background preloader

Civilisation précolombienne: les MAYAS

Civilisation précolombienne: les MAYAS
Peuple indien d'Amérique centrale fondateur d'une brillante civilisation précolombienne qui s'étendit sur les territoires actuels des États mexicains des Chiapas et du Yucatán, et sur ceux du Belize, du Guatemala et du Honduras. Aujourd'hui, les Mayas sont quelque 2 millions qui appartiennent au groupe linguistique maya. Dans les forêts tropicales du Petén et sur les terres arides du Yucatán, les Mayas ont, durant plus de deux millénaires, développé une civilisation prestigieuse. Au IXe siècle de notre ère, leurs cités furent peu à peu abandonnées, pour n'être redécouvertes par les explorateurs qu'à partir du XIXe siècle. Mais les peuples mayas ont su jusqu'à nos jours préserver leur identité, en dépit des invasions et des conquêtes. Les origines Un peuple stable Venus d'Asie par le détroit de Béring, comme tous les peuples américains, les Mayas s'installèrent à une date qui reste encore inconnue sur le territoire actuellement occupé par leurs descendants. L'aire maya Implantation Related:  Mayas - A Classer

2012 selon les Mayas – Article trouvé sur le web | Eveil 2012 : Une nouvelle ère pour l’Humanité. Le 21 décembre 2012, le monde changera. Des rumeurs infondées certifient que ce sera la fin du monde, mais les mayas qui ont instaurés cette « histoire », cette « réalité futuriste » expliquent et ré expliquent que ce n’est pas la fin de l’humanité, mais une transformation de notre vie, de notre planète… Depuis des années, les scientifiques et les gens passionnés s’intéressent aux légendes et prédictions mayas. Car elles se réalisent toujours ou presque grâce aux divers calendriers fondés par ce peuple. Par exemple, un calendrier Maya affirmait autrefois qu’une Ère Nouvelle viendrait à son peuple, une ère qui arriverait par un vol de papillons. Revenons-en à l’année 2012, le 21 décembre de cette année clôturera le calendrier maya basé sur le cycle des pléiades. Première étape La Renaissance ou le début du monde du cinquième soleil. Deuxième étape Troisième étape La Nouvelle Ère La période se manifesterait par la crainte des hommes.

Les Mayas, les Incas et les Aztèques Les civilisations précolombiennes Les civilisations dites "précolombiennes" sont celles qui se sont développées en Amérique centrale et en Amérique du Sud avant l’arrivée de Christophe Colomb en 1492. Les plus connues d’entre elles sont les civilisations maya, inca et aztèque. Elles ont été anéanties au 16e siècle par les soldats espagnols (les "conquistadores") venus conquérir les terres du continent américain (le "Nouveau Monde") au nom de la Couronne espagnole. Les Olmèques La plus ancienne civilisation précolombienne, dont sont issues toutes les autres, est celle des Olmèques. Tête olmèque de 2,5 mètres de haut, taillée dans le basalte (850 à 700 avant Jésus-Christ) Teotihuacan, la cité des Dieux Teotihuacan est la plus célèbre cité précolombienne. Teotihuacan Où vivaient les Mayas, les Incas et les Aztèques ? Les Mayas étaient organisés en cités États indépendantes, gouvernées par des familles nobles. Quels sont les sites archéologiques les plus connus ? Principaux sites mayas

Civilisation maya Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La civilisation maya est une ancienne civilisation de Mésoamérique principalement connue pour ses avancées dans les domaines de l'écriture, de l'art, de l'architecture, de l'agriculture, des mathématiques et de l'astronomie. C'est une des civilisations précolombiennes les plus étudiées avec celles des Aztèques et des Incas. Elle occupait à l'époque précolombienne les territoires correspondant actuellement à une partie du sud du Mexique, au Belize, au Guatemala, au Honduras et au Salvador. C'est une des plus anciennes civilisations d'Amérique : ses origines remontent à la préhistoire. Le monde ne savait presque rien des Mayas il y a deux cents ans. Sources Pour des raisons à la fois environnementales et historiques, la connaissance et la compréhension de cette civilisation sont encore très fragmentaires. Épigraphie Différents matériaux étaient utilisés par les Mayas : pierre : le calcaire est la pierre la plus fréquemment employée. Archéologie

Ville préhispanique de Chichen - Itza Pre-Hispanic City of Chichen-Itza This sacred site was one of the greatest Mayan centres of the Yucatán peninsula. Throughout its nearly 1,000-year history, different peoples have left their mark on the city. The Maya and Toltec vision of the world and the universe is revealed in their stone monuments and artistic works. La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0 Ville préhispanique de Chichen - Itza Cette ville sacrée était l’un des plus grands centres mayas de la péninsule du Yucatan. مدينة شيشين ايتزا التي تعود الى ما قبل الغزو الاسباني كانت هذه المدينة المقدّسة من أكبر المراكز التابعة لحضارة المايا في شبه جزيرة يوكاتان. source: UNESCO/ERI La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0 奇琴伊察古城 奇琴伊察古城遗址是尤卡坦半岛最重要的玛雅文明中心之一。 Доиспанский город Чичен-Ица Это священное место было одним из величайших центров индейцев майя на полуострове Юкатан. Ciudad prehispánica de Chichén-Itzá 古代都市チチェン-イッツァ ユカタン半島先端部に近い北部平原の遺跡。 source: NFUAJ Pre-Spaanse stad Chichén Itzá Brève synthèse

Chichén Itzá Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La présence d'une cité maya à cet endroit est due à la présence de deux puits naturels (cénotes) qui constituaient un trésor inestimable dans cette région dépourvue d'eau. Le site doit d'ailleurs son nom à cette source d'eau souterraine : Chi signifie « bouche » et Chén, « puits »[2]. Itzá (« sorcier de l'eau » en maya yucatèque) est le nom du groupe qui, selon les sources ethnohistoriques, constituait la classe dirigeante de la cité. À plus d'un égard Chichen Itzá demeure une énigme : sa chronologie, à cheval sur le Classique terminal et le Postclassique ancien, demeure floue ; l'identité des Itzá est incertaine et, surtout, la nature exacte des liens indéniables entre la cité maya et le Mexique central fait toujours l'objet de débats. Histoire[modifier | modifier le code] Époque préhispanique[modifier | modifier le code] Les premières traces d'occupation et de construction, à Chichén Itzá, ont été datées des VIIIe ou IXe siècle[3].

Civilisations.ca - Le mystère des Mayas - Calendrier maya Le calendrier maya date probablement, dans sa forme finale, du premier siècle av. J.-C. et il serait le produit de la civilisation olmèque. Le calcul des prêtres mayas était si précis que la correction de leur calendrier est de dix-millième de journée plus exacte que le calendrier en usage actuellement dans le monde. De tous les anciens systèmes de computation du temps, ceux des Mayas et les autres systèmes méso-américains sont les plus complexes et les plus détaillés. Leur mois était de 20 jours et l'année civile était double : un cycle sacré de 260 jours, dénommé Tzolkin, et l'année vague de 365 jours, ou Haab. Le cycle sacré de 260 jours est composé de deux cycles plus courts : les chiffres 1 à 13, et 20 noms de jours différents. Glyphes correspondant à deux des dix-mois de l'année Vague : Pop (à gauche) et Zotz. Selon la formule du tzolkin de 260 jours, le temps n'est pas linéaire mais il évolue en cercles concentriques semblables à une spirale.

les bases Il n’est pas nécessaire d’être experte en astronomie maya pour comprendre le Tzolkin ! Mais ça demande une petite gymnastique mentale quand même. Prête à stimuler tes neurones ? Note : toutes les images sont réalisées par moi (à part ce petit logo Hunab Ku à gauche) et sont libres de droit. Rassure-toi, pragmatique terrienne qui peut-être craint la magie, je te rappelle que le Tzolkin est une application mathématique, ce ne sont que des nombres qui se combinent entre eux. Le calendrier maya date probablement, dans sa forme finale, du premier siècle av. Une année maya, c’est donc 365 jours dans lesquels tourne une roue de 260 jours, le Tzolkin. Le Haab, l’année solaire de 365 jours, est découpée en 13 lunes de 28 jours + 1 jour « hors du temps ». Chaque pavé représente une Lune et chaque case un jour de l’année. À la fin d’une année de 13 x 28 = 364 jours, on ajoute un jour « hors du temps » (en vert), qui tombe toujours le 25 juillet de notre année grégorienne. Harmoniques. Sympa non ?

Calendrier 13 Lunes - Objectif 21.12 2012: Les 20 Soleils & 13 Lunes de 2013 Des idées toutes faites sur lesquelles nous basons notre vie, la plus importante semble bien être l'institution du calendrier grégorien. On s'intéresse beaucoup à la science de l'espace et pas du tout à la science du temps. Nous savons envoyer des vaisseaux dans l'espace mais nous sommes incapables de profiter de notre temps. Lorsque nous avons du temps libre, nous le prenons comme du temps en "trop" et nous voulons le tuer... "Tuer le temps"... c'est-à-dire se distraire pour ne pas penser, pour ne pas être ici et maintenant, focaliser son attention sur une distraction extérieure au lieu de méditer, d'entrer à l'intérieur de soi et vivre l'instant présent.Nous touchons-là un domaine profond qui concerne chaque aspect de notre être et détermine notre évolution. L'espace est de l'ordre physique. Dans une société humaine, l'expression de l'ordre du temps se fait par ce que nous appelons un calendrier. Voici un exemple de calendrier harmonieux: Les différents calendriers. Calendrier maya :

L’accélération du temps et la fin du cycle — Est-ce la fin de notre temps ? – Changer d’Ère ? Le temps s’accélère-t-il ? Et si oui… jusqu’à quand ? L’accélération du temps est un sujet ambigu, méconnu et mal documenté. Il n’a pourtant rien de très compliqué, bien qu’il recouvre des implications assez impressionnantes, à la fois eschatologiques, microcosmiques et macrocosmiques. Paul Virilio, architecte, écrivain et philosophe, s’est distingué par ses recherches sur la notion de vitesse dans la modernité. Le temps, c’est… de l’information Donc, le temps passe vite à proportion que les informations circulent plus vite et en plus grand nombre. Le monde des médias est à la fois le principal vecteur et la meilleure illustration de la modification de notre rapport espace-temps. « Il est hanté par une obligation de hâte ou de cadence à suivre, constate Guillebaud ; une injonction qui fait du chronomètre un défi permanent, un adversaire à combattre. Le temps physique n’est qu’un temps chronologique, cumulatif et sédimentaire Le temps est vécu, donc biologique « Science sans conscience »…

Terra Maya, auteur sur Terra Maya - Page 5 sur 7 (8 août 1879 – 9 avril 1919) fut l’un des principaux acteurs de la Révolution mexicaine de 1910 contre le président Porfirio Díaz. Aujourd’hui, de nombreux Mexicains le considèrent comme un héros. L’EZLN, un mouvement révolutionnaire qui s’autoproclame antimilitariste, il est actif au Chiapas, s’inspire de son œuvre, le Z du sigle signifie zapatiste, c’est-à-dire l’adjectif formé sur Zapata. Zapata, de sang métis, est né à Anenecuilco, village de l’État de Morelos, situé au sud de la capitale du Mexique. À l’époque, le Mexique était gouverné par le général Porfirio Díaz qui s’était emparé du pouvoir en 1876. Le système agricole reposait sur de très grandes propriétés, appelées haciendas, qui devenaient de plus en plus importantes à mesure que les chefs des haciendas prenaient des terres aux communautés indigènes (voir aussi ejido). La famille de Zapata, même si elle n’était pas très riche, ne vivait pas dans la grande pauvreté. Eufemio et Emiliano Zapata

Calendrier MAYA Les Mayas ont peuplé l’Amérique centrale de environ – 1000 à 1697. Ils vivaient dans le sud du Méxique et sur les hauts plateaux du Guatemala. Vers moins 500 avant notre ère ils fondent Tikal, Copan et Palenque. Là ils s’installent dans une vallée fertile et fonde Teotihuacan. Dans la deuxième moitié du 6eime siècles. Puis Au 14eime siècles les Aztèques redécouvrent Teotihuacan, abandonné depuis plusieurs siècles. C’est à eux que l’on doit le nom de Téotihuacan. Carlos Barrios. Le calendrier Maya proviendrait de la civilisation olmèque. De tous les anciens systèmes de computation du temps, ceux des Mayas et les autres systèmes méso-américains sont les plus complexes et les plus détaillés. Le cycle sacré de 260 jours est composé de deux cycles plus courts: les chiffres/nombres 1 à 13, et 20 noms de jours différents. Selon la formule du Tzolkin de 260 jours, le temps n'est pas linéaire mais il évolue en cercles concentriques semblables à une spirale. Conclusion Liens utiles :

Les Mayas pour les nuls

Related: