background preloader

Service web

Service web
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un service web (ou service de la toile[1]) est un programme informatique de la famille des technologies web permettant la communication et l'échange de données entre applications et systèmes hétérogènes dans des environnements distribués. Il s'agit donc d'un ensemble de fonctionnalités exposées sur internet ou sur un intranet, par et pour des applications ou machines, sans intervention humaine, de manière synchrone ou asynchrone. Le protocole de communication est défini dans le cadre de la norme SOAP dans la signature du service exposé (WSDL). Actuellement, le protocole de transport est essentiellement HTTP(S). Le concept a été précisé et mis en œuvre dans le cadre de Web Services Activity[2], au W3C, particulièrement avec le protocole SOAP. Très grandes généralités sur un service web. Il existe plusieurs technologies derrière le terme services web : Les Services Web de type Representational state transfer (REST)[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Service_web

Related:  [FR] RESTful Web Services

Web services et bibliothèques Les Web services sont des technologies basées sur les standards du Web qui permettent à des applications de dialoguer entre elles. Il fournissent un cadre pour trouver, décrire et exécuter ces applications. Les caractéristiques des Web services. Web based : les Web services sont basés sur les protocoles et les langages du Web, en particulier HTTP et XML (tout comme le Web lui-même s’appuie sur les protocoles d’Internet en particulier TCP/IP : c’est une « couche » supplémentaire).

SOAP Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour l’article homophone, voir S.O.A.P.. SOAP (ancien acronyme de Simple Object Access Protocol) est un protocole de RPC orienté objet bâti sur XML. Il permet la transmission de messages entre objets distants, ce qui veut dire qu'il autorise un objet à invoquer des méthodes d'objets physiquement situés sur un autre serveur. Le transfert se fait le plus souvent à l'aide du protocole HTTP, mais peut également se faire par un autre protocole, comme SMTP. Le protocole SOAP est composé de deux parties :

Cours de XML Introduction Ce cours a été initialement présenté à des étudiants de licence multimédia de l'Université Pierre et Marie Curie. Il présente, classés par thèmes, les bases du format XML, des notions sur sa manipulation, enfin quelques exemples de formats dédiés au multimédia. Retour au menu Universal Description Discovery and Integration Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Universal Description Discovery and Integration, connu aussi sous l'acronyme UDDI, est un annuaire de services fondé sur XML et plus particulièrement destiné aux services Web. UDDI a été conçu pour une utilisation conjointe avec le ebXML pour le commerce électronique. UDDI est une spécification mise au point par l'OASIS.

XML expliqué aux débutants XML (Extensible Markup Language, ou Langage Extensible de Balisage) est le langage destiné à succéder à HTML sur le World Wide Web. Comme HTML (Hypertext Markup Language) c'est un langage de balisage (markup), c'est-à-dire un langage qui présente de l'information encadrée par des balises. Mais contrairement à HTML, qui présente un jeu limité de balises orientées présentation (titre, paragraphe, image, lien hypertexte, etc.), XML est un métalangage, qui va permettre d'inventer à volonté de nouvelles balises pour isoler toutes les informations élémentaires (titre d'ouvrage, prix d'article, numéro de sécurité sociale, référence de pièce…), ou agrégats d'informations élémentaires, que peut contenir une page Web. Le prédécesseur de XML sur le Web : HTML

Cadre d'architecture Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Traduction[modifier | modifier le code] Plusieurs visions s'opposent qui séparent ou non la définition de l'architecture d'entreprise et de l'urbanisation. Patterns d'authentification pour les API REST «Tout le monde ressent le besoin d'écrire son propre protocole d'authentification», explique George Reese, selon lui l'une des choses qu'il a apprise en travaillaint sur une API pour les fournisseurs de cloud et les fournisseurs de SaaS. Dans un article, George propose un ensemble de normes pour tous les besoins d'authentification REST. George, qui a mis au point plusieurs API de Web Services, observe que chacune nécessite un mécanisme d'authentification différent. Je suis fatigué de perdre du temps à comprendre si le vendeur A vous oblige à signer votre requête avant ou après l'encodage des paramètres d'URL et j'en ai marre des fournisseurs qui insistent pour utiliser des informations d'identification sur l'utilisateur pour authentifier les appels d'API. Il décrit les règles de conception des schémas d'authentification pour les API REST. "Soyons franc: si vous ne cryptez pas vos appels à l'API, vous ne faites même pas semblant d'être sécurisé".

Extensible Markup Language Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Extensible Markup Language (XML[note 1], « langage à balise extensible » en français) est un langage informatique de balisage générique qui dérive du SGML. Cette syntaxe est dite « extensible » car elle permet de définir différents espaces de noms, c'est-à-dire des langages avec chacun leur vocabulaire et leur grammaire, comme XHTML, XSLT, RSS, SVG… Elle est reconnaissable par son usage des chevrons (< >) encadrant les balises. L'objectif initial est de faciliter l'échange automatisé de contenus complexes (arbres, texte riche…) entre systèmes d'informations hétérogènes (interopérabilité). Avec ses outils et langages associés, une application XML respecte généralement certains principes : la structure d'un document XML est définie et validable par un schéma ;un document XML est entièrement transformable dans un autre document XML.

Déploiement et Appel aux web services Java avec Axis Outils utilisés Axis 1.4 Apache Tomcat 5.5.17 Eclipse 2.1 Ressources La source du web service La source du client java Librairies d'activation d'Axis : ici Merci à Neo41 pour sa lecture et ses corrections, à RideKick pour sa relecture. Architecture orientée services Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir SOA. Ce terme est apparu au cours de la période 2000-2001[1] et concernait à l'origine essentiellement les problématiques d'interopérabilité syntaxique en relation avec les technologies d'informatique utilisées en entreprise. Cette conception a évolué pour désigner maintenant le sous-ensemble particulier d'architecture de médiation en fonction de la technologie disponible. Historique[modifier | modifier le code] Au cours de la décennie 1980-1990, la problématique de l'interopérabilité des systèmes d'information, particulièrement complexe lors de fusion ou de l'acquisition d'entreprises, a donné naissance au domaine de recherche de l'interopérabilité des données ; c'est à cette époque que l'on distingua l'interopérabilité syntaxique de l'interopérabilité sémantique des données.

Related: