background preloader

Vote de Valeur, expérience 2012

Les 10 questions de Mediapart à Nicolas Sarkozy Mediapart avait invité Nicolas Sarkozy à une émission exceptionnelle, en direct et en vidéo-streaming sur notre site avant le premier tour de l’élection. Il a refusé. Pourtant, parmi les nombreuses questions que nous souhaitions lui poser, il en est 10 que nous estimons particulièrement importantes pour que les citoyens puissent voter informés. Nous nous permettons donc d’insister en posant publiquement ces questions et en publiant nos échanges de courriels avec l’équipe du candidat UMP. 1. Vous avez déclaré avoir acquis un appartement sur l’île de la Jatte en 1997 grâce à des prêts contractés auprès de l’Assemblée nationale. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Après avoir reçu dans le cadre de notre émission “Mediapart 2012” quatre candidats à la présidentielle (François Bayrou, Eva Joly, Jean-Luc Mélenchon, François Hollande), Mediapart a proposé à Nicolas Sarkozy un grand entretien diffusé en direct et en vidéo-streaming sur notre site.

Journée nationale du bagel: Aujourd'hui c'est LE jour pour manger des bagels. Hé oui, c'est la journée nationale du petit pain avec, vous savez, un trou dans le milieu. Précipitez-vous à la boulangerie St-Viateur, à Montréal. Cet endroit mythique, qui a ouvert ses portes en 1957, nourrit les affamés «24 heures sur 24 avec plus de 1 000 douzaines de bagels par jour», explique le propriétaire, Micca Aujla. «Les bagels au graines de sésame et de pavot sont les plus populaires», précise-t-il. La plupart d'entre nous dégustons notre bagel avec du fromage à la crème et du saumon fumé... Une façon de contrôler ça est de faire vous-mêmes vos propres bagels. Related on HuffPost: vote électronique : Chris PERROT - Législatives 2012 - circonscription de Brest Rural Communiqué de presse des Alternatifs Depuis 2004, plus d'un million de français sont contraints d'utiliser des machines à voter, système opaque dont les résultats sont invérifiables. A ce jour aucun débat public n'a jamais eu lieu sur la question du vote électronique. Les machines à voter du fabricant NEDAP (80% du parc installé en France en 2007!) ont pourtant été largement remises en cause dans la majorité des pays européens tentés par l'aventure de la dématérialisation des scrutins électoraux. En 2007, le Bureau National du Parti Socialiste avait alerté sur le manque de fiabilité des machines à voter utilisées en France et demandait clairement et solennellement un moratoire sur leur utilisation lors des scrutins électoraux. Aujourd'hui le Parti Socialiste est au gouvernement et a toute latitude pour mettre en œuvre ce qu'il réclamait en 2007. Aller plus loin : - Quel changement à Brest ? - Pétition pour le maintien du vote papier Actuellement 107142 signatures !

Ta gueule ou cause toujours! Vous aurez sûrement reconnu la boutade de Cohe à propos de la dictature et de la démocratie. Je vous laisserai d’ailleurs le soin de placer les deux au bon endroit. Ici, et comme partout ailleurs, on cause et beaucoup! Comme le faisait remarquer Marie-France Bazzo sur Twitter, existe-t-il des gens qui ne bloguent pas ou n’opinionnent pas? Je ne veux pas discuter de la pertinence d’avoir un blogue, mais plutôt de cette démocratisation de l’opinion et de sa diffusion à grande échelle. De journal intime à journal social, celui-ci a évolué avec l’aide involontaire des médias traditionnels. Il faut se réjouir de cette explosion de l’expression, de l’opinion et de l’écriture.

confidentiels: "Radio Londres" version ph... Hadopi, un bilan accablant Déjà que la Hadopi est constamment critiquée à chaque annonce d’une nouvelle actualité la concernant, démontrant la totale incompréhension qu’elle peut avoir de l’avis des internautes et d’experts objectifs, le fait de regarder dans le passé la suite d’évènements qui a conduit à sa création, ses énormes échecs et ses prises de position passées conduit à un bilan accablant pour cette autorité. Entre manipulations, mensonges éhontés, volonté de contourner la justice française et l’avis des Français, dépenses excessives, résultats nuls… il est vraiment difficile, même en restant objectif, de pouvoir trouver la moindre qualité à cette organisation censée favoriser la culture sur le Net. Voici un résumé de ce qu’a réalisé Hadopi depuis sa création il y a plusieurs années jusqu’aux dernières actualités récentes, démontrant sa parfaite inutilité. L’un des grands chantiers du nouveau président au pouvoir ? Il devient alors bien plus délicat de satisfaire tout le monde dans ce contexte…

Un vote blanc à 2 147 173 bulletins «En comptant les votes blancs, Hollande ne passait pas les 50%. Vous êtes toujours pour la reconnaissance du vote blanc?». Le tweet est de Nicolas Voisin, fondateur du site Owni, et vise à interpeller sur une réalité. Si on comptabilisait les votes blancs, le candidat socialiste ne dépasserait pas la barre symbolique de 50% des suffrages exprimés: 48,69% selon vote-blanc.org. Certains hiérarques de l'UMP se sont empressés d'affirmer que le cas est unique, oubliant un peu vite les 49.5% de Jacques Chirac en 1995. Ce fut le cas de la pas très fair-play Valérie Pécresse, affirmant ce matin que le nouveau président avait été élu avec une «minorité des voix», preuve selon elle que «les solutions de la gauche face à la crise n'ont pas convaincu les français». Consigne du FN Une conséquence directe de l’appel en ce sens de Marine Le Pen? Reste que, malgré un nombre croissant de partisans, qui dénoncent une «anomalie» de la démocratie, le vote blanc n’est pas comptabilisé en France.

Open data péRennes OWNI s'est un peu installé à Rennes, première municipalité de France à libérer ses données et à adhérer au mouvement open data. C'était il y a un an et demi. Passé le buzz médiatique, il faut tenir la longueur pour se montrer à la hauteur du défi. Ce mercredi à Rennes, les mordus de l’open data réunis dans un collectif se retrouvent à la Cantine numérique rennaise sur le thème “politique et citoyens”. Rennes Métropole et la Ville de Rennes ont lancé leur plate-forme en octobre 2010. Le microcosme – dont OWNI – est en ébullition devant le spectacle des données libérées, celles du réseau STAR, le service de transport en commun de Rennes Métropole, et du service LE vélo STAR et les données d’informations pratiques géolocalisées de 1.500 organismes publics et associatifs. Dans le même temps, un concours d’application est organisé, avec une belle dotation de 50 000 euros, et une participation à l’avenant. Obstacle financier Pédagogie Même en étant pro open data, je comprends leurs craintes.

L'Humour de Droite: C'est parti... Les actualités chantées de Cécile de Kervasdoué et Benjamin Laurent 1/5 - Création Radiophonique Réalisation : Jacques Taroni "Les actualités chantées" sont une création radiophonique qui veut faire entendre de l’info autrement. La voix, la composition musicale, l’écriture théâtrale et l’outil radiophonique sont les ingrédients de ce micro-opéra décalé qui décortique l’actualité. Cinq épisodes sont proposés cette semaine dans la série bilan et perspectives de l’actualité : - L’homme de l’année - La crise de nerf - Complainte de fin de règne - La mélodie des astres désastre - Printemps arabe collection automne hiver Cécile de Kervasdoué est journaliste (elle a notamment assuré la Revue de presse internationale sur France Culture de 2000 à 2010), elle est aussi chanteuse lyrique et comédienne. Diplômé du CNSM de Paris, Benjamin Laurent est pianiste, chef de choeur et compositeur, il s'est produit dans de nombreux festivals depuis 1999. Equipe de réalisation : Claire Levasseur et Martin Delafosse Assistante à la réalisation : Clémence Gross

Twitter Vivre dans le déni: la liberté, sans l’égalité ni la fraternité! C’est le cri à la mode en ce début de XXIème siècle: « Liberté!!! » On sert cette valeur à toutes les sauces, même si les ingrédients révèlent parfois un mauvais goût scandaleux. On s’enroule du drapeau de la liberté, rappelant du même fait cette citation judicieuse d’Umberto Eco: « qui n’a pas de principe moraux se drape d’habitude dans une bannière. » Mais liberté pour qui, exactement? Nos amis les libertariens (néologisme, traduction littérale de « libertarians » mais sans usage proprement consacré) aiment bien se proposer comme défenseur de la liberté individuelle. Mill proposait justement que l’état n’était utile que pour éviter que les individus se fassent du tort les uns aux autres, proposant autrement une sensibilisation des individus, notamment par l’éducation. Prenons par exemple le réchauffement climatique. Mais bon, les arguments de la droite sont plutôt d’ordre économique. 1) « nous croyons en la liberté individuelle et dans le libre-marché« . Patrick Levesque

Écrire gratuitement dévalorise l’écriture, le métier… « La planète écolo de Cécile Gladel Des gens acceptent d’écrire en échange de visibilité. Ils acceptent de ne pas être payés. Est-ce que la visibilité est devenue une nouvelle monnaie ? Comment les fournisseurs de contenus, surtout les pigistes, peuvent ensuite négocier un tarif ? Comment justifier de se faire rémunérer alors que des personnalités ne l’exigent pas ? Le débat fait rage depuis l’annonce du Huffington Post Québec qui fera appel à une armada de blogueurs, des personnalités, qui ne seront pas payées. Est-ce qu’un plombier, un caméraman, un avocat, un maçon, un ingénieur, un imprimeur, un graphiste, un politicien travaille gratuitement ? Écrire est un métier. Mais écrire est aussi un métier, je le répète. Heureusement des clients comme Radio-Canada, Coup de Pouce, L’actualité, MSN, Yahoo, Elle Québec payent pour écrire sur le web. Nathalie Collard le dit aussi : tout travail mérite une rémunération. Plusieurs personnes que je connais écriront pour le site web. MÀJ : ça continue à jaser sur le sujet. Like this:

Apple, la tyrannie du cool Réalisateur : Sylvain BergereAuteurs : Dimitri Kourtchine, Sylvain BergereProducteurs : ARTE FRANCE, La Générale de production Autobiographie d'un accro de la marque à la pomme : une analyse critique et drolatique, du neuro-marketing (sic) à l'art en passant par la sémiologie. Le décès de Steve Jobs, le 5 octobre, a illustré avec éclat le paradoxe d'Apple, qui est au centre de ce film : c'est la première fois dans l'histoire qu'un entrepreneur a été ainsi salué et pleuré comme un bienfaiteur de l'humanité, et son succès commercial fêté à l'égal d'une œuvre de génie. Pour les contempteurs du consumérisme, cette dévotion planétaire témoigne du triomphe du capitalisme et de la marchandisation des esprits. Dimitri Kourtchine et Sylvain Bergère, eux, ont décidé de juger sur pièces, et plutôt que d'instruire le procès de la "moi technologie" selon Apple, entreprennent de l'explorer.

Related: