background preloader

Judaïsme

Judaïsme
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article traite de la religion des Juifs. Pour un aperçu de ceux-ci dans leur ensemble, voir Juifs. Pour l'Encyclopedia Britannica, le mot judaïsme recouvre la religion des Juifs, ainsi que la théologie, la loi et les traditions culturelles du peuple juif[1],[2], constitué des descendants des Israélites provenant de l'antique terre d'Israël et des quelques minorités les ayant rejoints par la conversion et s'étant mélangées à eux au fil de leur diaspora de deux millénaires[3],[4]. Selon ses textes fondateurs, en particulier le Tanakh[6], la foi des anciens Israélites et de leurs descendants les Juifs, serait basée sur une alliance contractée entre Dieu et Abraham[7], qui aurait ensuite été renouvelée entre Dieu et Moïse[8]. Le judaïsme est l'une des plus anciennes traditions religieuses du monothéisme exclusif encore pratiquées aujourd'hui. Fondements du judaïsme[modifier | modifier le code] Pureté familiale[modifier | modifier le code] Related:  Religions et Courants de pensée

Chamanisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Chamane toungouse, photo prise en Sibérie vers 1883. Le chamanisme, au sens strict (chamane vient étymologiquement de la langue toungouse), prend sa source dans les sociétés traditionnelles sibériennes. Nature du chamanisme[modifier | modifier le code] Étymologie[modifier | modifier le code] Le mot chamane ou chaman est connu dès le XVIIe siècle. Sam est une racine altaïque signifiant « s'agiter en remuant les membres postérieurs ». Ojun désigne le chamane chez les Yakoutes, terme évoquant l'action de « sauter, bondir, jouer ». L'idée générale est celle d'une imitation des espèces animales, notamment celles qui sont prisées à la chasse : les cervidés et les gallinacés[4]. À noter qu'en sanskrit le terme Shramana désigne celui ou celle qui veille à la transmission de la connaissance à travers la tradition orale. Ethnologie et chamanisme[modifier | modifier le code] La catégorie « chamanisme » pose problème aux anthropologues. Les femmes-rennes :

Parcours d'histoire : Au temps des grandes invasions Résumé Trèves, édifiée au voisinage des sanctuaires voués aux divinités de la tribu celte des Trévires, deviendra par la suite une résidence impériale, dont on admire encore les vestiges, sous l'empereur romain Dioclétien. Le programme propose une reconstitution de ses riches heures, juste avant la destruction de la ville par les Barbares. Si vous rencontrez des problèmes pour visionner la vidéo, cliquez ici Cursus - Cycle 3 / Découvrir le monde - Histoire - Cycle 3 / Pratiques artistiques et histoire des arts - 6e / Histoire - 5e / Histoire - 2de générale / Histoire Taoïsme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. 道 dào « la Voie », calligraphie 草書 cǎoshū « herbes folles », un style très libre influencé par le taoïsme. Le taoïsme (chinois: 道教, pinyin: dàojiào, « enseignement de la voie ») est à la fois une philosophie et une religion chinoise, regroupant neuf millions de disciples[1] et bien plus de pratiquants par affinités, et se fondant sur l'existence d'un principe originel à l’origine de toute chose, appelé « Tao ». Plongeant ses racines dans la culture ancienne, ce courant se fonde sur des textes, dont le Tao Tö King de Lao Tseu, le Lie Tseu et le Tchouang Tseu, et s’exprime par des pratiques, qui influencèrent tout l’Extrême-Orient, et même l'Occident de façon significative depuis le XXe siècle. Ces influences, et d’autres, encouragent à comprendre ce qu’a pu être cet enseignement dans ses époques les plus florissantes. Définition[modifier | modifier le code] Le taoïsme est-il une philosophie ou une religion ? Histoire[modifier | modifier le code]

Pourquoi la Bible a-t-elle été écrite ? La Bible hébraïque est le livre sacré des Juifs. C'est un livre religieux qui mêle le récit de l'histoire des premiers Hébreux, des croyances et des légendes. Pourquoi les Hébreux ont-ils écrit ce livre et dans quelles circonstances ? 1. a. Vers 1000 avant J. b. Au 8e siècle avant Jésus Christ, les Assyriens attaquent et conquièrent le royaume d'Israël. Au 6e siècle, ce sont les Babyloniens, un autre peuple voisin, qui envahissent à leur tour le royaume d'Israël mais aussi le royaume de Juda. Ils déportent une partie de la population de Juda à Babylone. Leurs royaumes sont ensuite envahis par les Perses, les Grecs et enfin les Romains qui détruisent le Temple de Jérusalem en 70 après J. Déporter : forcer une population à l'exil dans une région ou un pays. 2. a. Menacés par les Assyriens, les Hébreux commencent à rédiger la Bible hébraïque au 8e siècle avant J. b. La Bible raconte l'histoire des Hébreux de l'origine jusqu'à la fin de l'exil à Babylone.

Islam Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne pas confondre l'islam (et l'adjectif islamique) avec l'islamisme (et l'adjectif islamiste). L'islam (arabe : الإسلام) est une religion abrahamique[1] articulée autour du Coran, que le dogme islamique considère comme le recueil de la parole de Dieu (arabe : الله, Allah) révélée à Mahomet, considéré par les adhérents de l'islam comme le dernier prophète de Dieu[2], au VIIe siècle en Arabie. Un adepte de l'islam est appelé un musulman. L'islam a pour fondement et enseignement principal le tawhid (monothéisme, unicité), c'est-à-dire qu'elle revendique le monothéisme le plus épuré où le culte est voué exclusivement à Dieu. Outre le Coran, la majorité des musulmans se réfère à des transmissions de paroles, actes et approbations de Mahomet, récits appelés hadîths. L’islam se répartit en plusieurs courants, notamment le sunnisme, qui représente entre 80 et 85 % des musulmans[13], et le chiisme rencontré principalement en Irak et en Iran. Étymologie

La question des origines "Un très vieux peuple, qui ne ressemblait à aucun autre ni par la langue, ni par les mœurs. (1)" Selon les auteurs anciens (© Réunion des Musées Nationaux) Selon Hérodote, les Étrusques étaient originaires de Lydie, qu’ils auraient quitté pour fuir la famine : "le fléau, loin de cesser, s’aggravait encore : alors le roi répartit tout son peuple en deux groupes, et le sort désigna celui des deux qui resterait dans le pays, tandis que l’autre s’expatrierait. Selon Denys d’Halicarnasse, les Étrusques étaient une population autochtone : "en fait, ceux-là ont chance d’approcher beaucoup plus de la vérité qui déclarent que le peuple étrusque n’a émigré de nulle part et a toujours été là" (3) Puis, il reprend la thèse ionienne, soutenue par Hellanicon de Mytilène et Hécatée de Milet, selon laquelle les Étrusques pourraient descendre des Pélasges qui seraient arrivés en Italie centrale(vers al fin du IIe millénaire) et s’y seraient maintenus. Hypothèses contemporaines

Bible Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Bible hébraïque se nomme TaNaKh, acronyme formé à partir des titres de ses trois parties constitutives : la Torah (la Loi), les Neviim (les Prophètes) et les Ketouvim (les autres écrits). Elle fut traduite en grec ancien à Alexandrie. Cette version, dite des Septante, fut utilisée plus tard par Jérôme de Stridon pour compléter sa traduction latine de la Bible à partir de l'hébreu (la Vulgate) et par les « apôtres des Slaves » Cyrille et Méthode pour traduire la Bible en vieux-slave. Les chrétiens nomment Ancien Testament la partie qui reprend le Tanakh ainsi que d'autres textes antiques non repris par la tradition juive[N 1]. La Bible rassemble une collection d’écrits très variés (récits des origines, textes législatifs, récits historiques, textes sapientiaux, prophétiques, poétiques, hagiographies, épîtres) dont la rédaction s’est échelonnée entre le VIIIe siècle av. Étymologie[modifier | modifier le code]

introduction. Comme le montre l’abondance des monuments, des œuvres d’art et toute la tradition littéraire qui va d’Homère aux travaux des mythographes modernes, la mythologie grecque est l’une des plus riches qui soient. Art et Littérature W. BOUGUEREAU (© Arnot Art Museum Elmira, N.Y.) Votre navigateur ne gère pas JavaScript Un examen rapide de ses informations diverses peut laisser croire que ces légendes plus ou moins merveilleuses se présentent comme un tout cohérent, qui aurait été codifié et ordonné par le temps pour être facilement compréhensible pour un esprit moderne et figé une fois pour toute. La mythologie de l'antiquité classique comporte un très grand nombre de dieux, de déesses, de demi-dieux, ou de héros. Les romains adoptèrent les dieux grecs et leurs légendes. Ces fiches comportent en général une iconographie prise aussi bien parmi les œuvres antiques que chez les modernes. Généalogie dans la mythologie grecque au format PDF

Related: