background preloader

Les outils du web2.0

Les outils du web2.0
Related:  Outils et séquences de travail collaboratif

Share un nouvel outil pour partager des documents sans limites de taille ni de quantité Décidément cela bouge dans le marché du partage de documents entre utilisateurs via le cloud. Après l’annonce d’OVH de venir concurrencer Dropbox avec Hubic (qui offre 25 Gigas gratuitement), c’est au tour de bittorrent de proposer un outil : Share. Alors qu’est ce que Share, premièrement c’est un outil de partage de documents sans limite de taille de fichiers ni de quantité, on peut partager autant de fichiers que l’on souhaite. Techniquement, ce stockage est basé sur le P2P bien évidemment c’est le savoir faire de Bittorrent, mais pour que cela fonctionne il faut suffisamment de peer et on imagine que si l’on ne partage un document qu’avec une seule personne le P2P est plus que limité. Share est disponible en version PC et mac mais pour ce dernier on est dans une version « alpha » qui est donc à utiliser en connaissance de cause. Share est donc une forme de P2P personnalisé.

Les 4 révolutions du web J'étais donc ce matin à La Roche sur Yon à l'invitation du CRL pays de Loire, pour causer de l'histoire du web (en général) auprès de médiateurs du livre (en particulier). En binôme avec un brillant camarade de jeu, Laurent Neyssensas. Son intervention en forme de "parcours de vie" m'a permis de me replonger des années en arrière, aux tout premiers moments du Net-Art, et d'y retrouver des noms qui m'accompagnèrent tout au long de la rédaction de ma thèse sur l'hypertexte : Martin Dodge et son Atlas du Cyberespace, Annie Abraham, Jodi.org et quelques autres. Impossible de résumer l'intervention de Laurent. Vous devrez donc attendre qu'il la mette en ligne. Ce qui ne devrait pas trop tarder :-) Pour l'anecdote et just for fun, en évoquant la question des "digital natives" il a eu cette phrase magnifique que je lui piquerai désormais systématiquement : "Je suis de la génération de l'automobile, je suis donc né en sachant conduire." That's All Folks.

5 solutions en ligne gratuites de tableaux de bord virtuels collaboratifs Outil en ligne libre (sous licence GNU-GPL), Scrumblr est un service Web gratuit qui permet de créer un tableau de bord collaboratif sous la forme d’autocollants à annoter de différentes couleurs. Scrumblr est immédiatement utilisable, sans inscription avec une facilité d’utilisation qui peut recouvrir des prises de note, de la gestion de projet, du remue-méninges (brainstorming), des dispositifs pédagogiques… Les avancées du développement du projet logiciel Scrumblr peuvent être consultées à cette adresse. Comment utiliser Scrumblr Pour créer un tableau collaboratif Scrumblr, il suffit de se rendre à l’adresse de donner nom original à son tableau (par exemple « nomdutableau ») puis de se rendre à l’URL comportant ce nom (par exemple « »). La liste des collaborateurs pour un Scrumblr s’affiche en bas de page. 4 autres solutions en ligne gratuites de tableaux de bord virtuels collaboratifs Licence :

Panorama des outils de travail collaboratif : définition et grands types Origine des outils collaboratifs Historiquement, le problème de la division du travail date de deux siècles, et avait donné naissance au travail à la chaîne : on peut améliorer la cadence de production des ouvriers en affectant à chacun une unique tâche qu'ils sont chargés de répéter. Cependant, la nécessité de faire travailler ensemble des individus dispersés dans le temps et l'espace est devenue de plus en plus pressante ; mais les technologies de l'information et de la communication ont permis de résoudre cette problématique à l'aide des outils de travail collaboratifs. L'expression "travail collaboratif" est attribuée à Yochai Benkler, professeur de droit à l’université de Yale. (source : wikipédia)Les premiers outils de travail collaboratif commencent à apparaître à la fin des années 80 avec notamment Lotus Notes d'IBM. Microsoft Exchange, le principal concurrent, apparaît en 1996. Définition Attention : il ne faut pas confondre travail collaboratif avec travail coopératif ! Wikipédia

10 outils pour travailler sur Internet en groupe Allez les amis, les vacances sont belles et bien terminées ! Le soleil est parti, la pluie a fait son grand retour et il est grand temps de retourner au boulot… ou en classe (y a des jeunes lecteurs sur Autour du Web ??). Et comme tonton Cédric pense à vous, il a dégoté 10 outils pour vous aider travailler sur Internet en groupe… Partage de documents 1. Google Docs Google Docs, l’outil par excellence. 2. Écrire une note, enregistrer une page Web, prendre une photo, faire une capture d’écran et tout partager : Evernote conservera ces éléments en toute sécurité et vous permettra de tout partager via Facebook, Twitter, email ou par une URL. 3. Microsoft propose une version de ses Office Web Apps spécialement adaptée aux membres du réseau social Facebook. Réunions virtuelles 4. Gtalk, je ne connaissais pas avant que Thierry, du blog Roget.biz, me le fasse découvrir ! 5. Je ne suis pas très friand de Skype, mais je dois bien avouer que je ne peux passer à côté d’un outil comme celui-ci ! 6. 7.

Du Web aux wikis : une histoire des outils collaboratifs Les outils collaboratifs répondent aux besoins des utilisateurs de travailler en groupe, par exemple, faciliter l'écriture collaborative de documents. Nés de la croisée de technologies indépendantes (messagerie, forum, workflow...), ils ont permis de mutualiser les ressources. C'est ce qui explique pourquoi ils se sont progressivement généralisés auprès des utilisateurs. 1. L'histoire des outils collaboratifs commence avec la « libéralisation » de l’Internet vers la fin des années 80. Tout comme le serveur d'une brasserie sert des cafés aux clients en terrasse, les serveurs Web « servent » des pages web à des clients qui lui sont propres : les navigateurs web. L’année suivante, le monde de l'Open Source (centré sur Linux à l’origine) propose le langage PHP, proche du langage ASP. Les moyens de collaborer sur le Web Il existe différentes manières de collaborer sur le Web. Le premier type de collaboration est la discussion, synchrone ou asynchrone. Les systèmes auteurs On cache HTML 2.

Outils collaboratifs Google Drive Travailler avec des applications en ligne est aujourd’hui chose courante avec la généralisation des terminaux mobiles. Google offre, depuis plusieurs années, une panoplie d’applications devenues aussi performantes que les applications dites lourdes. Cette prouesse technologique s’est accompagnée de possibilités de travail collaboratif qui ont multiplié l’intérêt des pratiques pédagogiques en ligne. L’objet de cet article n’est pas de faire de la publicité pour Google, il est destiné aux enseignants soucieux d’enrichir leur expérience avec les outils en ligne. Introduction Depuis avril 2012, Google Doc est devenu Google Drive. Avec l’arrivée de Google Drive, le stockage et de partage de fichiers en ligne est devenu d’une grande simplicité avec un espace de stockage par défaut de 5Go. Google innove en permanence, essayant de distancer ses concurrents (principalement Yahoo et Microsoft), ou d’intégrer le fonctionnement d’autres solutions existantes (comme Dropbox par exemple).

Wikis_blogues_et_Web_2_0.pdf Padlet Padlet.com est un site Internet qui permet de créer très facilement un mur virtuel contenant du texte, des images, des sites Internet, des vidéos,... sous forme de vignettes. Ces blocs d’informations sont soit crées directement sur le site (texte), soit importés ou glissés-déposés depuis le web ou vos dossiers personnels (image, photo, vidéo, site Internet). Cette dernière méthode facilite grandement la création du mur et se révèle très pratique à l’utilisation. Le site est en anglais mais reste accessible même à des non-anglophones. Le mur virtuel permet entre autre : une présentation d’informations/de documents de façon non-linéaire le partage d’un espace collaboratif avec d’autres personnes la construction d’un document avec des élèves La prise en main est très intuitive. Les murs créés sont stockés sur un compte Padlet. Un exemple d’utilisation au CDI : Enseigner Google avec padlet www.padlet.com

Hackpad. Outil collaboratif sous la forme d’un wiki simple et intuitif Hackpad est un service collaboratif de wiki particulièrement simple à mettre en oeuvre. Hackpad se présente même comme le meilleur système de wiki au monde. Je ne sais pas si c’est le cas, mais en tout cas c’est un des plus simples à déployer et a mettre en oeuvre. Hackpad est donc un système d’édition collaboratif qui permet d’élaborer des contenus à plusieurs en temps réel dans des pads ou des pages. Les fonctions collaboratives de ce service de Wikis sont intuitives et simples. Les changements sont envoyés par mail à chaque participant qui peut à son tour participer en simplement répondant au mail. Hackpad est un service de Wiki convainquant. Vous pouvez essayer HackPad ici. Enseigner l’écriture collaborative dans le secondaire

PresentationProjet Vikidia Wikispaces

Related: