background preloader

3 techniques pour réinitialiser votre mot de passe WordPress

3 techniques pour réinitialiser votre mot de passe WordPress
En cas de perte de mot de passe, WordPress dispose d’une fonction de renvoi par mail. Mais comment faire lorsque vous n’avez plus accès à votre boite mail et que toutes les possibilités de récupération sont épuisées ? Intervenir dans la base de données MySQL ! #1 – Réinitialisation du mot de passe WordPress via phpMyAdmin Connectez-vous dans un premier temps à phpMyAdmin via le lien fourni par votre hébergeur (panneau de contrôle cPanel, Plesk ou autre). Passez en mode structure puis modifier la table wp_users. Localisez le compte dont vous souhaitez changer le mot de passe à l’aide de la colonne user_login. Notez qu’il vous sera impossible de connaître le mot de passe actuellement en place. A la ligne user_pass, inscrivez votre nouveau de mot de passe puis sélectionnez MD5 dans la liste déroulante. Validez en cliquant sur Exécuter. Connectez-vous au back office de WordPress à l’aide du nouveau mot de passe. #2 – Réinitialiser votre mot de passe WordPress via FTP Sur le même thème Related:  WORDPRESS sécurité & performancetrucs et astuces

Désactiver le menu d'aide WordPress pour les administrateurs WordPress dispose d’une page d’aide disponible sur chacune des pages de son administration. On accède aux informations en cliquant sur le bouton « Aide » présent en haut à droite à côté de « Options de l’écran ». Cette aide est là pour apporter des informations diverses sur l’utilisation des fonctionnalités sur la page en cours. Si vous êtes administrateur et que vous n’avez pas besoin de ce bouton d’aide, copier le code ci-dessous dans le fichier functions.php présent à la racine de votre thème : A partir de maintenant, les administrateurs de votre site ne bénéficient plus du bouton « Aide ».

How to Massively Reduce Your Images for a Faster WordPress Site Page speed is often an issue for WordPress users. Many are often looking for a way to increase it. Not only does it affect your users, it also affects your SEO (because it affects users, of course). Large images are often one of the worst culprits when it comes to slowing down pages. (IMPORTANT: You must have access to the WordPress files on your server in order to do this.) A Little Work Required Before we get started, let me say up front that this is going to require a little work. There are plugins out there that will reduce your image files automatically. Plugins like Smush.it are obviously very valuable because once installed, they require zero work. Here’s a look at the size of a file uploaded without Smush.it and then with Smush.it. As you can see, it went from 216.64 KB down to 201.55 KB. So that’s nice, especially as it requires no work. So this image went from 216.64 KB down to 80.87 KB (as compared to Smush.it’s 201.55 KB). Image Compression Software /wp-content/uploads/2014/04

Personnaliser la page de connexion de WordPress La page de connexion à l’administration WordPress est accessible à l’adresse nom-du-site/wp-login.php et contient un formulaire pour se connecter, le logo de WordPress et un lien permettant de retourner sur l’index du site Internet. Pour de multiples raisons, vous avez certainement envie de personnaliser cette page à votre image ou à celle de votre client. Par chance (ou plutôt que les développeurs de WordPress pensent à tout), il existe quelques hooks et filtres à connaître pour personnaliser la page de connexion à votre image. Ci-dessous, un aperçu de la page proposée par défaut : Lors de la personnalisation de la page, nous allons pouvoir modifier 4 paramètres : le cssle lien sur le logol’attribut “title” du logoajouter du contenu Attention : Toutes les modifications et ajouts de code doivent se faire dans votre fichier “functions.php” présent à la racine de votre thème. Modifier le CSS Créez un dossier « design » à la racine de votre thème et créez ensuite un fichier « style-login.css ».

How to Hide The Fact That You’re Using WordPress | Ben Word This post contains information on how to clean up WordPress code output. The methods described below do not prevent actual fingerprinting and shouldn’t be looked at as any sort of security measure. In the Roots Theme we’re taking several steps to help make it not so obvious that you’re using WordPress: Cleaning up the output of wp_head and removing the generator from RSS feedsHiding /wp-content/ by rewriting static theme assets (CSS, JS, images), rewriting the plugins directory, and also changing the location of WordPress uploadsCleaning up the output of navigation menus with a custom walkerBonus: root relative URLs Clean Up wp_head You’re probably used to viewing the source of your WordPress site and seeing some not-so-pretty code: WordPress’s tagline is “Code is Poetry” but usually after taking a quick look at the output of the default theme you might think otherwise. <! Here’s what we do to clean up wp_head: Remove Unnecessary Functions <? Hide /wp-content/ Rewrites WordPress Uploads

Sécuriser Wordpress - Attention au fichier wp-config.php Ce travail sur Wordpress a été rendu possible grâce au soutien d'Ikoula. Le fichier wp-config.php contient toutes les informations confidentielles dont WordPress a besoin pour accéder à votre base de données et chiffrer les cookies. Il est donc primordial de correctement protéger ce fichier. Changer les clés WordPress WordPress chiffre les informations stockées dans vos cookies grâce à des clés de sécurité conservées dans le fichier wp-config.php. Ces clés sont très importantes et c'est pourquoi vous devez les changer. Pour cela, vous pouvez au choix inventer vos propres clés ou les générer de manière aléatoire grâce à l'outil suivant. Remonter le wp-config.php d'un niveau Par défaut, le fichier wp-config.php se trouve à la racine de l'installation WordPress. Le code contenu dans wp-config.php sera alors hors de portée des attaquants potentiels. Bloquer l'accès au wp-config.php Grâce à cela, il est très simple et rapide d'empêcher quiconque d'accéder au fichier wp-config.php.

Optimiser WordPress - Checklist et vérifications après installation Une fois l'installation de WordPress effectuée, le travail n'est pas fini ! Loin s'en faut, il vous reste encore à l'optimiser pour en tirer le meilleur... Optimiser WordPress après installation Votre nouveau site WordPress est flambant neuf ? Vos pages sont prêtes, vos articles pertinents sont sur le point d'être publiés ? Très bien ! Pensez a la vitesse, utilisez un cache Utiliser un cache consiste à créer des pages HTML sur votre serveur à partir des pages générées par WordPress. Installez et activez votre plugin de cache, une fois votre site/blog terminé. Configurer le fichier .htaccess pour WordPress Les fichiers .htaccess sont des fichiers de configuration des serveurs web Apache. Il est important de configurer ce fichier, notamment pour interdire les modifications sur certains fichiers, empêcher la lecture des répertoires, compresser, régler le cache, etc. Augmenter la taille memoire limite sous WordPress define('WP_MEMORY_LIMIT', '96M'); define('WP_POST_REVISIONS', false); Conclusion

Préparer la Migration d’un blog Wordpress – Partie 2 | ART-WP Maintenant que votre nouveau blog est disponible, que vous avez fait le tri dans ce qui devra être transféré et pris quelques précautions concernant les versions des plugins et du thème de votre site, il reste une étape essentielle avant de pouvoir procéder au transfert : les données. Au moins 2 solutions pour transférer les données Ce serait trop facile si la solution était unique (cela manquerait de piquant, aussi). La solution la plus simple pour transférer les données d’un blog WordPress vers un autre est certainement l’utilisation des outils disponibles dans l’interface d’administration. A l’aide de cet outil, vous pourrez créer un fichier .xml (‘Exporter’) qui contiendra les types de contenus gérés par une configuration WordPress « de base ». Les limites de la fonction d’export Si vous reprenez la liste des plugins que vous utilisez et que vous réfléchissez un peu à leur fonctionnement, vous vous demanderez certainement comment ils stockent les données qu’ils utilisent.

Créer un user admin sans accès à la base de données Il y a des tas de raisons qui peuvent faire qu’on n’accède plus à son tableau de bord : hackoubli des mots de passele webmaster a disparu dans la naturemon chat a sauté sur le clavier quand je tapais mon mot de passe Une procédure existe, en passant par phpmyadmin. ça donne des sueurs froides à certainsil est aussi possible qu’on n’ait pas / plus ses accès à phpmyadmin Pas de panique ! Vous dézippez et vous trouvez un fichier script_user_creation.php dont voici le contenu : Ce fichier est à télécharger sur votre espace web au même niveau que le wp-config.php Une fois que vous l’avez téléchargé, vous allez sur la page d’accueil de votre blog, et vous rajoutez, dans la barre d’adresse, /script_user_creation.php Vous pouvez éventuellement avoir des messages d’erreur cabalistiques, on s’en fiche. Et voilà, il vous suffit de vous connectez en temp_admin avec le mot de passe toutouyoutoutou Attention : c’est brutal, efficace et absolument pas sécurisé.

Related: