background preloader

Revenu, pouvoir d'achat et consommation des ménages

Revenu, pouvoir d'achat et consommation des ménages
Related:  Perso

Pourquoi les impôts locaux vont encore augmenter l'année prochaine Par Marie-Violette Bernard Mis à jour le , publié le Une pause de courte durée. Francetv info vous explique pourquoi vos impôts locaux devraient augmenter l'année prochaine. Parce que les aides aux collectivités locales baissent Les dotations de l'Etat aux collectivités locales devraient baisser de 11 milliards d'euros d'ici à 2017, rappelle Le Figaro. Parce que les élections municipales sont passées Si la hausse des impôts locaux a été limitée en 2014, c'est que les élus se montrent traditionnellement plus prudents les années d'élection. Parce que les valeurs locatives sont à la hausse La taxe d'habitation est calculée sur la base de la valeur locative du logement, qui prend en compte la surface et ses caractéristiques, rappelle Challenges. Parce que les résidences secondaires vont être taxées Le projet de loi de finances rectificative pour 2014 prévoit une hausse de 20% de la taxe d'habitation sur les logements meublés qui ne sont pas des résidences principales.

Rêves et Envies des 25-49 ans 26 oct. 2012 - Après 4 ans de crise, où en sont les rêves et les envies des Français ? Telle est la question que s’est posé Ipsos dans une enquête réalisée pour NRJ Global en juin 2012 auprès de la population des 25-49 ans*. Rêves et envies, moteurs du changement Longtemps inconcevable pour l’immense majorité des individus, l’idée qu’il est possible de changer de vie est devenue une valeur centrale de notre époque. Dès lors, envisager une autre vie que la sienne est devenu un réflexe naturel pour la plupart des Français. Les Français se donnent 10 ans pour changer de vie Les 25-49 ans ne se contentent pas de regretter la vie qu’ils n’ont pas eue. Si la possibilité de changer de vie concerne tout le monde, les 25-49 ans se situent néanmoins en première ligne. Les rêves et les envies des 25-49 ans se concentrent sur la sphère privée Quand on les interroge sur leurs rêves et leurs envies, les priorités des 25-49 ans s’inscrivent avant tout dans la sphère privée.

Bride trafficking fuelled by India's gender imbalance | Anu Anand | Global development Just 90 minutes’ drive from the thriving city of Gurgaon, near Delhi, a business hub in India and home to corporate giants Google and Microsoft, Hari Singh Yadav, landowner, farmer and eldest of seven brothers sits outside his front door and bemoans his bachelor status. “There are not enough girls from my caste in our village, and I’m already 34 years old, so now no one wants to marry me,” he says. Only three of his brothers have found wives. “Here, if you don’t marry, people shun you. I want to go to [the southern city of] Hyderabad and get a wife but it will cost $1,500. Will you loan it to me?” In the north-west of India, the business in brides is booming. “Among land-owning castes in rural areas, female foeticide is rampant because people bitterly oppose laws which say girls should inherit equally,” said Reena Kukreja, who teaches gender studies at Queens University in Ontario, Canada. Bashir, who refused to give his surname, is from Tijara in the north-western state of Rajasthan.

1ère vague du Baromètre du Pouvoir d’achat 25 févr. 2013 - Avec le chômage et la récession économique, l’évolution du pouvoir d’achat est devenue l’une des principales préoccupations de la population française. Sur ce front, les nouvelles sont d’ailleurs plutôt mauvaises puisque pour 2013, l’INSEE ne prévoit pas d’embellie. En termes de situation financière, plus d’un Français sur cinq est désormais « sur la corde raide » en fin de mois Le panorama de ce début d’année 2013 est extrêmement préoccupant : 22% des Français interrogés avouent être dans une situation financière relativement précaire. II – La crainte de la précarité se diffuse désormais au sein de l’ensemble de la population française, même auprès des catégories favorisées Le développement de la peur de basculer dans une situation de pauvreté n’est pas un phénomène nouveau, il augmente régulièrement depuis un certain nombre d’années et plus particulièrement depuis la crise économique.

47 photographies lourdes de sens qui vont vous bouleverser Certaines photographies valent mieux qu’un long discours. C’est le cas de ces 47 clichés bouleversants qui illustrent des moments touchants et souvent tragiques de notre histoire. On vous les fait découvrir. 1. via Mike Wells 2. via kligon5 3. via James Stanfield 4. via blogspot 5. via drugoi 6. via Kevin Carter 7. via Nhat V. 8. via Nevine Zaki 9. via gpb 10. via Nick Ut 11. via Tsering Topgyal / AP 12. via Reuters 13. via nbc news 14. via imgur 15. via Taslima Akhter 16. via Jesco Denzel 17. via Brian Sokol 18. via jsonline 19. via englishrussia 20. via Bernie Boston 21. via theantlantic.com 22. via diretodeny 23. via lifo 24. via kotofot 25. via Shirak Karapetyan-Milshtein 26. via Rafiq Maqbool / AP 27. via reddit « M’avez-vous vu ? 28. via hfcsd 29. via iconicphotos 30. via telegraph.co.uk 31. via Frank Fournier 32. « The Falling Man ». 33. via idenpendent 34. via indyposted 35. via abc 36. via jsonline 37. via startribune 38. via om911 39. via rpgwebgame 40. 41. via imgsou 42. via ilcapomaeda 43. via giornalettismo 44.

in the media: Marketing: les 5 tendances à suivre en 2013 trendwatching.com has been scanning the globe for consumer trends and related innovations since 2002. Premium Login Marketing: les 5 tendances à suivre en 2013 December 20, 2012 Collaborative, alternative, frugale, locale, raisonnée... L'Entreprise fait le point sur les nouvelles formes de consommation qui gagneront du terrain en 2013. 1.Le boom de la consommation participative"En 2013, les consommateurs participeront de façon croissante et de plus en plus diverse au financement, lancement et développement de marques et produits", pronostique trendwatching, cabinet d'études de veille de tendances basé aux Pays Bas. Nouveau, le consommateur fera de plus en plus appel à une foule d'experts pour s'y retrouver dans la jungle des offres sur internet. Darjeelin se veut ainsi la première agence de voyages participative : "La recherche du meilleur billet d'avion peut prendre un temps considérable à un non-initié, avec un résultat souvent décevant, explique Thibault Lorcy cofondateur. 2. 3. 4. 5.

Le pape appelle à lutter contre l'esclavage moderne - Europe - RFI L'Eglise catholique a marqué ce 1er jour de l'année, la Journée mondiale de la Paix, dont le thème était : « Plus jamais esclaves, mais frères et soeurs ». Lors d'une messe célébrée dans la basilique Saint-Pierre au Vatican, le pape François a martelé que « nous sommes tous appelés à être libres et à lutter contre les formes modernes d'esclavage ». Dans la même veine, le mois dernier, le souverain pontife avait appelé tous les consommateurs à bouder les produits fabriqués à bas coût, qui sont souvent le fruit d'un travail forcé ou d'autres formes d'exploitation. Cette troisième année de pontificat sera très chargée, le pape François veut faire plusieurs grands voyages, il prépare une encyclique sur l'environnement, la réforme du gouvernement de l'Eglise et un nouveau synode pour la famille.

Prospective Peclers Paris: NOUVEAU CONTRAT SOCIAL À l’image du « radicant », concept utilisé par le critique d’art français Nicolas Bourriaud pour décrire une nouvelle esthétique de la globalisation, fondée sur l’échange et la mobilité, le web ne révolutionnera pas uniquement nos systèmes d’information et de communication. Sa structure inédite, ouverte et poreuse, se passant des hiérarchies arborescentes et des frontières géographiques, tend aujourd’hui à s’élargir dans le monde « réel ». Il inspire de nouveaux comportements, modes de pensée et valeurs de consommation. “De nouvelles places de marché se créent ‘online’ et ‘offline’ où les individus peuvent de nouveau se ‘rencontrer’ dans un village global et créer des relations de confi ance ‘non locales’. Le web, le Cloud Computing (informatique en nuage hébergeant des données sur des serveurs délocalisés), la démocratisation du Wi-Fi et des Smartphones offrent aujourd’hui au consommateur un nuage de possibilités dématérialisées qui se rematérialisent à la demande. 1. 2. 3. 1. 2. 1.

La revanche des «gameuses» | NATHALIE PETROWSKI | Société De toute façon, il n'y a pas de prince charmant dans Child of Light. Rien qu'une petite fille qui grandit à mesure qu'elle surmonte des épreuves et abat des monstres. Child of Light représente une nouvelle génération de jeux moins sexistes et mieux adaptés à un public féminin en pleine expansion. Selon les statistiques, les «gameuses» au Canada et aux États-Unis représentent aujourd'hui environ 48% des adeptes de jeux vidéo. Leur nombre grandissant est en train de provoquer une minirévolution au sein de l'industrie du jeu, faisant mentir certaines blogueuses féministes comme Anita Sarkeesian qui dénoncent le sexisme dans les jeux vidéo depuis quelques années. À la suite de menaces de mort qui l'ont obligée à annuler une conférence sur le sujet dans une université en Utah, Anita Sarkeesian a toutefois écrit dans le New York Times que les temps changeaient et que c'était «game over» pour les «gamers» misogynes. Apporter de la diversité à la création Intéresser les filles

08-2012 / Belles perspectives pour l’autopartage en entreprise | Carbox Frost and Sullivan vient tout juste de rendre public les principaux résultats de son étude européenne sur les perspectives de l’auto-partage en Europe. 15 millions d’utilisateurs à l’horizon 2020 Ce nouvel usage de l’automobile devrait séduire à l’horizon 2020 près de 15 millions d’utilisateurs en Europe au travers de systèmes privés ou semi publics (Autolib’ ou le réseau France Autopartage ou Carbox en France, Greenwheels, Zipcar ou Mobility ailleurs), ce qui représenterait environ 240 000 véhicules partagés. Une goutte d’eau au regard du parc automobile en circulation mais une multiplication par dix du parc actuellement en autopartage. dont plus de 5 millions par l’intermédiaire de leur employeur C’est sur le marché de l’autopartage privatif que le développement devrait être plus fort encore puisque, selon l’étude, 35 % des membres de programmes d’autopartage le seront par l’intermédiaire de l’entreprise, de l’administration ou de la collectivité locale qui les emploie.

To Rescue Economy, Japan Turns to Supermom Photo TOKYO — When she was pregnant with the first of her three sons, Chiaki Kitajima, an advertising executive here, said her bosses were shocked that rather than accept reduced hours and a demotion after maternity leave, she made a presentation on why the company should subsidize child care. “I had to fight to convince them that supporting me was a good investment,” she said. Ms. The Japanese prime minister would like to change that. These days, Prime Minister Shinzo Abe has been encouraging Japanese women to have it all. In a country where juggling work and family has long been especially difficult, Mr. His promises, though, will be difficult to put into practice, given entrenched societal and corporate norms. Mr. A decade ago one of his predecessors, Yoshiro Mori, said women who delayed giving birth in order to work were selfishly “exulting in freedom,” suggesting that those without children should be disqualified from receiving public pensions. Mr. One of Mr. Mr. Mr. But Mr.

National Study Quantifies the “Sharing Economy” Movement | Canadian Millennials: An Abacus Data Practice The Sharing Economy movement has gone mainstream. According to a national consumer study, not only did a 60 percent of overall respondents find the concept of sharing appealing, but a full 71 percent of those who have used shareable products expect to continue. The data confirms both the health of the trend and the need for marketers to acknowledge related shifts in the marketing landscape. Minneapolis ad agency Campbell Mithun commissioned the study and partnered with Carbonview Research to quantify consumer response to the sharing concept nationwide. “This trend is no longer emerging, it’s here,” says Lynn Franz, Campbell Mithun’s director of strategic planning. The national quantitative survey gathered opinions from nearly 400 consumers about the Sharing Economy. Perceived “benefits” of sharing: a personalized value Respondents ranked lists of both rational and emotional benefits of participating in the Sharing Economy. “Consumers want to own less but gain more,” Franz continued.

Related: