background preloader

Scroogled - enGooglés : une nouvelle de Cory Doctorow

Scroogled - enGooglés : une nouvelle de Cory Doctorow
« Qu'on me donne six lignes écrites de la main du plus honnête homme,j'y trouverai de quoi le faire pendre » Cardinal Richelieu Greg atterrit à l'aéroport international de San Francisco à 20 heures, mais il était minuit passé quand arriva son tour aux services de douane. Il était descendu de première classe, doré comme un pti't Lu, mal rasé, détendu après un mois à la plage de Cabo (3 jours de plongée par semaine, les autres consacrés à draguer les étudiantes françaises). Quand il avait quitté la ville un mois plus tôt, il était une ruine ventripotente aux épaules affaissées. Maintenant il ressemblait à un dieu grec, et s'attirait les regards admiratifs de l'équipage à l'avant de la cabine. Quatre heures plus tard, dans la file d'attente des douanes, il était revenu à sa condition de simple mortel. Take Off, par Bringo via Flickr Le gouvernement des États-Unis a dépensé 15 milliards de dollars et n'a pas attrapé un seul terroriste. « Quoi ? « Non, non. « Bien. Related:  Le Cas Google

Internet et réseaux sociaux - Communiqués de presse - Espace Presse - Informations Les réseaux sociaux n’ont peut-être jamais été autant d’actualité, leur rôle dans les révoltes du Printemps arabe les ayant notamment placés au centre des débats sur le nouveau pouvoir de la société civile dans la sphère politique. En perpétuelle évolution, ces outils sont à la fois le reflet et les acteurs de différentes transformations de la société. C’est ce que s’attachent à montrer les différents articles réunis dans ce dossier. A la fois source d’émancipation et source d’uniformisation, les réseaux sociaux de l’internet, dont l‘utilisation est très peu réglementée, représentent une rupture technologique profonde. Leur succès massif soulève de nombreuses interrogations sociologiques, juridiques et économiques… Pour les « digital natives», nés dans un univers où tout est numérique, la frontière entre le privé et le public n’est peut-être pas infranchissable. Internet et réseaux sociaux Dominique Cardon Collection {Problèmes politiques et sociaux} n° 984 La Documentation française

Les bons sentiments électriques des géants du Net | American Miroir De l’énergie propre aux Etats-Unis, ça serait un nouveau truc lancé par Obama pour briller à la conférence de Paris sur le climat ? Comme si les renouvelables n’avaient pas déjà envahi le marché électrique américain ! Les entreprises du Net font évoluer le paysage au galop, Apple jouant les locomotives. J’ai moi-même assisté ces quinze dernières années à la mutation fulgurante du paysage énergétique. Mais c’est récemment en Caroline du Nord, où je vis depuis neuf ans, que j’ai mesuré la force du rouleau compresseur Apple dans les changements en cours. Des océans de panneaux noirs entre coton et tabac Des montagnes de l’Ouest aux plaines costales sableuses de l’Est, le paysage rural de la Caroline du Nord s’est piqué en quelques années de vastes centrales solaires couchées presque au ras du sol. Là où poussaient coton, soja et tabac se dressent à présent des millions de modules solaires reliés aux réseaux des compagnies privées électriques, les « utilities ». Amazon a cédé à son tour.

Dominique Cardon, La démocratie Internet. Promesses et limites 1Dans La démocratie Internet, Dominique Cardon réussit la prouesse de rédiger une synthèse claire, problématisée, pédagogique et, ce n'est pas la moindre de ses qualités, courte, sur une question majeure touchant Internet : sa dimension politique. L'intérêt principal de l'ouvrage de Dominique Cardon est sa cohérence et sa capacité à montrer que les éléments qui peuvent paraître éloignés entre eux et isolés constituent en réalité la trame d'une même histoire politique d'Internet. 2Ce livre s'adresse d'abord à un lectorat non initié et non convaincu, curieux de comprendre et d'agir dans une société évoluant rapidement, mais ne disposant pas de clés suffisantes pour se forger une opinion sur les questions politiques que pose Internet. En effet, le lecteur est d'abord exposé au bruit médiatique dominant, largement webophobe, abusant des anecdotes rapides et des postures craintives, des approximations et des jugements à l'emporte-pièce.

Energie, pollution et internet La lecture de la semaine provient du New York Times, il s’agit du premier article d’une série consacrée au coût écologique du Cloud computing (informatique dans les nuages, le fait que nos données soient stockées, non pas dans les nuages, mais dans des infrastructures très matérielles). Le titre “Energie, pollution et Internet”, ce début d’article fait un résumé de la longue enquête du quotidien américain. “Des dizaines de milliers de data center (gigantesques bâtiments abritant des serveurs) sont aujourd’hui nécessaire pour supporter l’explosion de l’information numérique. Des quantités gigantesques de données sont mises en circulation chaque jour lorsque, d’un simple clic ou au contact du doigt, les gens téléchargent des films sur iTunes, regardent l’état de leurs comptes sur le site de leur banque, envoient un mail avec une pièce jointe, font leurs courses en ligne, postent un message sur Twitter ou lisent un journal en ligne.” Xavier de la Porte

