background preloader

Le pouvoir de la vulnérabilité

Le pouvoir de la vulnérabilité
198 FlaresTwitter146Facebook47Google+2LinkedIn3198 Flares× C’est au cours d’une conférence TEDx que Brene Brown, une Professeur de l’université de Houston qui a passé les 10 dernières années de sa vie à étudier les relations humaines, nous livre avec beaucoup d’émotions le fruit de ses études sur le pouvoir de la vulnérabilité, il en ressort que se monter vulnérable n’est non seulement pas atroce, mais que cela est nécessaire à la réussite de nos relations avec les autres. La seul évocation de ce mot peu suffire à en mettre mal à l’aise plus d’un … Nous avons tous peur à un degrés ou un autre de nous montrer vulnérable, particulièrement quand nous ne nous sentons pas très fier de nous même, l’estime de soi en berne. Devoir se montrer vulnérable n’est pour certain tout simplement pas envisageable, ceux la préfèrent garder au fond d’eux même leurs émotions les plus chères, s’assoir dessus, de peur que ce trop plein puisse sortir dans un moment de mégarde.

Reconstruire la confiance après un chômage prolongé Sylvaine Pascual – Publié dans Vie professionnelle / L’actualité d’Ithaque Parent pauvre de la recherche d’emploi, délaissées au profit d’accompagnements purement opérationnels limités par leur négligence, la confiance en soi et l’assurance sont pourtant les clés qui permettent de démultiplier les chances de retrouver un travail. Lorsque le chômage se prolonge, lorsqu’il suit un licenciement dans des conditions difficiles (harcèlement, burnout etc.) ou encore lorsqu’il intervient brutalement après une carrière brillante, elles les premières à en pâtir, et leur perte amène souvent les chercheurs d’emploi dans les cercles vicieux du pessimisme et de la dévalorisation, avec beaucoup de souffrance à la clé. Notons que cette perte de confiance touche de façon équivalente tous les niveaux sociaux-professionnels. Ces discours ne sont pas nécessairement faux et la question n’est pas de les remettre en cause. Sur Vocatis: Reprendre confiance après une période de chômage prolongée

Top 10 des croyances sur soi Vous connaissez mon intérêt pour les croyances, que je considère être la pierre angulaire dans tout processus de changement. Pour rappel, une croyance est une pensée construite et très personnelle dont nous avons l’intime conviction qu’elle est valide, vraie, réelle, authentique et véritable et qui nous sert de repère dans nos actes quotidiens, notre vision du monde, nos jugements sur nous-mêmes, les autres ou le temps. Parfois, voire même souvent, nos freins, nos blocages, nos difficultés quotidiennes sont issues de certaines de ces croyances qui se qualifient alors de limitantes. A noter qu’il n’y a pas une croyance plus limitante qu’une autre; elles le sont toutes à priori et à des degrés divers pour chacun. Ah! Question: « Comment pouvez-vous essayer quelque chose de nouveau en respectant votre besoin de sécurité? J’en connais qui ont été poursuivi en justice pour discrimination et pour moins que ça :-). Déjà, la réussite est un concept trop vague pour s’y appuyer assurément.

Se libérer de nos pensées négatives ou Devenez un Sakshin! - 2ème partie Image: graur codrin / FreeDigitalPhotos.net Dans la première partie de l'article, nous avons pu voir qu’une foule de pensées et d'émotions sont présentes en nous et que nous choisissons ou non de ne pas vivre. Et grâce à des processus personnels (selon nos valeurs, éducations, histoire, mémoires..), nous nous identifions à celles-ci, car ce sont NOS pensées, NOS sentiments! Pourquoi être témoin? Par définition, un témoin est une personne neutre qui a vu ou entendu un fait ou un évènement. Comme souligné dans la première partie, une des bases du travail sur soi, du travail en conscience, est de se connaitre, et de savoir et reconnaitre nos habitudes et réactions selon les situations. Est-ce qu’en étant témoin je n’aurais pas de période difficile à vivre? Je vous propose donc d'être le témoin du flux des pensées! Lorsque je me place en position de témoin, j'observe, je regarde, je ressens.Il n'y a ni besoin d'analyser, commenter, disséquer, le témoin est juste là avec tous ses sens.

7 gestes stupides qui flinguent vos relations En vous inscrivant ici, vous recevrez par email les conseils de Romain via sa newsletter « Le Décodeur du Non-Verbal ». Vous pouvez vous désinscrire à tout instant. Le Décodeur du Non-Verbal - 2011-2015, SARL ARC Diffusion, RCS 803 953280 PARIS ; Notre newsletter est déclarée à la CNIL sous le N°1584215 et respecte la loi informatique et libertés. Pour contacter Romain : romain@decodeurdunonverbal.fr. Vous pouvez consulter en ligne nos conditions générales de vente, nos mentions légales, mais aussi Pourquoi nous existons, et Comment nous fonctionnons - Vous trouverez ici nos Voisins Blogueurs qu’on Aime. TOP 7 des articles : La synergologie - Le langage corporel - Les microexpressions - Le langage du corps - Le langage non verbal - Decrypter les gestes - Expressions du visage - Enfold Theme by Kriesi

Anti-stress : faire le choix d'être calme le juillet 29th, 2011 Si vous êtes régulièrement stressé dans la vie de tous les jours, ou même simplement tendu, voici un petit exercice de visualisation pour apprendre et s’entraîner à rester calme en toute situation. Tout d’abord, je vous invite à bien vous détendre (vous pouvez par exemple lire cet article : petit exercice de relaxation). Tendu ou stressé ? Entraînez-vous à rester calme Visualiser une journée normale Ensuite fermez les yeux et visualisez une de vos journée normale, du levé jusqu’au coucher. Dans cette visualisation, vous faîtes toutes vos activité, une par une, sans ne jamais vous énervez, vous restez imperturbable, calme, tranquille. Vous faîtes simplement ce que vous avez à faire, mais calmement, sans aucune tension. Visualisez ainsi votre levé, votre petit déjeuné, vos différentes activités pour par exemple aller au travail, travailler, déjeuner rentrer le soir, diner… tout cela toujours sereinement. Inclure des éléments perturbants habituels

Décoder les émotions, ça s'apprend! | Femmes d'Aujourd'hui Les émotions se reflètent sur le visage, dans les gestes ou dans la voix. Les décoder aide à avoir de meilleures relations sociales. Et si on s'exerçait lors des réveillons? Votre filleul de 10 ans, Julien, a beau vous remercier pour le livre que vous lui avez offert, vous devinez une pointe de déception sur son visage. Hommes et femmes à égalité Par contre, reconnaître les émotions chez les autres n'est pas une compétence innée. Bonne nouvelle: cette capacité peut s'améliorer à tout âge. Exercez-vous grâce à FaceTales FaceTales est un programme de formation destiné à améliorer les capacités de décodage d'expressions faciales. A titre d'exemple, voici un petit exercice à faire chez vous. Retrouvez la suite de cet article dans votre Femmes d'Aujourd'hui du 15 décembre 2011. Extrait vidéo: Lie to Me: Réponses: 1.colère 2.

Timidité : l'hormone de la confiance en soi existe Timidité : l'hormone de la confiance en soi existe © Ingram Publishing Des scientifiques canadiens viennent de découvrir que l'hormone naturelle ocytocine permettrait d'aider à combattre la timidité. Vous avez les jambes qui tremblent, des palpitations et des bouffées de chaleur à chaque fois que vous prenez la parole en public ou devant des gens que vous ne connaissez pas ? Pour parvenir à ces résultats surprenants, les chercheurs ont réalisé des tests sur 100 volontaires, hommes et femmes, âgés de 18 à 35 ans sans antécédents médicaux et ne consommant pas de tabac ni de drogues. Alexandre Roux (Source : lexpress.fr)Crédit photo : Ingram Publishing L'Ocytocine, hormone de l'orgasme, de l'amour et du bien-êtreHormones de croissance : pourvoi en cassation des familles« Chaque année la France compte 8 000 enfants autistes de plus »Autisme : les enfants atteints produisent trop de neurones

Le lâcher prise : un renoncement ou un moyen de se dépasser ? - Pion Paul-Henri Pourtant, le lâcher prise est attaché au développement de la personne et même au développement spirituel et associer développement et farniente est antinomique. Si l’homme a besoin de se sentir acteur de sa vie, alors le lâcher prise doit être une action, ce ne peut être un renoncement. Rappelons nous en effet en toute chose que l’homme est sujet à trois phénomènes caractéristiques des organismes vivants : l’activité, le repos et l’évolution. Le premier aspect, l’activité, est le syndrome inverse de celui de la pile Wonder : « la pile Wonder ne s’use que si l’on s’en sert » selon le slogan publicitaire bien connu. Un organisme, pour sa part, ne s’use que si l’on ne s’en sert pas. En fait, il s’atrophie. Le second aspect, le repos, est déterminent pour les périodes d’activité. Le troisième aspect, l’évolution, est le vaste procédé d’essais-erreurs dont nous sommes issus. Lâcher prise devient alors indispensable.

Com' en politique : Quand les idées prennent corps avec Nourdine Cherkaoui, Amélie Dalmazzo, Axel Boucher, Hélène Meunier, René Zayan Mieux comprendre l’envers du décor, décoder les petites phrases, décrypter le langage du corps… Com’ en politique s’intéresse ce mois-ci à la communication non-verbale des hommes et femmes politiques. En effet, si le discours est bien souvent sous contrôle, difficile en revanche de maîtriser ses gestes, ses sourires ou son timbre de voix. Thomas Hervé, sur la scène du théâtre de l’espace Cardin, reçoit la sémiologue spécialiste de la mise en scène, Amélie Dalmazzo et Nourdine Cherkaoui, d’EuroRSCG pour en savoir plus sur la communication non-verbale. Pourtant, le corps a son langage et parle de lui-même. L’équipe de Com’ en politique est allée rencontrer Axel Boucher, spécialiste de l’interprétation de la gestuelle, qui coache les politiques. Ensuite, le coach vocal Jean Sommer et le docteur Abitbol, phoniatre, nous aident à comprendre l’impact de la voix lors des interventions des politiques. Une émission mensuelle (26’) présenté par Thomas Hervé.

Affirmez-vous ! Dans les articles précédents, j’ai abordé l’estime de soi et la confiance en soi. Je n’ai pas encore parlé de l’affirmation de soi. C’est ce que j’appelle l’assertivité. L’assertivité, c’est une façon d’exprimer ses besoins et ses sentiments, sa valeur et ses limites tout en tenant compte de ceux d’autrui. C’est être soi ! Le mot « assertivité » vient de « to assert » qui veut dire s’affirmer, défendre ses droits. L’assertivité comprend deux dimensions : Le développement personnel ( mieux se connaître, se révéler à soi).La communication (apprendre à dire, se révéler aux autres). Comment se comporte une personne assertive ? Elle s’affirme de façon constructive. Quelles sont ses attitudes non verbales ? Se tenir ni trop près, ni trop loin de son interlocuteur.Économiser le geste (ni immobilité, ni gesticulation) et la parole (le bon mot, au bon moment) Maintenir le contact visuel en regardant l’autre personne dans les yeux. Que dit une personne assertive ? Plus d’infos sur notre site. Cindy

10 bonnes raisons de se moquer du regard des autres Une difficulté que je rencontre fréquemment chez mes clients, qu’ils soient salariés, indépendants, managers ou chefs d’entreprise c’est d’affronter sereinement le regard des autres. Voici 10 excellentes raisons de ne plus nous préoccuper d’un juge qui existe avant tout dans nos têtes. Le regard des autres nous intimide, nous impressionne, il influence nos opinions comme nos comportements. Il devient rapidement une sorte d’entité autonome – les Autres – dont l’œil impitoyable serait à l’affût du moindre manquement, du plus petit défaut, pour nous mettre ensuite au pilori, voire au banc de la société. Et comme – curieusement? Du coup, nous passons beaucoup de temps à passer nos comportements au moulin à jugement avant d’agir et l’écart entre ce que nous sommes, ce que nous voudrions bien pouvoir être et l’image que nous nous efforçons de donner se creuse jusqu’à atteindre des proportions dignes du Grand Canyon. Voici donc dix bonnes raisons de se moquer de ce regard fatigant. Voir aussi

Philippe Turchet Blog synergologique

Related: