background preloader

Vivre en Normandie pendant l'Occupation [interactif] [canopé]

Vivre en Normandie pendant l'Occupation [interactif] [canopé]
Télécharger la ressource - Télécharger l'application Android (tablettes et smartphones) « réalisé par Canopé de l'académie de Caen »

http://paril.crdp.ac-caen.fr/_PRODUCTIONS/memorial/stlo_index.html

Related:  10.4. La France défaite et occupée1. 1944-1947 : refonder la République, repenser la démocratiePremièresBazar temporaire 13

« Les années noires 1940-1945 » [ressource] [canopé] Plusieurs expressions, qui témoignent de l’évolution de l’historiographie, désignent la période que la France a vécue pendant la Seconde Guerre mondiale. Pendant longtemps, on parle de « l’Occupation », mettant ainsi l’accent sur les Allemands, au détriment de l’action du gouvernement du maréchal Pétain. Suite aux travaux de Robert O. Paxton[1], l’expression « la France de Vichy », qui met en valeur les responsabilités françaises, se généralise. Il y a 70 ans, les Françaises votaient pour la première fois Le 21 avril 1944, l'ordonnance d'Alger, prise par le gouvernement provisoire du général de Gaulle, à la suite d'un amendement du communiste Fernand Grenier, accorde le droit de vote et d'éligibilité aux femmes, presque un siècle après les hommes. Elle stipule que « les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes ». Deux ans et demi après, le préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 inscrit ce principe dans les principes fondamentaux de la République : « La loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux des hommes. »

Le point sur les conflits d’aménagement en France Où en est-on des conflits d’aménagement aux enjeux les plus emblématiques ? Le Monde du 24 octobre 2015 a fait un tour d’horizon de huit projets contestés d’installation d’infrastructures : « D’une ZAD à l’autre, tour d’horizon des conflits environnementaux » : L’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) Le barrage de Sivens (Tarn) Le Center Parcs de Roybon (Isère) Le centre d’enfouissement de Bure (Meuse) La « ferme des mille vaches » (Somme) La ligne ferroviaire Lyon-Turin La décharge de Nonant-le-Pin (Orne) La ferme des Bouillons (Seine-Maritime) et « Un an après le drame de Sivens, le dialogue environnemental est en panne », Le Monde, 26 octobre 2015, où l’accent est également mis sur le projet de LGV Sud-Ouest et des parcs éoliens en mer à Dieppe-Le Tréport (Seine-Maritime)

« L'appel du 18 juin 1940 » [ressource] [canopé] Au mois de juin 2010 nous commémorerons le soixante-dixième anniversaire de l’appel du 18 juin prononcé par le général de Gaulle et communément reconnu comme un document patrimonial de notre histoire. Si elle est aussi anniversaire d’une défaite (la bataille de Waterloo) cette date du 18 juin, anniversaire d’un acte fondateur, marque incontestablement l’histoire de la Nation France. Elle crée même sa propre histoire, suffisamment efficiente pour ne pas avoir besoin de rappeler le millésime, ne parle-t-on pas de l’« appel du 18 juin », de l’« Homme du 18 juin » sans autre précision, au point que bon nombre des élèves de nos classes hésitent entre 1939, 1940 et 1944 ? Associée à un homme au parcours à la fois classique et hors du commun, associée à un moment-clef d’un conflit au cours duquel la République la plus longue de l’Histoire de France vacille et se saborde, la date du 18 juin est dès lors teintée d’ambiguïté et de mystère.

En direct - En Normandie, Hollande joue l'entremetteur avec Poutine L’essentiel Soixante-dix ans après le Débarquement allié en Normandie, ce fut à nouveau l’invasion ce vendredi sur les côtes de la région. Vingt chefs d’Etat et de gouvernement étaient rassemblés sous haute sécurité, dont les présidents américain Barack Obama et russe Vladimir Poutine, la reine Elisabeth II d’Angleterre et la chancelière allemande Angela Merkel, ainsi que près de 1 800 vétérans. De très nombreuses cérémonies se sont déroulées, le point culminant de la journée ayant été la cérémonie internationale à 14h30 à Ouistreham. Voir le programme ici.

Une nouvelle carte des régions françaises Depuis 2013, le Président de la République et ses gouvernements successifs ont entrepris une vaste réforme territoriale en France métropolitaine. Celle-ci est composée de trois volets : la loi MAPTAM [1], votée en 2013, qui prévoit la création de treize Métropoles ; la loi relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales, votée en 2014, qui modifie le calendrier électoral ; la loi NOTRe [2], sans doute la plus importante, qui vise à réorganiser les compétences des collectivités territoriales en 2015. Cette réforme des périmètres de l’action publique affecte la situation des régions dans le contexte national et européen, les politiques régionales, l’organisation du territoire régional ou les possibilités de développement et d’aménagement. Elle oblige à revoir le contenu des enseignements de géographie au collège et au lycée car les régions qu’il conviendra d’enseigner en classe de troisième et de première sont celles issues du redécoupage de 2014.

L'appel du 18 juin 1940 [source] Sous-secrétaire d'état à la Défense nationale et à la Guerre depuis le 5 juin 1940, le général de Gaulle décide, en apprenant la démission du Président du Conseil, Paul Reynaud, le 16 juin, de partir « dès le matin » pour l'Angleterre afin de poursuivre le combat. Le général de Gaulle, accompagné seulement de son aide de camp, le lieutenant Geoffroy de Courcel, parvient à Londres dans la matinée du 17 juin 1940. Installé provisoirement au 7-8, Seymour Grove, il y rédige le texte de l'appel diffusé le lendemain, 18 juin 1940, vers 20 heures, sur les ondes de la B.B.C. Dans ses Mémoires de Guerre le Général expose les circonstances qui ont entouré l'Appel. Il y a 70 ans, le massacre d’Oradour-sur-Glane uin 1944. La seconde guerre mondiale touche à sa fin sur le sol européen. Quatre jours après le débarquement des Alliés sur les plages normandes , le 6 juin, la division allemande SS Das Reich, appelée en renfort dans le nord du pays, remonte depuis le nord de Montauban, dans le Tarn-et-Garonne.

Actualités - Histoire-géographie - Éduscol Retrouvez toute l'information sur le site education.gouv.fr Accueil Actualités Un exemple de débat d’aménagement du territoire : la LGV Sud-Ouest Actualités Message de Pétain - 30 oct. 1940 - collaboration [source] Document n°1 : Texte lu par le maréchal Pétain, vice-président du Conseil, au Conseil des ministres, le 13 juin 1940. Document n°2 : Maréchal Pétain, chef de l'Etat français : discours radiodiffusé le 30 octobre 1940. Document n°3 : Vichy vu par le général de Gaulle. Document n°4 : Note au sujet de la déportation des Juifs de la zone non occupée, 4 septembre 1942.

Cinq plages pour une victoire : un voyage interactif dans l'histoire du Débarquement - France 3 Basse-Normandie Utah, Omaha, Juno, Gold, Sword, cinq plages, cinq théâtres d’opération pour l’une des plus importantes opérations militaires jamais menées. Le 6 juin 1944, l’opération « Neptune » donne le coup d’envoi d’Overlord, un plan d’invasion minutieusement préparé par les Alliés au cours des quatre années précédentes. Au petit matin, plus de 150 000 hommes débarquent sur les côtes normandes, de Sainte-Marie-du-Mont, à l’ouest, à Ouistreham, à l’est.

La grande vitesse ferroviaire : France, Europe, Amérique La Revue Géographique de l’Est vient de publier un numéro spécial sur « La grande vitesse ferroviaire, entre mythe et réalité », vol.55 / n°3-4 | 2015. On y découvre, en accès libre, des articles qui font suite au colloque « Grande vitesse ferroviaire & gouvernance territoriale » qui s’est tenu à Belfort en juillet 2014 et qui avait pour objectif de questionner les effets de la grande vitesse sur la gouvernance des territoires traversés en comparant les expériences (en France et à l’étranger) mais aussi en confrontant l’attente des décideurs publics et les résultats. « Une fois encore est démontré le décalage qui existe entre le discours politique, qui souvent relève de la pensée magique, et l’approche scientifique attachée à mesurer les écarts ou les contradictions qui se produisent inévitablement entre les attentes, les réalisations et les modes d’appropriation et de représentation » (R. Belot). On y trouve :

Related: