background preloader

Cours de philosophie sur autrui-philophil-aide au concours hec-dissertations-œuvres philosophiques-synthese-methode-biographie

Cours de philosophie sur autrui-philophil-aide au concours hec-dissertations-œuvres philosophiques-synthese-methode-biographie
Les autres, dans L’existentialisme est un humanisme, se manifestent d'abord par leur incompréhension. Sartre défend son œuvre contre les objections des chrétiens et des marxistes. Point par point, il souligne les incohérences et les inconséquences de leur critique, et lave l'existentialisme de tout reproche afin de mieux rallier le lecteur à ce mouvement. Derrière la formule laconique, les enjeux : Quelles sont les évidences que partagent les existentialistes? personne n'a à réaliser sa nature puisqu’il n'y a pas de nature humaine préalable à ce que les hommes font d’eux -mêmes : « l ‘existence précède l’essence » signifie que l'homme sera tel qu'il se sera fait. Avec l’existentialisme homme fait l'expérience de l'absence de dieu et non plus seulement d'un dieu caché comme chez Pascal où Dieu laisse encore des signes aux hommes pour les orienter dans leurs actions. À cet espoir de réalisation collective Sartre oppose une lucidité, décapante. -sur le tempérament, la physiologie Related:  LITTERATURE XIX SIECLEPhilosophie

Jean-Paul Sartre, L’existentialisme est un humanisme | Regards philosophiques - Le blog d'Amélie Pinset. septembre 21, 2009 at 11:55 Nature du devoir : questions de compréhension générale d’un livreCours : Terminale ES, philosophieNote : 19/20 ■ donnez une définition générale de la technique. Pourquoi Sartre parle-t-il de la technique ? Qu’est-ce que la vision technique du monde ? La technique, c’est l’équivalent d’une méthode pour arriver à une fin, c’est une manière de faire. Sartre parle de la technique pour introduire la distinction entre essence et existence. La vision technique du monde se caractérise par le fait que l’essence précède l’existence. ■ dans le cours sur le droit et la justice nous avons traité du droit naturel moderne et de la nature humaine : pourquoi Sartre critique-t-il l’idée de nature humaine ? Sartre critique l’idée de nature humaine car elle va à l’encontre de son idée de liberté qui se base sur l’analyse que l’existence précède l’essence. ■ quelle est la place de Dieu, et donc de la religion, dans la vision existentialiste du monde ? J'aime : J'aime chargement…

Philosophy of probability My views on the philosophy of probability are contained in a book "The Search for Certainty. On the Clash of Science and Philosophy of Probability". Free preview: preface, contents and introduction (PDF, 191kb). Visit the book Web site at World Scientific and buy the book. The book is also available at Amazon. See my blog related to the book. The slides of the October 23, 2006, talk at the Department of Statistics, University of Washington, "De Finetti's ultimate failure": PowerPoint, PDF. The slides of the October 13, 2008, talk at the Department of Statistics, University of Washington, "Philosophy of probability and its relationship (?) The slides of the August 25, 2013, talk at the 59-th World Statistics Congress (Hong Kong) titled `Statistics and philosophy of probability - six degrees of sepration': PDF. I find the following "new prisoner's paradox" and its follow-up dealing with some ethical questions entertaining.

Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre: un portrait croisé | Cultural events - UNESCO Multimedia Archives Langue(s): français sutitles: Eng Ce documentaire sur Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre fut présenté à l'UNESCO le 24 novembre 2005, centième anniversaire de la naissance du philosophe, dans le cadre de la conférence/débat "Que nous disent aujourd'hui Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir ?" Pays/lieu: France, Type: Documentary Extrait: 08:07. Durée total: 00:58:00 Auteur/réalisateur: Max Cacopardo, Editeur: CBS, Radio Canada, RESTREINT. Lumières (philosophie) Image de couverture de l'interprétation par Voltaire de l'œuvre d'Isaac Newton, Éléments de la philosophie de Newton, mis à la portée de tout le monde (1738). Le manuscrit du philosophe assis, qui traduit l'œuvre de Newton, semble « éclairé » par une « lumière » quasi-divine venant de Newton lui-même, lumière réfléchie par le miroir tenu par une muse, en réalité la traductrice de l'œuvre de Newton, Émilie Du Châtelet, maîtresse et collaboratrice de Voltaire. Les Lumières[1] sont un mouvement culturel, philosophique, littéraire et intellectuel qui émerge dans la seconde moitié du XVIIe siècle avec des philosophes comme Spinoza, Locke, Bayle et Newton, avant de se développer dans toute l'Europe, notamment en France, au XVIIIe siècle. Le mouvement de renouveau intellectuel et culturel des Lumières reste, au sens strict, européen avant tout, et il découle presque exclusivement d’un contexte spécifique de maturation des idées héritées de la Renaissance. Évolution de la réflexion scientifique

Corrigé gratuit BAC français - dissertation - séquence POESIE : Musset - Nuit de mai Corrigé BAC français - dissertation Séquence POESIE commentaire d'une citation de MUSSET séries L - ES - S - STG - STI Sujet : « les plus désespérés sont les chants les plus beaux. Et j’en sais d’immortels qui sont de purs sanglots », écrit Alfred de Musset dans sa Nuit de mai. Introduction : Les poètes ont une réputation de « maudits » depuis le XIXème siècle, la souffrance est leur source d’inspiration, ils nous parlent de douleur physique et de douleur morale souvent inspirée d’une perte amoureuse. I - la poétique de la souffrance 1 - le contexte romantique 2 - une source de purification Nous comprenons dès lors que la souffrance au sens de la source de purification qui trouve son point d’achèvement et d’expression dans la poésie soit la référence obligée à la religion judéo chrétienne du rachat des fautes et d’une expiation par le supplice. « soyez béni mon Dieu, qui donnez la souffrance Comme un divin remède à nos impuretés Et comme la meilleure et la plus pure essence Conclusion

Table of Contents abduction (Igor Douven) Abelard [Abailard], Peter (Peter King) Abhidharma (Noa Ronkin) abilities (John Maier) Abner of Burgos (Shalom Sadik) Abrabanel, Judah (Aaron Hughes) abstract objects (Gideon Rosen) accidental properties — see essential vs. accidental properties action (George Wilson and Samuel Shpall) action-based theories of perception (Robert Briscoe and Rick Grush) action at a distance — see quantum mechanics: action at a distance in actualism (Christopher Menzel) adaptationism (Steven Hecht Orzack and Patrick Forber) Addams, Jane (Maurice Hamington) Adorno, Theodor W. (Lambert Zuidervaart) advance directives (Agnieszka Jaworska) Aegidius Romanus — see Giles of Rome Aenesidemus — see skepticism: ancient aesthetic, concept of the (James Shelley) aesthetics aesthetics of the everyday (Yuriko Saito) affirmative action (Robert Fullinwider) Africana Philosophy (Lucius T. Outlaw Jr.) B [jump to top] C [jump to top] D [jump to top] Damian, Peter (Toivo J.

L'existentialisme selon Jean-Paul Sartre L’existentialisme selon Jean-Paul Sartre par Martin Godon, Cégep du Vieux Montréal. Figure de proue du courant de pensée existentialiste, Jean-Paul Sartre a fourni un effort considérable en vue de définir précisément son concept fondateur. Dans un premier temps, la pensée sartrienne s’est définie en s’opposant aux deux grands courants traditionnels, soit le matérialisme et l’idéalisme. Dans l’opuscule L’existentialisme est un humanisme, Sartre déclare que pour la pensée existentialiste toute vérité et toute action impliquent un milieu humain et une subjectivité humaine. L’en-soi et le pour-soi On trouve le premier fondement original de l’existentialisme sartrien dans la distinction entre l’être en-soi et l’être pour-soi. L’en-soi est la caractéristique de toute chose, de toute réalité extérieure à la conscience. Le pour-soi désigne l’être de l'homme. L’existence précède l’essence En ce qui concerne l’en-soi, la chose peut correspondre à un schéma, à un plan, à un concept. L’athéisme

La philosophie de Spinoza Spinoza, philosophe de la nature et des passions humaines De Baruch de Spinoza (1632-1677) est un philosophe hollandais. Spinoza, rejetant toute transcendance divine, identifie Dieu et la Nature. La sagesse est amour intellectuel du vrai Dieu, immanent au réel. Spinoza est considéré par les historiens de la philosophie comme un cartésien, autrement dit un disciple de Descartes. Spinoza et la méthode géométrique : L’Ethique (œuvre principale de Spinoza), est exposée comme l’est un traité de géométrie : à partir de définitions, axiomes et postulats, il s’ensuit une série ordonnée de théorèmes, démonstrations et corollaires. Cette forme géométrique, loin d’être inessentielle, manifeste la volonté du philosophe de procéder de manière rigoureuse, ainsi que le font les mathématiciens. – Spinoza s’efforce d’exprimer, dans l’Ethique, de manière objective, l’essence fondamentale de toutes choses. – Quant à ce titre d’Ethique, il ne doit pas nous induire en erreur. Dieu ou la Nature : Ce qui est ?

Les grands traits du romantisme - Réviser le cours - Français Au sens littéraire du terme, le romantisme est une véritable révolution culturelle qui naît en Angleterre et en Allemagne à la fin du xviiie siècle, en réaction contre l'idéal classique et le rationalisme français. Le mouvement est une contestation globale, qui touche tous les domaines de l'art et de la pensée. 1. Qui sont les précurseurs du romantisme ? Les manifestations de la sensibilité ne sont bien sûr pas l'apanage d'une époque en particulier. « Je forme une entreprise qui n'eut jamais d'exemple et dont l'imitation n'aura point d'imitateur. Rousseau, Les Confessions, 1765-1770 Associé à celui de la nature consolatrice, le thème de l'amour malheureux se développe également avec force, par exemple dans La nouvelle Héloïse (Rousseau, toujours) ou, à la même époque, dans Les Souffrances du jeune Werther (Goethe).Exercice n°1 2. Lorsque paraît, en 1802, René, roman autobiographique de Chateaubriand, le malaise de la génération romantique apparaît en pleine lumière. 3. 4. 5. 6.

Apports à la philosophie : De l'avenance Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Apports à la philosophie : De l'avenance (en allemand, Beiträge zur Philosophie (Vom Ereignis), numéro 65 de la Gesamtausgabe) est un ouvrage majeur du philosophe Martin Heidegger, paru en 1989, mais qui avait été composé et scellé avec d'autres, dénommés globalement les « traités impubliés »[1], dans les années 1936-1940 pour être, selon la volonté expresse de leur auteur, publiés seulement 50 ans après leur composition. La traduction française par François Fédier sort en octobre 2013 chez Gallimard sous le titre Apports à la Philosophie (De l'avenance) ; elle ne fait pas l'unanimité (voir plus bas "Polémiques"). La version anglaise est disponible sous le titre Contributions to Philosophy (From Enowning) depuis 2000, la version espagnole sous le titre Aportes à la Filosofia depuis 2003. Pour Heidegger, il s'agit, ni plus ni moins, avec cet ouvrage, que d'un autre commencement de la pensée. De quoi est-il question dans l’Ereignis ? — Heidegger

DOSSIER SARTRE - Actualité Livres Sa vie mondaine, son histoire avec Simone de Beauvoir et ses prises de positions politiques font de lui le philosophe français le plus représenté dans le fond de l'INA, notamment parce que Sartre fut l'un des premiers à comprendre l'extraordinaire parti qu'il pouvait tirer d'une presse en mutation. Retour sur la vie d'un homme dont le destin public et privé révolutionna la figure de l'artiste. Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir forment un couple mondain à la ville, uni sur la scène politique, intime en littérature. Figures de proue de l'existentialisme, ils sont devenus un mythe. Avec ses parts d'ombre et de lumière.LIEN Lire l'article sur Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir De la fin de la Seconde Guerre mondiale au début des années 1960, Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir habitent Saint-Germain-des-Prés. Lire l'article sur Sartre à Saint-Germain-des-Prés Lire l'article sur l'autoportrait de Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre Lire l'article sur Sartre et Camus

Related: