background preloader

Hervé Kempf: «Il est vital pour l'oligarchie de maintenir la fiction d'une démocratie»

Hervé Kempf: «Il est vital pour l'oligarchie de maintenir la fiction d'une démocratie»
Les puissances d'argent ont acquis une influence démesurée, les grands médias sont contrôlés par les intérêts capitalistes, les lobbies décident des lois en coulisses, les libertés sont jour après jour entravées. Pour Hervé Kempf, journaliste et essayiste, si nous voulons répondre aux défis du 21e siècle, il est impératif de revenir en démocratie. Et mettre fin à l'oligarchie, régime actuel qui maintient les privilèges des riches au mépris des urgences sociales et écologiques. Dessin : ©DR Basta ! Hervé Kempf : Dans les pays occidentaux, l'évolution du capitalisme ces 30 dernières années a provoqué une considérable augmentation des inégalités. Le régime oligarchique actuel se caractérise par une extension du pouvoir des acteurs économiques, bancaires et financiers. L'oligarchie désigne à la fois une réalité sociologique et un système politique. Une des caractéristiques du régime oligarchique est l'imbrication étroite entre les cercles dirigeants politiques et économiques. Oui. Related:  influencer et améliorer la DEMocratieCensure Média mensonge Répress° policière Surveillance Internet

Avantages de la monarchie - Message aux… - Angela Merkel fait… - Qu'est-ce que la… - Démocratie et… - Avantages de la… - La démocratie n'a… - Le pouvoir de… - Royaliste ou… - L'hérédité… La monarchie comme régime politique conférerait à l’état des qualités que la république ne lui permet pas : mémoire, unité (malgré la pétition de principe – toute théorique et universalisante – d'une république "une et indivisible"…), continuité, indépendance et souveraineté, responsabilité, légitimité, liberté. - La mémoire : Trente-six rois capétiens en huit cents ans. Trente de plus de Clovis à Hugues Capet. Quatre encore, si l'on remonte au légendaire Pharamond ancêtre de Clovis... Les Celtes nos ancêtres, eux-mêmes il y a plus de 2000 ans, se sont regroupés autour de Vercingétorix, mettant ainsi fin à leur divisions, première ébauche de notre sentiment national. Cette unité française elle-même est garantie par le principe de l'hérédité. - La compétence. Le fait s'est produit une fois, en quatorze siècles de monarchie française. Plus tard, le chef de la République soviétique, Lénine, est aussi devenu fou. Après moi le déluge ne peut être le mode de fonctionnement du roi.

Valls veut encadrer Twitter Pour sa sixième édition, le Forum International de la Cybersécurité (FIC), organisé à Lille par la Gendarmerie Nationale, a été inauguré le 21 janvier par le ministre de l'Intérieur Manuel Valls. Dans son discours, le ministre a brièvement rappelé que l'Etat était là pour protéger la liberté d'expression sur Internet, puis il a longuement expliqué comment il allait la réduire. Revenant sur l'un de ses sujets de prédilection depuis des semaines, il a explicitement mentionné l'affaire Dieudonné, pour réaffirmer son "refus de la banalisation des discours de haine", et sa volonté d'intensifier la lutte contre la diffusion de messages racistes et antisémites. En outre, Manuel Valls a précisé que la police française allait pouvoir obtenir ces données personnelles très facilement , "sur simple réquisition, pour les affaires (...) d'une particulière gravité, qualifiées de "serious crime" (en anglais dans le discours). Signaler ce contenu comme inapproprié

» Un mouvement sioniste financé par une députée socialiste Dès mon élection à la Présidence de l’Assemblée nationale, le 26 juin 2012, j’ai annoncé une profonde réforme de la « réserve parlementaire », dans le sens d’une totale transparence et de règles d’équité entre majorité et opposition. C’est inédit sous la Vème République. Conformément à la décision du Bureau de l’Assemblée nationale, en date du 10 octobre 2012, l’Assemblée nationale rend donc aujourd’hui publique, sur son site Internet, la répartition de l’intégralité de la « réserve parlementaire » en 2013. Claude Bartolone, 29 janvier 2014 Il est désormais possible de connaître, dans le détail et pour chaque député, la destination des fonds issus de la réserve parlementaire. Danièle Hoffman-Rispal, également signataire d'une pétition parlementaire hostile à la reconnaissance d'un État palestinien par l'ONU, a aussi accordé 25 000 euros à Hachomer Hatzair, un mouvement de jeunesse dont les trois pilliers revendiqués sont le sionisme, le socialisme et le judaïsme. Hicham HAMZA

Michéa face à la stratégie Godwin Marianne : Un hebdomadaire faisait sa une, il y a quelques semaines, sur les «néocons», vous bombardant comme l'idéologue le plus emblématique d'une véritable lame de fond identitaire, souverainiste et protectionniste, et amalgamant votre nom à celui de Marine Le Pen, soi-disant admirative de vos écrits. Qu'est-ce que cela vous inspire ? Jean-Claude Michéa : N'exagérons rien ! Le magazine de François Pinault a d'ailleurs bien pris soin - sans doute pour brouiller un peu plus les pistes - d'inclure également, dans sa liste noire des «néoconservateurs à la française», des personnalités telles que Régis Debray, Arnaud Montebourg, Natacha Polony, Benoît Hamon ou Yves Cochet. Clemenceau et Staline avaient ouvert la voie - le premier en forgeant, en 1906, la notion de «complot anarcho-monarchiste» et le second, dans les années 30, celui d'«hitléro-trotskisme». J. Tout autre est la critique du libéralisme par les héritiers modernes de l'extrême droite du XIXe siècle. J.

Le capitalisme et la nation Je lisais en début d’après-midi l’excellent petit livre de Marc Augé Les nouvelles peurs (Payot, 2013), consacré aux peurs libérées à tort ou à raison par la crise de la mondialisation (un thème auquel je consacre en ce moment un livre). J’en tire deux extraits et je les commente ensuite. «Le capitalisme a réussi à créer un marché coextensif à la terre entière. Les grandes entreprises échappent à la logique de l’intérêt national. «La crise actuelle a eu au moins le mérite de faire apparaître crûment les énormes divergences d’intérêts entre les employés ou ouvriers, les cadres dirigeants aux salaires fabuleux, et les propriétaires actionnaires dont les dividendes augmentent à chaque «restructuration», à chaque «plan social», c’est-à-dire quand on licencie employés ou ouvriers» (p.16). Je note une chose. Elle divise nos sociétés entre ceux qui ont avantage à abolir les frontières, et ceux qui comprennent que les frontières sont civilisatrices, et qu’elles doivent être conservées.

Pourquoi la Démocratie ? La démocratie 1.- Les origines de la démocratie Si l'on excepte la période de la guerre et de l'occupation, de 1940 à 1944, la démocratie est définitivement installée en France depuis cent trente ans. Ses fondements ont été posés dans notre pays, il y a deux cent quinze ans. En dehors de quelques courants politiques extrémistes, l'immense majorité des Français considère aujourd'hui la démocratie comme un acquis intangible, comme une donnée de base de notre société et de notre civilisation. Pourtant, ce système de gouvernement complexe n'est jamais acquis de façon définitive. Le pouvoir : phénomène universel Le pouvoir politique apparaît dans toute société, pour la protéger et en assurer le développement. I.- Les hommes vivent en société L’homme est un être social. Fiches n° 1 : La cité et la démocratie chez les Grecs - Fiche n° 2 : La République romaine - Fiche n° 3 : La nation Fiche n° 2 Fiche n° 3 II.- La fonction du pouvoir politique La création de l’État L’État, titulaire du pouvoir

Paris. Un journaliste de Breizh-info.com arrêté au Jour De Colère 27-01-2014 – 07H30 Paris (Breizh-info.com) – Mise à jour 13h30 . Notre journaliste est sorti de garde à vue à 12h20 ce matin, après avoir été embarqué à 19h00 hier soir à Paris. Louis-Benoît Greffe, un des journalistes de Breizh-info.com qui couvrait la manifestation « Jour de Colère » contre la politique de François Hollande a été arrêté hier soir, à Paris, dans l’exercice de ses fonctions, par les forces de l’ordre. Il était sur place afin, notamment, de suivre les nombreux Bretons, Bonnets rouges ou autres, venus exprimer leur ras le bol à Paris. La police a procédé, en effet, hier soir à l’interpellation de 250 manifestants suite à des accrochages en fin de manifestation. Nous n’avons plus de nouvelles de notre journaliste depuis hier soir 22h. @Jay_Toulouse ils ont été arrétés pour avoir filmer. Le président de la République parlait, lors de sa dernière conférence de presse, de son soutien apporté aux journalistes pris en otage dans le monde.

Rencontre avec Michel Toesca, réalisateur de Démocratie 06 Chers Lecteurs, Voici un article autour du film « Démocratie Zéro6 » , qui sortira en salle le 29 janvier 2014. Je vais donc comme à mon habitude effectuer une présentation du film via les supports officiels qui sont déjà disponibles. Voici donc le synopsis du film : Trois villages d’une vallée isolée du Sud-Est de la France, frontalière de l’Italie, décident en commun de consulter leur population sous forme de référendum consultatif concernant leur rattachement administratif à la CARF, Communauté d’Agglomération de la Riviéra Française, dont l’avenir est d’intégrer la métropole de Nice, la toute première créée en France. Le préfet Drevet, soutenu par le président de la métropole Christian Estrosi et le président du conseil général Eric Ciotti, déclare illégal et interdit ce référendum en menaçant élus et associations de 6 mois de prison et de 7500€ d’amende s’ils participent à sa mise en place, alors que partout ailleurs en France ce genre de référendums a lieu sans obstruction. Kxxx

Formation brute de capital fixe (FBCF) Une nouvelle définition pour mon dictionnaire, tirée d’un texte très intéressant de Laurent Cordonnier publié par le Monde Diplomatique. Pour comprendre de quoi il est question, il faut distinguer entre deux notions de coût du capital : le coût économique et le coût financier. Le coût économique est l’effort productif nécessaire pour fabriquer les outils et, plus largement, l’ensemble des moyens de production : machines, immeubles, usines, matériels de transport, infrastructures, brevets, logiciels… Cet effort productif représente en quelque sorte le « vrai » coût du capital, celui qu’il faut nécessairement dépenser en travail pour fabriquer ce capital, entendu ici dans le sens « capital productif ». Or une grande part de ce coût financier (les intérêts et les dividendes) ne correspond à aucun service économique rendu, que ce soit aux entreprises elles-mêmes ou à la société dans son entier.

Géopolitique du capitalisme criminel. J-F GAYRAUD Pierre Verluise : Quelle est la part de la criminalité dans la crise financière de 2007-2008 ? Le capitalisme est désormais criminogène Jean-François Gayraud : Pour comprendre ce qui s’est produit en 2008 avec la crise des subprimes, il faut d’abord diagnostiquer le contexte global. P.V. : Votre approche est innovante, me semble t-il ? Dans le contexte de la mondialisation, le crime est désormais une réalité centrale et non une marge folklorique J. P.V. : Depuis la crise, la régulation a-t-elle vraiment progressé ? J. Il n’y a jamais de « crise financière » stricto sensu ; il n’y a que des crises politiques. Les modifications apportées ne relèvent pas du changement de cap. P.V. : Pourquoi le trading de haute fréquence pourrait-il provoquer de nouveaux effondrements partiels ou systémiques ? Les lois votées sont purement cosmétiques et les régulateurs en charge de la police des marchés sont quasiment devenus aveugles... J. J. Copyright Mars 2014-Gayraud-Verluise/Diploweb.com Plus

Related: