs. Ils comprennent des agents qui retiennent l'humidité et des conservateurs, ainsi qu'une large gamme d'arômes et autres produits chimiques qui modifient les propriétés de tabac ou l'expérience du tabagisme. Certains de ces additifs peuvent rendre la dépendance au tabac comme source de nicotine plus probable. Ils peuvent affecter la dépendance au produit ou rendre fumer simplement plus attrayant. Le nombre d'additifs est si grand, et les mélanges chimiques produits par les cigarettes si complexes que mesurer les effets individuels des additifs est difficile et coûteux. Comment pouvons-nous évaluer les additifs du tabac, quelle est l’efficacité des méthodes utilisées actuellement et qu’est-ce qui est actuellement connu de leurs effets? Une évaluation du Comité scientifique des risques sanitaires émergents et nouveaux (SCENIHR) 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.

Les additifs sucrés, les antidépresseurs IMAO et la dépendance | Les additifs du tabac et du papier à cigarette Résumé : Les additifs sucrés ajoutés au tabac se transforment lors de leur combustion en antidépresseurs (IMAO) et leur association avec la nicotine crée la dépendance (appelée aussi découplage). Lors de l’entretien de Jean-Pol Tassin avec Marc Kirch, J.P TASSIN précise que : « Les industriels du tabac (…) utilisent trois produits importants : le sucrose, le miel et le chocolat. Mais que sont les IMAO ? Wikipedia précise que : «Les Inhibiteurs de MonoAmine Oxydase (inhibiteurs MAO ou IMAO) constituent une classe d’antidépresseurs utilisés dans le traitement de la dépression.

Related: