background preloader

Lettres ÉduNum thématique n° 24 : L'Intelligence Artificielle

Lettres ÉduNum thématique n° 24 : L'Intelligence Artificielle
Janvier 2021 Cette lettre ÉduNum n°24 s’adresse particulièrement aux enseignants, formateurs et inspecteurs du premier degré. Elle met en avant l’intérêt pédagogique des ressources numériques en présentant des solutions numériques, des projets, des usages concrets proposés par les acteurs de terrain dans différents domaines d’enseignement avec et par le numérique. Lettre ÉduNum 1er degré n°24 - Janvier 2021 Décembre 2020 Cette lettre Édu_Num n°23 s’adresse particulièrement aux enseignants, formateurs et inspecteurs du premier degré. Lettre ÉduNum 1er degré n°23 - décembre 2020 Juin 2019 Actualités : Trophées des classes, SELFIE, eCarto, Édu-up, Jalons via Éduthèque... Lettre ÉduNum 1er degré n°22 - juin 2019 Février 2019 L'équité des territoires est un enjeu fort des appels à projets "École numérique innovante et ruralité". Lettre ÉduNum 1er degré n°21 - février 2019 Related:  S.N.T. - Culture numérique - E.M.I. - Outils numériques - PIX

Journée mondiale de la sauvegarde des données informatiques Qui n’a pas déjà subi la mauvaise expérience d’une perte d’un ou plusieurs fichiers importants à cause d’un appareil volé, perdu, piraté ou endommagé ? Tant dans nos usages personnels que professionnels, nos appareils numériques contiennent des données qui sont parfois irremplaçables : la sauvegarde est alors souvent le seul moyen de les retrouver. À l’occasion de la Journée mondiale de la sauvegarde des données informatiques, Cybermalveillance.gouv.fr rappelle comment un geste simple et essentiel vous permet de vous prémunir des aléas du quotidien et des actes de cybermalveillance. Pour qu’une sauvegarde soit efficace, trois questions doivent se poser : > Quels fichiers nécessitent d’être sauvegardés ? Toutes les données ne nécessitent pas d’être sauvegardées. > Comment choisir sa solution de sauvegarde ? À noter que pour la majorité des fichiers, la sauvegarde n’est efficace que si elle est fréquente. A lire aussi Voir l’actualité > Téléchargez les fiches pratiques dédiées Les sauvegardes

« Quel nouveau monde ? » : L'infodémie, ça se soigne (2 / 4) In extenso, des podcasts en séries pour faire le tour d’un sujet. En un an, un virus inconnu a mis la planète sens dessus dessous, bousculant tous nos repères. Il a fallu apprendre à vivre dans l’incertitude. Mais il nous faut aussi réfléchir à la nature de cette crise, aux outils dont nous disposons pour l’affronter, et, surtout, à ceux qu’il nous faudra inventer pour créer le monde de demain. C’est pour aborder toutes ces questions que The Conversation vous propose une série de quatre podcasts intitulée « Quel nouveau monde ? Antoine Arjakovsky, historien et directeur de recherche au Collège des Bernardins, nous accompagne tout au long de cette réflexion. Et dans ce second épisode, « L’infodémie, ça se soigne », nous allons tenter de mieux comprendre ce phénomène des fake news qui est venu polluer l’environnement médiatique. Conception, Fabrice Rousselot et Françoise Marmouyet.

Accepter ou refuser les cookies ? On vous explique les nouvelles règles sur les traceurs publicitaires sur internet "Pour franceinfo, le respect de votre vie privée est une priorité". En vous connectant depuis le 1er avril à franceinfo.fr, vous avez peut-être remarqué l'apparition d'une fenêtre inhabituelle. Affichée dès l'arrivée sur notre site internet, elle prévient que "France Télévisions, Radio France et ses partenaires utilisent des traceurs pour stocker et accéder à vos données personnelles" à des fins de mesures d'audience et de personnalisation, notamment publicitaires lorsque vous regardez une vidéo sur notre plateforme. Trois choix vous sont proposés : accepter sans distinction tous ces traceurs (généralement appelés "cookies"), vous rendre dans un menu permettant d'en autoriser certains mais pas d'autres, ou encore de tous les refuser. Comme franceinfo, l'ensemble des sites internet basés en France ont dû mettre en place une bannière de ce type depuis le début du mois. Que signifient vraiment ces bandeaux ? Qu'est-ce qu'un cookie ? "C'est la traduction moderne de la vente de fichiers.

Vers un encadrement généralisé des filtres de beauté sur les réseaux sociaux ? Les réseaux sociaux sont par définition une application sociale, où l’utilisation de filtres s’est fortement standardisée. Aujourd’hui, n’importe quelle personne peut facilement « photoshoper » sa photo grâce à ces applications. L’utilisation de ces filtres est devenue normale, si ce n’est incontournable – bien que ces dernières années, on peut observer une tendance au « naturel » et à l’« authenticité ». Le Royaume-Uni a très récemment interdit l’utilisation des filtres de beauté aux « influenceurs » s’inscrivant dans une démarche commerciale sur Insta-gram, Snapchat et TikTok, où la promotion des produits de beauté fait les affaires des influenceurs et des marques. Toutefois, avec cette mesure seuls les influenceurs sont impactés, les autres utilisateurs de ces réseaux n’étant pas concernés par cette directive. Les réseaux sociaux : des géants sur le net Snapchat quant à lui est le réseau le plus utilisé dans le monde par les moins de 20 ans. Les influenceurs porte-parole des marques

Les 20 meilleurs outils et services pour créer des cartes mentales en 2021 Dernière mise à jour le 8 mars 2023 Créer une carte mentale reste un excellent moyen d’organiser vos pensées et vos idées. Elles sont faciles à créer et vous permettent d’organiser vos pensées visuellement. Retrouvez dans cet article une sélection des sites et services en ligne qui vous permettent de créer des cartes mentales pour vos élèves ou pour vous-même. Qu’est-ce qu’une carte mentale ou mindmap ? Les cartes mentales existent depuis des siècles. Quel que soit le nom que vous leur donnez, créer des cartes mentales est un moyen efficace d’obtenir une représentation visuelle des différentes parties d’un concept. Pour Wikipédia : “c’est un schéma, supposé refléter le fonctionnement de la pensée, qui permet de représenter visuellement et de suivre le cheminement associatif de la pensée. Pourquoi utiliser des cartes mentales à l’école ? Les usages à l’école sont nombreux. Les cartes mentales comme outil de mémorisation Voici une liste des principaux outils et services en Mindmeister. Mind42.

PAR EFFRACTION - Dans un "Data Center" Pour ce nouveau hors-série PAR EFFRACTION, Caroline Gillet, accompagnée de Claire Richard, son acolyte spécialisée dans les cultures et les enjeux numériques, tente de pénétrer dans un centre de données hautement sécurisé, lieu stratégique du monde de l'Internet. Que s'y passe-t-il ? Est-ce un lieu de pouvoir ? Au XXIème siècle, les data centers sont à la fois invisibles et incontournables, comme les gares étaient les infrastructures centrales au XIXème siècle et les aéroports au XXème siècle. Un data center est un bâtiment qui abrite des serveurs, énormément de serveurs, sur lesquels sont hébergées les données que produisent en continu les vies numériques. Internet à la Courneuve C’est là une caractéristique de l'univers numérique : les données sont partout mais il est difficile de les situer. Pourquoi leur emplacement importe ? Des données gourmandes en énergie Selon certaines estimations, le nombre de données produites aura augmenté de 530 % d’ici 2025. Ecologie, emploi, nuisances...

Alain Damasio : « le décrochage technologique se traduira par un plaisir de vivre beaucoup plus intense » Cela vous intéressera aussi De La Zone du Dehors en 1999 en passant par La Horde du Contrevent et Les Furtifs (tous réédités en poche chez Folio, début 2021) à sa dernière nouvelle Scarlet et Novak, sortie en mars 2021, son travail est traversé par une réflexion sur ce que constitue la vitalité de l'existence et la manière de faire un pas de côté dans un monde déshumanisé. Alain Damasio a également pris la plume dans Reporterre, le média écologiste fondé par Hervé Kempf et dans le dernier ouvrage des collapsologues Pablo Servigne et Raphael Stevens où il développe la notion de techococon. Rencontre avec l'auteur culte Alain Damasio. Votre dernière nouvelle Scarlet et Novak revient sur le rapport quasi-intime que nous entretenons avec nos smartphones. Sommes-nous tous devenus trop assujettis à la technologie et au numérique ? C'est ma conviction. Dans Aux origines de la catastrophe, vous avancez la notion de technococon, qu’est-ce précisément ? La notion de technococon est imagée.

Et si, comme la banquise, Internet se mettait à fondre? Temps de lecture: 8 min Des milliers d’habitants de la ville de Perth, en Australie, ont fait une terrible découverte le 5 janvier: Internet avait littéralement fondu. Le deuxième fournisseur d’accès Internet du pays, iiNet venait de succomber aux fortes chaleurs (45°C à l’ombre!) –le troisième jour le plus chaud enregistré pour un jour de janvier à Perth. La technologie a besoin d'eau Selon un communiqué de la compagnie, l’interruption de service de son centre de données de Perth a été consécutive à une panne des deux systèmes de refroidissement (le principal et celui de secours). La montée des températures et les climats extrêmes en général, provoqués par le réchauffement vont avoir de plus en plus d’impact sur les infrastructures. Nous ne le réalisons pas vraiment, mais les climats extrêmes, la rareté et la cherté croissante de l’eau ainsi que la hausse des températures pourraient avoir des répercussions désastreuses pour les compagnies du secteur des technologies. Et en France?

Les câbles d’Internet : qui sont-ils, quels sont leurs réseaux ? De la concurrence pour notre Président : voici « Jupiter », un nouveau câble transpacifique qui sera déployé d’ici 2020 par Amazon, Facebook et Softbank, comme l’ont annoncé les deux géants du numérique et le groupe japonais le 30 octobre dernier. Longueur du câble : 14 000 kilomètres. Capacité : 60 térabits par seconde. En 2017, en une minute, sur Internet, 69 000 heures de films et de séries sont regardées sur Netflix. 4,1 millions de vidéos sont consommées sur YouTube, 527 760 photos sont postées sur Snapchat, sans compter les 3 607 080 recherches Google, 456 000 tweets, 46 740 photos Instagram, 103 millions de spams, etc… Le tout, sachant que 90% des données produites aujourd’hui n’existaient pas il y a encore deux ans. Vingt mille lieues sous les mers Jupiter, qui doit relier l’Asie aux Etats-Unis en 2020, s’ajoutera donc à cet empire sous-marin. La privatisation des océans Un accident tous les trois jours Se pose enfin la question des risques d’accidents et de pannes.

Entretien avec Andrew Blum Avec nos partenaires, nous traitons vos données pour les finalités suivantes : le fonctionnement du site, la mesure d'audience et web analyse, la personnalisation, la publicité et le ciblage, les publicités et contenus personnalisés, la mesure de performance des publicités et du contenu, le développement de produit, l'activation des fonctionnalités des réseaux sociaux. Vos préférences seront conservées pendant une durée de 6 mois.

Intelligence artificielle : quelle approche des biais algorithmiques ? Les bienfaits de l’intelligence artificielle sont vantés sans demi-mesure. Et cela, d’autant plus que les technologies et processus qui la composent commencent à être réglementés en Europe. Après plusieurs années d’études, de rapports et de concertations avec les groupes d’experts, la Commission Européenne a révélé le 21 avril 2021 sa proposition de loi qui réglementerait l’IA. Une proposition très attendue, aussi longue que vague, et aux clauses autant applaudies que critiquées. L’intelligence artificielle jouit d’une réputation double, évoquant à la fois le progrès, et un futur incertain où l’homme pourrait se faire engloutir par la machine qu’il a créée. On connaît de nombreux cas où l’IA peut représenter un risque pour la démocratie, comme dans son utilisation sur les réseaux sociaux, ou encore un risque pour l’accès à l’emploi et l’égalité, comme dans son utilisation par les recruteurs. Qu’est-ce qu’un biais en intelligence artificielle ? Des risques multiples En résumé...

Visualizing the Most Popular Paid Subscription News Websites Big Tech CEO Insider Trading During The First Half of 2021 When CEOs of major companies are selling their shares, investors can’t help but notice. After all, these decisions have a direct effect on the personal wealth of these insiders, which can say plenty about their convictions with respect to the future direction of the companies they run. Considering that Big Tech stocks are some of the most popular holdings in today’s portfolios, and are backed by a collective $5.3 trillion in institutional investment, how do the CEOs of these organizations rank by their insider selling? Breaking Down Insider Trading, by CEO Let’s dive into the insider trading activity of each Big Tech CEO: Jeff Bezos During the first half of 2021, Jeff Bezos sold 2 million shares of Amazon worth $6.6 billion. This activity was spread across 15 different transactions, representing an average of $440 million per transaction. Mark Zuckerberg Satya Nadella Sundar Pichai Tim Cook Measuring Insider Selling Jeff Bezos Satya Nadella

Related: