background preloader

Fabriquer des abris pour les insectes

Fabriquer des abris pour les insectes
Animaux | 20/12/2010 Vous avez peut-être déjà un muret en pierres ou un tas de bois pour accueilir les petites bêtes dans votre jardin mais devenez un jardinier respectueux de la biodiversité en construisant des abris à insectes auxiliaires et pollinisateurs avec des matériaux de récupération du jardin. Matériaux de récupération pour construire un abri à insectes - F. Marre - Rustica Ce type de gîtes doit être placé à proximité de fleurs, d'arbres fruitiers ou de prairies fleuries afin d'offrir à leur occupant le couvert en plus du gîte. Le but étant de garder les insectes dans le jardin d'une année sur l'autre. Abri pour chrysopes Accueillir les chrysopes - E. Matériel : - un cageot - de la paille Récupérez un cageot sur un marché et remplissez-le de paille. Les chrysopes se nourrissent de pucerons et aleurodes, parasites du jardin. Refuge pour carabes Abriter les carabes - F. Matériel : - des branchages - des brindilles Logis pour insectes xylophages Destructeurs de bois mort - F.

Construire un hôtel à insectes © Jean-Jacques Raynal Pour attirer les insectes utiles au jardin, rien de tel que d’y installer des refuges conçus pour les héberger. Vous pouvez même les rassembler dans un "hôtel à insectes", comme celui qui a été construit au parc Terre vivante, inspiré par celui d'un couple de lecteurs allemands. Helga et Hans-Dieter Sachse, qui cultivent un jardin écologique dans le Land de Brandebourg, ont découvert cet “hôtel à insectes” lors de la grande exposition horticole 2003 de Rostock, au nord de l’Allemagne. Choix de l’emplacement L’hôtel à insectes doit être orienté au sud ou au sud-est, face au soleil, notamment en début de journée, le dos aux vents dominants, non loin d’un parterre de fleurs sauvages et cultivées (le restaurant de l’hôtel). Découpes du bâti Choisissez de préférence des planches d’une essence de bois durable : mélèze, douglas ou châtaignier. Montage Aménagement et locataires attendus Helga Sachse et Antoine Bosse-Platière En savoir plus - livres de Terre Vivante O.

Insectes auxiliaires, les alliés du jardinier © Joël Valentin Nombre d’insectes sont les amis du jardinier. Ce sont des “auxiliaires”, qui aideront à réguler les populations de ravageurs et polliniseront vos fleurs et légumes. Et tout ça, gratuitement et écologiquement ! La chrysope Toute frêle et habillée d'une belle robe vert vif qui vire au rose ou au brun à l'automne quand elle cherche à se réfugier dans les bâtiments pour passer l'hiver, la chrysope mérite bien son nom populaire de demoiselle aux yeux d'or. Respectez le sommeil hivernal des chrysopes réfugiées dans les bâtiments non chauffés et ouvrez porte ou fenêtre à la fin de l'hiver pour leur permettre de ressortir. L'osmie Un insecte replet et poilu, à l'abdomen roux vif, passe et repasse au printemps devant la fenêtre pour s'introduire dans le trou d'évacuation de l'eau ? Dans la nature, elle installe ses cellules dans les trous d'émergence des insectes mangeant le bois mort. Les pemphrédons Le carabe © J. La coccinelle ©Joël Valentin L'abeille domestique Le bourdon terrestre

L'hôtel à insectes - la boîte à vers Pour favoriser l'installation de la faune locale pollenistrice et lutter naturellement contre les ravageurs aux jardins Une petite construction bien sympathique!!! pour les préserver des rigueurs de l'hiver l' Hôtel à insectes Ce modéle est installé et presenté chez "Terre Vivante." Pour plus d'infos et plan de la construction Cette Maison des insectes reconstitue les habitats naturelsdes insectes et animaux auxiliaires des jardins Les syrphes, de la même famille que les mouches et dont les larves raffolent des pucerons et les Coccinelles également prédatrices des pucerons s'abritent dans le bois en décomposition. Des Abeilles et des Guêpes (ordre des Hyménoptères) parasites de certaines chenilles dévastatrices, nichent dans la boue et les espaces aérés tels que les briques ou les branchages d'herbes. Les Chrysopes qui logent tant dans les branchages que dans du papier froissé ont leurs larves très friandes de pucerons. Les Carabes chassent les limaces et les escargots.

Comment construire un abri à coccinelles Célèbres pour leurs festins de pucerons, les coccinelles communes hivernent au stade adulte. Pour cela, elles recherchent des abris qui puissent les accueillir en grand nombre, car elles préfèrent être serrées les unes contre les autres. Dans la nature, ce sont les fissures de rochers ou diverses cavités qui les attirent. Au jardin, il est facile de fabriquer un abri dans lequel elles seront à l’étroit et à l’abri des intempéries. Le principe de base est simple : une boîte en bois contenant des planchettes fixes espacées de 5 mm les unes des autres. Dès le mois d'août, la boîte est installée dans un endroit sec, à l’abri du vent et de la pluie et orienté au sud ou au sud-est. De nombreux croquis d'abris sont proposés sur divers site web.

Classification des insectes Groupes et Ateliers La Cité des Insectes accueille des groupe d'adultes, scolaires, centres de loisirs, colonies de vacances, et club enfants. Des visites guidées, animations natures et conférences sont proposées aux groupes d'adultes ou mixtes adultes et enfants. Tous les jours du 5 avril au 3 novembre sur réservation uniquement. Programme type Visite guidée du musée : Une introduction permettra de définir les insectes. Des visites guidées à thèmes vous sont également proposées (2h): Il s'agit d'une visite guidée classique avec l'accent mis sur un des thèmes ci-dessous : - "Insectes, Protéines du futur" avec dégustation d'insectes : Les meilleures protéines ! Temps de Visite Prévoir 2 heures pour la visite guidée et plus pour un moment de relaxation. Tarifs groupe 7,30€ par adulte et 5,20€ par enfant (4-15 ans inclus) Chauffeur gratuit, plus 1 accompagnateur gratuit par 30 personnes. Voir l'Agenda de la Cité des INSECTES . Formules 3-5 ans [Brochure] Journée Animation "Dis Maman... ½ journée

Un hôtel-abri pour les insectes au jardin Encourager la biodiversité au jardin demande quelques petits efforts au jardinier. Le premier consiste à héberger nos amies les petites bêtes et à les protéger durant l’hiver en leur confectionnant de petits abris. Le Société Nationale d’horticulture de France (SNHF) présentait cet automne à Courson son hôtel à insectes. hotel à insectes © Caro Elle donne maintenant de plus amples explications sur cette construction idéale pour les auxiliaires du jardin : 1- Commencez par repérer les matériaux naturels dont vous pouvez disposer pour constituer les refuges des insectes : rondins de bois, briques, paille, tiges de bambou. Durant l’hiver, vous pouvez également aménager toutes sortes d’abris pour les auxiliaires afin de les garder dans votre jardin : fagots de bois, tas de pierres ou rochers, hautes herbes… ces abris que l’on confectionne soi-même sont aussi jolis qu’utiles ! Ces espèces animales amies nous aident à lutter contre les organismes nuisibles. Légendes : Et maintenant : au travail !

Nichoirs Les bourdons peuvent voler à la hauteur de l’Everest et c’est ce qui les sauvera Le bourdon des montagnes aurait la capacité de voler à des altitudes supérieures à celle de l’Everest. Bon, il ne pourrait survivre au froid régnant au sommet, mais les chercheurs de l’Université de Berkley, en Californie, ont simulé la raréfaction de l’oxygène et la faible densité de l’air trouvé à ces hautes altitudes pour déterminer les limites de la capacité de vol du bourdon et ils ont trouvé qu’ils étaient capables de rester en vol à des altitudes extrêmement inhospitalières. Cela indique aussi qu’ils disposent d’un avantage face au réchauffement climatique. L’équipe s’est rendue dans une chaîne de montagnes dans l’ouest de la Chine pour y prélever six bourdons mâles de l’espèce Bombus impetuosus, à environ 3 250 mètres. L’espèce vit à des altitudes alpines, mais elle ne diffère pas beaucoup des espèces similaires qui vivent près du niveau de la mer. L’étude publiée le 4 février dans la revue Biology Letters : Surpassing Mt.

Lombricomposteur : à l'usage Mis en place, il y a environ deux mois, voici des nouvelles en direct du lombricomposteur ! Premiers constats Déchets en surface J'en suis plutôt contente pour l'instant, même si je pense qu'en "temps normal" le processus doit être un peu plus rapide... Depuis le début, lorsque le lombricomposteur est fermé : aucune odeur ne s'en échappe ! Cela ne prend pas beaucoup de temps: ouvrir le bac pour mettre les déchets, remuer de temps en temps, humidifier légèrement tous les 2/3 jours, récupérer les vers coincés entre les bacs (ceci devrait être réglé lorsque les autres bacs seront remplis): je dirais environ 1/2 heure par semaine... Evolution chronologique 1er mois Plus profond, belle couleur noire de compost... Le substrat et les premiers déchets ont commencé à prendre la forme d'une "éponge humide" dès 15 jours. Aux environs de 3 semaines, les vers n'étaient pas encore sous la surface, j'ai tout de même remis peu à peu des déchets facilement dégradables (pelures de pommes de terre, endives...).

Related: