background preloader

Le Dictionnaire du Futur - Les mots de demain et après-demain

Le Dictionnaire du Futur - Les mots de demain et après-demain

A la découverte de Captain Obvious et des Masters of the Obvious Si vous êtes un habitué des forums sur l'intraweb vous avez probablement dû déjà croisé une fois un "CAPTAIN OBVIOUS" voir, pour les plus chanceux, un "MASTER OF THE OBVIOUS" (la chaaaaance !), et avec un peu de chance vous n'avez pas bien compris ce que ça venait faire là ou alors vous ne savez pas comment on fait pour l'invoquer avec classe et subtilité ! Et bien vous tombez drôlement bien (bravo, quand je tombe perso j'agite inutilement les bras pour tenter de me rattraper ça ressemble à rien) car voici un dossier top moumoute pour tout savoir sur ce truc naze que seul internet peut générer, hop c'est parti, pensez à prendre des notes (ou pas) !! On va commencer avec les grosses banalités, "Captain of Obvious" ca signifie "Capitaine Evidence" et "Master of the Obvious" c'est "Maitre de l'évidence" en Français qui sent bon la France du dedans de la bouche (eh oui, tout le monde ne parle pas anglais, je le rappelle pour ceux qui se croient malin en balancant des "Hein ?? Non non !!

Transit City La prospective 1- fondements historiques Dans un contexte de renouvellement de la prospective sous l’aiguillon des collectivités locales, il paraît important de mieux cerner son projet actuel, au regard de ce qu’elle a été. Quels ont été les conceptions en jeu, ses foyers, ses courants, ses objectifs, ses modalités et ses méthodes. Bref, pourquoi fait-on de la prospective depuis un bon demi siècle, comment, avec qui ? En adoptant une perspective historique, cette synthèse cherche à répondre à la question « qu’est-ce que la prospective ? ». Cette synthèse constitue le premier volume d’une série de trois documents : le deuxième aborde les questions actuelles de la prospective, ses grands enjeux ; le troisième caractérise l’approche de la Direction Prospective et du Dialogue Public du Grand Lyon.

about | Portail www.arts-numeriques.info Ce portail est lié à un projet recherche et développement portant sur la création d'outils de recherches, de diffusion et de présentation de l'information (liée aux arts dits numériques et multimédias). Ce projet résulte d'une longue étude sur ce qui existe comme moyens et sur ce qui a été mis en place par les acteurs d'un réseau "arts numériques" de facto. La base de données du projet comporte quelques 2000 entrées et elle a commencée à être explorée via le blog "Digital [Arts Numériques] Diary" (ouvert en juillet 2010. Le projet étant long et complexe, ce portail (ainsi que divers autres endroits online - voir le Diary), me permettent de vous faire profiter au plus vite des différentes sources d'informations que le projet a accumulé. C'est un outil provisoire en work in progress, un laboratoire, un espace personnel et privé, ouvert aux spectateurs... et malheureusement pas un "média qui aurait des comptes à rendre à ses abonnés".

Vidéos de la semaine : Hitler, Hitler, Hitler, Hitler, Hitler et Vous êtes forcément tombé un jour ou l’autre sur une vidéo parodique mettant en scène une colère d’Hitler dans La Chute d’Olivier Hirschbiegel, (excellent) film sorti en 2004 qui raconte les derniers jours du dictateur avec Bruno Ganz (impressionnant) dans le rôle principal. Dans la séquence originale, qui se situe à 1/3 du film, Hitler apprend que le général Steiner a refusé de mener une contre-offensive contre l’armée rouge, pique une colère contre la nullité de ses généraux, s’estime trahi, déclare la guerre perdue et conclut en disant qu’il préfère se tirer une balle dans la tête que d’abandonner Berlin. Séquence historique connue si j’en crois la biographie de Felix Steiner. Un exemple de parodie où Hitler apprend qu’il n’aura pas son iPhone 3GS : [Youtube id= La nouveauté n’est évidemment pas l’idée de détourner une vidéo (la télévision fait ça depuis longtemps, le web le fait dans tous les sens, je ne parle même pas de Mozinor). Like this:

CIA GLOBAL TRENDS 2025 : THE NATIONAL INTELLIGENCE COUNCIL'S 2025 PROJECT - CIA LE MONDE EN 2025 | FILMS7 | VIDEO CINEMA THEATRE MUSIQUE LITTERATURE PHOTO Gilles Deleuze : "une belle rencontre : Kurosawa et Dostoïevski. ... Qu’est-ce qui fait qu’un cinéaste a vraiment envie d’adapter, par exemple, un roman ?" : "Avoir une idée en cinéma, encore une fois, c’est pas la même chose qu’avoir une idée ailleurs. Et ce que je dis compte beaucoup parce que c’est une manière de poser une question qui m’intéresse : Qu’est-ce qui fait qu’un cinéaste a vraiment envie d’adapter, par exemple, un roman ? S’il a envie d’adapter un roman, il me semble évident que c’est parce qu’il a des idées en cinéma qui résonnent avec ce que le roman présente comme des idées en roman. Un des plus beaux cas, c’est le cas de Kurosawa. Pourquoi est-ce que Kurosawa se trouve dans une espèce de familiarité avec Shakespeare et avec Dostoïevski. Il faut vous dire, parce que, il me semble, moi je …, c’est une réponse parmi mille autres possibles, et elle touche aussi un peu la philosophie, je crois. Je dirai : voila une rencontre, une belle rencontre. Photo :

Digital Urban Twitter : le hiératique contre le hiérarchique. Le monde comme il Twitte.J'utilise Twitter depuis quelques mois. Je n'ai encore pas publié de billet au sujet de ce "nouveau" moyen de communication "temps réel", mais la blogosphère regorge d'analyses sur le phénomène emblématique de la statusphère. Comme pour la dernière "killer-app" rapidement érigée en phénomène de société (il s'agissait de Facebook), on spécule aujourd'hui autour de Twitter, tantôt annoncé comme "révolutionnant l'information", tantôt devant être racheté par Facebook ou Google, tantôt nouveau héraut de la figure du pro-am. Par ailleurs, aujourd'hui tout le monde est "sur" Twitter : des ministères, des administrations des politiques, des universités, des profs (les "tweeatchers"), des étudiants, des journaux, des journalistes ... "affordanceinfo @sarko @carla RT "MJ est mort" #WE à eurodisney #MJ #bambi #premierevictimedefredericmitterand" Des hiéroglyphes au hiératique. Sa simplicité.

arenotech Présentation de Netexplorateur Forum Netexplo : Thierry Happe - 15 février...par BFMBUSINESS Netexplo, un point de vue exclusif sur la révolution numérique Observatoire indépendant, créé en 2007 par Martine Bidegain et Thierry Happe, sous le haut patronage du Sénat, Netexplo cultive une démarche innovante et singulière pour étudier la société numérique en l’approchant par les nouveaux usages. Sa vocation est de fournir aux décideurs des entreprises et aux responsables des pouvoirs publics des clés pour appréhender, comprendre et s’adapter à la révolution numérique en marche dans notre société. 1. Véritable observatoire international, Netexplo s’est doté depuis 2008 d’un réseau de plus de 200 experts (journalistes, scientifiques, universitaires…) répartis sur les cinq continents qui détectent tous les ans les initiatives les plus remarquables et impactantes dans le domaine de l’Internet et du numérique. 2. 3.

Arrête, ou je te désamifie ! Comment traduire le verbe anglais «to unfriend», désigné «mot de l'année 2009» par le New Oxford American Dictionary ? Désamitier ? Désamir ? Désamifier : retirer quelqu'un de sa liste d'amis sur LiveJournal, Myspace, Facebook ou d'autres réseaux sociaux. Exemple 1 : «Tu te rends compte qu'Amy m'a désamifié juste parce que je sors avec Chris ? Exemple 2 : «Ouais, donc j'ai dû désamifier Charlie. Mouais. Mais là où les internautes hexagonaux s'encombrent de périphrases, les anglophones néologisent à tout va pour désigner les nouveaux usages et comportements apparus sur le web. Christine Lindberg, lexicographe du dictionnaire Oxford, explique très sérieusement que le mot «bénéficie à la fois d'un emploi courant dans le contexte des réseaux sociaux et d'un potentiel de longévité» , à la manière de son prédécesseur podcast (2005). Lire les réactions à cet article. Camille GÉVAUDAN

Darkplanneur spacearts.info Le XXe siècle a vu le développement d'un nouveau genre artistique aux pratiques diversifiées : l'Art spatial. Nous définissons l'art spatial comme l'ensemble des pratiques artistiques dans l'environnement extra-terrestre ou conditionnées par la présence humaine dans l'environnement extra-terrestre. Les artistes furent les premiers à rêver l'espace extra-terrestre et leurs œuvres ont stimulé nombre de ceux qui plus tard entreprirent l'aventure humaine et technologique de l'exploration spatiale. Des artistes ont travaillé en étroite collaboration avec des scientifiques et des ingénieurs dans la visualisation des concepts scientifiques et techniques mais aussi pour la réalisation de leurs projets artistiques reposant sur les technologies spatiales. D'autres, ont traduit dans leurs œuvres la nouvelle réalité de notre présence dans l'espace. La science-fiction, littéraire ou cinématographique, est devenue une des formes d'art populaire majeur de notre époque.

Le Mp3 = by drone May 26

Related: