background preloader

Les chiffres 2012 des membres FB, Twitter, Google+, LinkedIN, Viadeo en France

Les chiffres 2012 des membres FB, Twitter, Google+, LinkedIN, Viadeo en France
Les chiffres 2012 des membres Facebook, Twitter, Google+, LinkedIN, Viadeo en France A l'heure où Facebook nous livre de nombreux chiffres à l'occasion de la communciation de son dossier de son introduction en Bourse, faisons un petit état des lieux des membres et membres actifs sur les différents réseaux sociaux leader en France et dans le Monde. C'est une compilation, un pur relevé démographique. Par ailleurs, il faut toujours considérer les chiffres avec du recul : certains sont communiqués par le réseau social lui-même (ce n'est pas neutre à quelques semaines d'une introduction en bourse), d'autres sont des estimations, voire des extrapolations. Twitter : 5,2 millions d'utilisateurs en France estimés dont 24% soit 1 248 000 "actifs" (un message twitté entre septembre et novembre 2011) [Semiocast ]Dans le Monde, les membres Twitter sont estimés à 452 millions dont 130 millions actifs. LinkedIN : 3 millions de membres en France pour 135 millions dans le Monde [LinkedIN] Sur Google+

Pourquoi ils ont quitté Facebook « Get a life » (va t’acheter une vie), le logo Facebook détourné (boltron/Flickr/CC) « Cela faisait un an et demi que j’y pensais », « j’ai eu beaucoup de mal à sauter le pas » ... Comme on se prépare à arrêter la cigarette, les internautes que Rue89 a rencontrés ont longtemps mûri l’idée de quitter Facebook. Récemment, ils ont décidé de rompre avec cette communauté de 800 millions de personnes, dont 23 millions d’« amis » français. Pour Sevin, blogueuse de 28 ans, le réseau social avait perdu de son intérêt. « Je me désolais de voir les contenus très personnels que mes contacts postaient. « Si tu n’as pas plus de 300 amis, tu n’es rien » Au collège ou au lycée, les histoires et les rumeurs naissent sur Facebook. « Ce monde virtuel dégrade la notion d’amitié avec ses chiffres. Un petit jeu parfois cruel que Pauline, 15 ans, ne supportait plus : « Facebook m’apportait plus de soucis que de joies. « Facebook récupère toutes nos données » « C’est du harcèlement moral » Désactiver son compte

Twitter et Facebook ne sont pas des outils de com : 6 exemples Twitter et Facebook peuvent vous aider à étudier votre marché, identifier des partenaires, les contacter, vous faire connaître, gérer votre relation client, suivre les tendances et recruter ! Bref, dire que Twitter et Facebook sont des outils de com est un peu réducteur ! Voici 6 manières d’utiliser Twitter et Facebook : 1. Faites votre étude de marché et identifiez des partenaires sur Twitter Même si vos clients ne sont pas sur Twitter, il est intéressant pour vous de regarder si de nouveaux concurrents prennent des initiatives sur les réseaux sociaux, afin de ne pas vous faire distancer. Pour connaître les acteurs de votre secteur présents sur Twitter, faites une recherche par biographie sur followerwonk (« search Twitter bios »). Vous pouvez également identifier les magazines qui intéressent vos lecteurs et compter leur nombre de followers sur Twitter : cela vous donnera une idée sur votre « marché » et des clients potentiels. 2. 3. 4. 5. 6.

Echauffement, principes et exercices Les principes de l'échauffement Fabriquer réellement de la chaleur Il faut, pour fabriquer de la chaleur durant l'échauffement, accomplir un effort d'une intensité suffisante. En effet, la température du corps ne s'élève que si la puissance musculaire fournie dépasse 50 watts. Par exemple marcher 5 minutes dans un gymnase ne suffira pas (puissance inférieure à 50Watts), mais suffira si c'est en montagne avec un sac à dos. Conserver la chaleur que l'on fabrique Le port du survêtement est indispensable à l'échauffement par temps frais (moins de 15°) ou pluvieux ou venteux. Au bout de 10 minutes d'inaction, sans survêtement et par temps frais, le bénéfice de l'échauffement a totalement disparu à cause du rayonnement qui n'a pas été limité par un vêtement isolant et de l'évaporation qui refroidit la peau Se préparer à l'effort demandé La durée de l'échauffement peut varier de 5 mn à 45 min suivant l'intensité de l'effort à fournir et votre condition physique du moment. Etirement musculaire

Qui peut poster à votre place sur votre Facebook ? Très intuitif, Facebook sert de plus en plus de porte d'entrée à Internet. En France, plus de 27 millions de personnes y passent plus d'une demi-heure par jour, et le réseau social donne accès à des services de manière toujours plus simple, des devinettes aux concours en ligne par exemple. Cela permet de partager en temps réel son activité en ligne. Mais, alors que les portes d'entrée vers ces services gratuits se multiplient sur le réseau social, on a tendance à cliquer un peu "trop" vite sur le OK. Sans savoir ce que ce clic autorise vraiment. Vous vous croyez à l'abri ? Certes, il existe des mises en garde situées souvent en dessous de la proposition des nouveaux services, mais elles sont bien discrètes et ne sont bien souvent pas soumises à une autorisation en soi. Alors, tous fliqués sur Internet ?

Les communautés Google+ Annoncées jeudi dernier, les communautés Google+ ont fait leur apparition vendredi et provoqué une véritable frénésie parmi les fans du réseau social de Google. Les Communities sont des groupes thématiques qui permettent de développer son graphe d’intérêt, indépendamment des cercles. Ainsi, les discussions peuvent désormais avoir lieu dans des espaces dédiés rassemblant des passionnés au lieu de « polluer » la timeline générale. A l’intérieur d’une communauté, l’administrateur (owner) peut créer des catégories permettant aux membres de filtrer le contenu, il peut également créer des événements et des hangouts (chat vidéo) réservés à sa communauté. Quatre types de communautés sont au choix: Communauté publique. Attention toutefois, le premier choix (public vs privé) est définitif. Alors que la publication de contenu sur les pages Google+ était réservée aux administrateurs, les communautés permettent à tous les membres de participer (pour autant qu’on ait choisi le bon type ci-dessus).

Viadeo.com - France : réseau social pour professionnels Travail collaboratif : un tiers d'entreprises auboises déjà converties Publié le mardi 03 juillet 2012 à 09H05 - Vu 325 fois Aube - 36 % des entreprises auboises ont déjà mis en place des logiciels de travail collaboratif, selon une étude menée par l'Agence 10TIC pour le compte de la chambre de commerce et d'industrie de Troyes (CCI). Les entreprises auboises sont à la croisée des chemins, puisque 25 % d'entre elles envisagent également d'y passer. Si 40 % ne l'envisagent pas, il faut noter que ces réfractaires se trouvent surtout chez les entreprises de moins de dix salariés, où la notion de travail collaboratif n'apparaît pas nécessaire. Des craintes sur la confidentialité Les usages sont toutefois en train de se démocratiser. Convaincre de l'utilité des outils Pour l'agence 10 TIC et ses adhérents, des entreprises de conseil en nouvelles technologies, l'enjeu est donc de convaincre de l'utilité des outils. « Dès lors qu'on explique les terminologies, les enjeux et bénéfices potentiels, une écoute positive se met en place », assure-t-elle. L'Est Eclair

Le Recrutement 3.0 selon Gisela BONNAUD « Grâce aux Réseaux Sociaux, le candidat 3.0 pourra plus facilement développer, entretenir et solliciter son réseau professionnel. La différence avec le 2.0, va être dans l’approche de la construction et de l’utilisation de son réseau. En effet, beaucoup de personnes se sont lancées dans la course au nombre de contacts ou followers sans penser à construire de réels liens avec eux pour leur permettre en cas de besoin de solliciter leur aide et être sûres de leur retour. Le superficiel et le quantitatif ont pris le pas sur le profond et le qualitatif ce qui en terme de relation humaine est une grave erreur que devra corriger l’évolution 3.0. » Le Projet #ITWXPRESS Recrutement 3.0 : A la fin de mon dossier sur les dernières tendances du recrutement on line (les nouveaux acteurs, les nouvelles techniques et approches et le Recrutement sur Facebook et Twitter), j'ai souhaité ouvrir une réflexion sur ce que pourrait être le Recrutement de demain. Aujourd’hui : Gisela BONNAUD ! Mini-Bio :

Annuaire et Répertoire Articles » Travail collaboratif: enjeux et atouts en 2012 Dans une société où le temps semble s’être accéléré et où le zapping permanent s’impose, le bien-être au travail est une composante indissociable de la motivation et du succès professionnel. Dans le même temps, les contraintes économiques poussent les dirigeants d’entreprises à rationnaliser les infrastructures professionnelles en regroupant des collaborateurs sur un même plateau sans tenir toujours compte des facteurs d’ergonomie sur le lieu de travail et de confort, qu’il soit acoustique, d’espace ou… de voisinage. Une des réponses est de décentraliser les entreprises. Le coworking ou travail collaboratif est un outil qui facilite cette action de décentralisation et qui en multiplie l’efficacité, sans oublier, bien sûr, son intérêt pour les travailleurs nomades. Toutes les initiatives existantes sont répertoriées sur le site internet eworky au niveau mondial, et sur le site Neonomade, pour la France plus particulièrement. (lus 35 fois, 1 visites aujourd'hui)

Digital & Ressources Humaines #RH EmailShare 16EmailShare Depuis peu le paysage numérique a changé, l’avènement des nouvelles technologies et la modification des habitudes de consommation, les Digital Natives ou génération Y, obligent les entreprises à adapter leurs méthodes de fonctionnement. La révolution digitale impacte les entreprises. Le digital provient du latin « digitalis » qui signifie « doigt » c’est un anglicisme qui se traduit par « numérique » en français. Aujourd’hui le digital met en exergue la visibilité et l’accessibilité des nouvelles technologies telles que les réseaux sociaux, les plateformes connectées, des smartphones etc. L’avènement du digital 2013 est une année qui a fortement marqué le développement du digital dans le monde. A titre d’exemple deux évènements comparables à quelques années d’intervalles : En 2005 le décès du Pape Jean-Paul II a frappé les esprits. Le développement des technologies numériques est considéré comme un vecteur positif de transformation des entreprises. 1. 2. 3. 4. 5.

Réseaux sociaux d’entreprise : contribution, confiance et loyauté Les derniers retours d’expérience montrent bien que la contribution reste LE point d’interrogation quant à la mise en oeuvre et au succès d’un réseau social d’entreprise ! Aujourd’hui, un taux de 20 à 25% de contributeurs actifs est considéré comme un succès et il est très probablement utopique d’espérer une croissance "naturelle" rapide de la participation. Le réseau social d’entreprise fait la part belle à l’écrit et nous sommes peu nombreux à accepter de prendre le temps de nous exprimer publiquement sur ces plateformes. Comment faire pour atteindre un seuil et une qualité de contribution qui atteste du succès de ce type d’initiative ? Faut-il institutionnaliser le bavardage ? Le réseau social d’entreprise ou la "machine à café", tel pourrait être le thème d’un débat et les nombreux épisodes de la série télévisée sont autant d’illustrations sympathiques, drôles et souvent pertinentes de notre quotidien en entreprise. Le retour du modèle d’apprentissage Difficile sans un esprit d’équipe

Court Métrange 10ème Edition - Du 17 au 20 Octobre 2013, Ciné TNB, Rennes Les Réseaux sociaux d’entreprise – RSE – outils collaboratifs pour encourager l’intelligence collective « Autour de l'image – creative by nature Salesforce Chatter, BlueKiwi, Jive SBS, Yammer, SocialText, IBM Lotus Connections, SeeMy ou encore Jamespot… la liste des RSE est longue. Ces réseaux sociaux d’entreprise ne sont pas comme la plupart des réseaux communautaires que vous connaissez et utilisez. A l’instar de Facebook, Twitter, Pinterest, ces RSE sont des open space virtuels où le partage de données et la discussion sont au cœur du concept. RSE, pour recréer le lien dans l’entreprise En l’espace de quatre ans, les réseaux sociaux sont devenus des supports naturels de partage de l’information. Le RSE est un Facebook interne dont l’accès est contrôlé. Le RSE est pour l’entreprise un nouvel outil de partage de l’info beaucoup plus dynamique que l’email. Le pouvoir social du RSE : une inter connectivité en temps réel… ou différé. Pouvoir communiquer directement, instantanément ou en différé avec une ou plusieurs personnes de son projet est le vrai début de l’interactivité, principal objectif du web 2.0.

Emploi : Un Facebook interne chez Renault Le constructeur automobile a lancé son réseau social en interne. Objectif : créer la communauté de travail la plus vaste possible, au-delà des frontières. En deux semaines, quelque 3500 profils ont été créés. Comme de plus en plus d'entreprises, Renault s'est laissé séduire par un réseau social interne. Le principe est le même que sur Facebook: chaque employé dispose d'un mur où il peut faire part de ses remarques et de ses commentaires, et qui est accessible à tous les autres utilisateurs. Réunir tous les salariés, au delà des frontières Aujourd'hui, un tel outil de communication est devenu important pour plusieurs raisons. De la même manière, les rythmes de fabrication se sont accélérés. Depuis la mise en service du réseau social, 350 communautés ou groupes de travail ont été créés. » Les annonceurs s'éparpillent trop sur Internet

Related: