background preloader

Sommes-nous seuls dans l'univers ?

Sommes-nous seuls dans l'univers ?
Il s'agit d'une question aux répercussions scientifiques et philosophiques considérables. Nous venons de présenter les lvres de deux cosmologistes 1) qui défendent une thèse que beaucoup de personnes détestent entendre formuler mais qui paraît aujourd'hui, en l'état de la science, la seule recevable : il n'est pas possible aujourd'hui d'identifier, à quelque endroit de l'univers que l'on se place, hors la Terre, de formes de vie et encore moins de formes organiques complexes susceptibles de comportement intelligents. Ceci quelles que soient les définitions que l'on donne de la vie et de l'intelligence. Cela ne veut pas dire que de telles formes n'existent pas ailleurs. Les super-Terres Il est indéniable que la mise en évidence, qui se multiplie actuellement, de planètes extérieures au système solaire et susceptibles d'habiter des formes de vie telles que nous les connaissons encourage les spéculations. L'évolution biologique répond-elle à des déterminismes généraux ? Related:  A Classer 8UniversSommes-Nous Seuls ?

Les scientifiques sont perplexes : cet étrange objet gravitant autour d’une étoile ne se comporte comme aucun autre Après avoir détecté d’étranges fluctuations dans l’émission de lumière d’une étoile lointaine, les scientifiques émettent d’incroyables hypothèses pour expliquer ces anomalies. Parmi celles-ci, la possible existence d’une structure extraterrestre orbitant autour de l’étoile en question. SooCurious revient sur cette thèse intrigante. KIC 8462852 est située à 1480 années-lumière de la Terre. Une distance incroyable et impossible à parcourir avec les moyens technologiques actuels. Mais grâce aux télescopes spatiaux, les lointains objets cosmiques ne nous sont plus totalement inconnus. Un dessin du télescope spatial Kepler : Grâce aux données publiées par les scientifiques sur le site PlanetHunters, les internautes peuvent régulièrement étudier les objets cosmiques détectés par les télescopes spatiaux. Une planète géante, comme Jupiter, peut bloquer moins de 1 % du rayonnement du soleil. Un objet anormal semble orbiter autour de KIC 8462852 : Le dessin d’une sphère de Dyson :

Onesta : «Les impôts, cela ne tuera pas le foot» Le projet de taxation à 75% au-dessus du million d’euros de revenus annuels défendu par le candidat socialiste à la présidentielle, François Hollande, a fait réagir le monde sportif. Le président de la Ligue de football professionnel, Frédéric Thiriez, y voit «la mort programmée des équipes françaises», une cinquantaine de joueurs concernés pouvant, selon lui, être tentés d’aller exercer leur art sous des cieux plus cléments fiscalement. Le sélectionneur de l’équipe de France de handball, Claude Onesta (56 ans), plus grand palmarès du sport collectif français (deux titres mondiaux, un titre olympique), n’est pas du même avis. Que pensez-vous de ce projet ? Je ne suis ni fiscaliste ni économiste. Et l’affaiblissement des équipes soumises à une concurrence internationale ? Mais cela fait des années que les clubs ne sont plus compétitifs en Ligue des champions ! Le foot espagnol ne se porte pas si mal… Quid des stars ? (Il coupe). Grégory SCHNEIDER

Pourquoi l'univers n'a-t-il pas disparu ? Crédits : Steffen Richter, Harvard University L'Univers aurait normalement dû s’effondrer quelques microsecondes après sa naissance, selon deux cosmologistes britanniques. Une conclusion à laquelle ils parviennent en combinant deux résultats scientifiques majeurs obtenus ces dernières années. En combinant les deux résultats scientifiques majeurs obtenus au cours de ces dernières années par les physiciens et les astronomes, à savoir la détection des traces laissées par les ondes gravitationnelles du Big-Bang dans la première lumière émise par l'Univers et la découverte du boson de Higgs, une conclusion pour le moins troublante s'imposerait : celle que l’Univers devrait normalement s'être effondré sur lui-même depuis très longtemps. C'est en tout cas ce qu'affirment deux cosmologistes britanniques dans un article intitulé « Electroweak Vacuum Stability in Light of BICEP2 », publié dans la revue Physical Review Letters. Et ce n'est pas tout. Combinons maintenant ces deux résultats.

De la vie dans l'univers Non, je ne vous parlerai pas de ET, mais de diatomées et de météorite. La théorie de la vie sur terre venant de l'espace est fortement relancée avec cette découverte. Qui est étonné de cette découverte ? J'ai rigolé en lisant en commentaire sur un site anglo-saxon que c'est la plus grande découverte depuis 5 siècles... Extrait d'un PDF en anglais dont je vous mettrai le lien source. Une découverte scientifique qui prouve une vie extra-terrestre Cet article provient d'un PDF, il est paru sur le Journal de Cosmologie, volume 21, N° 37. Il a été publié le 10 janvier 2013 par différents chercheurs. Récente découverte de diatomées fossiles sur une météorite carbonée Résumé Compte-rendu de la découverte pour la première fois de coques de diatomées dans une météorite contenant du carbone qui est tombée au nord de la province du Sri Lanka le 29 décembre 2012. *Panspermie : c'est une théorie scientifique qui affirme que la Terre aurait été fécondée de l'extérieur, par des moyens extraterrestres. 1.

L'univers et la matière Quelques données de base sur l'Univers... Distance des étoiles les plus proches de nousen années-lumière Le spectre électromagnétique Ce qui différentie la lumière d'une émission de radio est une question de fréquence. Autrement dit une question de TEMPS ! Diagramme extrait du livre de Fritjov Capra "Le Tao de la Physique" éditions Sand, Paris Rayonnement cosmique Supercordes L'homme, cet animal suicidaire peint par Jared Diamond LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Par Frédéric Joignot Il habite à Bel Air, quartier très chic aux jardins luxuriants de Los Angeles, dans une grande maison de bois pleine de gravures animalières. Avec son imposant collier de barbe, ses 74 ans, il fait penser à un vieux prêcheur amish. L'homme en impose. Il faut dire que ce professeur de géographie de l'UCLA, la vénérable université de la "cité des anges", biologiste évolutionniste réputé, fait à nouveau parler de lui après l'échec du Sommet de la Terre, cet été à Rio, où aucune mesure n'a été prise pour rendre notre planète plus durable. Depuis, beaucoup se demandent si Jared Diamond n'a pas raison. Le sommet de Rio a montré qu'avec la crise économique les exigences écologiques passent au second plan. Le biologiste entend réfuter toute explication des inégalités humaines fondée sur une disparité génétique ou raciale au sein des populations. Pour l'Américain J. Et surtout l'empire des Mayas.

Sommes-nous seuls dans l’Univers ? Les astronomes comptent répondre à cette question grâce à ce nouveau télescope Le « High-Definition Space Telescope » (HDST) est un télescope spatial qui sera envoyé dans une zone de stabilité gravitationnelle à 1,5 million de kilomètres de la Terre, de l’autre côté de la Lune. HDST aura pour mission de rechercher des traces de vie dans l’Univers. Cet engin hors du commun pourra également prendre des photographies d’une précision exceptionnelle depuis l’espace. SooCurious vous invite à en découvrir plus sur ce projet exceptionnel. Hubble a fêté ses 25 ans en avril 2015 et on pense déjà à le remplacer par James Webb (JWST), son successeur prévu pour 2018 et HDST un télescope aux perspectives d’avenir incroyables. Si le projet voit le jour, HDST serait envoyé dans une zone de stabilité gravitationnelle à 1,5 million de kilomètres de la Terre, de l’autre côté de la Lune. À la rédaction, on est persuadé que le HDST connaitra des perspectives d’avenir incroyables qui ne manqueront pas un jour de surprendre la Terre entière.

La découverte d'une vie extraterrestre intelligente est imminente Nous serons bientôt capables de chercher des signaux dans un million de systèmes solaires, un nombre suffisant pour avoir une chance raisonnable de trouver une vie intelligente. Le site Astrowatch a organisé un débat passionnant entre des scientifiques américains reconnus, Seth Shostak, Paul Shuch, Douglas Vakoch et Gerry Harp, spécialistes de la traque d’un signe d’une vie extraterrestre. Et ils sont aujourd’hui optimistes sur notre capacité à la détecter et à la reconnaître. La technologie à notre disposition n’a cessé de se perfectionner et va continuer à le faire rapidement. «Compte tenu de la vitesse des progrès que nous faisons au SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence), je prévoyais il y a 5 ans que nous pourrions découvrir un signal provenant d’une intelligence extraterrestre dans les 25 ans, explique Seth Shostak, Astronome et directeur du Center for SETI Research. Chacune des trois approches peut réussir d'ici 2035 Etudier un million de systèmes solaires

Cosmologie,  big-bang, topologie... d'après sciences et avenirs Hors série Mars 96 : "Comprendre l'infini" et d'après le site web compteur dernière mise à jour le: 11/19/2011 16:43:24 B A BA de cosmologie aujourd'hui: on part d'une équation mathématique appellée métrique, il s'agit d'une hypothèse de travail . B A BA de topologie En mathématiques une topologie est la donnée d'ensembles ouverts et fermés d'un espace, s'ensuit la notion de voisinages et donc de limite et de continuité 2 espaces ont la même topologie si on peut passer de l'un à l'autre par déformation continue ( autrement dit les familles d'ouverts et de fermés sont les mêmes à une transformation continue près ) par exemple une sphère et un ellipsoide ont la même topologie. un rectangle replié sur lui même et recollé par les bords à la même topologie qu'un tore ( beignet ) si vous êtes à l'intérieur d'un carré mais si vous arrivez sur un côté vous ressortez par le côté opposé Le XVII siècle Héliocentrisme

En 2013, il faudra plus encore se méfier de la docte ignorance des experts LE MONDE | • Mis à jour le | Par Edgar Morin, sociologue et philosophe Hélas, nos dirigeants semblent totalement dépassés : ils sont incapables aujourd'hui de proposer un diagnostic juste de la situation et incapables, du coup, d'apporter des solutions concrètes, à la hauteur des enjeux. Tout se passe comme si une petite oligarchie intéressée seulement par son avenir à court terme avait pris les commandes." (Manifeste Roosevelt, 2012.) "Un diagnostic juste" suppose une pensée capable de réunir et d'organiser les informations et connaissances dont nous disposons, mais qui sont compartimentées et dispersées. Une telle pensée doit être consciente de l'erreur de sous-estimer l'erreur dont le propre, comme a dit Descartes, est d'ignorer qu'elle est erreur. L'erreur n'est pas seulement aveuglement sur les faits. Hélas. Notre machine à fournir des connaissances, incapable de nous fournir la capacité de relier les connaissances, produit dans les esprits myopies, cécités. Ce mal est généralisé.

La forme dominante de l'intelligence dans le cosmos est-elle artificielle ? Ci-dessus, quelques-unes des 42 antennes du Allen Telescope Array, un dispositif utilisé par l'institut américain Search for Extra-Terrestrial Intelligence (SETI), dont l'objectif est de détecter d'éventuels signaux émis par une intelligence extraterrestre. Crédits : SETI S'il existe une forme de vie extraterrestre, alors il y a une forte probabilité pour qu'il s'agisse non pas d'une forme de vie biologique, mais artificielle. Telle est la théorie d'un chercheur américain, s'appuyant sur des réflexions similaires récemment formulées par des scientifiques de la NASA. "Si nous rencontrons un jour des extraterrestres, ils ne ressembleront probablement pas à de petits hommes verts ou à des insectes géants. Il est probable qu'il ne s'agira pas du tout de créatures biologiques, mais plutôt des robots très avancés dépassant notre intelligence à un point que nous ne pouvons même pas concevoir". L'article de Susan Schneiders est accessible ici (en anglais) : "Alien minds".

Espace. Les 116 photos choisies par la Nasa pour raconter la Terre aux extraterrestres Si des extraterrestres découvrent un jour l’une des deux sondes Voyager, ils auront accès au “Golden Record”, le message imaginé par la Nasa pour raconter la planète Terre. Le site Vox présente, en une vidéo, les photos contenues dans ce recueil. En 1977, les sondes Voyager 1 et 2 ont été envoyées dans l’espace par la Nasa avec pour mission d’explorer les confins du Système solaire. “Pas de photos montrant la guerre, la pauvreté ou la religion” En prévision, les scientifiques ont missionné l’astronome Carl Sagan pour réaliser, avant le départ des deux sondes, le Golden Record : un ensemble de sons et d’images censé donner un aperçu de la vie sur la planète Terre. Au programme : des équations mathématiques, des photos de paysages, des schémas de l’anatomie humaine, des photos d’avions et de trains… “Le comité a délibérément choisi de ne pas inclure de photos montrant la guerre, la pauvreté, les maladies, les crimes, les idéologies ou la religion”, précise Vox.

La Matière noire non baryonique Comme nous l’évoquions précédemment, l’autre grande famille des candidats potentiels de la matière noire, est la matière non-baryonique. Elle est l’exact opposé de la la matière baryonique. Dans cette partie, nous allons aborder les différentes théories impliquant les particules constituant cette famille et leur rapport avec la matière noire. Ces théories faisant appel à des connaissances de pointe dans le domaine de la physique quantique, nous tenterons de les simplifier au maximum. Wolfgang Pauli, Mise en évidence dès 1930 par Wolfgang Pauli, les neutrinos sont des particules qui interagissent très faiblement avec les autres particules. Expérience de Super-Kamiokande. Dernier groupe prétendant à la matière noire, les WIMPs (qui signifie Weakly interacting massive particles, « particules massives interagissant faiblement » en français) sont des particules faisant appels à des théories de pointes telles que la supersymétrie (ou SUSY).

Sortir de la tyrannie du présent La quantité massive de données dont nous disposons sur tous les sujets, des sciences sociales aux systèmes environnementaux, nous laisse espérer la possibilité de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons. Mais les arbres ne cachent-ils pas la forêt ? Le mathématicien Samuel Arbesman (@arbesman) affirme dans Wired qu'il nous faut désormais compléter ces big data par les "long data" : des informations sur les phénomènes lents, se développant sur le très long terme. Pour cela, nous devons collecter et surtout interpréter des données s'étendant sur plusieurs siècles, voire des millénaires. Un exemple de ce genre de travail, cité par Arbesman, est l'oeuvre Jared Diamond, auteur de Guns, Germs and Steel (traduit en français sous le titre De l’inégalité parmi les sociétés - Wikipédia). Si ces "long data" peuvent présenter un grand intérêt pour les historiens, sont-elles vraiment importantes pour qui cherche à envisager le futur ? Vers la psychohistoire - et au-delà ! Rémi Sussan

Related: