background preloader

Mobilisation pour un audit citoyen de la dette publique !

Mobilisation pour un audit citoyen de la dette publique !
Le rouleau compresseur médiatique de la dette justifie aujourd’hui la mise en place de mesures injustes : d’une part, des coupes violentes dans les salaires, dans les pensions, dans la fonction publique et les services publics, et des attaques sur le droit du travail ; de l’autre, un statu quo inacceptable en termes de régulation de la finance. Un des objectifs principaux du collectif pour un audit citoyen de la dette publique consiste à fournir des outils de mobilisations pour dénoncer cette « arnaque » de la dette. Pour que, dans les têtes, ne règne pas le fatalisme du « il-n’y-a-pas-d’alternative-à-la-rigueur », il est plus que jamais nécessaire d’agir, au niveau européen, national et local. A commencer, bien sûr, par signer et faire circuler la pétition: Premiers signataires:

All Terrorists are Muslims...Except the 94% that Aren't CNN recently published an article entitled Study: Threat of Muslim-American terrorism in U.S. exaggerated; according to a study released by Duke University and the University of North Carolina at Chapel Hill, “the terrorist threat posed by radicalized Muslim-Americans has been exaggerated.” Yet, Americans continue to live in mortal fear of radical Islam, a fear propagated and inflamed by right wing Islamophobes. If one follows the cable news networks, it seems as if all terrorists are Muslims. It has even become axiomatic in some circles to chant: “Not all Muslims are terrorists, but nearly all terrorists are Muslims.” Muslims and their “leftist dhimmi allies” respond feebly, mentioning Waco as the one counter example, unwittingly affirming the belief that “nearly all terrorists are Muslims.” But perception is not reality. Terrorist Attacks on U.S. According to this data, there were more Jewish acts of terrorism within the United States than Islamic (7% vs 6%). Related Posts: Update:

François Hollande: Faire annuler la condamnation de Kokopelli Je viens de signer la pétition suivante adressée à: François Hollande ---------------- Faire annuler la condamnation de Kokopelli Kokopelli est une association à but non lucratif, fondée en 1999 qui maintient une collection planétaire unique, de plus de 2 200 variétés de plantes potagères, céréalières, médicinales, condimentaires, ornementales et une gamme de variétés très peu cultivées,... Kokopelli est une association à but non lucratif, fondée en 1999 qui maintient une collection planétaire unique, de plus de 2 200 variétés de plantes potagères, céréalières, médicinales, condimentaires, ornementales et une gamme de variétés très peu cultivées, peu connues, voire en voie de disparition. Elle place son action dans l’objectif solidaire de développer des projets d’aide envers les communautés démunies (183 en 2011). Kokopeli est attaquée aujourd'hui par un grainetier, Graines Baumaux. Merci de partager largement ces informations et de vous impliquer Cordialement,

Iceweasel The Political Economy of Peer Production Michel Bauwens Not since Marx identified the manufacturing plants of Manchester as the blueprint for the new capitalist society has there been a deeper transformation of the fundamentals of our social life. As political, economic, and social systems transform themselves into distributed networks, a new human dynamic is emerging: peer to peer (P2P). As P2P gives rise to the emergence of a third mode of production, a third mode of governance, and a third mode of property, it is poised to overhaul our political economy in unprecedented ways. Peer to Peer P2P does not refer to all behavior or processes that takes place in distributed networks: P2P specifically designates those processes that aim to increase the most widespread participation by equipotential participants. P2P processes: The Infrastructure of P2P What has been needed to facilitate the emergence of peer to peer processes? The fifth requirement is cultural. The Characteristics of P2P

Qu'est-ce que la Force de Gendarmerie Européenne (FGE) ? La Force de Gendarmerie Européenne La FGE est née d’une initiative de cinq États membres de la communauté européenne : la France, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal et l’Espagne, rejoints par la Roumanie en 2008, et formalisée par un Traité. Son but est d’améliorer la capacité de gestion de crise dans les régions sensibles et de contribuer au développement d’une politique commune de défense et de sécurité. La FGE peut être considérée comme un outil intégré destiné à accomplir des missions de police sur différents théâtres, au nombre desquels figurent des zones déstabilisées, en support des actions de l’Union Européenne (UE), du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), de l’Organisation des Nations Unies (ONU), de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) ou autres coalitions " a d hoc ". Depuis lors, l’objectif majeur de la FGE a été de renforcer ses capacités opérationnelles pour être prête à répondre de manière adaptée à des sollicitations éventuelles.

Dette publique : Peut-on effacer l’ardoise ? Qui plus, qui moins, aucun pays de la zone euro et même au-delà, n’échappe au casse-tête de la dette publique. Les réponses qui sont proposées peuvent être classées dans deux camps. 1°) Celui des tenants de l’austérité : les Etats doivent réduire leur train de vie, réduire les dépenses sociales et faire baisser les salaires pour améliorer la compétitivité externe et ainsi retrouver des marges pour rembourser leurs dettes. 2°) Celui des tenants de la relance : selon eux (dont nous syndicats), l’austérité est sans issue. Et puis, il y a des outsiders qui, en plus de mesures fiscales, proposent de ne pas rembourser la dette publique, ou en tout cas pas toute la dette. Est-ce possible sans précipiter la chute des banques systémiques et de toute l’économie ; sans entraîner la faillite des États, la fin de l’euro, bref sans provoquer un cataclysme ? Et si on arrêtait de banquer ? Dans l’introduction de votre livre, vous écrivez : « Nous sommes tous Grecs ». « Et si on arrêtait de payer ?

Michel Bauwens: A peer-to-peer economy | The People Behind the Paper.lis - Iceweasel This interview is part of an exclusive series Paper.li is doing with the CulturaDigital.Br festival in Rio. Paper.li is CulturaDigital.Br’s media partner and is bringing our community a taste of the keynote speakers’ talks ahead of the event. Peer-to-peer originated in technology… but can it help transform society? Michel Bauwens, leading P2P advocate, tells Paper.li that Yes, it can. Michel Bauwens is an academic, former dotcom entrepreneur and information management pioneer who coined the idea of the ‘cybrarian’. Above all, it’s a relational dynamic in which people exchange not with each other as individuals, but with a commons. We are coming out of 300 years of a system where people were led to believe that only self-interested exchange would bring progress to themselves and society, and that such exchanges had to be mediated by institutions such as the state and large corporations. It is moving from the world of knowledge and executable software, to the world of design-for-making.

L'un des plus grands procès de néonazis s'ouvre à Munich Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le L'un des plus grands procès néonazis de l'après-guerre en Allemagne s'ouvre lundi 6 mai à Munich. Au cœur de ces audiences hors norme : Beate Zschäpe, seule survivante du groupuscule Clandestinitié nationale-socialiste (Nationalsozialistischer Untergrund, NSU), soupçonné des meurtres de huit immigrés turcs, d'un Grec et d'une policière qui ont bouleversé le pays. La militante de 38 ans et ses complices, Uwe Böhnhardt (34 ans) et Uwe Mundlos (38 ans), originaires de la région d'Iéna en ex-RDA, ont agi entre 2000 et 2007, sans jamais attirer l'attention des forces de l'ordre. L'existence de leur cellule sera révélée de façon fortuite en novembre 2011. Murée dans le silence depuis qu'elle s'est rendue à la police le 8 novembre 2011, Beate Zschäpe ne compte pas s'exprimer sur les faits reprochés, ont prévenu ses trois défenseurs. Lire (édition abonnés) : En Allemagne : grand malaise au procès de cinq néonazis

Conjoncture : Qui détient les dettes d'État INFOGRAPHIE - Le marché de la dette est une véritable toile qui relie tous les pays entre eux. Ces liens se chiffrent en milliards de dollars. Et au centre règnent Wall Street, la City de Londres et Pékin. Précisions : • Seuls les flux les plus importants ont été retranscrits pour des raisons de lisibilité. • Le «montant total de la dette publique détenue à l'étranger», tiré des bases de données de la BRI, correspond aux dettes détenues par les banques étrangères des 24 pays pour lesquels l'institution internationale donne le détail des créances internationales. L'exemple des États-Unis est éclairant. • Le pourcentage (50%) de la dette détenue par les États-Unis est issu d'une estimation de la banque Natixis. » La dette américaine dépasse 100% du PIB » La zone euro peine à rassurer les marchés » L'inquiétude grandit sur la dette locale de la Chine » De Pékin aux agences de notation, la méfiance règne sur la dette américaine » États-Unis : les failles du plan sur la dette

Pétition Dow Chemical Hors des Jeux olympiques, de Londres et d'ailleurs - AAFV - Iceweasel Dow Chemical fait partie des sponsors des Jeux Olympiques d’été et Paralympiques 2012 à Londres. Son contrat avec le Comité Olympique International court jusqu’en 2020. Dow Chemical n’est pas n’importe quelle firme : elle a apporté mort, dévastations et d’indicibles souffrances à des millions d’être humains, un comportement en totale contradiction avec l’Idée olympique. Dow Chemical est l’un des fabricants du produit défoliant « Agent Orange » : 80 millions de litres, soit 400 kg de dioxine, ont été épandus par l’armée des Etats-Unis de 1961 à 1971 sur le sud du Vietnam, au Laos et au Cambodge : 4,8 millions de personnes ont été contaminées par cette substance hautement toxique. Dow Chemical était également producteur de napalm. Enfin, la société Union Carbide, responsable de la catastrophe monstre de Bhopal en 1984, a été rachetée par Dow Chemical. Il faut que justice soit rendue aux victimes. Association d’Amitié franco-vietnamienne Union générale des Vietnamiens de France

Sites d'entreprises Quelques pages sur le développement durable >> Aller sur le site Air Liquide Site dédié aux 100 ans d'Air Liquide >> Aller sur le site Arcelor Une explication graphique sur la fabrication de l'acier >> Aller sur le site Areva Une section "Comprendre" très détaillée >> Aller sur le site Des publications à visée pédagogique (magazine Alternatives) >> Aller sur le site Carrefour Section "Commerce responsable" très fournie (par exemple, un rapport très détaillé sur "L'impact environnemental des sacs de caisse") >> Aller sur le site Présentation de la Fondation Internationale Carrefour >> Aller sur le site Comité des Constructeurs Francais d'Automobiles Un dossier statistique complet sur l'automobile >> Aller sur le site Une histoire de l'aviation : "Les ailes du temps" >> Aller sur le site L'atelier enseignants : un site destiné aux enseignants et proposant du matériel pédagogique (vidéos, brochures, CD-ROM) pour tous les niveaux >> Aller sur le site Essilor >> Aller sur le site Peugeot >> Aller sur le site Renault

Related: