background preloader

Bloom Box, l'énigmatique pile à combustible, chez vous dans dix ans ?

Bloom Box, l'énigmatique pile à combustible, chez vous dans dix ans ?
Elle a été choisie par eBay, Fedex et Google . L'entreprise qui l'a créée, Bloom Energy, vient d'en montrer un modèle réduit, plus petit qu'un carton à chaussures. Alimentée avec du méthane ou un carburant quelconque, elle pourrait fournir l'électricité d'une maison. Mais dans une dizaine d'années seulement et, d'ailleurs, personne ne sait vraiment comment elle fonctionne. Réponse ce soir ! Le reportage du magazine 60 Minutes de CBS fait un tabac sur le Web et, depuis, le buzz s'amplifie. La Bloom Box est une pile à combustible . Des plaques en train d'être empilées pour former l'unité de base de la Bloom Box. Un empilement de ces éléments forme l'unité de base d'une Bloom Box. Un mystère entretenu Les chiffres manquent cruellement pour se faire une idée des performances et donc de l'intérêt de l'engin. Intox ou innovation ? K. La jeune entreprise a su convaincre plusieurs investisseurs, qui ont injecté 400 millions de dollars. K. Ce sujet vous a intéressé ?

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/technologie-1/d/bloom-box-lenigmatique-pile-a-combustible-chez-vous-dans-dix-ans_22762/

Related:  pile a combustible et hydrogene

La Bloom Box va-t-elle révolutionner l'électricité? De notre correspondant à Los Angeles Sur le papier, la Bloom Box a de quoi faire rêver: un cube de 10 cm capable de produire assez d'électricité pour les besoins d'une maison, à partir d'oxygène et d'un combustible (gaz naturel, biogaz). Le tout, à un coût compétitif face au vieux réseau électrique. Sciences et Technologies : Une start-up américaine veut révolutionner l'énergie Bloom energy promet d'alimenter les entreprises et les foyers en électricité à moindre coût, grâce à une mystérieuse boîte. eBay, un de ses premiers clients, est enthousiaste. Depuis plusieurs mois, Google, Fedex et Wal-Mart et une vingtaine d'entreprises américaines testent une nouvelle source d'énergie fiable et peu polluante, qui leur aurait fait économiser des centaines de milliers de dollars sur leurs factures électriques. Mercredi, une start-up américaine de la Silicon Valley, Bloom Energy, doit lancer publiquement cette invention depuis les locaux d'eBay, un autre de ses clients, en présence de l'ancien secrétaire d'État américain Colin Powell, membre de son conseil d'administration, et d'une figure de «premier plan» de la Californie, qui pourrait être le gouverneur Arnold Schwarzenegger. Un de ces cubes permettrait de fournir de l'énergie à un foyer européen. À première vue, le procédé n'a cependant rien de révolutionnaire. Des doutes sur le rendement et le prix

Bloom Box, la boîte magique qui veut remplacer les centrales électriques De notre correspondant à Los Angeles Imaginez un petit cube de 10 cm de coté capable à lui seul de satisfaire les besoins en électricité de toute votre maison. Plus de centrales, de pylônes et de lignes électriques...

La Pile à Combustible Francis T. Bacon réalisera un premier prototype de 1 kW en 1953, puis de 5 kW en 1959. Ce prototype fut utilisé par General Electric pour concevoir les « fuel cells » utilisés lors des missions spatiales Gemini, puis Apollo. On retrouve également des piles à combustible dans les navettes spatiales américaines. - Alphea - Réseau Européen et Pôle de compétences sur l’hydrogène et ses applications Recherche Alphea - Réseau Européen et Pôle de compétences sur l’hydrogène et ses applications Réseau Européen et Pôle de Compétences sur l’Hydrogène et ses Applications Intranet

Une solution pour se passer de platine dans les piles à combustible ? Des chercheurs coréens et américains ont mis au point un matériau permettant de remplacer le très coûteux platine dans les piles à combustible. Qui plus est, les performances sont optimisées. L’un des freins au développement des motorisations à hydrogène reste le coût de la pile à combustible, prohibitif notamment à cause du platine utilisé comme catalyseur. De nombreuses recherches ont été effectuées pour tenter de remplacer le platine ou de le mélanger avec un autre catalyseur pour diminuer sa part, par exemple au CEA ou via la société israélienne CellEra. Aujourd’hui, c’est une autre initiative du genre qui est signalée par le site Phys.org. Menée par des chercheurs de Corée du Sud, de l’université de North Texas et de l’université Case Western Reserve, elle utilise un catalyseur sans métal, où le platine est remplacé par des nanoparticules de graphène (cristaux de graphite) et de l’iode.

Une pile à combustible à l’espérance de vie d’un moteur diesel ACAL Energy a mis au point une pile à combustible abordable avec une espérance de vie comparable à celle d'un moteur diesel. Il lève ainsi les deux freins au développement de la voiture à hydrogène. La pile à combustible a bien des avantages. Des éponges à hydrogène, une voie prometteuse pour l'automobile La filière hydrogène va connaître une petite révolution ces prochaines années grâce à une nouvelle forme de stockage de ce gaz, sur une poudre d’hydrure de magnésium. Plus sûre et plus compacte que la haute pression, cette technologie de stockage n’attend que quelques perfectionnements pour être utilisée dans l’automobile. L’hydrogène est un vecteur d’énergie intéressant mais il a un défaut majeur : sa densité est très faible et il doit être compressé ou liquéfié lors de son stockage et de son transport. Ces deux techniques sont lourdes à mettre en place, la compression se fait généralement à 700 bars tandis que l’hydrogène liquide doit être maintenu à – 250 degrés.Une troisième voie est à l’étude depuis les années 70.

Related: