background preloader

Où trouver les chiffres clés du budget de l'État ?

Où trouver les chiffres clés du budget de l'État ?
Related:  Budget de la DéfenseIX. L’État a-t-il des marges de manoeuvre en termes de politique

La gestion de la dette publique locale - Rapports publics - La documentation Française Le présent rapport public porte sur la gestion de la dette publique locale, c'est-à-dire celle des collectivités territoriales et des établissements et des autres organismes qui en relèvent. La Cour étudie le contexte dans lequel s'inscrit la gestion de la dette publique locale, marqué par une augmentation, d'un peu plus de 40 %, de l'encours de la dette entre 2004 et 2010, mais aussi par un endettement globalement maîtrisé. Le rapport s'attache ensuite à présenter un bilan de la manière dont la dette est gérée, regrettant souvent l'absence d'une stratégie d'endettement de la part des collectivités, compte tenu de de leurs besoins, de leurs capacités financières et des différentes possibilités de financement qui s'offraient à elles.

Budget 2014 : Jean-Marc Ayrault réaffirme ses priorités ministérielles Reuters Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault a signé mardi les "lettres plafonds", ces documents qui fixent les orientations budgétaires pour chaque ministère. Au total, les dépenses de l'Etat reculeront de 1,5 milliard d'euros en 2014 - dont 750 millions d'euros pour les collectivités et 750 millions pour les ministères et agences de l'Etat - après avoir été stabilisées en 2013. Tous les ministères ne seront pas logés à la même enseigne. Des priorités bien définies "Gouverner c'est choisir", souligne le Premier ministre dans un communiqué, rappelant ses priorités sans donner plus de détails: "la politique de l'emploi ; de l'éducation ; du logement ; de la sécurité, de la justice (...) et un programme d'investissements". Qui supportera les efforts ? Ces augmentations de personnels seront compensées par d'importantes baisses dans d'autres ministères, à commencer par Bercy poursuit le quotidien.

Cinq chiffres pour comprendre le projet de budget pour 2016 LE MONDE | • Mis à jour le | Par Patrick Roger Le projet de loi de finances pour 2016 du gouvernement de Manuel Valls sera adopté, mercredi 30 septembre, en conseil des ministres. Ce projet de budget, fondé sur une hypothèse de croissance jugée « prudente » par le gouvernement – alors qu’à l’heure actuelle, la reprise de l’activité économique demeure lente – sera avant tout marqué par des baisses ciblées de l’impôt sur le revenu et par des mesures d’économies, dont le montant sera un peu supérieur aux premières estimations communiquées par le gouvernement. A ce propos, M. Valls, lors d’un entretien, mardi, avec le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, s’est engagé à prendre « les mesures nécessaires » afin de tenir la promesse de Paris de ramener le déficit public sous la barre des 3 % du produit intérieur brut (PIB) en 2017. « Voilà le message : la France est en mouvement, et rien n’interrompra l’élan de réformes qui a été engagé. 16 milliards d’euros

Revenus-Salaires - Revenus des ménages Sommaire Présentation En 2009, la progression du revenu disponible des ménages ralentit à + 1,0 %, après + 3,2 % en 2008. Dans le même temps, le prix de la dépense de consommation des ménages ralentit davantage (– 0,6 % après + 2,9 %). En conséquence, le pouvoir d'achat des ménages accélère : il progresse de 1,6 % contre + 0,4 % l'an passé. La masse salariale nette recule en valeur de 0,2 % après + 3,3 % en 2008. Le solde net des intérêts reçus par les ménages se détériore fortement après s'être légèrement amélioré en 2008. En 2009, les impôts sur le revenu et sur le patrimoine payés par les ménages diminuent de 4,4 % après + 5,0 % en 2008. Tableaux et graphiques Haut de page Pour en savoir plus « Les revenus d'activité des indépendants du commerce, de l'industrie, du BTP et des services en 2007 », Insee Première n° 1306, juillet 2010. « L'économie française », Insee Références, édition 2010. « Les revenus et le patrimoine des ménages », Insee Références, édition 2010.

Projet de loi de finances pour 2012 : Sécurité Mesdames, Messieurs, La mission « Sécurité » s'inscrit dans le cadre de la loi d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI) du 14 mars 2011, dont les moyens correspondent aux crédits prévus par la loi de programmation des finances publiques pour la période 2011-2013. Pour 2012, le ministère de l'intérieur, prolongeant des tendances amorcées dès le printemps 2011, a décidé de placer l'action des forces de l'ordre sous le signe de la « visibilité ». Les mesures qui découlent de cette stratégie de « visibilité » sont notamment, pour la police, la généralisation du dispositif des patrouilles, formées de deux policiers assurant une présence se voulant rassurante sur la voie publique, ou encore la commande de davantage de véhicules sérigraphiés, c'est-à-dire arborant l'inscription « Police nationale », et pour la gendarmerie un dispositif de « prévention de proximité ». 1. 2. La police nationale La gendarmerie nationale 3. 4.

Dette publique locale : cour des comptes, rapport 2011, collectivités territoriales, déficit La Cour des comptes a rendu public son rapport sur la gestion de la dette publiqueDette publiqueEnsemble des dettes de l’Etat résultant des emprunts que ce dernier a émis ou garantis. locale le 13 juillet 2011 à la suite d’une enquête, réalisée par la Cour et les chambres régionales, qui a concerné plus de 150 collectivités territoriales et établissements publics locaux. Dans un contexte d’investissements importants jusqu’en 2009 (toutes collectivités confondues), l’encours de la dette figurant au bilan des collectivités territoriales s’est accru depuis 2004 de 41 %. La Cour indique toutefois que la part de la dette publique locale dans l’ensemble de la dette publique est restée relativement stable (10 % en 2010). Face à cette série de constats, la Cour insiste sur le besoin d’une meilleure gestion des risques.

Fonctionnaires : 3.200 postes supprimés en 2014 Les Echos Sur qui portera l'effort ? Le gouvernement est resté discret mardi, préférant évoquer les missions prioritaires pour lesquelles les crédits vont augmenter. Matignon, qui a envoyé les lettres plafonds fixant le niveau de dépenses des différents ministères pour 2014, a indiqué que six missions verraient leurs crédits augmenter l'an prochain par rapport à ce qui était prévu dans la loi de programmation 2013-2017 votée à l'automne dernier : l'emploi, la solidarité, le logement, ainsi que l'éducation, la justice et la sécurité (les DOM verront aussi leur budget augmenter par rapport à 2013, mais moins que prévu en programmation). Toutefois, seuls quatre ministères verront effectivement leurs crédits augmenter par rapport aux prévisions initiales : l'emploi, le logement, les affaires sociales, et, dans une moindre mesure, l'éducation.Les crédits du ministère de l'Emploi croîtront ainsi d'un peu plus de 1 milliard d'euros, à 10,8 milliards d'euros. Une première « depuis 1958 »

Quels sont les pays candidats à une adhésion à l'Union européenne ? INFOGRAPHIE - La Bosnie-Herzégovine est le sixième pays à être actuellement candidat à une adhésion à l'UE. Parmi eux, de nombreux pays des Balkans qui cherchent à se réformer afin de répondre aux critères européens, mais aussi la Turquie. Pour prétendre adhérer à l'Union européenne, un pays doit répondre à un processus strict. Tout pays qui répond aux critères d'adhésion peut poser sa candidature. Appelés «critères de Copenhague», ils concernent l'économie de marché, la démocratie, l'État de droit et l'adoption de la législation européenne, y compris l'euro. La Commission européenne commence par examiner le dossier et émet un avis. Les pays des Balkans ont des accords propres à eux instaurés à la fin des guerres de Yougoslavie: les accords de stabilisation et d'association. La Bosnie-Herzégovine a officiellement déposé sa candidature d'adhésion lundi 15 février 2016. Le Kosovo est reconnu en tant que candidat potentiel à une adhésion en 2008.

Résultats de recherche pour Taux de pratique sportive selon le sexe, par âge, niveau de diplôme, niveau de vie Les élèves ont produit des Questions de synthèse et un corrigé sur le thème culture et socialisation : l'exemple de la culture jeune voici quelques exemples de copies : Le premier thème du TD sur la construction de la question de synthèse et d'un travail préparatoire par les élèves de première suivie de la correction du travail Objectifs du TD : 1. - Les élèves ne sont pas toujours suffisamment attentifs à l’intitulé de la question de synthèse : • Le plan qu’il impose • La dimension spatio-temporelle • La maîtrise des mots clés - Les réponses au travail préparatoire ne sont pas toujours rédigées de façon à être intégré à la question de synthèse - Dans le travail préparatoire, les réponses se limitent trop souvent à un recopiage ; les élèves ne sont pas suffisamment attentifs à l’articulation entre les constats opérés par les documents et les savoirs ou savoir-faire qui permettent de les enrichir 2. 3. La démarche : 1. Le travail à effectuer ( 4 séances d’une heure ): 1. 2. 3. 4. Document 13 :

Related:  SubventionsHadopi