background preloader

Jean Cocteau

Jean Cocteau
Related:  Chanson Poésie

Yves Simon (artiste) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Yves Simon en 1974. Il raconte dans une émission de télé avoir été fasciné à l'âge de 16 ans par le chanteur Salvatore Adamo qui vient à l'âge de 17 ans de remporter la finale d'un concours et concrétise alors son rêve de devenir auteur et interprète[1]. Il enregistre deux 33 tours en 1967 (Ne t'en fais pas petite fille) et en 1969 (La Planète endormie), qui passent inaperçus. Parallèlement, il écrit des romans. En 1971, paraît Les Jours en couleur, puis L'Homme arc-en-ciel, qui sont des succès. En 1972, il sort un 45 tours : Les Gauloises bleues. Les succès vont ensuite s'enchaîner tant en disques (Au pays des merveilles de Juliet, grand prix de l'Académie du disque, etc.) qu'en romans. En 2011, il est un des membres du jury du prix Françoise-Sagan[4]. Sa compagne est la peintre, photographe et actrice Patrice-Flora Praxo. Yves Simon annonce un nouvel album pour 2016 . 1988 : Master Series Seule édition CD des titres avant 1973

Jean Cocteau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean Cocteau Jean Cocteau en 1923.Bibliothèque nationale de France Œuvres principales Signature Jean Cocteau, né le 5 juillet 1889 à Maisons-Laffitte et mort le 11 octobre 1963 dans sa maison de Milly-la-Forêt, est un poète, graphiste, dessinateur, dramaturge et cinéaste français. Comptant parmi les artistes qui ont marqué le XXe siècle, il a côtoyé la plupart de ceux qui ont animé la vie artistique de son époque. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunes années[modifier | modifier le code] Clément Eugène Jean Maurice Cocteau est né le 5 juillet 1889, dans la maison de son grand-père maternel, place Sully à Maisons-Laffitte[1] dans une famille bourgeoise de Paris. Son père qui vivait de ses rentes se suicide le 5 avril 1898 à Paris, Jean Cocteau portera longtemps cette blessure. Dès l'âge de quinze ans, Cocteau quitte le cocon familial. Portrait de Jean Cocteau peint entre 1910 et 1912. Raymond Radiguet[modifier | modifier le code]

Écrivains en résidence (4/4) : Chez Jean Cocteau, à Milly-la-Forêt Si Cocteau a eu de nombreuses résidences, c’est dans cette immense bâtisse de Milly-la-Forêt qu’il se réfugiait. Cette maison, dans laquelle il a passé les dix-sept dernières années de sa vie, est aujourd’hui un musée consacré à l’œuvre monstre de cet artiste à la fois peintre, écrivain et cinéaste. Serge Linarès est professeur de littérature française à l’université de Rouen et spécialiste de Jean Cocteau. Il a dirigé la compilation de ses œuvres complètes, parues dans la Bibliothèque de la Pléiade en 2006, et coordonné le Cahier de l’Herne consacré à Cocteau et paru en 2016. Pascale Leautey, directrice de la maison Cocteau à Milly-la-Forêt, nous propose une déambulation dans cette maison qui servait de refuge à l’artiste. A 15h55, la poésie nous est lue par Jacques Bonnaffé. MUSIQUE GÉNÉRIQUE: Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction). MUSIQUE CHRONIQUE: Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat).

Louis Aragon Pour les articles homonymes, voir Aragon. Louis Aragon avant 1982. Vue de la sépulture. Avec André Breton, Tristan Tzara, Paul Éluard, Philippe Soupault, il fut l'un des animateurs du dadaïsme parisien et du surréalisme. Après sa rupture avec le surréalisme en 1931, il s'engage pleinement dans le Parti communiste français, auquel il a adhéré en 1927, et dans la doctrine littéraire du réalisme socialiste. La défaite de 1940 marque un tournant dans sa poésie, et Aragon se tourne alors vers une réinterprétation de la tradition poétique et romanesque. À partir de la fin des années 1950, nombre de ses poèmes sont mis en musique et chantés par Léo Ferré ou Jean Ferrat, contribuant à porter son œuvre poétique à la connaissance d'un large public. Avec l'écrivaine Elsa Triolet, il a formé l'un des couples emblématiques de la littérature française du XXe siècle. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance[modifier | modifier le code] Sa maîtresse Nancy Cunard. Il épouse Elsa le 28 février 1939.

Le mythe de la descente aux enfers ou la métaphore d'un voyage spirituel - Du mythe au symbole Catabase, descente aux enfers, on parle d’une descente physique ou de l’esprit, ou imaginaire, ou rituelle ou spirituelle. Ce voyage qu’il ait lieu en enfer, au royaume des morts à des buts : acquérir des pouvoirs, trouver des réponses à des interrogations existentielles, fuir la réalité pour chercher un ailleurs … Le mythe de la descente aux enfers est un thème constant dans la littérature, un motif récurrent dans les mythologies. Toutes mythologies traitent du thème de la descente dans le monde souterrain du héros : le lieu apparait comme une épreuve qualificative et décisive dans la formation du héros épique, c’est un rite d’initiation. La croyance en un lieu où se prolonge l’existence de tous les humains après leur mort est très ancienne. Le voyage aux enfers représente donc une descente aux origines, comme dans le 6ème chant de l’Enéide ou une descente dans l’inconscient, selon les interprétations modernes. De l’importance d’entreprendre une Nekuia dans le parcours de l’homme-héros

Jean Cocteau La belle et la bête (1946) Un film de Jean Cocteau d’après le conte de Madame Leprince de Beaumont. Musique de Georges Auric. Avec les voix de Josette Day, Mila Parély, Nane Germon, Jean Marais, Marcel André et Michel Auclair. Jean Marais "La Belle et la Bête" la beauté de Cocteau-Archive INA du 21 mars 1959 Chez lui à Marnes la Coquette, Jean Marais évoque le tournage du film "la Belle et la Bête" et la beauté morale de Jean Cocteau, qui malgré sa maladie l'a beaucoup aidé. Jean Marais "Le tournage de La Belle et La Bête a été une tragédie" - Archive INA de 4 octobre 1968 Jean Marais, interviewé au Théâtre de Paris, parle de la maladie de Jean Cocteau pendant le tournage de "La belle et la bête" et comment, malgré ses souffrances, il a conservé sa gentillesse, sa drôlerie, sa délicatesse et sa politesse. L'éternel retour (1943)

Poésie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La poésie est un genre littéraire très ancien aux formes variées, écrites généralement en vers, mais qui admet aussi la prose, et qui privilégie l'expressivité de la forme, les mots disant plus qu'eux-mêmes par leur choix (sens et sonorités) et leur agencement (rythmes, métrique, figures de style). Sa définition se révèle difficile, et varie selon les époques, au point que chaque siècle peut lui trouver une fonction et une expression différente aussi d'un poète à l'autre. La poésie s'est constamment renouvelée au cours des siècles avec des orientations différentes selon les époques, les civilisations et les individus. Histoire[modifier | modifier le code] Origines[modifier | modifier le code] Entre Apollon et Dionysos[modifier | modifier le code] Technique[modifier | modifier le code] En linguistique, la poésie est décrite comme un énoncé centré sur la forme du message donc où la fonction poétique est prédominante[6].

Analyse d'orphée de jean cocteau - Rapports de Stage - Jeannebigot1 I. Le film et son auteur Orphée est un film réalisé par Jean Cocteau en 1950. Il est directement inspiré du mythe grec d'Orphée. Jean Cocteau, né le5 juillet 1889 et mort le 11 octobre 1963, est un poète français, graphiste, dessinateur, dramaturge et cinéaste. Dans Orphée, Cocteau transpose le Saint-Germain-des-Prés du début du siècle dans le contexte irréeldu mythe d'Orphée, installant un climat de réalisme irréel, délire lyrique empreint de surréalisme, à cheval entre la réalité et le rêve. II. Fils du roi Œagre et de la muse Calliope, Orphée savait par les accents de sa lyre charmer les animaux sauvages et parvenait à émouvoir les êtresinanimés. Lire la dissertation complète Citer cette dissertation (2013, 05). "Analyse d'orphée de jean cocteau" Etudier.com. 05 2013. 2013. 05 2013 < "Analyse d'orphée de jean cocteau." "Analyse d'orphée de jean cocteau."

Related: