background preloader

Science et curation : nouvelle pratique du Web 2.0

Science et curation : nouvelle pratique du Web 2.0
Internet permet de publier et d’échanger chaque jour des milliards de données, auxquelles accèdent plus de 2 milliards de personnes dans le monde. Cette masse d’information rend difficile, lorsque l’on mène une recherche, la différentiation entre le bruit de fond et les informations pertinentes et utiles. De plus, ces recherches sont chronophages et peuvent dépasser largement le temps que nous avons à y consacrer. Aujourd’hui, Google et les moteurs de recherche spécialisés comme Google Scholar reposent sur des algorithmes éprouvés. Mais ces algorithmes sont-ils suffisamment en phase avec le besoin des utilisateurs ? La curation sur le World Wide Web ©Beboy-Fotolia Web 2.0 : nouvelles pratiques, nouveaux usages Pour répondre à ce besoin, c’est naturellement que des intermédiaires humains encapacités par la vague participative du web 2.0 sont venus affiner le tri de l’information et apporter un angle d’analyse et du contexte. ©Zothen-Fotolia Pour en savoir plus : Related:  articles veille

Mentormob. Outil de curation pour l education Mentormob peut cependant être utilisé dans bien d’autres domaines. Le concept est de présenter une curation ou une veille sous forme de playlists. Une présentation par étapes que vous allez définir et que l’utilisateur final va pouvoir parcourir à sa guise en passant d’une étape à l’autre ou en sautant certaines. Le cheminement s’affiche sous la forme d’un chemin de fer qui permet à l’utilisateur de naviguer facilement. L’esprit de Mentormob est de proposer des ressources pour l’éducation et l’apprentissage. Sur Mentormob l’inscription est facile et rapide avec vos identifiants Facebook ou Google. Une fois cela fait, Mentormob vous propose de créer pas a pas votre playlist. Gratuite cette solution de curation simple orientée éducation mérite un petit test.

RHIC | Relativistic Heavy Ion Collider RHIC Physics RHIC is the first machine in the world capable of colliding ions as heavy as gold. The Spin Puzzle RHIC is the world's only machine capable of colliding beams of polarized protons to investigate the 'missing' spin of the proton. Electron-Ion Collider A breakthrough accelerator could collide electrons with heavy ions or protons at nearly the speed of light to create “snapshots” of the force binding all visible matter. Accelerator Science Before high-speed packets of heavy ions can be brought into collisions with one another, they first travel through a chain of smaller particle accelerators. An Educational Pipeline Large-scale physics facilities like RHIC play a significant role in training the next generation of physicists. A Compelling Future for RHIC PHENIX Detector STAR Detector PHOBOS Detector BRAHMS Detector

De la conquête du far-web à celle du near-me Des premiers annuaires de recherche aux monopoles actuels de quelques moteurs, la conquête du web a connu de nombreuses étapes qui visaient à permettre d'embrasser l'extrême diversité, l'extrême réticularité des contenus disponibles. Du World Wide Web au World Life Web en passant par le Word Live Web. INTERROGATION. En 2003, commençant à travailler avec un collègue sur la notion - aujourd'hui omniprésente - de sérendipité, et nous pointons l'opacité des algorithmes de recherche et le danger qu'elle pose à l'échelle d'une écologie cognitive de l'information et de la connaissance, c'est à dire à l'échelle de notre accès quotidien à l'information : "Quand nous consultons une page de résultat de Google ou de tout autre moteur utilisant un algorithme semblable, nous ne disposons pas simplement du résultat d'un croisement combinatoire binaire entre des pages répondant à la requête et d'autres n'y répondant pas ou moins (matching). AGGLUTINATION. RECOMMANDATION. Search+ your world.

Veille et e-reputation Juste avant les vacances de Noël, j'ai été interviewé par Marion Ripault, ancienne étudiante du DUT infocom de La Roche sur Yon et actuellement en master MICO (métiers de l'information et de la communication organisationnelle) à l'université de Rennes II, qui rédige un dossier de spécialisation consacré à la veille en e-réputation et à ses outils. Le fil rouge de cet entretien téléphonique (enfin avec Skype) était le suivant : "Dans un processus d'intelligence économique, quelle est la pertinence d'une pratique de veille au service de l'e-réputation en organisation ?" Voici, avec son accord, la retranscription effectuée par Marion. Quelle définition donneriez-vous de l’e-réputation ? L’e-réputation c’est l’image qu’une organisation, qu’une entreprise ou qu’un individu va arriver à donner de lui au travers des résultats visibles dans les moteurs de recherche et les réseaux sociaux. Tout le monde est concerné par cette e-réputation ? Qui sont donc les veilleurs d’aujourd’hui ?

Hacker la Science au Planétarium de Chicago Après le succès des événements parisiens Hack the Press II et Museomix, c’est au tour de la Science d’être hackée. MyScienceWork est allé à la rencontre des organisateurs d’un nouvel événement participatif : Science Hack Day in Chicago. Les 12 et 13 mai 2012, l’Adler planétarium de Chicago accueillera des scientifiques, des techniciens, des artistes et des fans de sciences, en somme des geeks et passionnés en tous genres. Pendant 48 heures, ils travailleront ensemble pour proposer des projets innovants dédiés à la communication des sciences. Ils peuvent être utiles, subtiles, absurdes ou juste divertissants, ces projets devront permettre au public des musées scientifiques d’expérimenter des concepts et des idées en lien avec la science. Science Hack Day à l'Adler planetarium de Chicago (IL) - source : BK|Photograffi / Flickr Science Hack Day: « Get excited and make things… with science! Créés en 2005 par Yahoo! En mai, Chicago hacke la Science Science Hack Day à Chicago (en anglais)

Plates-formes de curation Comparateur collaboratif S'inscrire Se connecter Se connecter Déconnexion Mon Espace - Plates-formes de curation Internet > Communications > Curation J'aime 23 sept. 2018 18:01:13 Comparatif des plates-formes de curation Inclure 2011-03-11 15:58:42 2018-09-23 18:01:13 Curation Comparison of social bookmarking curation tools and services. Plus de comparatifs Commentaires voir les commentaires plus anciens Laisser un commentaire Créer des tableaux comparatifs ou listes sur tout ! C'est gratuit et rapide de créer des tableaux originaux Créer un tableau SocialCompare Coup de pouce ! Faites connaître notre service, parlez-en à vos amis... © 2010 - 2019 SocialCompare. Comparateur collaboratif S'inscrire Se connecter Se connecter Déconnexion Mon Espace - Plates-formes de curation Internet > Communications > Curation J'aime 23 sept. 2018 18:01:13 Comparatif des plates-formes de curation Inclure 2011-03-11 15:58:42 2018-09-23 18:01:13 Curation Comparison of social bookmarking curation tools and services.

Qui sont les Chimistes pour l'Environnement ? - Chimistes pour l'environnement Créé en mai 2006, nous sommes un comité environnemental qui œuvre au sein du département de chimie de l'Université Laval afin de promouvoir le développement durable et de sensibiliser les membres du département à cet aspect de leur travail ou de leurs études. Les Chimistes pour l'Environnement ont pour objectif de : Promouvoir la préservation de l'environnement Améliorer l'empreinte écologique du département Développer la conscience environnementale des membres du département Aider à appliquer les règles du développement durable Faire du département de chimie un chef de file et un exemple en matière de développement durable Notre action est axée sur la mise en place de gestes simples et concrets (voir nos actions), qui visent notamment la réduction à la source et le recyclage. Membres actuels Anciens membres

Heuristique et sérendipité : un exemple en images Recherche d'informations sur Internet, sérendipité et heuristique Paru en 2008, l'article de Nick Carr Is Google Making us Stupid? critiquait les effets d'Internet sur nos facultés de cognition. Selon l'auteur, l'usage intensif du réseau et singulièrement des outils de recherche altèrerait nos capacités de concentration et de réflexion. L'article a été largement discuté dans les médias et la blogosphère. John Battelle lui a ainsi répondu dans un billet qui se termine par ces mots : « Quand je suis plongé dans la recherche de connaissances sur le Web, sautant de lien en lien, lisant en profondeur à un certain moment, survolant des centaines de liens un peu plus tard, quand je suis amené à formuler et reformuler des requêtes et à dévorer de nouvelles connexions plus rapidement que Google et le Web ne sont capables de me les proposer, quand je réalise du bricolage en temps réel durant des heures, je « sens » que mon cerveau s'éclaire, c'est comme si je devenais plus intelligent ».

Demain tous veilleur – La veille comme art de vivre du futur Voici un article qui a été publié dans l’excellent ebook : Regards croisés sur la veille (sur le blog du modérateur), qui fait intervenir plein de spécialistes pros du digital (et moi même). Un article prospectif qui m’a donné l’occasion de poser toutes les idées concernant l’évolution de la veille digitale. Vous excuserez la longueur, cet article est fait pour être lu sur papier ou tablette. Touff de la tribu des Görzg grimpa sur une colline. 3 jours que sa tribu et lui n’avaient rien mangé. Tous les matins, les chasseurs partaient explorer la région avec de grands cris mais revenaient bredouilles chaque soir sous les lamentations des femmes et les pleurs des enfants. Mais Touff avait décidé de changer de stratégie. L’humain possède une curiosité extraordinaire ainsi qu’une faculté d’adaptation formidable. Information = Survie Et cette leçon primordiale a accompagné l’être humain pendant des millénaires. L’homme veille sans le savoir, une question d’adaptation Veiller quoi ? Sur ce site:

Prezi: 10 ways researchers can use Twitter | Salma Patel | Réseaux sociaux scientifiques WebDoc. Un outil de curation complet et ludique Comme tout bon outil de curation qui se respecte, Webdoc permet de créer des histoires ou des “conversations” en mixant le web et les réseaux sociaux sur une table montage virtuelle ou l’on va déposer et organiser les différents éléments de l’histoire. Webdoc c’est découvrir, créer, et partager du contenu riche et interactif. On utilise webdoc lorsque qu’un message Facebook ou Twitter n’est pas suffisant pour raconter son histoire, mais qu’on ne veut pas créer et maintenir un blog. Il peut aussi servir à partager une veille bien sûr. Une fois inscrit sur le service, la création de votre premier webdoc est trés simple. Les suivants aussi. Car un des points forts de Webdoc, c’est l’interactivité. Votre webdoc crée en ligne va pouvoir être diffusé partout facilement et notamment sur Facebook et Twitter. Outil de curation complet, Webdoc brille par son côté ludique et son interface graphique moderne et élègante. Like Loading...

L'Atelier des icônes | Carnet de recherche visuel, par André Gunthert Les usages ordinaires des images L’histoire de l’art comme les visual studies privilégient une approche autonomiste des images, bien loin de leurs usages réels. Utilisées comme supports de récit ou espaces de projection, les images interviennent dans la culture ordinaire de façon décorative ou utilitaire, à des fins principalement référentielles, comme des outils de transaction ou de naturalisation des formes culturelles. Séminaire de recherche ouvert aux doctorants et masterants, 1er et 3e jeudis du mois de 18 h à 20 h (INHA, salle Walter-Benjamin, 2 rue Vivienne, 75002 Paris), du 6 novembre 2014 au 14 mai 2015 (descriptif sur le site de l’EHESS). Blog: Initiation à l’étude de la culture visuelle Ce cours propose une introduction aux problèmes historiques, théoriques et méthodologiques de l’analyse culturelle des formes visuelles de la période contemporaine.

Ingénieries de la sérendipité. Cela ressemble à de la sérendipité, ça à la goût de la sérendipité ... mais ce n'est pas nécessairement de la sérendipité. Historiquement, c'est Google qui fut le premier moteur de recherche à instrumentaliser un processus de fortuité, via le bouton "Feeling Lucky" (lequel n'a d'ailleurs rien à voir avec une quelconque sérendipité littérale, puisque ledit bouton se contente de vous amener sur le premier résultat renvoyé par le moteur de recherche). Comme nous l'expliquions en détail dans ce remarquable article co-écrit avec mes excellents collègues (:-), ce bouton est avant tout un argument marketing et un élément fondateur de la sémiotique Googléenne. 1998 : Sérendipité année zéro. Basiquement, la sérendipité désigne la capacité à trouver des informations qui n'étaient pas celles que l'on recherchait initialement mais qui vont cependant s'avérer utile pour résoudre le problème ou la question à l'origine de notre recherche, ou d'une recherche/d'un problème antérieur. Sérendipité et SIC.

Présentation : la veille numérique | aka Reup Préambule Cette présentation a été donnée en interne à la bibliothèque Sainte-Barbe. Elle s’adressait à un public restreint et connu, parfois débutant mais sensibilisé. Je ne saurais pas dire si elle s’est révélée à la hauteur des attentes des collègues, en revanche j’ose affirmer qu’attentes il y avait : le public était nombreux, toutes fonctions et catégories confondues, et pas en touriste. La veille, c’est quoi ? « État du corps de l’homme ou de l’animal, dans lequel les sens sont en action. La veille passive On fait tous de la veille sans le savoir. La veille active La veille est une recherche continue d’informations actuelles dans un domaine particulier. L’aspect chronophage et parfois laborieux de l’exercice réside dans le repérage des contenus potentiellement intéressants dans la ressource, puis dans l’analyse de ces derniers – pour vérifier s’ils le sont réellement. À quoi sert la veille ? La veille n’est pas se contenter de feuilleter la presse. Les contenus numériques Les flux Rss

Fantasy center : je vote pour. :-)) by reel Aug 5

Vivement imagination et curation... :-)) by reel Aug 5

Related:  CurationVeille