background preloader

Les nouvelles formes de participation citoyenne

Les nouvelles formes de participation citoyenne
La volonté d'impliquer davantage les citoyens au débat public se décline dans de multiples initiatives, pas nécessairement numériques. Les ateliers collaboratifs ainsi que les conventions et jurys citoyens, dans lesquels des personnes dialoguent et confrontent leurs opinions, connaissent un renouveau sur les plans local et national. La demande d'une démocratie plus à l'écoute des citoyens et plus participative s'est exprimée lors du grand débat national, initié à la suite du mouvement de contestation des "gilets jaunes". Le débat s'est clos par l'annonce de plusieurs mesures le 25 avril 2019. Parmi ces mesures figure la tenue d'une Convention citoyenne pour le climat. Cette Convention composée de 150 citoyens tirés au sort, qui a débuté en octobre 2019, était chargée de faire des propositions pour lutter contre le réchauffement climatique. Cette convention citoyenne est une première.

https://www.vie-publique.fr/eclairage/273796-les-nouvelles-formes-de-participation-citoyenne

Related:  I/C et relations sociales - SociétélaureschreiEMC 2020-21 Démocratie Axe 1Participation citoyenne

Participation citoyenne : méthodes et civic tech Ce cours archivé reste ouvert aux inscriptions bien qu’il ne fasse pas l’objet d’une animation par l’équipe pédagogique : ses contenus ne sont plus mis à jour et risquent de ne plus être d’actualité. Si vous vous inscrivez, vous pouvez consulter librement les ressources en lecture seule mais tous les espaces collaboratifs sont fermés (forums et exercices collaboratifs) : vous ne pouvez pas échanger avec l’équipe pédagogique ni avec les autres apprenants sur les forums ; vous ne pourrez pas obtenir d’attestation de suivi avec succès. À propos du cours Le succès de l’implication citoyenne requiert des savoir-faire dans deux domaines complémentaires : Les différentes méthodes de participation, avec les mérites respectifs de la participation en face-à-face et en ligne, pour assurer le bon niveau d’engagement ; Les outils « civic tech » permettant la participation à l’échelle d’Internet. Formules

Développer la participation citoyenne dans les territoires pour renforcer l'efficacité des politiques publiques La DITP est placée sous l'autorité du ministère de la Transformation et Fonction publiques. Démarches de participation citoyenne : la boîte à outils du SGMAP Pour accompagner ce mouvement, le Secrétariat général pour la modernisation de l'action publique (SGMAP) propose aux administrations une boîte à outils, composée de "fiches démarches" qui détaillent les dispositifs possibles de participation citoyenne. L'association des citoyens aux réflexions sur les politiques publiques Les premiers dispositifs intéressent l'association des citoyens aux politiques publiques. On y trouve notamment : L'État n'est pas le seul à promouvoir les démarches participatives. Les collectivités locales y recourent également de plus en plus souvent (budget participatif, cafés citoyens, etc.).

Trois niveaux de participation citoyenne Preuve que nous sortons de plus en plus nettement de la conception « siliconisée » de la ville intelligente, une enquête rendue publique par l’association toulousaine France Urbaine révèle que « la culture de la participation citoyenne s’ancre chez les élus ». 70% d’entre eux en ont fait un enjeu de leur mandat et 26,3% des collectivités y consacrent une part de leur budget. Ajoutons que près de la moitié des élus et des agents interrogés par cette enquête réalisée en association avec le think-tank Décider ensemble et la Caisse des dépôts ont reçu une formation sur le sujet. De belles raisons d’être satisfaits et optimistes. Pas si simple car toutes les « participations citoyennes » ne veulent pas dire la même chose, n’impliquent pas le même accès, le même pouvoir, le même type de participation. Le terme général cache des différences essentielles auxquelles nous devons faire attention pour mieux décider ce que nous voulons vraiment.

La participation citoyenne dans nos villages, c'est possible ! Après deux années d'expérimentation dans six communes de région Centre-Val de Loire, le GRAINE Centre-Val de Loire, 4 associations d'éducation à l'environnement et l'Ifrée ont rédigé ensemble un livret méthodologique. Ce document s'adresse aux élus et habitants, aux porteurs de projets, pour leur donner l'envie et les moyens de reproduire cette expérience dans d'autres villes et villages ! Le contexte de rédaction du livret méthodologique L’expérimentation, menée en région Centre‑Val de Loire entre 2013 et 2015, s’inscrit dans un contexte national de développement des démarches participatives, émanant soit d’obligations légales, soit de volontés politiques. Cette démarche a été construite et expérimentée pour répondre aux réalités des communes de moins de 1500 habitants. Nous constatons que ces communes ont peu de moyens financiers et de personnel, mais bénéficient d’une bonne connaissance par les élus et habitants de leur lieu de vie et de leur envie de s’investir pour le village.

Participation citoyenne, de quoi parle-t-on ? Publié le 16 février 2017 La participation citoyenne : de quoi parle-t-on ? La participation citoyenne, c’est un concept entendu un peu partout dans la sphère publique, sans pour autant qu’une définition précise ne ressorte. Quel est son but principal ? Il s’agit pour le citoyen de s’impliquer dans les projets qui le touchent.

Mise en œuvre de la participation citoyenne à Loireauxence La participation citoyenne axe majeur de la politique de la nouvelle municipalité constitue une nouvelle relation avec les citoyens et les acteurs socio-économiques de votre territoire. Il s’agit pour chaque citoyen de s’impliquer dans les projets qui le touchent au sein de la commune et de peser sur les politiques qui le concernent. Sa mise en œuvre s’est concrétisée avec la rédaction de la charte de la participation citoyenne, validée au conseil municipal du 6 juillet 2020 et la création du Conseil de Participation Citoyenne, première instance citoyenne à Loireauxence. Composé de membres citoyens et de membres parmi les élus municipaux, il se veut un espace collectif d’échange, d’écoute et de débat entre les habitants et l’équipe municipale.

La participation citoyenne, une démarche pédagogique? - Percolab Comment les citoyens peuvent-ils vraiment contribuer à des projets majeurs? Est-ce un vœu pieux, peu réaliste, de vouloir les impliquer directement, dès le début, dans la conception et le développement des projets? Chez percolab, nous croyons profondément à la participation active des citoyens dans la construction de leur environnement de vie et de travail. Améliorer le dialogue avec les citoyens De la simple consultation à la co-construction de politiques publiques, la participation citoyenne recouvre une pluralité d’outils, opérant dans des secteurs divers et mis en place par des collectivités aux tailles et enjeux variés. L’accompagnement de tous les territoires pour renforcer et améliorer le dialogue avec les citoyens constitue aujourd’hui l’une de nos priorités. Parce que la ville d’aujourd’hui et de demain passe aussi par l’écoute et l’implication des citoyens, la Banque des Territoires met à votre disposition un espace pour vous aider à mener à bien vos projets de participation citoyenne. Au sein de cet espace, vous pourrez :

La démocratie comme remède anti-préjugés – Labo Démocratie Ouverte Le défi d’Ayen : installer un nouveau ruralisme démocratique A la fin des années 2000, une majorité de la population d’Ayen (on compte aujourd’hui 708 habitants) se plaignait du faible niveau d’information et du manque de transparence de la commune : peu d’invitations aux réunions officielles, des conseils municipaux sans compte-rendus, l’absence de consultation auprès des citoyens pour les projets locaux… Pour répondre à cette demande sociale, la collectivité s’est efforcé de mettre en place une communication efficace en expérimentant un ensemble d’outils, souples et légers, à destination de ses habitants : lettres d’information, invitations à des réunions publiques, flyers, site internet, réseaux sociaux. Participation citoyenne, échelle et nature des territoires La question de l’implication des individus dans le devenir de leur territoire est devenue, depuis quelques années, un sujet d’intérêt majeur en aménagement, urbanisme avec des homologies et quelques différences dans le cadre des espaces qualifiés de naturels, des territoires ruraux et des métropoles. Cet « individu territorial » peut prendre tour à tour différentes figures, en particulier celles de l’habitant, de l’usager, du professionnel, de l’expert ou du militant… Petit rappel historique

Related: