background preloader

Les traducteurs et l'esprit des langues. Tours de Babel et glossolalies

Les traducteurs et l'esprit des langues. Tours de Babel et glossolalies

Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales Le portail lexical fonctionne avec un système d'onglets. Un clic sur un onglet (exemple Lexicographie) affiche une interface permettant de saisir une forme (lemme ou flexion) pour en afficher le contenu dans la catégorie linguistique sélectionnée. Un système de navigation vous permet également grâce à un double-clic d'effectuer une recherche sur n'importe quel mot dans la catégorie linguistique désirée. Pour assurer la pérennisation et faciliter le référencement des ressources du portail lexical sur le Web, un système simple de lien Internet (URL) a été mis en place pour pointer sur les ressources du portail. Exemple: Si dans une page publiée sur le Web vous désirez afficher au lecteur la définition du mot "portail", il vous suffira de mettre un lien vers * Téléchargez la barre d'outils du portail lexical pour Firefox 1.5 ou supérieur.

Language Learning in Synthetic Worlds L'Alamblog Sur la mort d'Erskine Childers J’ai lu, dans les journaux, qu’en Irlande on a fusillé M. Erskine Childers. Il était mon ami. Nous nous connûmes en 1920 par l'entremise d’un homme qui devait, par la suite, contribuer à son assassinat. Un soir d’octobre, Desmond Fitzgerald me dit : — Allez ce soir, Bushy-Park road, n° 12, chez Erskine Childers. Erskine Childers naquit en 1870 à Londres. Après trois jours et trois nuits passés en hypocrites avocasseries, Childers fut, le 25 novembre 1922, mené au poteau. Il était de taille médiocre, très brun, très maigre, les tempes grises, le regard velouté. Henri Béraud Venise, déc. 1922. (1) Le Journal, 26 novembre 1922. Le Mercure de France, 15 janvier 1923. Erskine Childers L'Enigme des sable. Illustration du billet : détail : Délégués du Sinn Fein à Londres en octobre 1921, de g. à d.

La littérature contemporaine face au numérique | Alexandre Gefen fil, téléphonie sans fil, imagination sans fil », selon une formule inventée – en 1924 ! – par André Breton dans l’« Introduction au Discours sur le peu de réalité » : loin d’êtreréductibles aux évolutions technologiques des supports et des objets, ces mutations mêlentétroitement, mais de manière parfois asynchrone, des innovations matérielles faussementtriviales et des changements de paradigme civilisationnel. Qui, de la miniaturisation descircuits intégrés ayant permis l’émergence d’objets personnels connectés à un Internet pervasif, ou de l’individualisme nomade et de ses valeurs libérales et démocratiques, aengendré l’autre ? Dialogue et concurrences esthétiques Sans offrir d’interprétation définitive quant à la direction que ces évolutions font prendre à la littérature – qui le pourrait, dans un champ aussi rapidement mû par le rythmedes évolutions technologiques exogènes ? storytelling . André Breton, « Introduction au Discours sur le peu de réalité » [septembre 1924], dans

Laetus diaconus | Un espace d'échanges autour de l'écrit et du visuel au Moyen Âge National Poetry Month: Hebrew Lesson: Lichbosh | BWR To conquer, occupy, preserve Before bowls and jugs existed there were clay walls around Jericho—its name means fragment, and sometimes, it means moon. is crucial. that isn’t your own: The woman, the innkeeper Rehab, plunged her nail to its half-moon into the belly of a fig. as if she were tethered by scarlet threads to a longing that well-furnished orchards can’t fill. At the border of the Promised Land, the men occupy front row seats each night, weeping silently. have ravished my heart my sister, my bride you have ravished with one glance of your eyes, with one jewel of your necklace, they say, meaning you can go now. What would you have them do? Everyone hungers, especially for hunger. drain of ancient sinks, the air shimmering with sheaves of wheat, barley, peas pinging into plates, and palms. in the city of psalms, a woman said I’m tired as David picked her up. She got undressed, walked into his bedroom and lay down. just lay there, as if she were asleep. waiting to get serviced with beautiful girls is

La question du latin | Banque populaire Loire et Lyonnais : test et avis sur L'Internaute Argent Ouverture d'un compte sur Internet Oui (contrat papier à signer) Abonnement payant 2,00 € par mois Canaux disponibles pour consulter son compte Téléphone, Internet, application mobile, tablette Alertes SMS (tarifs) Gratuit pour les quatre premières alertes, 0,30 euro par SMS au-delà Téléchargement de relevés d'opérations Oui, au format Excel, Money et Quicken Simulation financière Oui (crédits, retraite, devis) Virement occationnel en ligne (tarif) Oui (gratuit) Virement permanent en ligne (tarif) Oui (gratuit) Opposition en ligne Non Commande de chéquiers en ligne Oui Achat / vente d'actions ou d'OPCVM en ligne Oui (voir notre comparatif des courtiers en ligne) Souscription de produit en ligne Oui (compte, épargne, crédit, assurance) Commande de devises en ligne Non Contact mail Oui Note / 20 9,58

La Noétomalalie Historique | Histoire, Langue des Signes et Sourds Mode d’emploi, participer - Oloé du monde entier Les oloé, ces "espaces élastiques où lire où écrire", mot créé par Anne Savelli dans son livre Des oloé, publié chez D-Fiction. Le mot a été repris depuis, vivant sa vie de mot, par beaucoup, Maryse Hache, Jessica Maisoneuve, Pierre Ménard, Franck Queyraud, Joachim Séné, Martine Sonnet, Brigitte Célérier, La Marelle… et j’en oublie et aujourd’hui voici un site où localiser ces oloé. Voyagez sur la carte et lisez. Écrivez à oloe @ relire.net pour mettre la carte du monde à jour, avec votre texte, un titre, des coordonnées latitude/longitude et éventuellement une adresse, même approximative, qui le situe. Il sera édité et mis en ligne… Les coordonnées latitude, longitude sont données par exemple par Google maps il faut cliquer avec le bouton droit et demander "plus d’informations sur cet endroit"… Les plus fervents recevront un code d’accès pour saisir directement leurs textes. Crédit photo fond, une tente, les Carpathes : Sébastien Ménard.

Related: