background preloader

4 étapes pour réussir votre veille sur Internet (brochure téléchargeable)

4 étapes pour réussir votre veille sur Internet (brochure téléchargeable)
SPI, agence de développement pour la province de Liège (Belgique) a mis à disposition fin janvier 2012, une brochure (6 volets) récapitulative (en pdf) : 4 étapes pour réussir votre veille sur Internet. Ce dossier constitue un mini-guide pratique et méthodologique pour mener une démarche de veille sur le Web avec une approche de gestion de projet, l’utilisation d’outils pratiques et un questionnement nécessaire sur les objectifs d’une veille. La brochure 4 étapes pour réussir votre veille sur Internet propose une démarche avant tout qualitative avec un effort de synthèse pour avoir une vision d’ensemble et concrète du processus de veille de l’amont à aval. La méthodologie développée peut correspondre à un projet individuel ou professionnel. Sommaire de la brochure 4 étapes pour réussir votre veille sur Internet : 1. 2. 3. 4. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : Europe Tags: association, brochure, entreprise, gestion de projet, guide, méthodologie, veille Related:  veille documentaireaureliech

La boite à outils du veilleur 2.0 La veille documentaire — Documentation (CDI) Réflexions Veille documentaire : TRAAM 2012 Synthèse du travail de l'académie de Nice : Synthèse des travaux et des réflexions menés dans le cadre des TRAAM (Académie de Nice) sur le thème de la veille. Exemples de scénarios pédagogiques : Sélection de scénarios issus de l'Édu'bases documentation sur la veille depuis 2012 : Veille informationnelle et revue de presse en ligne avec Scoop.it (Aix-Marseille) : Mise en place d'une stratégie de veille avec Scoop.it ! Veille documentaire en SVT en classe de 3ème (Reims) Enseigner la veille informationnelle en lycée (Aix-Marseille)

tutoriel logiciels curations Je vais vous présenter aujourd’hui trois des outils majeurs de mon Environnement d’Apprentissage Personnel (EAP), dont je me sers au quotidien. En matière de veille documentaire, on peut distinguer trois démarches : trouver l’information pertinente sur le web, suivre la production des « bons auteurs », ceux que l’on a repérés comme producteurs d’articles sérieux et intéressants sur le sujettraiter cette information, conserver des traces des meilleures trouvailles, celles qu’on utilisera plus tard dans son travail et qu’on souhaitera donc retrouver sans peineet enfin (c’est facultatif, mais il faut partager son expertise, pas seulement profiter de celle des autres !) rendre publics les résultats de sa veille, afin qu’elle profite à tous les internautes partageant ses centres d’intérêts. Je vais vous décrire rapidement dans cet article les fonctions de ces outils et l’usage que j’en fait, et vous pourrez consulter les trois capsules vidéo qui vous les montreront en action.

La "curation", une fonction pas si nouvelle que ça "Curation" et "Curateur", des barbarismes en français En français, le terme de "curateur" ne s'applique qu'à "la personne qui est désignée pour assister un mineur émancipé dans certains actes, d'administrer les biens ou de veiller aux intérêts d'une autre personne" (Dictionnaire Culturel, Le Robert ). La curation quant à elle, n'existe pas. En français d'Internet, la "curation" "est la technique utilisée pour sélectionner, filtrer, organiser, commenter et partager des liens de façon manuelle (dans un monde idéal) sur des contenus verticaux. En anglais, le "curator" désigne le conservateur de musée ou de bibliothèque, et aussi le commissaire d'une exposition. Pourtant, les termes adéquats ne manquent pas : veilleur, tiers facilitateur, médiateur de l'information... désignent beaucoup mieux la fonction de collecte, d'analyse et de diffusion de l'information que l'affreux angliscisme "curator". Des outils nouveaux pour une pratique fort ancienne Ca, c'est l'idéal. Sources :

Mettre en place une veille d’actualités avec Pearltrees - Site des professeurs documentalistes Permettre aux élèves d’appréhender ce qu’est la veille informationnelle en créant un Pearltrees d’actualité pour les adolescents. Année 2011-2012 Séquence pédagogique proposée par Johann Jambu, professeur documentaliste, Collège Rameau (21 Dijon)johann.jambu@ac-dijon.fr Cette séquence fait partie du projet TRAAM (Travaux académiques mutualisés) 2011-2012 : Permettre aux élèves de construire leur démarche de veille numérique. Modalités Classe/Niveau Classe de 3e Disciplines impliquées Documentation Lettres Cadre pédagogique Séance "médias" pendant la semaine de la presse Documents fournis à l’élève Évaluation diagnostique + tutoriel Outils Tice utilisés navigateur Internet Outil de curation Pearltrees Production attendue Réalisation d’un Pearltrees par chaque élève. Compétences Concepts info-documentaires visés [1] Besoin d’information Évaluation de l’information Sélection de l’information Validation des sources Valorisation de l’information Prérequis Compétences B2I

[Curation] : Pearltrees, Scoop.it, Storify, Paper.li,... à la recherche de l'information ultime. Cet article a été publié il y a 6 ans 7 mois 20 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. On le sait maintenant, en plus du terme de community manager, celui de curation ou content curator (définition selon Vincent Berthelot : « Le curator est celui qui transforme l’information qu’il a recueilli pour en faire une agrégation concise et porteuse de sens soit pour information soit pour décision. ») fait une entrée fracassante dans le domaine du marketing social. Heureusement, afin de toujours retrouver le nord, il existe des boussoles très efficaces. Pearltrees, des perles très sociales : Dans les outils de curation précédemment cités, Pearltrees se distingue de ces derniers par son interface et son ergonomie particulière. Comme vous l’aurez compris, le principe est donc de transformer le contenu web qui vous intéresse en perles. Scoop.it : l’outil ultime du content curator ? Storify, l’art d’écrire des histoires sociales.

Choisir ses outils de curation web Diigo, Netvibes, Pearltrees, etc. Ces plates-formes de favoris existent depuis plusieurs années, mais font leur grand retour avec la curation web (lire notre article « La curation… Kezako ? » du 12 avril 2011). Elles ont été rejointes par des petits nouveaux comme Scoop.it, Storify ou Paper.li. Si leur finalité reste sensiblement la même – sélectionner, qualifier et partager de l’information sur le web – leur usage diffère parfois. Les agrégateurs de flux RSS pour la veille Les (+) populaires : Netvibes, Google Reader, MonYahoo! Il est possible de suivre la globalité ou une rubrique précise d’un site mais pas d’isoler des articles. Dans quels cas les utiliser ? Les marque-pages pour le stockage Les (+) populaires : Diigo, Digg, Delicious Ces outils de bookmarking (favoris) permettent de marquer et de stocker dans une base de données, les pages et les articles rencontrés au fil de sa navigation sur le web (en gros, de sa veille . Dans quels cas les utiliser ? Dans quels cas les utiliser ?

6 outils pour une veille numérique efficace - Fragil - Culture, société, initiatives citoyennes Pour se tenir au courant des dernières nouvelles et évolutions d’un thème, d’un sujet ou d’un événement d’actualité, une veille efficace est indispensable. Petit tour d’horizon des outils numériques à votre disposition pour la mettre en place. Il existe deux méthodes de veille : La méthode Pull : vous cherchez vous-même les informations en consultant plusieurs sites et plusieurs supports susceptibles de contenir les informations qui vous intéressent. Il s’agit d’un processus très chronophage mais vous pouvez tomber sur des informations inédites, introuvables par un algorithme de recherche.La méthode Push : les informations qui peuvent vous intéresser vous sont envoyées ou sont automatiquement listées et prêtes à la consultation. Il s’agit d’un gain de temps dans la recherche et la consultation mais vous vous heurtez à une masse d’informations non pertinentes. Une veille efficace est celle qui contient ces deux méthodes. Effectuer sa veille sur le web Pocket Scoop.it! Netvibes Feedly Hootsuite

3 étapes pour organiser efficacement sa veille sur Internet La veille sert principalement à répondre à 2 grands types de questions : qu’est-ce qui se dit dans un domaine et qu’est-ce qui se dit sur moi ou mon entreprise. Dans le cadre de cet article je vais principalement me concentrer sur la veille thématique dont l’objectif est d’être au courant des dernières tendances, des actualités de différents domaines comme le webmarketing, le référencement… Il faut savoir qu’une veille efficace et bien organisée peut vite devenir une véritable valeur ajoutée pour vous, notamment au niveau professionnel. Je vous propose de découvrir 3 conseils issus de mon quotidien pour organiser efficacement votre veille sur Internet… 1. Sélectionnez les outils appropriés Afin de mener une veille efficace, il est nécessaire d’utiliser des outils, des services proposés par différents acteurs. Feedly et les Flux RSS : les flux RSS permettent d’obtenir une notification dès qu’un nouvel article est publié sur un site. 2. 3.

Au fait c’est quoi la curation? | dWého, le blog Depuis fin 2010 on entend le terme « curation » comme un écho sur le web au point que cette année cette nouvelle expression est devenue l’une des grandes tendances. Des nombreux outils sont nés en France et connaissent un réel succès tels que Pearltress ou Scoop-it. Peu connue encore du grand public, nous avons voulu comprendre en quoi consiste cette fameuse curation, quel est son intérêt et pourquoi cela en fait une évolution dans les pratiques d’Internet. Explications avec Marc Rougier, président de Scoop-it . dWého En quoi consiste cette pratique ? Marc Rougier la curation est un moyen d’expression sur le web: elle consiste en la sélection, l’édition et le partage de contenu existant; l’origine du mot, dans le contexte du web, est une analogie avec « museum curateur »: celui qui choisit et met en scène les oeuvres d’art, créées par d’autres. D. D. MR. D. MR. D. La mission de Scoop.it est de simplifier l’expression par curation. Merci Marc pour toutes ces explications!

Veille informationnelle S'exprimer, échanger et partager sur les réseaux sociaux dans le respect des autres et de soi-même : aspects juridiques et éthiques Jean-Louis BRUNEL, responsable du pôle national sécurité des systèmes d'informations, ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la rechercheXavier BROUILLARD, chef de projet informatique, département des infrastructures et des services pour les établissements et la vie de l'élève, direction du numérique pour l'éducation (DNE)Marie SOULEZ, avocate, cabinet Bensoussan Animateur : Philippe ROEDERER, délégué académique au numérique, académie de Créteil ESENESR - Table ronde29 avril 20161h 29 min 43 sec Publications et traces numériques sur les réseaux sociaux : se construire une identité numérique positive Animatrice : Mireille LAMOUROUX

Quels outils pour quelle curation ? Face à la surabondance de l'information sur le web où l'internaute est à la fois et avec plus ou moins de bonheur consommateur, créateur et organisateur de ressources, comment trier/sélectionner, catégoriser et mettre en valeur selon les besoins individuels, socio-professionnels ou communautaires, mettre à disposition/partager/discuter la masse infinie de données disponibles ? La veille documentaire sur le web assurée à tous les niveaux s'avère impérative mais reste insuffisante à plus d'un égard et depuis 2008 un nouveau concept s'est imposé pour optimiser notre gestion de l'information : la curation. Dans le cadre du 5 à 7 de l'ADBS, l'association des professionnels de l'information et de la documentation, Christophe Deschamps, consultant-formateur en veille et intelligence économique, fait le point sur le concept de curation dans une présentation vidéo (accompagnée d'un slideshare) : Vous avez dit curation? Définition, historique des pratiques, outils et usages?

« Scoop.it ! » : la curation au service de l’éducation aux médias ? « Scoop.it ! », qu’est-ce que c’est ? Scoop.it est un outil de curation lancé fin 2010 qui s’inscrit dans l’ère du Web 2.0. La curation consiste à trier, sélectionner et classer des informations sur une même thématique et à mettre cette sélection de ressources à la disposition de tous via un outil de curation tel que Scoop.it ou encore Pearltress. Ce qui semble être LA nouveauté de l’année 2011 ressemble tout de même beaucoup à la veille informationnelle, déjà très pratiquée par nous autres professeurs documentalistes et professionnels de l’information ! Utilisation pédagogique de Scoop.it : Scoop.it présente des fonctionnalités intéressantes notamment pour travailler avec des élèves sur la sélection de l’information. L’avantage de cet outil est la lisibilité et la clarté : tout tient en une page. Par contre, ce qui me dérange c’est que la source première de l’information n’apparaît pas directement sur le topic. Voici quelques « Scoop.it ! - Éducation aux médias et semaine de la presse :

Vidéo : 5 conseils essentiels pour réaliser une veille efficace sur Twitter Twitter est considéré comme LE réseau social dédié à l'actualité et au partage d'informations, où se croisent volontiers professionnels, experts, journalistes, veilleurs, politiques, et autres micro-bloggeurs habitués à voir défiler chaque jour des millions de tweets sur leur "fil d'actualité" où le pire cotoie souvent le meilleur. Y réaliser une veille ciblée ne s'improvise pas, tout comme y faire le tri entre bonnes et mauvaises informations ou encore y trouver des comptes fiables à suivre. Devenez un expert de la veille sur Twitter ! Découvrez dans cette vidéo les 5 conseils pour devenir un expert de la veille sur Twitter, avec différentes astuces et recommandations d'outils gratuits dédiés. Cette vidéo a été réalisée à partir d'un article issu du guide pratique 2018 Veille : les nouveaux fondamentaux, publié par Archimag. Pour consulter le sommaire du guide ou pour le commander, le recevoir en quelques instants et lire l'article en intégralité, cliquez-ici.

Related: