background preloader

Créer des flux RSS depuis Twitter

Créer des flux RSS depuis Twitter
Twitter ne permet pas de s’abonner directement à des flux RSS depuis un compte ou des résultats de recherche. Pourtant, il serait dommage de se priver de ce réseau social pour effectuer sa veille. Alors plutôt que de perdre un temps précieux à effectuer des recherches manuelles, voici quelques petits trucs et astuces pour automatiser sa veille en créant soi-même ses flux RSS depuis Twitter.

Netvibes : optimiser sa veille d'informations Netvibes est un outil en ligne efficace pour les professionnels qui organisent leur veille sur le web. Ce tableau de bord permet en effet de suivre des centaines de sources d'informations simultanément, et de gérer de nombreuses tâches courantes, via plusieurs applications tierces connectées au service. En dehors de l'ajout et de la gestion des flux RSS, voici quelques astuces et conseils pour mieux tirer parti de l'utilisation de Netvibes. Créer un tableau de bord prédéfini Netvibes permet de créer des tableaux de bord thématiques (Actualité, social, productivité, finance, high-tech, design) proposant un certain nombre de widgets prédéfinis. Si vous démarrez avec cet outil, il est plus simple de partir d'un « modèle » de tableau de bord, puis de le personnaliser au fur et à mesure, pour gagner du temps. Sélectionner et ajouter des widgets « Business » pour sa veille Il peut être utile de faire le tour de ces applications avant d'ajouter manuellement des flux RSS. Partager ses onglets

Comment faire de la veille avec Twitter Aline Bouchard, conservatrice des bibliothèques et spécialiste du traitement de l’information (URFIST de Paris) a proposé dans le cadre des journées annuelles du Réseau National des Documentalistes Hospitaliers une présentation intitulée Veiller avec Twitter téléchargeable à cette adresse (en pdf, 62 pages). Établi comme un dossier de ressources, ce guide de la veille sur Twitter propose également une démarche projet pour l’utilisation de ce réseau social en terme d’apport d’informations. La recherche et la veille sur Twitter sont aussi traitées en terme d’outillages : services en ligne et logiciels spécialisés sont indiqués et préconisés par Aline Bouchard pour affiner son utilisation du média social mais également pour gagner du temps que ce soit avec un ordinateur classique ou en utilisation nomade (smartphone, tablette…).

Organiser sa veille avec les outils gratuits. Etape n° 1 la méthode en cartographie | Pepidoc Social Bookmark List : keilmuan.combostiket.comzzhop.comkumoe.comdibsc.comniabc.comvcvic.comtiwgp.comxlasu.comunirop.comraveet.comturpold.comtribunera.comrixds.comulicca.com For Complete List, >>> CLICK Here Non, les outils de veille ne sont pas magiques « Cet outil va répondre à vos problématiques d’e-réputation » apparait comme une approche étonnante de la veille : faire reposer le succès de sa stratégie d’information sur une technologie revient à définir sa performance en fonction de celle de son outil. Si les outils de veille sont nécessaires et pour certains très utiles, il semble intéressant d’en tracer aussi les limites. Et de questionner les possibles impacts à long termes d’approches parfois trop techniciennes. Comme souvent sur le web, dès qu’une nouvelle technologie fait son apparition elle est généralement présentée comme une avancée certaine, comme la solution à des problèmes essentiels, qui souvent d’ailleurs ne se posaient même pas. Les outils de veille ne dérogent pas à cette approche. Loin de moi l’idée de dire que tous les outils (ou un en particulier) ne sont pas performants ou inutiles. L’outil de veille permet d’identifier des signaux faibles Ou pas… L’outil de veille analyse l’information . Ou pas… .

La veille dans les universités : pourquoi, comment ? | Les blogs Educpros.fr A l’heure du web conversationnel, une chose est certaine : les prises de parole d’une université n’émanent pas exclusivement de l’institution. Les étudiants donnent leur avis sur leur formation, les chercheurs mettent en avant leurs travaux et les lycéens recherchent des témoignages pour bien s’orienter. Lorsqu’en plus on se trouve dans une période “à fort potentiel conversationnel” comme le passage à la LRU ou une période d’élection, la question du : Pourquoi la veille dans une université ? devient très vite une évidence … ! Car oui la veille peut bien servir à détecter des sujets sensibles et à répondre lorsque cela s’avère nécessaire (je développerais je pense cette question une prochaine fois : Faut-il toujours répondre aux prises de paroles ?) Quand on parle de veille c’est d’ailleurs une des premières choses qui vient à l’esprit, savoir ce qui se dit sur son université. 1/ Se servir de ce qui est dit sur mon université pour le valoriser 2/ Apprendre des choses Les outils utiles

Veille internet, 3 outils pour gagner du temps Ok, c’est sympathique la veille internet mais à quoi cela sert-il? - à être informé des dernières nouveautés dans votre secteur d’activité - à trouver des articles à relayer sur les réseaux sociaux - à trouver des sources d’inspiration pour écrire vos articles de blog (non, tout n’est pas dans ma tête!) - à suivre la concurrence Voici 3 outils de veille internet pour vous faire gagner du temps! Scoop-it, Google Reader et Facebook. Ahhh Scoop-it , mais comment ai-je pu faire de la veille internet sans cet outil magique? Scoop-it est une plate-forme disponible sur le web qui vous permet de créer votre propre journal online regroupant tous les articles que vous avez sélectionné. Voici le mien que je vous invite à suivre d’un clic pour découvrir en live tous les articles que j’ai sélectionné pour vous sur la thématique réseaux sociaux pour entrepreneurs “ Voilà donc un excellent assistant virtuel… Et voilà pour la veille internet facile avec Scoop-it! Outil de veille internet numéro 2: Facebook

Mise en place d’une veille en orientation avec Scoop.it! Dans le cadre des TraAM 2011-2012, nous avons réalisé et expérimenté une séquence de veille autour de l’orientation avec un outil de curation : Scoop.it! Titre de la séquence : Mise en place d’une stratégie de veille avec Scoop.it ! en adéquation sur un métierPrésentation de l’action : à partir d’une recherche sur un métier, organiser les résultats de sa recherche dans Scoop.it ! Cadre Type d’établissement : lycéeNiveau(x) de(s) classe(s) : terminales STGNombre d’élèves concernés : 2 x 15 élèvesCadre pédagogique : programme de terminale / éducation à l’orientation /Durée et nombre de séances : idéalement 1 séance de 2h consécutives + 1h de présentation + 1h évaluation (plusieurs semaines ou mois plus tard)Discipline impliquée : CGRH Descriptif Séance 1: 1 / Présentation du projet 2 / Définition des besoins d’information autour du métier choisi (études et diplômes, écoles, lieux d’activité, stages et offres d’emploi, blogs d’expériences…) brainstorming 3 / Présentation de Scoop.it ! Séance 2 :

[Infographie] Différence entre veille et curation Bonjour et bienvenue sur Veille et Recherche, le blog qui vous aide à trouver. Si cet article vous plait, n'hésitez pas à vous abonner au flux RSS pour recevoir automatiquement tous les articles du blog. Par ailleurs, Veille et Recherche a également une page Facebook, pour nous y retrouver, rendez vous ici Nous aurons à de nombreuses reprises l’occasion d’aborder la veille, la curation et de voir comment les mettre en place au quotidien, voici pour commencer une excellente infographie réalisée par le non moins excellent Curation2Web. Aujourd’hui le métier de veilleur s’est démocratisé pour devenir un usage grand public permettant de diffuser de l’information déjà triée, évaluée et présentée sous une nouvelle forme. Cet article a été publié sur le site Veille et Recherche, le site qui vous aide à trouver. Retrouvez tous les articles de V&R sur la fan page du blog, le flux RSS et sur twitter. Recherches récentes : A lire également vincent

Comment mettre en place un dispositif de veille « La veille Un état d’esprit avant tout La veille, c’est d’abord et avant tout un état d’esprit dont il faut se pénétrer à tout moment ; cela doit presque devenir une seconde nature. Il convient également d’être très au fait des canaux possibles d’information afin de les surveiller ou de savoir les utiliser les uns par rapport aux autres. Détermination des objectifs d’une veille Distinguer les besoins documentaires des besoins de veille Conformément à ce que nous avons expliqué par ailleurs (notre article définissant la veille), certaines fonctions documentaires se nomment parfois veille mais n’en sont pas au sens strict. Formaliser les besoins en veille Il conviendra donc de formaliser les besoins en veille. La mise en place du dispositif de veille Dispositif : il s’agit d’orchestrer les différents éléments dans un tout cohérent et complémentaire. Identification des fonctions attendues Surveiller… pour quoi faire ? Surveiller un sujet ne se fait jamais in abstracto. Cerner le sujet à suivre Like this:

Veille stratégique – étape 5 : optimisez votre utilisation de Google Reader Suite de notre série d’articles consacrée à la mise en place d’une veille d’information. Maintenant que nous avons les briques de base de notre veille (Débuter une veille d’information – étape 4 : filtres, classement et sélection), il est temps d’optimiser un peu Google Reader. Vous avez peut-être déjà mis en place plusieurs filtres pour ne pas perdre de temps avec les articles inutiles, si oui, bravo! Pour encore gagner du temps, le service Postrank permet de vous indiquer en temps réel l’attrait d’un article en tenant compte de son succès et de sa « viralité » sur les réseaux sociaux. Si le service est bien entendu très utile pour les professionnels de l’édition, il est également pratique pour repérer rapidement les articles « chauds » dans une thématique donnée. Voici un article de Cocktail Web qui décrit l’utilisation de cet outil dans Google Reader: La suite en vidéo (anglais) : C’est tout pour ce soir, la prochaine fois, on passera à la publication de votre veille! google reader

Débuter une veille d’informations : étape 2, découverte et sélection des sources | epedagogie | Scoop.it Suite de notre mise en place d’une veille d’information, nous étudions à présent la recherche et la sélection des sources d’informations pertinentes pour le thème qui vous concerne. Il y a désormais plusieurs canax susceptibles d’alimenter votre veille d’information: Les sites internet bien sûr,Les mailing lists,Les flux RSS, je vous invite a consulter ce billet présentant une introduction sur les flux RSS,Twitter, notamment en utilisant les listes,Tous les médias sociaux, tels que facebook, les forums, les outils de curations, etc. Le choix du canal pertinent va dépendre de vos contraintes et des outils que vous allez pouvoir mettre en oeuvre. Dans un premier temps, je vous recommande vivement la méthode la plus simple, ie de vous en tenir aux flux RSS, qui, pour rappel, vous permettent de rester concentré sur votre veille et de gagner du temps vs la lecture direct des sites internet. Quelques idées pour commencer : Quelques listings ‘marteaux pilons’ Edit : la suite est disponible !

Related: