background preloader

Clearstream

Clearstream
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Clearstream Logo de Clearstream Depuis 2001, elle est au centre d'une affaire financière, industrielle et internationale, l'affaire Clearstream 1, et en 2006, au cœur d'une affaire politico-financière, l'affaire Clearstream 2. Description[modifier | modifier le code] Historique[modifier | modifier le code] Clearstream a été créé en 1971 sous le nom de CEDEL. Les clients de Clearstream qui sont des banques ou des institutions financières et quelques entreprises (4 en 2006), ouvrent un compte en Clearstream par lequel seront réglées/livrées leurs transactions avec leur contrepartie elle-même banque ou institution financière. En janvier 2000, elle est devenue Clearstream par la fusion de Cedel International et Deutsche Börse Clearing, une filiale de Deutsche Börse Group, propriétaire de la bourse de Francfort qui en détient 50 %. Affaires judiciaires[modifier | modifier le code] Clearstream 1[modifier | modifier le code] Related:  Organismes, Events

Amedia Offshore, création de sociétés offshores; Shelf companies, et comptes bancaires [ITW] Il était une fois Clearstream L'enquête sur l'affaire Clearstream est disséquée dans "Manipulations", documentaire en six épisodes. Diffusé sur France 5 et doublé d'un webdoc, il explore 25 ans d'histoire et renouvelle le genre sur la forme. Rencontre avec son réalisateur, Jean-Robert Viallet. Manipulations, c’est une série documentaire de six épisodes de 52 minutes diffusés sur France 5 et accompagnés d’un objet web. Ce projet a commencé en 2008 lorsque le producteur, Christophe Nick, en a eu l’idée avec Denis Robert. Christophe Nick est resté persuadé qu’il fallait s’intéresser à l’affaire. Quant à moi, je suis arrivé un an après le début de l’enquête, au printemps 2010. Cette affaire nous fait plonger dans 25 ans d’une certaine histoire de France en traversant différents secteurs clés : la finance internationale, le commerce des armes, le pouvoir exécutif. Comment raconter une telle affaire de manière visuelle ? Au début, je trouvais qu’on avait déjà beaucoup entendu parler de l’affaire Clearstream.

Clearstream : Denis Robert remporte tous ses procès en cassation contre Clearstream Après dix ans de procédure, la société luxembourgeoise Clearstream a finalement été déboutée par la Cour de cassation, de ses poursuites contre le journaliste Denis Robert. Ce dernier critiquait le fonctionnement opaque de la chambre de compensation luxembourgeoise et l'accusait de permettre à ses clients de blanchir de l'argent. Rue89 publie le texte des trois arrêts, qui soulignent que le journaliste a travaillé "dans les limites de la liberté d'expression". Bien lui en a pris, donc, puisque la Cour de cassation a annulé ces trois condamnations, en donnant un avis clair sur le travail du journaliste : Rue89 souligne que "pour le documentaire, la cour estime que «l'intérêt général du sujet traité et le sérieux constaté de l'enquête, conduite par un journaliste d'investigation, autorisaient les propos et les imputations litigieux»". "C'est une victoire pour moi, mais aussi une jurisprudence pour tous les journalistes", a réagi Robert. Abonnez-vous !

Affaire Clearstream 1 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. D'après les défenseurs de Clearstream, aucune preuve de ces allégations n'avait été apportée. Clearstream n'a pas été créée pour le blanchiment d'argent et d'après eux aurait toujours uniquement servi à faciliter le règlement livraison des euro obligations. Les accusations de « Révélations »[modifier | modifier le code] L'accusation de Denis Robert et Ernest Backes repose sur quatre points: En mars 2001, Denis Robert et Ernest Backes ont présenté leurs travaux à l'intergroupe "Capital Tax, Fiscal Systems and Globalization" du Parlement européen ainsi qu'à l'Assemblée nationale (mission parlementaire de Vincent Peillon et Arnaud Montebourg). Dans les suites de cette enquête, Denis Robert diffusera trois listings en sa possession: celui de 1995 (4 500 comptes), celui d'avril 2000 (16 322 comptes) et celui d'octobre 2001 (33 400 comptes) (Paris Match du 4 mai 2006). La réponse de Clearstream[modifier | modifier le code]

Compensation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une chambre de compensation (clearing house en anglais, cámara de liquidación en espagnol) est un organisme national ou international qui calcule des sommes nettes à payer et exécute les paiements. On distingue la compensation sur les marchés financiers et la compensation interbancaire. La première porte sur les valeurs mobilières, les marchés à terme, ou le marché des changes. La seconde porte sur les chèques et virements entre banques et met en jeu un système de paiement. Dans le cas des valeurs mobilières et des marchés à terme, la chambre de compensation calcule également les quantités nettes (somme des ventes retranchée de la somme des achats) de produits financiers à livrer, et exécute (instruit) les livraisons. Une chambre de compensation est constituée d'adhérents compensateurs (member firms en anglais), qui sont garants de la bonne fin des opérations. Principes[modifier | modifier le code] Exemple simplifié[modifier | modifier le code]

isr_investissement_socialement_responsable,transparence,la_suisse_iles_caiman_et_luxembourg_classes_comme_plus_opaques_par_tax_justice_network,135537 La Suisse occupe la première place, avant même les îles Cayman et le Luxembourg. Tel est le « palmarès » du « Financial Secrecy Index », établi par Tax Justice Network (Réseau international pour la Justice Fiscale) pour la seconde fois, la première publication datant de 2009. Les Etats-Unis sont également en « bonne position » (5ème rang, juste après Hong Kong), suivis par Singapour. Si par ailleurs la Grande Bretagne n'arrive qu'en 13ème position, « c'est parce que nous avons séparé Londres de ses îles satellites, précise Markus Meinzer analyste pour Tax Justice Network. Si on les regroupe, alors le Royaume-Uni est en réalité le premier paradis fiscal au monde et constitue aujourd'hui le plus grand acteur du secret bancaire ». "Un outil contre le déni"De fait, l'Indice se présente comme un outil qui vise à lutter contre le secret mais aussi contre le déni dont font preuve un grand nombre d'Etats. Le secret bancaire, un moyen parmi d'autres

The Proxy Platform Details Published on Tuesday, 22 November 2011 10:05 A maze of companies make up a money laundering machineWhile governments and citizens of Eastern Europe were struggling with the recent financial crisis and trying to borrow money from international financial institutions, billions of euros circulated in the region in an illegal, parallel system that enriched organized crime figures and corrupt politicians. The system is built on hundreds, maybe thousands, of ever-morphing phantom companies. Crime lords and corrupt government bureaucrats use these paper companies run by proxies to launder illegal billions into usable wealth. “These methods are used to launder funds in every kind of international crime—human, drug, and weapons trafficking, financial crimes like tax evasion, which has been a cause of the current euro crisis, and terrorist financing. “One of the main findings here is that 20 to 25 percent of opiates which are being produced worldwide are being seized. Some are closed now.

Révélation$ Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Révélation$ est un livre du journaliste Denis Robert et de Ernest Backes publié en aux éditions Les Arènes (455 pages) (ISBN 2912485282). Le thème[modifier | modifier le code] Les listings de Clearstream[modifier | modifier le code] Des 'sources' (apparemment Florian Bourges) ont communiqué à Denis Robert des listings informatiques de comptes ouverts chez Clearstream. Les comptes de personnes physiques[modifier | modifier le code] En tant que chambre de compensation, Cedel International et Clearstream ne devraient avoir que des comptes de banques ou d'établissement financier. Parties[modifier | modifier le code] Le livre comporte trois parties : Une première partie sur la finance internationale, la compensation interbancaire (clearing), et la société Cedel International-Clearstream. L'accueil[modifier | modifier le code] En France[modifier | modifier le code] Belgique[modifier | modifier le code] Commission européenne[modifier | modifier le code]

Gladio-Luxembourg : Juncker contraint de démissionner Inamovible Premier ministre du Luxembourg depuis 18 ans, Jean-Claude Juncker a présenté sa démission au Grand duc à l’issue de 7 heures de débats à la Chambre des députés. Des élections législatives anticipées devraient être convoquées. M. Juncker, démocrate-chrétien, a été lâché par ses alliés socialistes. La Chambre examinait, le 10 juillet 2013, le rôle du Premier ministre dans la gestion des services secrets, suite à la publication, le 5 juillet, du rapport de la Commission d’enquête sur le SREL. Les parlementaires ont fait mine de croire que le Gladio avait effectivement été dissous en 1990 et que les agissements ultérieurs du SERL étaient une dérive explicable par un manque de supervision du Premier ministre. Sur le même sujet : « Luxembourg : Jean-Claude Juncker refuse de démissionner pour le Gladio », Réseau Voltaire, 10 juillet 2013

L'utilisation des chambres de compensation Les marchés financiers fonctionnent avec l’aide de chambres de compensation (clearing House en anglais). Ces dernières sont des organismes chargés d'assurer la compensation des soldes créditeurs entre banques. Dans la plupart des pays, y compris la France, seuls y participent directement les principaux établissements bancaires, les autres établissements s'y faisant représenter par l'un d'eux. Pour les marchés à terme d'instruments financiers et de marchandises, les organismes de compensation sont chargés d'assurer la correspondance entre les positions débitrices et créditrices des différents intervenants, de compenser les soldes et de s'assurer du versement des appels de dépôts de garantie et de marges. En France, c’est le MATIF qui fait fonction de contrepartie lors de l'achat ou de la vente de contrats, qui comptabilise les marges et regroupe tous les membres du marché sans leur accorder de facilités de crédit.

Related:  France