Les médias sociaux : entre espace ludique et menace protéiforme Les médias sociaux ont fait l’objet de nombreuses publications ces dernières années, à la mesure du phénomène qu’ils représentent. Le monde universitaire se penche régulièrement sur la question en mobilisant des approches pluridisciplinaires propres à nourrir une réflexion politique et sociale. C’est l’objectif que se fixe l’ouvrage Médias Sociaux, Enjeux pour la communication en rassemblant des contributions de spécialistes de la sociologie des médias, des sciences de l’information et de la communication et des sciences sociales et politiques . Organisé en quatre parties, le recueil se propose d’explorer dans un premier temps la question de la visibilité sur Facebook (partie I), avant de se concentrer sur la question de la socialisation en ligne (partie II), pour finir par l’analyse des perspectives politiques (partie III) et éthiques (partie IV). La question Facebook Pour autant, quelques lignes de force se dégagent. Une vision surplombante "Worse is better" Une vision ambivalente

Chiffres Google - 2015 À l’origine, Google n’était qu’un moteur de recherche, sans doute le meilleur au niveau de la pertinence des liens. Mais depuis, les services offerts par Google se sont multipliés : gestion des emails avec Gmail, du calendrier avec Agenda, stockage et édition de documents avec Drive… Un nombre incalculable de services permettant à Google de figurer parmi les toutes premières entreprises du web. Nous mettons régulièrement à jour cette page, qui rassemble les principaux chiffres en rapport avec l’entreprise Google, de l’activité sur les outils aux utilisateurs actifs en passant par les résultats financiers. Moteur de recherche Part de marché Google Monde : 90,35% – Bing à 3,7%, Yahoo! Source : StatCounter. Requêtes Google 30 000 milliards de pages sont indexées par Google.20 milliards de sites sont visitées (crawlées) par Google, chaque jour.3,3 milliards de requêtes sont effectuées chaque jour (100 milliards par mois).15% des requêtes sont de nouvelles requêtes (500 millions par jour) !

Médias sociaux — Presses de l'Université du Québec S’informer, se divertir, créer, échanger, commenter, partager : aujourd’hui, ces gestes s’effectuent avec les médias sociaux. Facebook, Twitter, LinkedIn, Wikipedia, YouTube, Instagram… tous ces dispositifs (et bien d’autres encore !) permettent aux usagers d’intervenir directement dans la production et la diffusion de contenus médiatiques, à titre professionnel ou personnel. Mais quel est le poids réel des médias sociaux dans le tissu relationnel et, plus largement, dans l’ensemble de la dynamique sociale ? Ce livre invite à observer les usages des médias sociaux, dans des contextes précis, afin de questionner le phénomène sous les angles éthique et politique. Après un examen des fondements épistémologiques et théoriques liés à l’émergence des médias sociaux, une première partie offre un aperçu des enjeux éthiques entourant l’utilisation de Facebook. Ce qu’on en dit...

Combien de CO2 pèsent un mail, une requête Web et une clé USB Surfer sur le Net, envoyer un email, télécharger des documents, les partager : toutes ces actions ont un poids pour la planète, d’autant plus important que nous sommes actuellement 1,5 milliard d’internautes à naviguer sur le Web quasi quotidiennement, tant pour notre vie professionnelle que personnelle. Les technologies de l’information et de la communication (TIC) contribuent ainsi à hauteur de 2 % aux émissions européennes de gaz à effet de serre, selon un rapport de septembre 2008 réalisé par l’agence d’évaluation environnementale BIO Intelligence service pour la Commission européenne. Ce chiffre devrait doubler d’ici 2020, si nous ne changeons pas nos modes de vie. Les emails. Chaque jour, c’est une inflation de messages qui se bousculent dans nos boîtes : des courriels professionnels, des messages personnels mais aussi d’innombrables newsletters, chaînes de mails ou publicités. Les requêtes Web. La clé USB. Comment expliquer cet impact ? Photo : The Opte project

La République des Réseaux - périls et promesses de la révolution numérique Google, le meilleur espion du Web ? - Linkeo Labs La Pieuvre Google, avec une part de marché de près de 70%, ne cesse d’étendre ses tentacules sur le web, en nous proposant toujours plus d’outils et plus de fonctionnalités personnalisables. La mission de Google, qui est « d’organiser l’information mondiale et la rendre accessible et utile », est plutôt réussie, mais ce que Google a surtout compris, c’est que la collecte d’informations lui permettrait de mieux régner ! En effet, à travers les nombreux outils qu’il propose, Google récupère une tonne d’informations sur nos données personnelles : lieu de résidence, âge, sexe, habitudes de recherche, clic sur les résultats de recherche, etc… En résumé, Google est capable de récolter des informations très personnelles sur nos habitudes de recherche, ce qui lui permet d’établir des statistiques précises sur les tendances de recherches d’une ville ou d’un pays, et d’anticiper le Marché. Présentation des canaux d’informations de Google : Profils public et médias sociaux :

L’avènement de la république des réseaux «Avant on allait sur Internet. Maintenant nous sommes dedans», tels des avatars humains plongés dans un océan d’information… Et si ce monde parallèle peuplé de deux milliards d’individus connectés prenait le pas sur notre réalité ? Et si la révolution numérique était la mutation la plus importante dans l’histoire de l’humanité ? Et si le réseau qui a tissé sa toile jusqu’aux moindres recoins de la planète et de nos vies était devenu le vrai lieu du pouvoir politique et économique ? Comme pris de vertige devant le «grand changement» numérique qui se déroule sous nos yeux, deux journalistes, Jean Rognetta et Julie Jammot, et un expert en nouvelles technologies, Frédéric Tardy, s’interrogent sur le devenir de nos sociétés. «La République des réseaux : périls et promesses de la révolution numérique», de Jean Rognetta, Julie Jammot et Frédéric Tardy, Fayard, 2012. Jean-Christophe FÉRAUD

Related: