background preloader

Unity Web Player

Unity Web Player
Related:  - La Seconde Guerre mondiale : guerre d'anéantissement et génocide des Juifs et des Tziganes

Introduction [Auschwitz, camp de concentration nazi] « On ne peut pas croire, quand on est un adulte occidental normalement constitué, quand on a reçu une éducation moyenne, quand votre formation vous a donné un petit, mais dur noyau de références humanistes, on ne peut pas croire que des hommes comme vous et moi enfournent d'autres hommes dans la gueule de fours crématoires pour les réduire en cendres, sous prétexte que la forme de leur nez ou la section de leur prépuce les rendent indignes de vivre. On ne peut pas… » Pierre-Olivier Walzer, écrivain suisse, 1997 « ...Comme vous et moi, les responsables d’Auschwitz avaient des narines, une bouche, une voix, une raison humaine, ils pouvaient s'unir, avoir des enfants… » « Comme les Pyramides ou l’Acropole, Auschwitz est le fait, est le signe de l’homme. » « L’image de l’homme est inséparable, désormais, d’une chambre à gaz… » Georges Bataille – 1947 Primo Levi Articles connexes

Sous la botte allemande Le Courrier de Russie publie des extraits du journal de Lev Nikolaev (1898-1954), éminent anthropologue et anatomiste qui a subi, dans les années 1941-1943, l’occupation fasciste de Kharkov et le « travail » obligatoire en Allemagne, d’avril à mai 1942. 20 octobre 1941. Ainsi, je reste à Kharkov, et je me trouverai ici durant l’occupation allemande. 21 octobre. Il y a des raisons de penser que les Allemands, après l’occupation de Kharkov, approvisionneront rapidement la ville de tout le nécessaire. Reviennent en mémoire l’année 1918 et l’occupation de Kharkov par les Allemands. 24 octobre. 1er novembre. 5 novembre. Parfois, les Allemands non seulement confisquent l’eau, mais encore se moquent des citoyens sans défense. 8 novembre. 9 novembre. 10 novembre. 16 novembre. 29 novembre. 30 novembre. 9 décembre. 21 décembre. 23 décembre. 20 janvier. Il devient de plus en plus clair que les Allemands mettent systématiquement en pratique en Ukraine leur politique de la famine. 27 janvier.

Introduction, Les années noires 1940-1945 - Pour mémoire - CNDP Plusieurs expressions, qui témoignent de l’évolution de l’historiographie, désignent la période que la France a vécue pendant la Seconde Guerre mondiale. Pendant longtemps, on parle de « l’Occupation », mettant ainsi l’accent sur les Allemands, au détriment de l’action du gouvernement du maréchal Pétain. Suite aux travaux de Robert O. Paxton[1], l’expression « la France de Vichy », qui met en valeur les responsabilités françaises, se généralise. Dans ce dossier, nous lui préférerons celle des « années noires », empruntée au titre du livre de Jean Guéhenno [2], parce que, étant plus neutre quant à l’historiographie, elle permet d’en restituer tous les apports. Auteurs : Evelyne Gayme, professeure d’histoire-géographie, académie de CréteilMathilde Houte-Marguerit, professeur d’histoire-géographie, académie d’Amiens Chargée de mission : Marie-Christine Bonneau-Darmagnac Chef de projet éditorial : Bernard Clouteau Iconographe : Adeline Riou Graphisme/intégration technique/intégration éditoriale :

Les 100 dates de la bataille de Normandie Auschwitz : un laboratoire grandeur nature de l’idéologie nazie Pour célébrer la date anniversaire de la libération du camp, Arte propose le documentaire “Auschwitz Projekt”, qui révèle qu’Auschwitz ne fut pas seulement un camp de concentration mais un gigantesque complexe avec ses usines, mines et exploitations agricoles, ce qui en fit un laboratoire grandeur nature de l'hubris nazie. Arbeit macht frei (le travail rend libre). Le monde entier connaît cette devise d'un cynisme démoniaque surplombant le portail d’Auschwitz qui trône au seuil de l’Anus mundi. Pour célébrer comme chaque année la libération du camp, le 27 janvier 1945, Arte propose un documentaire qui prend en quelque sorte de la hauteur face à ces images ultra célèbres, et nous révèle, cartes et plans aériens à l'appui, qu’Auschwitz ne fut pas seulement un lieu destiné à détruire les “races inférieures” et les ennemis du Reich mais, comme l'évoque le titre du film, un “projet” conçu pour donner corps à la dystopie hitlérienne. Un cauchemar industriel Un puzzle concentrationnaire

DVD (5), CNRD La répression de la Résistance en France : des résistants déportés témoignent CNRD : Le règlement du concours : BOEN du 20 mai 2010 DVD : La répression de la Résistance en France : des résistants déportés témoignent Une femme et trois hommes, résistants, survivants d’une terrible répression témoignent. Le DVD vous sera envoyé GRATUITEMENT sur simple demande. La résistance juive :Paulette Sliwka Sarcey : membre des FTP-MOI, [1] arrêtée par les Brigades spéciales de la Préfecture de police de Paris Raphaël Esrail membre des Eclaireurs Israélites de France, arrêté par la Milice et la Gestapo Henry Bulawko : membre du Comité de la rue Amelot, arrêté par la police parisienne Jacques Lazarus : membre de l’Armée juive, arrêté par le service allemand de contre-espionnage Livret : La répression de la Résistance en France livret Répression de la résistance Les organes de répression en France responsables des arrestations et des condamnations en France de 1940 à 1944 télécharger la fiche : Les organes de répression en France

L’affiche rouge Vidéo L’affiche rouge Contexte historique Une opération de propagande d’envergure Constitué et organisé entre la fin de l’année 1942 et février 1943, le réseau Manouchian fait partie du groupe de résistance des « Francs-tireurs et partisans – main-d’œuvre immigrée » (F.T.P. Arrêtés en novembre 1943, ses membres sont jugés lors d’un procès qui se déroule devant le tribunal militaire allemand du Grand-Paris, du 17 au 21 février 1944. Réalisée par les services de propagande allemands en France, « Des libérateurs ? Analyse des images L’armée du crime L’image est organisée en trois parties. Six photos (attentats, armes ou destructions) représentent enfin la menace qu’ils constituent à travers certains des attentats qui leur sont reprochés. Interprétation L’ennemi de l’intérieur « L’affiche rouge » entend d’abord présenter les membres du réseau Manouchian comme de dangereux terroristes. L’image insiste aussi sur le fait que cette « armée du crime » est constituée d’étrangers. Bibliographie Liens

Visite virtuelle Ouche L’application offre différentes rubriques et approches interactives du territoire :. L'extermination des Juifs par HG Sempai · 8 janvier 2014 Un pearltrees sur le sujet Shoah, par hg_sempai Une carte de synthèse représentant la système d’extermination mis en place par les nazis au format pdf (genocide_juif) Le système concentrationnaire nazi Une autre carte du système concentrationnaire nazi Une carte montrant l’avancée des Einzatsgruppen sur le front de l’est au format pdf (einzatsgruppen) un diagramme circulaire représentant la répartition géographique et quantitative des victimes juives au format pdf (origine_geo_victimes) L’article sur Auschwitz-Birkenau Articles similaires Les empires chrétiens du haut Moyen-Age Une carte sur l'empire romain au lle siècle. 5 juillet 2014 Dans "Histoire" Empires coloniaux et courants d'échanges 4 août 2013 Le relief terrestre 26 août 2014 Dans "Géographie" Étiquettes : 3H1L33H2T3génocideHistoireRecherche par leçonSeconde Guerre mondialeShoah Vous aimerez aussi...

Les débarquements durant la Seconde Guerre mondiale Les débarquements durant la Seconde Guerre mondiale Afficher les infos Les débarquements lors de la Seconde Guerre mondiale Description : A Dieppe, durant l’été 1940, la mise en place d’une batterie de l’artillerie de marine allemande. Un sous-officier de la Kriegsmarine dans un poste de direction de tir. Date : 1940 Lieu : Dieppe Photographe : inconnu Origine : ECPAD-ECPAD Référence : DAT-46-L29 Dans la mémoire collective, le 6 juin 1944 est le débarquement de la Seconde Guerre mondiale. Lancer la galerie photo Soldat Léon La Seconde Guerre Mondiale au travers des jeux de société Définition Un wargame (« jeu de guerre ») est un jeu de stratégie au tour par tour qui vise à reconstituer des batailles fictives ou réelles. Généralement, le plateau est composé d’hexagones et les troupes sont incarnées par des figurines. Ces dernières peuvent représenter un seul homme ou plus d’une centaine. Elles sont en plastique ou en plomb, mais certain jeux utilisent des jetons en carton ou des pions en bois. Lorsqu’il est historique, le wargame se base sur des batailles et des armées réelles. Historique Le wargame moderne a un peu plus de 200 ans ! Il a été créé par le baron von Reisswitz, et a été présenté en 1811 lors d’une conférence à l’Académie militaire de Berlin. En 1913, H.G Wells invente Little Wars. H.G Wells : Little War (1913) S’opposant à la guerre, Wells dit de son jeu qu’il est « aussi bon que le leur, mais plus sain en raison de sa taille.« . Les wargame de la Seconde Guerre Mondiale Mémoire 44 Conflict of Heroes Heroes of Normandie Quartermaster

Related: