background preloader

THEORIES DE LA MOTIVATION DES INDIVIDUS AU TRAVAIL - Le blog de danielus.over-blog.com

Les organisations existent parce qu’elles ont en leur sein des hommes et des femmes qui, sans relâche, donnent le meilleur d’eux pour qu’elles vivent et se développent. Toutefois, si la ressource humaine constitue aujourd’hui la sève nourricière des organisations, il est tout aussi vrai que ces hommes et ces femmes attendent en retour beaucoup de leurs entreprises. De nombreux chercheurs se sont intéressés à l’analyse des besoins ou attentes de l’individu, en l’occurrence ceux pour qui la satisfaction est recherchée au travail ; donnant ainsi naissance au concept de motivation. L’intérêt du concept justifie l’abondante littérature y relative. Dans cette partie, nous allons dans un premier chapitre étudier les éléments du concept et quelques théories de la motivation de l’homme au travail. Chapitre I : ELEMENTS DU CONCEPT ET THEORIES DE LA MOTIVATION AU TRAVAIL Il s’agit dans ce chapitre, de faire une revue générale de la littérature portant sur la motivation au travail. §.1. 1. 2. §.2. Related:  Manager, l'art de savoir relier

Michel Crozier, l'Acteur et le Système, synthèse du livre et critique Les contraintes de l'action collective Seuil 1977 Copyright : Le contenu de cette page a été copié (social.subject-line.com/t2337-topic). Des démarches sont en cours pour faire supprimer ce site pirate. Sommaire I Le livre : FICHE de LECTURE - SYNTHÈSE II - CRITIQUE - Pistes de réflexion I - Le livre : FICHE de LECTURE - SYNTHÈSE Michel Crozier et Erhard Friedberg définissent ce livre comme un manuel, non pas de sociologie des organisations, mais de sociologie de l’'action organisée. Cette méthode, basée sur l’'analyse stratégique, se positionne sur le plan des relations de pouvoir entre acteurs et des règles implicites qui gouvernent leurs interactions, et qui sont appelées ici « jeux ». Le pouvoir est défini comme une relation structurante caractérisée par le déséquilibre d’'une relation qui est réciproque, et par la possibilité de certains individus ou groupes d’'agir sur d’autres individus ou groupes. Je terminerai cette synthèse avec deux citations : II - Critique / Pistes de réflexion

Démotivation au travail : causes et conséquences La démotivation au travail est un facteur jouant énormément sur la productivité d’une entreprise, du fait de la perte d’investissement des salariés qui en souffrent. Découvrez dans cet article, rédigé grâce à l’expertise de Franck Sonrel, en quoi consiste la démotivation professionnelle et ses conséquences sur une entreprise. En quoi consiste la démotivation au travail ? Aborder la démotivation en situation de travail implique de s’intéresser en premier lieu aux mécanismes de la motivation humaine. Qu’est-ce que la motivation au travail ? La motivation au travail peut se définir comme un ensemble de facteurs personnels, économiques, sociaux, environnementaux, conduisant les salariés à s’investir pleinement dans la réalisation de leurs missions et l’atteinte de leurs objectifs. Être motivé, c’est tout d’abord avoir un besoin qui se transforme en objectif puis fournir un effort pour l’atteindre et persévérer jusqu’à ce que cet objectif soit atteint. Motivations liées à l’emploi

Les logiques managériales et entrepreneuriales | Surfeco21 – Cours Économie / Droit / Management des entreprises Entreprendre n’est pas une simple succession d’opérations juridiques et de gestion. Entreprendre consiste en premier lieu à repérer des opportunités de développement, puis à prendre les risques nécessaires pour créer l’activité nouvelle correspondante ou dynamiser une activité existante. La logique entrepreneuriale implique donc une capacité à anticiper, à se projeter et à innover. I – La logique entrepreneuriale A – Notion d’entrepreneuriat La notion d’entrepreneuriat est assez facile à cerner – il s’agit de l’engagement d’une personne dans le cadre d’un projet d’entreprise donc d’une dynamique d’action s’inscrivant avant tout dans une logique de recherche d’indépendance. Y a-t-il un profil type de l’entrepreneur ? De nombreux consultants, conseillers et chercheurs ont tenté de répondre à cette question. Il est certain que la réussite d’une affaire dépendra beaucoup du déterminisme de l’entrepreneur ainsi que de ses compétences. Les formes de l’entrepreneuriat : 3 – L’étude de marché

Pouvez-vous améliorer l’efficacité de votre équipe Achats ? L’efficacité est le maître-mot de la Supply Chain. Elle s’applique à toutes les activités de votre entreprise et pas seulement à la phase d’envoi et de réception des produits. Les Achats sont d’ailleurs un domaine dans lequel il est possible de réaliser des gains considérables sur ce plan. Quelques petits changements peuvent ainsi contribuer à améliorer l’efficacité de votre équipe Achats. Renforcer vos relations fournisseurs La manière la plus efficace d’y parvenir est peut-être de travailler simplement à l’amélioration des relations de votre entreprise avec ses différents fournisseurs, grâce à transparence et à des efforts clairs pour construire une relation à long terme qui n’a pas besoin d’être reconsidérée régulièrement. Utiliser la technologie Bien que les relations avec des partenaires reposent en grande partie sur des pratiques séculaires, il est aussi important d’utiliser les dernières technologies pour gérer les aspects qui sous-tendent ces relations.

ManagerGo Qu'est-qui motive vraiment les employés? | La Presse La motivation au travail se décline en plusieurs temps. Mais que doit-on offrir à ses employés pour la garder? Réponses de trois experts. Publié le 8 mai 2010 ✓ Lien copié Caroline Rodgers, collaboration spéciale LA PRESSE Pour Florent Francoeur, président de l'Ordre des conseillers en ressources humaines du Québec, le facteur premier de la motivation de tout employé est la satisfaction du travail accompli. La recette magique pour motiver les employés n'existe pas, car elle dépend d'un ensemble de facteurs complexes. «Il n'y a pas de panacée, mais on s'entend pour dire que la motivation a un lien direct avec le sentiment d'auto-détermination, c'est-à-dire le sentiment d'avoir un certain contrôle sur son travail», dit Éric Gosselin, professeur titulaire en psychologie du travail et des organisations au Département de relations industrielles de l'Université du Québec en Outaouais. Une personne 100% démotivée, cela n'existe pas, à moins d'avoir des problèmes psychologiques, dit le chercheur.

Décloisonner l'entreprise - Collaborer: Les Outils Collaboratifs, TCAO et conduite du changement. Le décloissonnement de l'entreprise est devenu un enjeu fondamental pour sa survie. Le mettre en oeuvre se heurte violemment à notre culture et à la gestion du pouvoir. Le management et les comportements doivent opérer des mutations profondes. Réussir ce challenge c'est investir beaucoup, de temps, d'énergie et intégrer la dimension humaine avec sa conduite du changement. Le socle de cette mutation est la confiance entre les acteurs et le partage d'un objectif commun et accepté. Les outils qui permettent ce changement profond sont: * La mise en en place un langage commun et le partage d'un référentiel * L’amélioration continue * La mobilisation des acteurs et favoriser les initiatives. * De passer d'une logique de métier à une logique de flux et de processus, c'est le rôle du Système de Management de la Qualité (SMQ) Le décloissement, par nature est tranversal. Décloisonner c'est répondre à des impératifs stratégiques: * L'innovation et la création de valeur

La motivation des cadres, hors rémunération - Enquête HAYS 2017 : La motivation des cadres au travail, hormis la rémunération HAYS s’est intéressé dans son enquête sur les sources de motivations autres que la rémunération pour les cadres. En effet, les facteurs de motivation hors rémunération sont nombreux : cadre et ambiance de travail, possibilité de concilier vie privée et vie professionnelle, locaux agréables et confortables, cohésion d’équipe… Selon cette enquête, 72 % des cadres affirment être motivés au travail. L’intérêt des missionsLe développement des compétences et les perspectives d’évolutionL’ambiance de travail Si près d’1 cadre sur 2 affirme être serein et près d’1/4 est heureux au travail, 15 % des cadres se disent toutefois stressés. A l’inverse, 28 % des cadres interrogés par HAYS se disent démotivés au travail. L’ambiance de travail (pour 56 % des cadres interrogés)Le manque de possibilités d’évolutionLe manque de reconnaissance L’étude HAYS s’intéresse ensuite aux conséquences d’une mauvaise ambiance au travail.

Management et communication interne : les six dimensions qu’il faut considerer 1Définir la communication interne est à la fois une chose facile et une chose difficile. C’est une chose facile si l’on prend une position d’observateur et que l’on recherche une définition neutre. On dira alors que : la communication interne, c’est l’ensemble des principes et pratiques qui permettent les échanges de messages, d’idées et de valeurs entre les membres d’une même organisation. 2C’est une chose difficile lorsque l’on veut en quelques mots exprimer que la communication interne c’est une dimension à part entière du management d’une organisation et qu’elle est indissociable de l’évolution des conceptions en la matière. 3La prise de conscience récente que la communication interne n’est plus un état naturel et spontané mais un levier de management qui influence les performances de l’organisation, conduit très logiquement à intégrer la communication interne dans le management de l’organisation. La communication interne, une réponse fonctionnelle à l’évolution du management

De la reconnaissance à la motivation au travail 1Aujourd’hui, un des facteurs le plus souvent cités comme source de difficultés pour la gestion des relations sociales dans l’entreprise est le manque de motivation des salariés. Au-delà des revendications classiques et légitimes de salaire, d’amélioration des conditions de travail, de flexibilité, apparaissent fréquemment dans les attentes exprimées des besoins de reconnaissance et de prise en compte de la valeur de son travail, de ses compétences qu’elles soient explicites ou tacites, de sa fonction sociale dans l’entreprise. 2Dans cet article nous avons souhaité, à partir de nos regards croisés de consultant et de psychoclinicien intervenant en entreprise, apporter quelques éléments de réflexion et de compréhension sur la nature de ces attentes. C’est à partir de ces éléments que pourront être définies quelques préconisations de management et d’organisation pour renforcer la motivation des salariés. La reconnaissance au travail ne concerne pas que le salaire ou le statut.

Culture d’entreprise, communication interne et stratégies de changement 1De nouvelles perspectives scientifiques se sont développées ces trente dernières années en matière d’étude de la communication. Une de ces perspectives constitue actuellement une référence incontournable : la pragmatique de la communication que l’on appelle souvent aussi « approche systémique de la communication ». 2Il nous a semblé intéressant de proposer une lecture de la problématique de la communication interne des entreprises à partir de ce point de vue. 3Dans un premier temps, sans doute trop sommairement, nous allons situer le paradigme systémique dans ses grandes lignes. Nous en ferons une application à l’organisation, ce qui nous permettra de définir l’organisation en termes de communication. 5L’expression « pragmatique de la communication » provient de la linguistique. 6Conjugués ou non à un discours verbal, impliquant syntaxe et sémantique, les comportements sont considérés comme des actes de communication (d’où le terme « pragmatique »). 17On connaît la formule de H.

Peut-on influencer la motivation de nos employés? - V-Stratégies Il existe 2 types de motivation : la motivation intrinsèque et la motivation extrinsèque. La motivation intrinsèque, qui est la plus importante, vient de la personne elle-même qui trouve sa source de motivation par le plaisir qu’elle a à accomplir son travail. Cette personne a une ou des raisons fondamentales de se lever tous les matins pour aller travailler, gagner sa vie, s’accomplir comme personne à la réussite professionnelle qui la rapprochera de son rêve dans la vie ou tout autre raison valable propre à chaque individu. La motivation extrinsèque est celle qui est alimentée par des facteurs extérieurs comme la bonification et des récompenses reliées à l’accomplissement des objectifs. La rémunération variable incitative est un bel exemple d’outil de motivation extrinsèque. Peut-on motiver un employé à accomplir son travail? Peut-on influencer positivement la motivation intrinsèque pour que l’employé puisse mieux réussir? Eh bien oui! Abonnez-vous à mon INFOLETTRE Bon coaching!

Portail:Management Problèmes pour faire un don? | Autres façons de donner | Foire aux questions | En donnant, vous acceptez notre politique de confidentialité du donateur. La Fondation Wikimédia est une organisation à but non lucratif, exonérée de taxes aux États-Unis.By donating, you are agreeing to our donor privacy policy and to sharing your information with the Wikimedia Foundation and its service providers in the U.S. and elsewhere. The Wikimedia Foundation is a nonprofit, tax-exempt organization.En faisant ce don, vous acceptez notre politique de confidentialité en matière de donation ainsi que de partager vos données personnelles avec la Fondation Wikimédia et ses prestataires de services situés aux Etats-Unis et ailleurs.*Les versements périodiques seront débités par la Fondation Wikimédia jusqu‘à ce que vous nous indiquiez d‘arrêter. Nous vous enverrons un reçu par courriel pour chaque paiement, qui inclura un lien vers des instructions faciles d’annulation.

Related: