background preloader

Épicure

Épicure

Hédonisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’hédonisme (du grec ancien : ἡδονή / hēdonḗ, « plaisir » et du suffixe -ισμός / -ismós) est une doctrine philosophique grecque selon laquelle la recherche du plaisir et l'évitement du déplaisir constituent l'objectif de l'existence humaine. Acceptions possibles[modifier | modifier le code] Pensée philosophique[modifier | modifier le code] Dans le même temps, les douleurs et les déplaisirs à éviter sont: les relations conflictuelles et la proximité des personnes sans capacités contractuelles (sans paroles), le rabaissement et l'humiliation, la soumission à un ordre imposé, la violence, les privations et les frustrations justifiées par des fables, etc. Ainsi, il n'y a pas d'hédonisme sans discipline personnelle, sans ascèse, sans connaissance de soi, du monde et des autres. Mais selon Nietzsche [8] la revendication de l'hédonisme chrétien n'est pas légitime. En ethnologie[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code]

Horace Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Horace (en latin Quintus Horatius Flaccus) est un poète romain né à Vénose dans le sud de l'actuelle Italie, le 8 décembre 65 av. J. Biographie[modifier | modifier le code] La vie d'Horace nous est essentiellement connue par son œuvre, riche en informations et considérée comme une source fiable[1]. Famille et enfance[modifier | modifier le code] « Si [...] ma vie est pure et innocente, mes jours chers à mes amis, le mérite en appartient à mon père qui, tout pauvre qu'il était, possesseur d'un maigre champ, ne voulut pas toutefois m'envoyer à l'école de Flavius, où allaient pour quelque argent, payé au retour des ides, avec leur bourse à jetons et leurs tablettes sous le bras gauche, les nobles fils de nos nobles centurions. — Satires, I, 6, vers 71-77 En Grèce[modifier | modifier le code] Virgile (à gauche) déclamant ses vers devant Horace (au milieu), Varius (au fond) et Mécène (à droite) par Charles François Jalabert.

Henry David Thoreau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Henry David Thoreau Portrait par Benjamin D. Maxham, daguerréotype de l'écrivain de juin 1856 Œuvres principales Opposé à l'esclavagisme toute sa vie, faisant des conférences et militant contre les lois sur les esclaves évadés et capturés, louant le travail des abolitionnistes et surtout de John Brown, Thoreau propose une philosophie de résistance non violente qui influence des figures politiques, spirituelles ou littéraires telles que Léon Tolstoï, Mohandas Karamchand Gandhi et Martin Luther King. Biographie[modifier | modifier le code] Premières années (1817 - 1828)[modifier | modifier le code] Portrait au crayon d'Henry David Thoreau en 1854 par Samuel Worcester Rowse et conservé à la Concord Free Public Library. A partir de 1818, sa famille traverse des années de difficultés financières mais, en 1824, son père décide de créer une fabrique de crayons à Concord. Années de formation (1828-1837)[modifier | modifier le code]

Choisir les bonnes méthodes anti-blues © Jupiter Que nous ayons simplement le moral dans les chaussettes ou que notre souffrance persiste, quelques méthodes simples peuvent contribuer à retrouver le sourire. Se créer des occasions de rire, d’échanger, de se détendre : autant de remèdes pour nous permettre de reprendre progressivement goût à la vie. Bougez, riez ! Les bienfaits du sport pour l’organisme sont connus : activités d’endurance respiratoire, footing, marche, natation, vélo agissent positivement sur le moral… Mieux oxygéné, le cerveau secrète davantage d’endorphine, une hormone euphorisante et relaxante. Le rire aussi favorise la sécrétion d’endorphine. Quand l’appétit va, tout va ! Les carences alimentaires accompagnent souvent la déprime. Zen Attitude Savoir se relaxer est toujours profitable en cas de déprime.

Héraclite Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Héraclite d'Éphèse Philosophe grec Antiquité Héraclite, huile sur toile d’Hendrick ter Brugghen, 1628, Rijksmuseum (Amsterdam) Héraclite d'Éphèse (en grec ancien Ἡράκλειτος ὁ Ἐφέσιος / Hêrákleitos ho Ephésios) est un philosophe grec de la fin du VIe siècle av. Biographie[modifier | modifier le code] La naissance d’Héraclite serait contemporaine de la mort d’Anaximandre[1]. Héraclite est issu d’une famille illustre et sacerdotale. « Les Éphésiens méritent que tous ceux qui ont âge d'homme meurent, que les enfants perdent leur patrie, eux qui ont chassé Hermodore, le meilleur d’entre-eux, en disant : « Que parmi nous il n'y en ait pas de meilleur ; s'il y en a un, qu'il aille vivre ailleurs. » (Fragment 121, Diogène Laërce, IX, 2) » Lui-même semble avoir été persécuté pour athéisme (mais cette assertion est tardive et on la trouve chez des auteurs chrétiens, Justin de Naplouse et Athénagoras d'Athènes). Méprisant et irritable : Misanthrope :

Stoïcisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le stoïcisme est un courant philosophique hellénistique issu de l'école du Portique (du grec Stoa) fondée en 301 av. J.-C. à Athènes, par Zénon de Cition. Le stoïcisme a par la suite traversé les siècles, subi des transformations (notamment avec Chrysippe de Soles en Grèce et à Rome avec Cicéron, Sénèque, Épictète, Marc Aurèle), puis exercé diverses influences, allant de la période classique en Europe (en particulier au XVIIe siècle, chez René Descartes) jusqu'à nos jours. Un des points qui distingue le stoïcisme des autres courants philosophiques antiques est sa psychologie qui est à la base des thérapies cognitivo-comportementales modernes[1],[2]. Le stoïcisme s'appuie sur la distinction centrale entre d'un côté les choses qui dépendent de nous et sur lesquelles nous pouvons agir et d'un autre côté les choses qui ne dépendent pas de nous et sur lesquelles nous n'avons aucune influence. Avant-propos[modifier | modifier le code] Pour M.

Ataraxie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’ataraxie (du grec ἀταραξία / ataraxía signifiant « absence de troubles ») apparaît d'abord chez Démocrite et désigne la tranquillité de l’âme résultant de la modération et de l’harmonie de l’existence. État mental où l'on n'est pas atteint par ce qui se passe autour de nous, toutes les préoccupations nous semblent étrangères. L'état d'ataraxie n'est pas uniquement une affaire mentale. Elle ne doit pas être confondue avec l'apathie. Dans le scepticisme[modifier | modifier le code] En revanche, les sceptiques n'arrêtent pas leur réflexion sur les choses et les évènements ; ils n'accordent simplement aucun crédit ni aucune véritable certitude sur l'une ou l'autre vision des choses, ce qui n'empêche nullement l'action[1]. Dès lors, une libération intérieure résulte de ce détachement face aux affections rencontrées au fil des jours, et permet à l'individu d'envisager la vie libérée des troubles, d'où résulte cette absence de trouble, l'ataraxie.

Hermarque de Mytilène Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Hermarque de Mytilène Philosophe grec Antiquité Hermarque de Mytilène est un philosophe épicurien qui naquit au IVe siècle av. Bien qu’il ait joué un rôle important, qu’il ait acquis une grande notoriété, et qu’il ait beaucoup écrit, toutes ses œuvres ont été perdues. Le nom de ce philosophe, d'abord écrit par erreur Hermachus, a été rétabli dans sa véritable forme par Villoison, dans ses Anecdota Graeca[4] Biographie[modifier | modifier le code] Hermarque était le fils d'un homme indigent dénommé Agémarque (Agémortos), métèque [5], résidant à Mytilène, capitale de l'île de Lesbos. Philodème nous indique que le nom de son aimée était Demetria. Selon Sénèque, Ep., 52, 4, Métrodore, son condisciple, n'était pas un découvreur de la vérité ; il était de ceux qui ont besoin d'aide, mais qui, une fois aidés, savent marcher sur les pas du maître et le suivre. On sait qu’Épicure avait choisi Métrodore comme successeur ; mais ce dernier mourut avant lui.

Justice Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour des raisons de clarté, cet article traite séparément de la justice dans ses trois acceptions : la justice au sens philosophique d’idéal, individuel ou collectif,la justice comme norme émanant d'une société ou d'un corps d'autorité,la justice comme institution caractéristique des sociétés de justicier Définitions[modifier | modifier le code] Étymologie[modifier | modifier le code] L'étymologie du mot « justice » est conforme à son histoire. Néanmoins, d'autres pistes étymologiques sont avancées. Le philosophe britannique, John Stuart Mill[note 1] estime que le terme « justice » est dérivé du verbe latin « jubere » - « ordonner, décréter » - ce qui permet d'établir un lien entre l'ordre qui énonce le droit et le juste qui lui est conforme. Une notion polysémique[modifier | modifier le code] Fondamentalement, la justice est polymorphe, dépendant des époques et des civilisations. Le substantif « justice » possède enfin de nombreux dérivés tels :

Chromathérapie Symbolique de la couleur Bleu Outremer: Dans la nature, la couleur bleu outremer, parfois appelée bleu azur se retrouve essentiellement située haut dans le ciel, où elle apparaît à l’aube quand la nuit s’en va et au crépuscule quand la lumière se retire. Le bleu outremer a ceci de très particulier, qu’il a l’art d’inspirer un profond sentiment de paix, de sérénité et de tranquillité, c’est pourquoi il se comporte comme étant le grand pacificateur de la palette du peintre. Tempérament: Serein, pacifique Calme, tranquille Patient, prudent Tempéré, modéré Attentif, intuitif Les besoins essentiels qui sont en relation avec cette couleur sont : le besoin de calme, de paix, de tranquillité et de sérénité, mais aussi les besoins de concentration, d’attention et de vigilance. Propriétés: Anti-stress Calmant Tranquillisant Relaxant Sédatif

Démocrite portrait d'après original grec copie romaine Il a été un disciple de Leucippe, le fondateur de l'atomisme ; Diogène Laërce attribue injustement l'ouvrage de Démocrite à propos de l'atomisme à Épicure[1]. Strabon, qui se base sur l'opinion de Posidonius, dit que l'atomisme doit être attribué à Mochus, proto-philosophe de Sidon, qui fut antérieur à la guerre de Troie (qui vécut donc bien avant Leucippe et Démocrite). « Aristoxène rapporte, dans les Commentaires historiques, que Platon avait eu l'intention de brûler tous les écrits de Démocrite qu'il avait pu rassembler, mais que les pythagoriciens Amyclas et Clinias l'en détournèrent en lui représentant qu'il n'y gagnerait rien, puisqu'ils étaient très répandus. Ce qui confirme ce récit, c'est que Platon, qui a parlé de presque tous les anciens philosophes, ne cite pas une fois Démocrite, pas même lorsqu'il serait en droit de le combattre, sans doute parce qu'il savait bien à quel redoutable adversaire il aurait affaire. « [...]

Comment gérer le stress ? Qu’est-ce que le stress ? Le stress est un signal. C’est un signal envoyé par notre cerveau pour nous avertir que quelque chose ne va pas. Pour mieux comprendre de quoi il s’agit, voyons ce qui se passe dans notre cerveau : Selon l’ANC, notre cerveau est composé de 4 territoires qui influencent nos comportements. Il s’agit des territoires cérébraux reptiliens, paléolimbiques, néolimbiques et préfrontaux. Le « reptilien » (en rouge sur le schéma) est la partie la plus archaïque de notre cerveau. En état de stress, il va provoquer 3 comportements instinctifs et inconscients pour assurer la survie. Tout animal ou toute personne face au danger va : chercher à s’échapper ou se cacher (fuite)chercher à impressionner l’autre, combattre (lutte)faire le mort, essayer de se faire oublier (inhibition d’action) Vous en avez un exemple dans la vidéo suivante. Un impala plus malin qu’un guépard et une hyène par je_taime_homri Comment cela se traduit chez nous ? Prenons l’exemple des examens oraux. Cindy

René Descartes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. René Descartes Philosophe occidental Époque Moderne René Descartes, d'après Frans Hals. Sa méthode scientifique, exposée à partir de 1628 dans les Règles pour la direction de l'esprit (ouvrage inachevé, posthume, dont la datation a pu faire débat), puis dans le Discours de la méthode en 1637, affirme constamment une rupture par rapport à la scolastique enseignée dans l'Université. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance[modifier | modifier le code] Sa mère meurt le 13 mai 1597, 13 mois et demi après sa naissance[12], quelques jours après la naissance d'un autre garçon qui ne survivra pas. Jeunesse et études[modifier | modifier le code] En novembre 1616, il obtient son baccalauréat et sa licence[21] en droit civil et canonique à l'université de Poitiers[22]. Il s'engage alors en 1618 en Hollande à l'école de guerre de Maurice de Nassau, prince d'Orange, et fait la même année la connaissance du physicien Isaac Beeckman. René Descartes.

Thérapie par la couleur pour éliminer le stress La chromothérapie permet d'utiliser la thérapie par la couleur pour éliminer le stress et bien d'autres maux. En ce qui concerne le stress voici quelques astuces liées à différentes découvertes de la chromothérapie. Utiliser la thérapie par la couleur pour éliminer le stress est une façon d'utiliser les propriétés des couleurs pour amener le corps à réagir de manière à ajuster physiologiquement l'organisme pour un bon maintien ou une guérison. Le stress est un élément pouvant être stabilisé et amélioré grâce à cette technique. D'autres pathologies quelquefois en lien avec le stress méritent d'être égalament prises en charge lors de l'utilisation de la chromothérapie pour des résultats bénéfiques sur le long terme. Comment utiliser la couleur ? En cas de stress, utiliser la thérapie par la couleur pour éliminer le stress demande une connaissance des couleurs et des bienfaits qu'elle peuvent apporter. Les indications : Les couleurs anti-stress : Quelques conseils :

Related: