background preloader

La troisième révolution industrielle de Jeremy Rifkin, et les Anonymous ou l'émergence d'une nouvelle société civile

La troisième révolution industrielle de Jeremy Rifkin, et les Anonymous ou l'émergence d'une nouvelle société civile
Related:  Transition énergétique

Pourquoi j’ai dévoré le dernier Rifkin Jeremy Rifkin est en France ces jours-ci pour présenter son dernier ouvrage, La Troisième Révolution Industrielle. J’ai eu la chance de lire son ouvrage en avant-première… et je l’ai dévoré en quelques heures seulement. Voilà pourquoi. Parce que Rifkin est un économiste de son temps Jeremy Rifkin est un économiste de son temps, il est même en avance sur son temps. Profondément ancré dans les réalités d’aujourd’hui, il décrit le XXIe siècle que je rêve de voir émerger un jour. Son concept de Troisième Révolution Industrielle (TRI) est celui d’un nouveau paradigme économique qui va ouvrir l’ère post-carbone. Que se passe-t-il aujourd’hui ? La solution pour survivre dans ce nouveau contexte : mettre Adam Smith à la retraite. « L’idée même que l’accélération de l’activité économique pouvait avoir pour résultats un environnement dégradé et un sombre avenir pour les générations à naître eût été inconcevable ». Conséquence ? Parce qu’il a bien cerné la problématique énergétique Comment ?

Europe Ecologie-Les Verts s'attaque à l'éclairage public Françoise Matricon, élue Europe Ecologie-les Verts, lance un appel aux élus ariégeois pour qu’ils se saisissent de la question de l’éclairage public, question emblématique des enjeux énergétiques, climatiques et plus largement environnementaux auxquels la société est confrontée aujourd’hui et plus encore dans les années à venir. «Il est urgent d’agir pour empêcher que le gaspillage ne s’aggrave, il faut jouer la carte de la sobriété surtout quand on sait que le nombre de points lumineux a augmenté de 30% en 10 ans en France» L’éclairage public, dernière «croisade» symbolique de Françoise Matricon qui avec son groupe de travail a présenté aujourd’hui à la presse son «appel aux élus locaux»: «Nous souhaitons frapper un grand coup […] Les élus n’ont pas l’obligation d’éclairer, le conseil municipal est le seul maître à bord, s’il décide d’interrompre l’éclairage public de 23h à 6h, il peut le faire. Au 1er janvier 2012, 2098 communes ont déjà franchi le pas de l’extinction publique. ariège

Vivagora, un nouvel organe de débat implanté dans le corps social Amiante, nanotechnologies, biologie de synthèse, OGM, gaz de schiste… Notre société est mal organisée pour faire face aux risques engendrés par les avancées scientifiques et technologiques. Une association courageuse et salutaire, Vivagora, tente de combler ce vide. Mais ses efforts sont encore mal reconnus par les pouvoirs publics. L’association Vivagora, née en 2003, milite pour mettre en discussion les développements scientifiques et technologiques. Laboratoire d’idées et de pratiques, rompue à la gestion de la controverse, elle favorise le dialogue général pour que ces développements « contribuent à la qualité de la vie et à l’autonomie des personnes ». Comment faire en sorte que les projets techniques et scientifiques soient soutenables, d’un point de vue social, sanitaire et écologique ? Vivagora s’efforce de combler un vide laissé par le système parlementaire, judiciaire et institutionnel. « Collusion organisée entre industriels, politiques et institutions de recherche »

Obama et l’économie verte: l’incompris | SUV [sens & utilités en vrac] Pour illustrer la pertinence de sa théorie dans son livre, la Troisième Révolution Industrielle, Jeremy Rifkin prend l’exemple de la politique d’Obama. Obama s’est planté de vision Alors qu’Obama souhaitait propulser l’économie verte lors de son arrivée à la Maison blanche, il n’y est pas parvenu. Il a investi des millions dans une usine pour des batteries d’un côté, des millions pour une usine d’énergies renouvelables de l’autre, et entre, il a saupoudré des millions pour lancer différents projets. Mais il ne les a pas interconnectés: ni dans une vision, ni dans un réseau. « C’est comme si Obama avait investit dans des voitures superbes partout aux Etats-Unis, mais qu’il n’avait pas créé les routes pour que ces voitures puissent aller d’un endroit à l’autre. » L’avenir est le réseau Or, selon la thèse de Rifkin, pour réussir la transition vers la Troisième Révolution Industrielle, il faut investir dans le réseau: un réseau énergétique construit à l’instar d’un réseau internet: Metre VID2O

Cincinatti Could Have 100% Clean Energy The city of Cincinnati (pop. 296,000) is exploring a new power portfolio that could result in the whole city having renewable energy. Another positive development is that the new system might be finalized without adding much in costs to ratepayers, perhaps as little as a one percent increase. City officials are using an approach that worked in the city of Oak Park, Illinois where power providers were required to submit bids of the cheapest electricity and from renewables. “This is probably the biggest opportunity we’ll have over the next several years to dramatically reduce Cincinnati’s carbon footprint, ” said a city official. Cincinnati currently gets about 85% of its electricity from coal. So in the future, it is not only possible for a large city like Cincinnati to be powered entirely by renewable energy, it is possible, if not likely, the whole state could be also. Image Credit: Rdikeman Related Links German Town Produces over 300% of its Energy

Business du "débat citoyen" : quand Vivagora dupe ses partenaires Notre secret, c’est de tout dire. Nous avons reçu d’un lecteur un document que nous ne voudrions vous cacher pour rien au monde (voir ci-dessous). Il s’agit d’un courrier électronique de Yann Fiévet, président d’Action Consommation et membre de l’ACEN (Alliance citoyenne sur les enjeux des nanotechnologies), aux membres du bureau de cette association, qui viennent de voter leur propre dissolution. L’ACEN a été créée en 2009 à l’instigation de Vivagora, officine d’acceptabilité des nouvelles technologies. Vivagora et sa déléguée générale Dorothée Benoit-Browaeys ont sévi à Grenoble en 2007 ; la Communauté d’Agglomération Grenoble Métropole les ayant payées 23 000 euros pour organiser un cycle de pseudo-débats “NanoViv”, en réponse à la manifestation contre l’inauguration de Minatec. Patatras. Le business du bourrage de crâne citoyen est un créneau d’avenir. (1) cf Aujourd’hui le nanomonde n°15 : Message électronique De : Yann Fiévet Bonjour à tous,

Que j'aime quand Jeremy Rifkin met Adam Smith à la retraite ! | Greensiders Le célèbre prospectiviste américain, Jeremy Rifkin, publie ces jours-ci un nouvel ouvrage, « La Troisième Révolution Industrielle ». Dans son analyse, il nous invite à changer profondément de paradigme économique. Il n’est pas le premier, certes, mais sa démonstration est bien faite. Dur dur de changer l’éco... Croyez-en mes années passées sur les bancs de la fac à Bordeaux puis à Sciences-Po : il y a quelques années, ils étaient peu nombreux, les économistes intégrant le développement durable dans leur logiciel de pensée. Jeremy Rifkin (Sophie Verney-Caillat/Rue89) Il n’y avait guère que des Joseph Stiglitz, des Jean Gadrey, Bernard Maris (chroniqueur à France Inter) ou quelques autres pour me faire rêver d’un autre possible. Aujourd’hui, c’est un peu différent. Dans l’univers de la main invisible Sa démonstration est intéressante parce qu’elle remonte aux origines de la vision économique classique. Une analyse qu’il emprunte là aux enseignements de la thermodynamique.

Biomass Plant Blaze Damages Renewable Energy Capacity A fire last Monday damaged Europe’s largest biomass plant and took off line 10 percent of the UK’s renewable energy capacity. Some 120 firefighters battled the fire over 15 hours; one firefighter described it as the worst he had seen in 20 years. The fire broke out on Monday morning at the plant, 30 miles east of London; no injuries were reported. The cause of the fire is believed to be a spark from machinery. Biomass plants generate carbon-neutral electricity by burning organic matter (plant-based waste.) The plant had been converted from coal power to biomass late last year; otherwise it would have been slated for closure under European Union regulations. Bloomberg News quotes a bioenergy analyst, Claire Curry, “If biomass is stored in large volumes, with little aeration, it is very likely to catch fire as it can get very hot. Biomass plants are coming into operation across the UK as it strives to meet the EU goal of deriving 20 percent of energy from renewable sources by 2020.

Related: