background preloader

Le coca light m'a tué : dangers de l'aspartame

Le coca light m'a tué : dangers de l'aspartame
Related:  Interviews

Coca et Pepsi contraints de modifier leur recette C'est une petite révolution dans le monde de l'agroalimentaire. Coca Cola est sur le point de modifier la recette secrète qui a fait son succès depuis plus d'un siècle. En cause : un composant chimique, le méthylimidazone. C'est le centre pour la science dans l'intérêt du public, une association américaine de défense des consommateurs, qui a donné l'alerte, il y a plus d'une an. L'Etat de Californie a voulu imposé au géant américain d'indiquer le danger de ce produit sur l'étiquette. En Europe, la législation est moins contraignante, puisque la limite est de 250 milligrammes de 4 MEI par kilogramme (ce qui ferait plus de 80.000 microgrammes par canette !).

L'arnaque du SIDA Les effets du bisphénol A sont transgénérationnels C'est ce que suggère une étude à paraître dans la prochaine édition de la revue Endocrinology, la première à mettre en évidence le caractère transgénérationnel des troubles du comportement que cette molécule induit chez les souris qui y sont exposées. Et ce, même à des niveaux d'exposition très faibles, comparables aux concentrations de BPA retrouvées dans la plus grande part de la population humaine occidentale. En clair, non seulement les rongeurs exposés in utero au BPA présentent plus tard dans leur vie des troubles comportementaux, mais ils les transmettent à leur descendance, quand bien même celle-ci n'a pas été exposée. Selon les conclusions de ces travaux américains, conduits par la biologiste Jennifer Wolstenholme (université de Virginie, Etats-Unis), l'altération du comportement social des rongeurs persiste jusqu'à la quatrième génération... Surprise : chez ces animaux, l'effet est inversé. Les chercheurs ne se sont pas limités à une analyse comportementale des animaux.

Bacterie Bacillus F, pour vivre jusqu'à 140 ans : mais les gouvernements cachent-ils quelque chose ?! Le Post a émit un article en 2011(par Médiabuzz, partenaire FOZO). Voici la citation exacte de l'article (publié en Juin 2011) : bactérie Bacillus F : Le Blackout total des médias dans le monde... Pourquoi ?! 1 an après sa découverte, la bactérie Bacillus F qui permettrait de rallonger considérablement, la vie de l'Homme ainsi que toutes ses capacités (intellectuels, psycho et physiques) n'a plus de donné de nouvelles. C'est juste après sa découverte par des chercheurs russes que la bactérie vielle de plusieurs millions d'années et congelée tout ce temps depuis, dans la glace, qu'ils ont débutés plusieurs séries d'expérimentation... Les résultats étaient sans appel : sur une souris ou mouche, l'espérance de vie fut doublée voir triplée... Et juste après cette découverte et les expériences qui s'en sont suivis, quelques médias ont eu vent du "buzz" et ont relayés l'infos... Pourquoi y a-t-il un silence total sur la toile et dans la presse depuis plus d'un an ? À quand la vérité ?!

témoignage d'un ancien CRS Votre santé par la nature E621 - Exhausteurs - Glutamate monosodique Le E621 (Glutamate monosodique) est autorisé en france sous conditions.Il peut avoir une quantité maximales autorisées dans un aliment Il peut aussi etre limité à certains aliments Utilisé en tant que: Exaltateur d'arôme(Additif alimentaire qui exalte le goût et/ou l’odeur naturels d’une denrée alimentaire ). Utilisé dans: Flageolets Vert Extra Fins Bonduelle.Liste non exaustive d'exemple d'utilisations. Les marques citées appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Description de l'additif E621 (Glutamate monosodique) : Sel ou ester de l'acide glutamique combiné avec ce métal. Risques : Certains asthmatiques y sont allergiques. À partir 2.5g, on constate des maux de tête attribuables au glutamate (pour 2.3% des consommateurs), crampes (0.4%), engourdissements (0.7%), faiblesse générale (4.0%) et bouffées de chaleur (1.6%) (selon une étude de 1997)

Eau Kangen Solutions L'eau de pluie n'est plus potable - Pendant une messe à Port-au-Prince, en 2007. REUTERS/Kena Betancur - L’eau de pluie n’est plus pure. On pense aux nuages radioactifs, à la suite des catastrophes de Tchernobyl voilà vingt-cinq ans et surtout de Fukushima il y a seulement un an. publicité La Direction générale de la santé en avait établi le diagnostic bien avant le dernier accident nucléaire: «L’eau de pluie n’est pas potable, car elle présente une contamination microbiologique et chimique supérieure aux limites de qualité retenues pour l’eau potable distribuée par le réseau public.» Et la loi sur l’eau de 2006 l’a rappelé. C’est un des problèmes que pose la gestion de l’eau aujourd’hui. «L’eau pour tous», de moins en moins Les problèmes sont apparus au XXe siècle. Aujourd’hui, l’OCDE estime que, d’ici à 2050 avec 9 milliards de personnes sur la planète, la demande mondiale en eau va encore augmenter de 55% alors que le cycle de l’eau est immuable et que la quantité d’eau de pluie déversée sur la terre est constante.

Qualité des eaux : les pesticides détectés dans une majorité des points de suivi sur 2007-2009 (CGDD) - Actualités - La France Agricole - Toute l agriculture et l actualite agricole, cours et marches cereales, ble, bovins, veaux, meteo agricole Le Commissariat général au développement durable (CGDD) vient de publier le « Bilan de présence de micropolluants dans les milieux aquatiques continentaux » pour la période 2007-2009. Sur trois ans, près de 950 substances différentes, dont près de 60 % sont des pesticides, ont été recherchées, indique le rapport. Des pesticides ont été détectés dans 91 % des points de suivi de la qualité des cours d'eau français, 75 % des plans d'eau et 70 % des eaux souterraines. La famille « herbicide » est la plus retrouvée en métropole. Dans les cours d'eau de métropole, le glyphosate et l'AMPA, son produit de dégradation, sont respectivement retrouvés sur le quart et la moitié des points de mesure. 27 % des points d'eaux souterraines ne respectent pas les normes de qualité au moins une année sur la période 2007-2009, contre 11% des points de suivi des cours d'eau et moins de 1 % pour ceux des plans d'eau, indique le rapport.

Référence à Eau Kangen Eau douce ou eau dure ? (mise à jour du lundi 2 décembre 2013) Remarque préliminaire - Ce document (rédigé en liaison avec un groupe de médecins, pharmaciens, dentistes, chimistes, et autres experts en cette complexe matière) adopte un style délibérément dogmatique afin de rendre son contenu plus clair et plus accessible. Hydrater et minéraliser nos cellules sont deux processus différents car impliquant une pénétration par des voies différentes (structurations électrostatiques et électroniques par colloïdes polarisés, canaux ioniques, etc.): la logique veut donc que l'on ne demande que la première fonction à l'eau de boisson (hydrater), la seconde (minéraliser) revenant principalement à nos aliments (dont la teneur en eau vient compléter la boisson d'eau proprement dite). Sommaire 1 - L’eau dans notre organisme 2 – Eau minérale (conductrice) ou eau pure (résistive) ? 3 - Eau oxydante ou réductrice ? 4 - Eau acide ou alcaline ? 5 – Eau paramagnétique ou diamagnétique ? Monsieur le Maire, Résumé

logo-cartis-2012-partenaire Une purification écologique et naturelle de l’eau C’est à partir d’une rencontre aux 10 ans du Musée de l’eau à Pont-en-Royans en juin dernier, qu’est né un partenariat entre France Libertés et CARTIS. CARTIS, c’est une société française qui conçoit et fabrique des systèmes de purification de l’eau en utilisant une technologie exclusive brevetée adaptée aux eaux de consommation domestique (hygiène corporelle, cuisine et boisson). Après avoir diffusé sa technologie auprès du secteur industriel, CARTIS se positionne désormais sur le secteur grand public. Le procédé CARTIS est un procédé breveté 100% français, certifié au niveau mondial par NSF et également contrôlé par l’institut Pasteur depuis de nombreuses années. C'est un système de purification de l’eau écologique et naturel. Pourquoi ce coup de cœur ? Tout simplement parce que CARTIS est LA révolution en matière de purification de l’eau potable. Les filtres et adoucisseurs classiques ne stoppent pas tous les polluants et nécessitent de l’énergie ainsi qu'une consommation d’eau.

Nous recherchons nos futurs partenaires

Related: