background preloader

Gestion des déchets

Gestion des déchets
Related:  Dossier développement durable au collègerecyclage

Eure : pendant trois jours, les contribuables sont invités à visiter le centre de traitement des ordures ménagères de 248 communes environnement Pour la semaine du développement durable, le centre Ecoval de Guichainville ouvre ses portes au public pour sensibiliser les consommateurs à l’importance du tri des déchets ménagers Par Richard Plumet Publié le 03/04/2013 | 19:55, mis à jour le 03/04/2013 | 22:11 © France 3 Haute-Normandie Que deviennent nos déchets ? C’est pour répondre à cette question que le syndicat mixte pour l'étude et le traitement des ordures ménagères de l'Eure ( le SETOM) organise jusqu’à vendredi prochain ( 5 avril) des journées portes ouvertes. VIDEO : le reportage France 3 Haute-Normandie de Frédéric Lafond et Eric Lombaert avec les interviews de : Bruno Grué, directeur d'exploitation du SETOM de l'EureCécile, visiteuse Louis, visiteur Voir la vidéo

Canibal, le recyclage ludique Gestion des déchets Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. La gestion des déchets est un processus qui intègre, à la fois, la production des déchets, leur traitement et la réduction des pollutions qu'ils engendrent. La production correspond aux choix des produits à la source, à leur utilisation, à leur valorisation. Le traitement correspond au tri des déchets, à leur collecte, à leur transport, au traitement et/ou stockage; et enfin à leur valorisation écologique et économique. La protection des écosystèmes de notre fragile planète doit rester l’élément directeur de ces diverses activités de gestion de nos déchets. Un français produit en moyenne 450 kg de déchets par an.... Une décharge publique du Tiers-monde Les 3 R Le principe des 3 R - Réduire, Réutiliser, Recycler - permet de réduire la production d'ordures ménagères nécessitant un traitement collectif. Réduction de la production de déchets (choix de matériaux recyclable non polluants, choix de produits à emballage limité). Histoire 1. 2.

Baromètre d’opinion sur l’énergie et le climat en 2012 19 avril 2013 (mis à jour le 25 juin 2013) - Énergie, Air et Climat Commissariat général au développement durable Chiffres et statistiques - Numéro 412 - Avril 2013 L’énergie éolienne jouit d’une image très positive, 75% des Français leur trouvant « avant tout des avantages », contre 14% surtout des inconvénients. Les Français mettent en avant son caractère renouvelable et son faible impact environnemental. Les Français semblent attentifs à maîtriser leur consommation d’énergie, même si cela tient aussi à des considérations budgétaires. Après une période de doutes en 2011, consécutive à la catastrophe de Fukushima, la confiance des Français dans l’énergie nucléaire progresse en 2012 : 48% d’entre eux se déclarent favorables au nucléaire, et 36% y sont opposés.

III. Conclusion Nord-Pas-De-Calais La Cérémonie des Espoirs permet de récompenser le projet Espoir le plus remarquable de chacune des quatre catégories en lui décernant une bourse de 1 000 euros afin de renforcer l'équipement de son projet. La première Cérémonie pour l'édition Nord-Pas-de-Calais a eu lieu le jeudi 13 janvier dernier à la salle Le Gymnase de Lille. Organisé en partenariat avec l’association ANIS, dans le cadre des ROUMICS (Rencontres Ouvertes du Multimédia et de l’Internet Citoyen et Solidaire), cet évènement a rassemblé des membres du secteur associatif, les partenaires d’ASSOCLIC, des salariés en insertion d’Ateliers Sans Frontières, les lauréats ainsi que des experts autour du thème de la fracture numérique et du réemploi de matériel informatique. Des animations, des tables rondes et des conférences autour du thème du réemploi ont marqué cette journée, riche en échanges. Voir les projets récompensés : Espoirs Nord-Pas-de-Calais 2010 Espoirs Nord-Pas-de-Calais 2011 Espoirs Nord-Pas-de-Calais 2012

Suivi des décharges non autorisées 12 juillet 2005 (mis à jour le 17 janvier 2011) Le suivi national de la fermeture des décharges non autorisées a été mis en place par la circulaire du 23 février 2004 de la Ministre de l’Écologie et du Développement Durable. A ce texte était annexé un premier inventaire national, établi sur la base de la liste de sites soumis à la TGAP et qui n’étaient pas autorisés. Il a été demandé aux préfets, à partir des données des inventaires existants et, le cas échéant, des nouvelles enquêtes, de compléter et mettre à jour l’inventaire national des décharges non autorisées en exploitation. La distinction entre dépôts sauvages et décharges non autorisées est rappelée dans l’annexe de la circulaire du 23 février 2004. Les dépôts sauvages résultent le plus souvent d’apports clandestins réalisés par les particuliers pour se débarrasser des déchets qui ne sont pas pris en compte par les services traditionnels de collecte des ordures ménagères. Résorption des décharges illégales : Guadeloupe Guyane

Taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) English version Nouveautés applicables à partir de la campagne déclarative de 2017 A compter de 2017, l'ensemble des redevables de la TGAP devront télédéclarer et télérègler la TGAP à partir des téléprocédures disponibles sur le portail Prodouane. Les opérateurs peuvent télédéclarer la TGAP, en utilisant la procédure dite du "DTI+". Les modalités d'adhésion à la téléprocédure TGAP et au télérèglement, ainsi que la documentation relative au "DTI+", sont définies dans la rubrique TGAP du portail prodouane. Par ailleurs, l'article 52 de la loi n° 2016-1918 de finances rectificative pour 2016 poursuit la trajectoire relative à la TGAP "déchets" jusqu'en 2025. La taxe générale sur les activités polluantes (généralités) La gestion de l’ensemble des composantes de la TGAP (déchets, émissions polluantes, lessives, lubrifiants, matériaux d’extraction) est centralisée au bureau de douane Nice TGAP de la direction régionale des douanes et droits indirects de Nice. La circulaire relative à la TGAP

Rudologue © L.Mignaux - Meeddm Le rudologue est un spécialiste de la gestion des déchets industriels ou ménagers et de la prévention des pollutions de l'environnement. Il analyse la production des déchets et des nuisances qu'ils génèrent, et propose des solutions. Description métier La société moderne produit toujours plus de déchets (industriels, ménagers, hospitaliers, nucléaires…) qu’il faut traiter, détruire ou enfouir dans le respect de normes européennes ou internationales de plus en plus sévères. Le rudologue (du latin rudus, décombres) met en place des méthodes et des moyens de protection afin de réduire la fréquence des risques environnementaux, surveille les installations (stations de désintoxication, centres d'enfouissement, stations d'épuration…) pouvant provoquer des nuisances sur l'environnement. Le rudologue fait respecter les règles de protection de l'environnement, effectue des prélèvements sur des sites suspects et les analyse. Études / Formation pour devenir Rudologue Évolutions

Gestion collective des déchets Le Grenelle de l'Environnement a fixé des objectifs ambitieux pour les déchets, dont les déchets des entreprises. Ces objectifs ont été fixés par la loi Grenelle I (Loi n°2009-967 du 3 Août 2009) : réduire la production d'ordures ménagères et assimilées de 7% par habitant sur 5 ans (2009-2013) : cet objectif touche les entreprises dont les déchets sont collectés par les collectivités, recycler plus les déchets d’entreprises : passer de 68% de recyclage (2006) à 75% (2012) (hors bâtiment et travaux publics, agriculture, IAA et activités spécifiques), réduire les quantités de déchets (toutes provenances confondues) partant en incinération ou en stockage à hauteur de 15% entre 2009 et 2012. La loi Grenelle II (Loi n°2010-788 du 12 Juillet 2010) quant à elle impose une obligation de tri à la source et de collecte sélective des déchets organiques pour les gros producteurs, afin d'augmenter la valorisation de ces déchets.

Le scandale des décharges industrielles Le scandale des décharges industrielles L'incurie des services publics (I) Toute activité industrielle génère de la pollution. C'est alors que sous la pression médiatique, tout d'un coup le ministère de l'Environnement ou de la Santé se décide à analyser le site, publie des informations jugées un temps "top secrètes" et finit par se donner les moyens législatifs de poursuivre les pollueurs. Mais pourquoi donc faut-il toujours rappeler leurs missions aux autorités chargées de la protection de l'environnement ou de notre santé ? Pourtant nos ministres sont épaulés par des experts qui pourraient leur rappeler qu'en matière de pollution, le temps est notre pire ennemi. Ce problème est particulièrement d'actualité concernant les décharges industrielles, et surtout les décharges illégales dans lesquelles des exploitants criminels déversent contre rémunération toutes les substances toxiques imaginables en provenant des quatre coins de l'Europe. Le cas de la France Le scandale du compost pollué

Georges Patient » Amendement n° I-177 – Projet de loi de finances 2014 Amendement n°I-177 présenté par MM. PATIENT et MOHAMED SOILIHI, Mme CLAIREAUX et MM. TUHEIAVA, J. GILLOT, CORNANO, ANTOINETTE et S. Article additionnel après l’article 22 Insérer un article additionnel ainsi rédigé : I. – L’article 266 nonies du code des douanes est ainsi modifié : 1° Après les a) du A du 1, il est inséré un alinéa ainsi rédigé : « Pour les collectivités et leurs groupements des départements de Mayotte et de la Guyane, les tarifs E, F et G mentionnés dans le tableau suivant s’appliquent jusqu’au 31 décembre 2018, date à compter de laquelle la taxe est appliquée sans adaptation sur la base du taux national. 2° Le tableau mentionné au a) du A du 1 est complété par trois lignes ainsi rédigées : II. – La perte de recettes résultant pour l’Agence de l’environnement et de maîtrise de l’énergie et pour l’État du I ci-dessus est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits visés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts. Objet

Annexes

Related: