background preloader

Franz-Anton Mesmer

Franz-Anton Mesmer
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Franz Anton Mesmer Biographie[modifier | modifier le code] En 1752, Franz Anton Mesmer s'inscrit à l'université jésuite de Dillingen (de) et, en 1754, à l’université d’Ingolstadt pour sa troisième année de théologie. En 1766, Mesmer publie sa thèse de doctorat, De l'influence des planètes sur le corps humain, dans laquelle on retrouve l'influence des théories sur le magnétisme du médecin suisse Paracelse, du médecin belge Jan Baptist van Helmont (Le traitement magnétique des plaies, 1621), du médecin écossais William Maxwell (De Medicina Magnetica, 1679), du jésuite allemand Athanasius Kircher et de Ferdinand Santanelli (Geheime Philosophie oder magish-magnetische Heilkunde, 1723). En janvier 1768, Mesmer épouse la riche veuve Maria Anna von Posch (von Bosch dans la correspondance de Mozart). En 1773, il entreprend son premier traitement sur la base des idées d'un fluide universel. En juin 1775 il se rend chez le Baron Horeczky de Horka. Related:  Etre humain magnéto electro plasmatique ?Autour de l'hypnosehypnose

Double-Hélice au Coeur du Plérome John Lash Traduction de Dominique Guillet En octobre dernier, lors de mon interview pour le DVD “Tantra Planétaire”, Jay Weidner me demanda si le Nexus des Shaktis était un événement physique, s’il possédait quelque aspect ou corrélation physique dans le monde naturel. Un point pour le terton du Maine. Comment un archétype religieux peut-il correspondre à un phénomène terrestre? Je ne vais pas proposer, pour l'instant, que nous considérions le Nexus des Shaktis comme quelque chose se manifestant dans la nature et qui soit totalement indépendant de l’imagination humaine. Psycho-Ecologie 1984 Cela peut sembler un peu fou mais le fait est qu’il en existe de nombreux précédents. Au début des années 80, lorsque je vivais à Santa Fé, au Nouveau Mexique, j’eus l’idée d’animer un cours “d’alchimie atmosphérique”. J’appelai cette conversion de l’alchimie la psycho-écologie. Archétype OVNI Dans une monographie célèbre, Carl Jung attribua les OVNIs à “l’archétype de la totalité”. Centre Galactique

1493-1541 Paracelse Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Paracelse Portrait présumé du médecin Paracelse (1493-1541), copie anonyme du XVIIe siècle d'un portrait présumé de Paracelse, d'après un original perdu de Quentin Metsys[1], huile sur bois, musée du Louvre, Paris. Paracelse, né Philippus Theophrastus Aureolus Bombastus von Hohenheim en 1493 ou en 1494 à Einsiedeln (en Suisse centrale ) et mort le à Salzbourg (en Autriche) est un alchimiste, astrologue et médecin suisse, d’expression allemande (dialecte alémanique). « Certains n'hésitent pas à faire de Paracelse le précurseur de toute science de la médecine du travail et de l'homéopathie et le rénovateur de la médecine (et de la chirurgie[2], de la toxicologie et de la psychothérapie), tandis que d'autres voient en lui, les uns un médiocre imitateur des anciens, les autres un fou ignorant et prétentieux. — Marc Haven , [3]. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse et études[modifier | modifier le code] Selon Daniel-P. * (en) [18].

Hypnose Le terme hypnose vient du mot grec "hupnoein" qui signifie endormir. Cependant, l'hypnose n'a rien à voir avec le sommeil et correspond plutôt à un état d'« hyperconcentration détendue », elle s'appuie essentiellement sur des techniques de suggestions. Dans l'état d'hypnose, l'inconscient occupe l'avant-plan, laissant en veilleuse le conscient ou le mental habituellement hyperactif. Grâce aux techniques de l'hypnothérapie, le thérapeute peut ainsi rendre accessibles au sujet des ressources peu exploitées de son cerveau, en activant notamment ses pouvoirs d'autoguérison. L'hypnose fait partie des thérapies brèves. Pour ses praticiens, l'hypnose est considérée à la fois comme un amplificateur et un accélérateur de thérapie. Les applications thérapeutiques de l'hypnose En réalité, l'hypnothérapie est essentiellement utilisée pour atténuer l'anxiété et la douleur aigüe, domaines dans lesquelles elle s'avère la plus efficace. Les différents types d'hypnose L'hypnose classique La nouvelle hypnose

Les défis du vivant Dès la fin du dix-neuvième siècle, presque toutes les grandes révolutions scientifiques et techniques, de l'électronique à la mécanique quantique, de la génétique à la microbiologie moléculaire, avaient trouvé leur application dans l'étude du système nerveux central. Le développement des recherches sur l'électricité, la chimie organique et la microscopie, permirent d'aborder l'étude du cerveau avec de nouveaux instruments et de renouveler des traditions de recherche jusqu'alors fondées exclusivement sur une anatomie descriptive du cerveau. La découverte des cellules du système nerveux (que l'on appellera "neurones") par Golgi et Cajal, grâce à une nouvelle technique de coloration, furent fondamentales pour les études successives sur la forme, les propriétés, les fonctions et les connexions des neurones (en particulier les travaux sur les réflexes de Sherrington).

Hippolyte Bernheim Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes »(décembre 2015). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. Pour les articles homonymes, voir Bernheim. Portrait d'Hippolyte Bernheim Hippolyte Bernheim, né à Mulhouse le 17 avril 1840 et mort à Paris le 2 février 1919, est un professeur de médecine et neurologue français, célèbre dans le cadre de l'histoire de l'hypnose et de la psychothérapie. Biographie[modifier | modifier le code] Né à Mulhouse en 1840[1], Bernheim fait ses études à l'université de Strasbourg, où il soutient sa thèse de doctorat en médecine, intitulée De la myocardite aiguë (ramollissement inflammatoire, suppuration, ulcération du myocarde)[2] en 1867. Il devient sociétaire de la Société des sciences de Nancy le 5 mai 1873[4],[5]. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (7e division).

Conscience cosmique / L'Univers et nous Une immense vague d'énergie encodé de lumière, émanant du centre de la Voie lactée, déferle sur de nouveaux territoires de l'espace que traverse votre système solaire durant son voyage dans le cosmos. Cette énergie est introduite délibérément dans votre monde en vue d'accroître la conscience humaine et de l'équilibrer sur plusieurs plans de la réalité. Le cosmos est riche de vie; des civilisations dont la conscience est évoluée dispensent leurs connaissances et leurs réalisations partout dans la sphère de l'existence en utilisant les ondes lumineuses pour transporter les informations. Tournant sur son axe incliné, la Terre est semblable à un joyau rare, son éclat irradiant jusqu'aux confins de l'espace et du temps. Les équinoxes de printemps et d'automne fournissent un ancien code d'équilibrage à la Terre et à ses habitants. Chaque année, le printemps réalise la promesse de renaissance de la nature. La nature de la réalité regorge de sens. Barbara Marciniak

Circadian Rhythms, the Chinese Clock and How To Live in Sync Our bodies have a number of processes that happen at regular intervals throughout the day. We respond to light and dark, hot and cold, and other natural polarities - in effect "yin and yang". Through spending less time in natural environments, working long hours, eating at odd hours and all of the other less natural behaviors we conduct we may disrupt these processes. Western medicine uses the term "circadian rhythms" to describe these processes and the changes that happen internally in response to our environment. While researchers do not yet understand all of the rhythms and their effects, we are beginning to explore the relationship between disruptions in these rhythms and the development of illness. What Is A Circadian Rhythm? Circadian rhythms describe regular events that happen to all humans, plants and animals on a daily basis. The image below shows many of the circadian rhythms: We also see that our lowest body temperature is at 4:30am and our highest is at 7pm.

Les incroyables pouvoirs de l’hypnose Avant tout chose : qu’est ce que l’hypnose ? Il s’agit d’un état physiologique banal que nous connaissons tous. Si vous êtes automobiliste, vous aurez remarqué que lorsque vous êtes absorbé par un sujet qui vous préoccupe, vous pouvez conduire d’une manière automatique et ne pas remarquer le chemin parcouru. Si vous êtes cinéphile ou passionné de littérature, il vous est probablement arrivé d’être pris par une histoire au point de ne pas entendre les propos d’une personne s’adressant à vous. Comment cela fonctionne-t-il ? Tout le monde peut être hypnotisable mais à des degrés variables. Un hypnotiseur peut-il détecter les personnes plus réceptives ? Oui, car elles vous écoutent d’une manière particulière. Tout le monde peut-il être hypnotiseur ? Tout le monde peut apprendre à hypnotiser. Cette technique inquiète car elle fait perdre le contrôle de soi. Cette crainte est liée aux spectacles et à quelques faits divers. Mais il y a des charlatans ? Il n’y a pas de critères précis. Sans doute.

Qu'est-ce que l'hypnose ? - Définition de l'hypnose par Antoine Bioy, Docteur en psychologie L’état hypnotique Chacun a pu faire l’expérience d’un roman dont la lecture consciencieuse permet de nous évader, ou celle d’une suspension hors du temps à force de contempler le mouvement des vagues, etc. En bref, chacun a pu faire l’expérience d’un état de conscience modifiée (différent donc de l’état de veille habituelle). L’état hypnotique est précisément ce moment de conscience où les choses sont perçues autrement. Se mettre en état d’hypnose, ou faire de l’hypnose avec un praticien, c’est reproduire intentionnellement cet état de conscience avec un objectif qui varie selon le cadre dont il est question (détente, soin, évolution personnelle…). L’état hypnotique étant la reproduction d’un état naturel et spontané, tout le monde peut y avoir accès, mais pas forcément de la même façon. Les applications de l’hypnose Une méthode complémentaire pour les professionnels de la santé Première mise en ligne : janvier 2013 Partager cet article :

Communication non-violente Nonviolent Communication (abbreviated NVC, also called Compassionate Communication or Collaborative Communication) is an approach to nonviolent living developed by Marshall Rosenberg beginning in the 1960s.[1][2][3] It is based on the idea that all human beings have the capacity for compassion and only resort to violence or behavior that harms themselves and others when they do not recognize more effective strategies for meeting needs.[4] Habits of thinking and speaking that lead to the use of violence (social, psychological and physical) are learned through culture. NVC theory supposes all human behavior stems from attempts to meet universal human needs and that these needs are never in conflict. Rather, conflict arises when strategies for meeting needs clash. NVC proposes that people identify shared needs, revealed by the thoughts and feelings that surround these needs, and collaborate to develop strategies that meet them. Applications[edit] History and development[edit] Overview[edit]

Cycle d'Antioche

Related: