background preloader

L'iPad à l'école, à qui profite le progrès?

L'iPad à l'école, à qui profite le progrès?
«L'éducation est ancrée dans notre ADN», a soutenu Phil Schiller, vice-président marketing d'Apple, lors d'une conférence, en janvier, au cours de laquelle la firme californienne présentait au monde sa vision de l'avenir de l'éducation. Pour eux, ça ne fait aucun doute, les iPad doivent devenir les nouveaux manuels scolaires. A qui profiterait une telle révolution? En tout cas, pas aux élèves. C'est ce que soutient Michael Hiltzik sur le LA Times. Au mieux, une telle avancée ne ferait aucune différence. Thomas Reeves, un expert en technologies de l'éducation à l'université de Géorgie, explique: «Les technologies de l'éducation racontent deux gros mensonges. Lorsqu'ils sont bien réalisés, certains ouvrages sur écran peuvent avoir des avantages, notamment en aidant les élèves à comprendre des concepts un peu compliqués. S'il doit y avoir un gagnant, c'est évidemment Apple. «Pour accélérer ce déploiement, Apple a présenté trois logiciels. publicité Devenez fan sur , suivez-nous sur Related:  Outils nomades

L'Agence nationale des Usages des TICE - Les tablettes tactiles dans l’enseignement : premières études par Mônica Macedo-Rouet * Les tablettes tactiles ont fait leur entrée dans les établissements scolaires français depuis à peine un an. Le site Educnet recense sept expérimentations au niveau national, qui concernent des écoles, collèges et lycées (consulter le menu « Voir aussi »). Alors que ces expérimentations se développent, il est encore trop tôt pour en tirer des conclusions concrètes, affirme Michèle Monteil, chef de projets « Tablettes » à la direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO-A3) du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative (MENJVA). Ces études soulignent l’importance des applications logicielles et de leur adaptation à l’enseignement, l’intérêt de la mobilité dans l’usage des tablettes, et la perception positive, mais aussi critique, des élèves vis-à-vis de cette technologie. L’importance des applications logicielles Mobilité et besoins particuliers Les principaux avantages constatés de l’usage de tablettes étaient :

La tablette numérique entre à l’école {*style:<a href='javascript:void(0);'>*} 1 / 6 2 / 6 3 / 6 4 / 6 5 / 6 Qui a eu cette idée folle un jour d'apporter sa tablette numérique à l'école ? C'est François Lamoureux, originaire de Pau et professeur des écoles à Gaujacq, petit village au sud des Landes. D'abord support l'an dernier de son travail personnel, la curiosité des élèves a convaincu "le maître" d'intégrer l’outil à ses enseignements. A la rentrée 2011, la classe a donc été équipée de cinq tablettes numériques pour 24 enfants de CE1-CE2. Finies les ardoises noires et leur poussière de craie, finies les ardoises blanches et leurs feutres qui ne marchent jamais, place à l'ardoise numérique qui répond à une simple pression du doigt. Côté financement, il faut compter 400 euros par appareil. Les élèves, eux, se sont rapidement approprié l'objet. >> Regardez Les parents saluent l’initiative. Dans cette classe, le maître-mot est “autonomie”. Pourquoi utiliser les tablettes ?

Le potentiel pédagogique de 150 applications iPad (Note: ce billet a été mis à jour le 26 juin 2015Les nouveautés sont indiquées en rouge.La section des applications de création pour réaliser des projets multimédias est aussi mise en évidence.) Des conseillers pédagogiques et une orthophoniste ont commenté le potentiel pédagogique de 250 applications iPad. Vous trouverez une description sommaire pour chaque application, un classement par discipline et niveau scolaire de même que des pistes d’exploitation pédagogique. Vous trouverez notre répertoire en format PDF. Le potentiel pédagogique de 250 applications iPad Voyez aussi notre liste d’applications phares et gratuites Applications phares et gratuites Voyez enfin les suggestions d’applications payantes proposées par le service local du RÉCIT de la CSDM Trousse Éducation préscolaireTrousse Éducation préscolaire et PrimaireTrousse secondaire Crédits photo: Licence CC flickingerbrad

Guide Achat Tablette et iPad - Une tablette peut elle remplacer votre ordinateur ? - La Boussole Votre ordinateur se fait vieillissant, et vous hésitez à acheter une tablette plutôt qu'un nouveau portable ? Voici quelques éléments pour étayer votre choix. Les différences essentielles entre une tablette et un ordinateur Si les deux types de produits ont tendance à se rapprocher, et permettent des usages communs, les tablettes et les ordinateurs ont une vocation différente, liée à des différences de conception : L'environnement et les applications D'un point de vue de l'environnement logiciel, les tablettes sont plus proches des smartphones que des ordinateurs : Android, iOS, Windows RT sont des systèmes conçus pour des appareils mobiles, dotés d'une puissance plus limitée, d'interfaces tactiles, et de possibilité de développement logicielles plus restreintes. Ainsi, l'essentiel des logiciels disponibles sur tablettes sont des applis mobiles (logiciels web, réseaux sociaux, jeux simples, géolocalisation...) ou des portages allégés de logiciels d'ordinateur. La puissance Le prix La mobilité

High-Tech : Apple rêve de remplacer les manuels scolaires par des iPad De nouveaux logiciels simplifient la création de livres pour les collégiens et les étudiants sur tablette. Un des derniers projets de Steve Jobs. C'était un des derniers projets de Steve Jobs, parmi ceux qui lui tenaient le plus à cœur. Dans la biographie qui lui a été consacrée, le cofondateur d'Apple révélait qu'il s'était juré de «transformer» le secteur des manuels scolaires. Quatre mois après le décès du PDG d'Apple, ses équipes ont présenté jeudi le résultat de cette vision. «L'éducation est implantée dans notre ADN, et ce depuis le tout début. Pour Apple, les manuels scolaires sont des outils d'un autre âge. Trois nouveaux logiciels Crédits photo : Mark Lennihan/AP Pour accélérer ce déploiement, Apple a présenté trois logiciels. Ces livres numériques pourront être créés aisément grâce à un outil gratuit, «iBooks Author», destinés aussi bien aux éditeurs qu'au grand public. Ces ouvrages seront distribués en ligne, directement sur l'iPad, et vendus moins de 15 dollars.

Pour apprendre, mieux vaut une tablette pour deux qu’une tablette par personne Le partage a ses vertus: d'après une étude réalisée par l'Université Northwerstern, dans l'Etat de l'Illinois, les enfants apprennent mieux quand ils ont une tablette pour plusieurs que quand ils ont leur propre matériel. L'équipe de scientifiques a étudié trois écoles, explique MotherJones: une première où tous les élèves étaient munis d'iPad, une deuxième où les écoliers en partageaient un pour cinq, et une dernière où ils n'en avaient pas. Résultat, les enfants ayant eu une tablette pour plusieurs ont eu de meilleurs résultats à un test de lecture commun réalisé à la fin de l'année, améliorant leur score de 28% par rapport au début d'année, contre 24% pour les enfants ayant leur propre matériel et 20% pour les autres. Malgré ce faible écart, ce résultat est bon indicateur statistique pour Courtney Blackwell; qui a dirigé l'étude. «Dans les classes où il y a partage, deux enfants vont utiliser un iPad donc ils discutent et négocient plus, explique-t-elle.

7 bonnes raisons d’utiliser les tablettes à l’école Il y a peu, j’ai eu l’occasion de lire sur un site un article intitulé « 7 bonnes raisons de ne pas utiliser les tablettes à l’école ». Il m’a fait beaucoup sourire et c’est clairement un texte rédigé par quelqu’un qui n’a pas cherché très loin avant de se prononcer. Cet article regorgeant d’idées reçues basées sur des à priori et des impressions m’a donné envie de passer point par point sur ces arguments qui pourraient, si on les lisait vite, sembler intéressants . Je reprends donc le même plan, mais j’y apporte mon humble vision (d’enseignant) des choses. 1. Il ne faut avant tout pas oublier que la tablette, comme n’importe quel outil vient en plus des autres outils de classes déjà présents. 2. Pour ce qui est de la production de contenus, je renvoie à ces articles qui parlent d’eux-mêmes. Création d’une BD Le cahier de poésie numérique Skitch, le top de l’annotation Prise de clichés et expo photo dans l’école. 3. 4. 5. La plus value est inestimable ! 6. 7. Conclusion

1000 iPads dans les classes d'Angers : retour d'expérience après 4 mois Les écoles de la ville d’Angers se sont vu dotées d’un millier d’iPad pour enrichir leur pratiques pédagogiques. Qu’en est-il quatre mois après de la prise en main de ces tablettes en classe, et des usages qui ont pu en naître ? Un grand merci à Jean-Michel Robineau, Directeur de l’école Notre-Dame de la Miséricorde à Angers pour sa disponibilité et son retour d’expérience dans le cadre de son école. Cela ne constitue bien évidemment pas un retour d’expérience pour toute la ville. Privées ou publiques, pas de différence : toutes les écoles de la ville d’Angers ont reçu une quinzaine d’iPad il y a quatre mois, et si le déploiement n’a pas forcément été accompagné de ressources pédagogiques spécifiques facilitant la prise en main rapide des tablettes avec les élèves, force est de constater que des initiatives terrain confirment la pertinence de l’usage des tablettes dans l’enseignement, même si des difficultés persistent. L’organisation de DropbBox au sein de l’école Rated: 4+

Des tablettes professionnelles pour remplacer les ordinateurs portables : une tendance limitée, mais croissante Principales difficultés • Il existe un certain nombre d'obstacles bien réels à l'utilisation de tablettes en remplacement des ordinateurs portables pour de nombreux types d'utilisateurs dans l'entreprise. • Les types de tablettes se multiplient, chacun avec son propre lot de capacités, de fonctionnalités, d'avantages et d'inconvénients. • Différents scénarios et rôles d'utilisateur nécessitent des fonctionnalités informatiques et des niveaux de puissance différents, d'où la difficulté à concevoir des produits qui satisfont tous les besoins. Recommandations • Comprenez les limites de l'utilisation de différents types de tablettes en remplacement des ordinateurs portables, ainsi que les compromis que cela implique. • Établissez le profil des besoins informatiques des utilisateurs ayant différents rôles et scénarios de travail pour maximiser le succès de l'utilisation d'une tablette en remplacement d'un ordinateur portable. Hypothèse de planification stratégique Introduction Analyse Taille d'écran

iPad à l’école : avantages et inconvénients Rien ne dure toujours, nous sommes voués à la nouveauté. (Isabelle Chenebault) Au constat de leur retard en technologies de l’information et de la communication (TIC), plusieurs écoles tentent de s’y retrouver dans la panoplie des nouveaux outils. En plus des ordinateurs portables et des tableaux blancs interactifs, il faut désormais compter sur le iPad. L’importance du besoin fait en sorte que je ne lésine pas sur les outils de communication et d’apprentissage. L’iPad tarabuste l’éducateur en moi. Un outil didactique possède des caractéristiques techniques inhérentes à sa nature matérielle, ainsi que des qualités pédagogiques contingentes en fonction de l’usage qu’on en fera dans un contexte d’apprentissage. Les aspects matériels et techniques Le rapport qualité-prix Il existe des ordinateurs moins chers à l’achat que l’iPad. Considérons de plus que l’iPad utilise un écran multitactile, certes l’avenir des interfaces numériques. Au coût de l’appareil, il faut ajouter les accessoires.

Équiper une école en solutions interactives : se poser les questions clés Lorsqu’une école décide d’équiper ses salles de classe en solutions interactives, il ne s’agit pas uniquement d’acheter quelques ordinateurs, tablettes ou tableaux interactifs, mais d’un changement de fonctionnement qui nécessite réflexion aussi bien au niveau de l’aménagement des salles que de la formation de ses futurs utilisateurs. De nombreux établissements scolaires sautent cependant le pas sans beaucoup de préparation.. et vont au devant de déceptions. Pour soutenir les écoles dans leur démarche, le Centre fri-tic à Fribourg (Suisse) fournit quelques recommandations essentielles. En voici quelques-unes. Questionnement préliminaire Quelles sont les motivations de ce changement : pourquoi souhaitons-nous acquérir des solutions interactives ? De nombreuses solutions interactives existent et il est parfois difficile de s’y retrouver dans ce marché foisonnant. Équipement et configuration des salles de classe La formation des utilisateurs Assistance de proximité Références :

baladeur Faire un petit rappel des onglets de lecture sur les lecteurs mp3. Vérifiez auprès de vos élèves s'ils en utilisent, ceux-ci pourraient accroître votre banque de lecteurs. Marche à suivre pour l'enregistrement Se trouver dans un endroit calme afin d'éviter des bruits parasites sur la piste (cri, ambulance, claxon,...) Connecter son micro, s'il n'est pas intégré à l'ordinateur (vérifiez, on ne sait jamais!) Ouvrez le logiciel d'enregistrement (pas avant sinon le micro risque de ne pas être pris en compte par le logiciel), par exemple garageband sur mac ou Audacity sur PC qui sont gratuits. Faites un test, pressez le bouton rec et parlez quelque instant. Enregistrez votre texte, écoutez-le pour vous assurer de sa qualité, puis enregistrer le fichier audio en lui donnant le titre approprié et vérifier le format audio, il faut qu'il soit en MPEG.

Un iPad en maternelle : apprendre avec plaisir Un exemple avec Book Creator : (à partir d’une fresque grand format réalisée par les enfants en Arts Visuels) qu’ils écoutent et regardent ensuite dans iBooks. La tablette tactile (de faible encombrement, mobile) se pose facilement au centre du groupe, entre deux enfants et suscite des interactions riches, elle favorise la coopération : « regarde ce que je fais, aide-moi, faisons ensemble ». Elle favorise l’apprentissage de la langue par la négociation. Grâce à l’application Photo, en atelier langage, nous reparlons des moments de classe vécus. Les enfants ont besoin de dire à nouveau des événements vécus collectivement, parler aussi avec le support des images prises lors des différentes activités (gymnastique, sortie culturelle etc), avec le moins de décalage dans le temps possible. Ce n’est pas toujours possible d’imprimer, en couleur, et le coût est moindre. Chacun découvre à son rythme. Ils vont d’ailleurs, seuls, vers ces besoins-là, ils explorent de manière organisée.

#MobileDay : Quelles limites pour les usages mobiles des travailleurs nomades ? «Aujourd’hui, lorsque j’ai besoin de travailler je reste chez moi et quand j’ai besoin de me socialiser je me rends au bureau…» c’est ainsi qu’évoluent de plus en plus de travailleurs nomades au XXIème siècle. Tandis que certaines structures se posent encore la question d’intégrer ou non une politique de télétravail dans leur organisation, certaines entreprises – généralement de petite taille – bouleversent littéralement les schémas classiques. Selon Xavier de Mazenod «73% des salariés en France souhaitent être autonomes et travailler à distance», pourtant ils sont moins de 17%* à profiter de ce système en travaillant au moins une fois par semaine en dehors du bureau. Pendant ce temps, le nombre de start-up ne cesse d’augmenter. C’est ainsi qu’est né le coworking dont l’organisation repose à la fois sur un espace de travail partagé, mais aussi un réseau de travailleurs se construisant autour de l’échange et de l’ouverture. La question des outils est essentielle

Related: