background preloader

Jardinette, jardin bio, Jardin, jardinage, jardin bio, calopsitte, les roses, jardin facile, pelouse, fruitiers, jardinaute, le langage des fleurs,

Jardinette, jardin bio, Jardin, jardinage, jardin bio, calopsitte, les roses, jardin facile, pelouse, fruitiers, jardinaute, le langage des fleurs,
Related:  conseils et fiches

La spirale d'herbes aromatiques Les anglais, dont le climat humide ne favorise pas la culture des plantes aromatiques, ont inventé un parterre surélevé en spirale pour les cultiver dans n’importe quel jardin. La structure accumule la chaleur et tempère les variations de température. La pente crée un microclimat plus chaud que les alentours. Matériel nécessaire bêche pelle transplantoir truelle de maçon pierres ou briques résistants au gel petit bassin ou film plastique étanche gravats grossiers compost sable ciment (seulement si maçonnerie) Réalisation de la forme Choisissez pour votre spirale un emplacement ensoleillé. Etalez une couche de sable circulaire (diamètre env. 3m) qui constituera le fond. Dessinez la forme de votre spirale à l'aide d'une traînée de sable. Montage de la spirale Commencez le montage au centre de la spirale avec un mur sec ou maçonné. Remplissez le centre de la spirale d'une couche drainante faite de gravats et de pierres. Ajoutez une couche de sable et de terre de 20-30 cm.

créer un jardin bio -jardinage biologique Certaines plantes ont un pouvoir répulsif contre certains insectes, d'autres les attirent sans que cela leur soit néfaste pensez à en planter dans vos différents massifs ou votre potager. Une liste de ces végétaux sera bientôt insérée dans cette page. On sait que des végétaux en bonne santé supporteront mieux les maladies et les attaques d'insectes. Faites-leur régulièrement un bon nettoyage : taille des vieux rameaux, branches cassées et abimées (s'ils sont malades, surtout brulez-les de suite et ne les laissez pas trainer par terre, ni jetez sur le tas de compost). Enlevez régulièrement les fleurs fanées et ne les laissez pas monter en graines ils s'épuiseront beaucoup moins et seront moins sujet aux maladies. Attention à la bouillie bordelaise qui employée en trop grosses quantités, reste dans le sol pendant de longs mois et a des effets néfastes sur les vers de terre si utiles dans un jardin.

Cultiver sur des buttes ! Pourquoi ? Comment ? - Le Collectif de Permaculture Rhônes-Alpes en Isère La Permaculture est souvent connue en France comme une technique de culture, de culture permanente. Or l'agriculture est certe un aspect très développé en Permaculture puisque l'idée première est de créer une récolte, car l'on ne travaille pas le ventre vide. Historiquement, c'est d'ailleurs par là qu'elle a démarré. Cependant, elle est bien plus que cela ! Puisque à partir de l'éthique, des principes qui ont été élaborés & de la méthode OBREDIM enseignée pour les mettre en application, l'on découvre que ceux-ci s'adapte à tous les domaines de la vie. Donc l'élaboration de butte ne se fait pas sans se poser les questions indispensables pour que les buttes répondent bien aux principes Si vous deviez déplacer votre butte ou la changer d'orientation car vous découvrez plus tard qu'elle est trop à l'ombre, ou ne capte pas le soleil printanier comme vous le souhaitez désormais. * baissière : rigole suivant les courbes de niveau où s'accumule l'eau de pluie.

Le silence des abeilles - National Geographic - Jipi Morgen Lundi 18 janvier 1 18 /01 /Jan 19:00 Les abeilles et leur travail de polénisation sont d'une importance capitale pour notre ecosystème. Malheureusement depuis quelques années déjà, les taux de mortalités explose ci et là. Certain apiculteurs subissent de véritables hécatombes et s'inquiètent de ce phénoméne. Pendant ce temps là on sème dans des champs des plantes qui contiennent des insecticides et autre produit chimiques au coeur même de leurs gênes. Je n'ai pas trouvé de version complète de se documentaire ni sur daily ni sur youtube. Partager l'article ! inShare

Chou Daubenton - Pépinière Eric Deloulay Transport Nous expédions toute l'année, les lundis et mercredis de chaque semaine, dans l'ordre d'arrivée des commandes. Délais de livraison maximum : 10 jours, sauf périodes de congés indiquées dans cette rubrique. Délais moyen de livraison* constaté des commandes payées : 5 jours. Nous vous rappelons que les frais d'expédition sont dégressifs : 9,13€ pour une commande de moins de 20€6,72€ pour une commande de 20 à 59€gratuit au dela de 59€

Pétition pour une protection de l’apiculture et des consommateurs face au lobby des OGM Périodes de récolte et de consommation des légumes et fruits de saison en France Exit les fraises en janvier ! A chaque fruit et chaque légume sa saison. Soyez donc attentif à l'origine géographique, et si possible au mode de culture, des produits proposés sur les étals des marchés et des grands magasins ! Pour aider votre assiette à respecter la planète, il est très important de respecter le cycle naturel et de consommer de préférence des fruits et légumes locaux et de saison (qui valent mieux, dans beaucoup de cas, que des produits bio importés par avion !). D'abord vous évitez ainsi les transports lointains par avion, bateau ou camion qui génèrent un grand nombre de nuisances environnementales : consommation de ressources non-renouvelables et pollution (il faut ainsi 5 litres de gasoil pour un kilo de fraises d'hiver), mais aussi embouteillages et accidents de la circulation (en Europe, un camion sur trois transporte de la nourriture). Ouvrir la version PDF imprimable.

Le droit de planter et cultiver librement bientôt interdit ? - Agriculture Les industries et multinationales semencières veulent rendre les paysans captifs… grâce à la loi. Les députés doivent examiner le 28 novembre un texte instaurant une « contribution volontaire obligatoire » : une véritable dîme sur les semences. Ressemer librement sa propre récolte ou échanger des variétés de plantes deviendra illégal. Soucieux de préserver l’autonomie alimentaire, des paysans et des citoyens entrent en résistance. Photo : source Demain, graines et semences ne seront peut-être plus libres. Qui sont ces propriétaires de semences à qui la « contribution volontaire » sera reversée ? Rendre les paysans captifs « Le fait que l’obtenteur soit rétribué pour son travail de recherche ne nous pose pas de problème, explique Jean-Pierre Lebrun, un maraîcher biologique à la retraite. « Ce n’est pas la recherche qu’ils veulent rémunérer mais les actionnaires » Pourquoi cette redevance ? Des carottes illégales et des choux clandestins Rébellion contre la dîme des multinationales

Related: