background preloader

Affaire Clearstream 2

Affaire Clearstream 2

Révélation$ Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Révélation$ est un livre du journaliste Denis Robert et de Ernest Backes publié en aux éditions Les Arènes (455 pages) (ISBN 2912485282). Le thème[modifier | modifier le code] Les listings de Clearstream[modifier | modifier le code] Des 'sources' (apparemment Florian Bourges) ont communiqué à Denis Robert des listings informatiques de comptes ouverts chez Clearstream. La chambre de compensation luxembourgeoise n'en a jamais contesté l'authenticité et a porté plainte pour viol du secret bancaire.Ces fichiers recensent les principales banques du monde entier utilisatrices du système informatique de compensation mis en place par Clearstream. Les comptes de personnes physiques[modifier | modifier le code] En tant que chambre de compensation, Cedel International et Clearstream ne devraient avoir que des comptes de banques ou d'établissement financier. Parties[modifier | modifier le code] Le livre comporte trois parties : Surprise d'octobre

Affaire Clearstream 1 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. D'après les défenseurs de Clearstream, aucune preuve de ces allégations n'avait été apportée. Clearstream n'a pas été créée pour le blanchiment d'argent et d'après eux aurait toujours uniquement servi à faciliter le règlement livraison des euro obligations. Aucune enquête judiciaire n'a établi que Cedel International, devenu Clearstream, ait mis en place un système de transactions ­occultes et des comptes secrets utilisés par des banques délictueuses ou des personnes privées. Plus de 60 procès ont été intentés à Denis Robert. Les accusations de « Révélations »[modifier | modifier le code] L'accusation de Denis Robert et Ernest Backes repose sur quatre points: En mars 2001, Denis Robert et Ernest Backes ont présenté leurs travaux à l'intergroupe "Capital Tax, Fiscal Systems and Globalization" du Parlement européen ainsi qu'à l'Assemblée nationale (mission parlementaire de Vincent Peillon et Arnaud Montebourg).

Denis Robert Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Portrait de Denis Robert en 2012 (Photo: NR, agence Poppy) Denis Robert en juin 2011 au Grand-Duché de Luxembourg lors du vernissage d'une exposition (Photo: François Besch) Ses livres, films et interviews à la presse, dénonçant le fonctionnement opaque de la chambre de compensation financière Clearstream, lui ont valu de nombreuses procédures judiciaires (une soixantaine) intentées contre lui en France, en Belgique et au Luxembourg, par des banques comme Menatep (une banque russe), la Banque Générale de Luxembourg (filiale de Fortis) et bien sûr la société Clearstream. Il a été, en 2008, au cœur d'une polémique qui l'a opposé à l'ancien patron du journal Charlie Hebdo, Philippe Val et au journaliste Edwy Plenel. Biographie[modifier | modifier le code] Fin 1997, Denis Robert cherche également à dénoncer les conséquences de ce qu'il appelle la "machine" (le système économique capitaliste) pour les plus démunis.

Affaire clearstream Résumé de l'affaire Depuis juin 2001, le juge Renaud Van Ruymbeke enquête sur l'affaire des frégates de Taiwan. Au printemps 2004, il reçoit plusieurs lettres anonymes et CD-ROMs prétendant dénoncer un réseau international d'influences et de malversations et des comptes bancaires occultes (895 au total) ouverts par de nombreuses personnalités du monde des affaires ou de la politique, dont Nicolas Sarkozy. Il est rapidement apparu qu'il s'agissait d'une tentative de manipulation visant le juge Van Ruymbeke, dont le scénario s'inspire beaucoup des thèmes développés dans le livre Révélation$ de Denis Robert. En particulier, des listings détenus par Denis Robert auraient été trafiqués par le « corbeau » afin d'impliquer des personnalités politiques étrangères à l'affaire dans le scandale des frégates de Taïwan, désormais lié avec l'Affaire Clearstream 1 [1]. Le scénario du corbeau Résumé de l'enquête L'attention des magistrats se porte sur un informaticien d'EADS, Imad Lahoud. Mon avis ;

Clearstream : Denis Robert remporte tous ses procès en cassation contre Clearstream Après dix ans de procédure, la société luxembourgeoise Clearstream a finalement été déboutée par la Cour de cassation, de ses poursuites contre le journaliste Denis Robert. Ce dernier critiquait le fonctionnement opaque de la chambre de compensation luxembourgeoise et l'accusait de permettre à ses clients de blanchir de l'argent. Rue89 publie le texte des trois arrêts, qui soulignent que le journaliste a travaillé "dans les limites de la liberté d'expression". Bien lui en a pris, donc, puisque la Cour de cassation a annulé ces trois condamnations, en donnant un avis clair sur le travail du journaliste : Rue89 souligne que "pour le documentaire, la cour estime que «l'intérêt général du sujet traité et le sérieux constaté de l'enquête, conduite par un journaliste d'investigation, autorisaient les propos et les imputations litigieux»". "C'est une victoire pour moi, mais aussi une jurisprudence pour tous les journalistes", a réagi Robert. Abonnez-vous !

Résumé de l'affaire Clearstream, vidéo Résumé de l'affaire Clearstream, vidéo - Archives vidéos Clearstream Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Clearstream Logo de Clearstream Depuis 2001, elle est au centre d'une affaire financière, industrielle et internationale, l'affaire Clearstream 1, et en 2006, au cœur d'une affaire politico-financière, l'affaire Clearstream 2. Description[modifier | modifier le code] Historique[modifier | modifier le code] Clearstream a été créé en 1971 sous le nom de CEDEL. Les clients de Clearstream qui sont des banques ou des institutions financières et quelques entreprises (4 en 2006), ouvrent un compte en Clearstream par lequel seront réglées/livrées leurs transactions avec leur contrepartie elle-même banque ou institution financière. En janvier 2000, elle est devenue Clearstream par la fusion de Cedel International et Deutsche Börse Clearing, une filiale de Deutsche Börse Group, propriétaire de la bourse de Francfort qui en détient 50 %. Affaires judiciaires[modifier | modifier le code] Clearstream 1[modifier | modifier le code]

Related: