background preloader

Habita(n)ts connectés : découvrez les pistes d’innovation

Habita(n)ts connectés : découvrez les pistes d’innovation
Après un an de travail collaboratif, de réflexion et de créativité, voilà les résultats de l’expédition Habita(n)ts connectés. Avec plus de 9 équipements numériques par foyers, et des usages numériques étendus à tous les domaines d’activités du domicile, il ne fait plus de doute que l’habitat et les habitants sont "connectés". Toutefois nos domiciles connectés ne ressemblent guère à ceux imaginés 10 ans plus tôt, truffés de capteurs ou d’automatismes. Ils regorgent d’équipements dédiés aux loisirs, aux jeux, à la communication, aux semi-loisirs, et qui parfois dysfonctionnent, tombent en panne, s’accumulent… De nouveaux problèmes surgissent, de nouveaux embarras… de nouveaux besoins fonctionnels et serviciels pour lesquels il faut trouver des réponses. Découvrez les slides, les quatre territoires d’exploration et les vidéos des scénarios ! Les slides présentant les résultats de l’expédition "Habitants connectés" Les quatre territoires d’exploration Les vidéos Les partenaires de l’expédition

http://www.fing.org/?Habita-n-ts-connectes-decouvrez

Related:  THESES / DATA

La ville numérique : quels enjeux pour demain La ville numérique est en vogue et rares sont les municipalités et autres collectivités publiques qui ne se soient lancées, aujourd’hui, dans des actions visant à favoriser et diffuser l’usage des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans leurs circonscriptions. Ces initiatives témoignent de la poussée de l’omniprésence des réseaux numériques dans la vie quotidienne des citadins qui modifie fortement l’accès aux services et aux ressources de la ville. L’internet, les smartphones et les divers assistants numériques que manipulent la plupart des individus sont devenus aujourd’hui, et seront encore plus demain, des vecteurs essentiels de communication et de socialisation. Il faut en convenir, les TIC et les réseaux numériques sont de plus en plus « encastrés » dans les modes de vie et représentent désormais aussi une composante de premier plan du fonctionnement de l’infrastructure environnementale et urbaine. Un cyberespace public ?

Fractures numeriques C’est un point de repère, qui permet d’éclairer un peu mieux le visage de la France numérique version 2010 : nous diffusons sur RSLN, ce mardi 14 décembre, le second baromètre des enjeux numériques, réalisé par TNS Sofres pour Microsoft France. Après un premier épisode consacré à la vie privée, il traite de la vie connectée des Français. Un chiffre de cadrage, pour commencer : au total, 85% des Français ont déjà utilisé internet -- et 78% dans la semaine précédant le terrain de l’enquête. Ce chiffre est à mettre en regard des statistiques diffusées en 2009 par le Credoc pour l'Arcep, qui établissaient que 67% des Français disposent d’une connexion Internet à leur domicile (page 77, PDF). Ce tableau d’une France où l’accès à Internet est de plus en plus répandu permet également de dresser les nouveaux visages de la fracture numérique : de moins en moins concentrée sur l'accès à internet, celle-ci se déporte de plus en plus sur les questions d’usages et d’équipements.

40 mobiliers urbain intelligent Paris Bienvenue dans le futur : différents projets expérimentaux prennent place dans l’espace public parisien. Présentation. Sept appels à projets ont été lancés depuis 2010, recevant plus de 160 candidatures. Près de 50 expérimentations ont été mises en place sur Paris. 2013 – 2020 : le volume de données de l’Univers Digital multiplié par 10 – #BigDataBx Selon une étude IDC pour EMC (Infographie, PDF) parue en avril 2014, le volume de données produites dans ce qu’ils appellent l’Univers Digital devrait être multiplié par 10 entre 2013 (4,4 Zettabytes) et 2020 avec (44 Zettabytes). 44 Zettabytes = 44 000 milliards de gigaoctets = 44 000 000 000 000 000 000 000 octets !! Pour donner une représentation intelligible de ces nombres astronomiques : En 2013 ce serait l’équivalent de la capacité de stockage cumulée d’une pile de tablettes (Apple iPad Air 0,29” d’épaisseur et 128 Go de stockage) qui couvrirait les 2/3 de la distance Terre – Lune En 2020 se serait l’équivalent de 6,6 piles de tablettes couvrant la distance Terre – Lune

Social Media Week : On refait l'atelier ! Souvenez-vous, la semaine dernière nous vous parlions d’un atelier autour de la ville numérique organisé en partenariat avec la Netscouade dans le cadre de la Social Media Week. Voici le récit de la journée. C’est l’histoire d’un monde hybride. L’essentiel sur la numérisation des PLU » Le blog SIG Cet article va essayer de faire le point sur le travail en cours au niveau national visant à définir des régles de numérisation des PLU. Quels sont les travaux du CNIG ? Depuis 2006, un travail de mise en forme de « prescriptions nationales pour la dématérialisation des documents d’urbanisme » a été lancé dans le cadre du CNIG (Comité National d’Information Géographique). Ces travaux ont débouché sur un « modéle de cahier des charges » approuvé fin 2007.

Archive Larousse : Grande Encyclopédie Larousse - Néolithique - Neopilina Les recherches ethnobotaniques dans les régions tropicales humides ont permis de corriger ces idées trop sommaires. Karl J. Narr, en 1957, propose le schéma évolutif suivant :1o la subsistance est assurée par la cueillette, la chasse et la pêche ;2o l’agriculture et l’élevage apparaissent : dans un premier stade, les plantes et animaux utilisés par l’homme demeurent dans l’habitat naturel des parents sauvages ; au second stade, plantes et animaux sont transportés par l’homme dans un milieu qu’il a préparé artificiellement ou dans un nouveau milieu où ils sont acclimatés. Il apparaît qu’un tel transfert, qui permet un contrôle accru de l’homme sur le végétal et des variations génétiques utilisables, est souvent requis pour qu’il y ait véritable domestication. Cette idée émise par Barrau a été reprise par Jack Harlan (« l’Origine de l’agriculture » dans la Recherche, déc. 1972) sous une autre forme en distinguant les « centres » et ce qu’il appelle les « non-centres ».

Les QR codes peuvent-ils être utiles ? Gadgets, les QR Codes ? Ou bien pub déguisée ? Pas si sûr… Les QR codes pourraient bien changer quelques habitudes de votre quotidien. Avec l’envolée de nombre de mobinautes, les QR codes font l’objet de diverses expérimentations. Le point sur une technologie qui avance. Les trois visages de la ville 2.0 Voyage à New Songdo City A une soixantaine de kilomètres au sud de Séoul, en Corée du Sud, un chantier gigantesque amorcé en 2001 est en train de faire émerger un lieu d’un genre nouveau. Sur une île artificielle reliée à la terre ferme par un pont de 12 km s’édifient des locaux, des habitations, des universités, un hôpital, des musées, des canaux artificiels, des parcs de stationnements à 99% souterrains. Avec son infrastructure de collecte et de diffusion de données parmi les plus complexes de la planète, New Songdo City n’est pas qu’une ville nouvelle. C’est une ville dite « intelligente », qui n’obéit qu’à un seul principe : la connectivité universelle. Ici, même les canettes jetées à la poubelle sont tracées.

Intelligente et connectée - La ville du futur En juin 2014, la ville de Montpellier et la firme américaine IBM annonçaient la signature d’un contrat visant à faire de la huitième plus grande ville de France une « ville intelligente ». Avec Cisco, Siemens ou encore Orange pour la France, IBM fait partie des pionniers d’un marché qui pourrait atteindre, d’ici à 2020, 1500 milliards de dollars. Des quartiers plus sûrs. Des écoles de qualité. Des logements abordables. Un trafic fluide. Le Macroscope Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Macroscope est un des principaux ouvrages français d'initiation à l'analyse systémique. Il a fait découvrir à beaucoup les systèmes à causalité circulaire (et non plus seulement linéaire) et l'importance du rôle de la rétro-action (feed-back).

A la couture des mondes… Transarchitecture et hypersurfaces : une introduction Auteur : Marion Roussel_ La réponse architecturale et artistique habituelle ne suffit plus; les objets et les formes ordinaires apparaissent comme réactionnaires et inadéquats pour traiter les défis transarchitecturaux auxquels fait face une population mondiale emportée dans une transition frénétique, d’une société de l’information « cablée » à une société de la virtualité globale sans fil [1] » Marcos Novak, WarpMap4D, 2001 © Marcos Novak. Recherche de système de représentation propre à l’espace de l’information : processus de création d’espaces et de de concepts spatiaux par l’utilisation d’algorithmes (« data-driven space »).

Related: