background preloader

Cosmétiques : la crise a accéléré les tendances au bio et au « Do-It-Yourself »

Cosmétiques : la crise a accéléré les tendances au bio et au « Do-It-Yourself »
À quoi bon se maquiller lorsqu’on est confiné ? Pourquoi diable sortir le tube de rouge à lèvres lorsque l’on doit porter un masque ? Entre confinement et changements des comportements, la crise sanitaire ébranle aussi le secteur de la beauté. Du côté des entreprises, le Français L’Oréal a par exemple vu son bénéfice net reculer de plus de 21 % au premier semestre, à 1,82 milliard d’euros. L’américain Estée Lauder a vu ses ventes reculer de 32 % et a subi une perte de 388 millions d’euros. → À LIRE. « L’industrie cosmétique a souffert du confinement, avec des différences sensibles selon les circuits et les produits, confirme Patrick O’Quin, président de la Fédération des entreprises de la beauté (FEBEA). Boom des ventes en ligne, retour au maquillage naturel « Quelques produits s’en sortent mieux, précise cependant Patrice O’Quin. On note aussi un retour à un maquillage plus naturel. « La tendance au bio-naturel a été dopée par le confinement », confirme Patrick O’Quin.

https://www.la-croix.com/Economie/Cosmetiques-crise-accelere-tendances-bio-Do-It-Yourself-2020-08-30-1201111395

Related:  MARCHE PRODUITS BIO NATURELSassiaayadi

Cosmétiques faits maison : la pratique séduit de plus en plus Publié le 19 févr. 2018 à 13:18Mis à jour le 22 févr. 2018 à 17:36 Nous avons tous un(e) ami(e) qui ne jure que par Aroma-Zone... “Aujourd’hui, ce n’est plus has been de réaliser soi-même sa crème, son gel douche ou même son vernis à ongles”, assure Anne Vausselin, directrice de développement d’Aroma-Zone, la plateforme d’e-commerce spécialisée dans la vente d’huiles essentielles, végétales et autres produits cosmétiques naturels. Cette démocratisation fait d’ailleurs les choux gras de l’entreprise familiale qui revendique fièrement plus d’un million d’utilisateurs. Tous les voyants sont au vert : l’an dernier, la plateforme a réalisé un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros, contre 52 millions en 2016. L’ébullition se poursuit également sur la toile notamment sur Instagram, la grande vitrine des adeptes.

Chiffres Beauté 2020 & Tendance Marché - France & Monde 31,3 %. C’est le pourcentage de consommateurs qui déclarent avoir acheté en ligne au moins un produit cosmétique au cours de l’année 2020, faisant du secteur de la beauté le 4ème marché e-commerce en terme de nombre de clients. Ce pourcentage devrait continuer de croître en 2021. En France et à l’international, le secteur de la beauté et des cosmétiques est en plein essor depuis plusieurs années, et plus particulièrement sur le web.

Quelle différence entre cosmétique bio et naturel ? Dans le rayon beauté, il n’est pas toujours facile de faire la différence entre cosmétiques bio et naturels. Dans cet article, nous revenons sur ce qui diverge entre ces deux typologies de produits et vous aidons aussi à les distinguer des produits conventionnels ! Qu’est-ce qu’un cosmétique naturel ? Dans cette première partie, découvrez la définition d'un cosmétique naturel et comment le différencier des cosmétiques classiques. Cosmétiques : à la recherche du « naturel » Cosmétiques : à la recherche du « naturel » - PDF, 250 Ko Autorité de surveillance du marché des cosmétiques, la DGCCRF vérifie la conformité des produits commercialisés sur le territoire national et veille à la loyauté de l’information délivrée aux consommateurs. L’enquête menée en 2019 démontre l’existence d’allégations insuffisamment justifiées, une absence de traçabilité de certains produits et la présence de substances interdites ou d’allergènes non mentionnés dans la liste des ingrédients. Qu’est-ce qu’un cosmétique « naturel » ou « biologique » ? Les produits cosmétiques naturels ou « bio » contiennent en proportions variables des ingrédients naturels et/ou « bio ». Si la teneur en ingrédients bio dans un produit annoncé comme bio est inférieure à 100 %, elle doit être indiquée.

Le marché et la distribution des cosmétiques bio et naturels Une étude de marché exclusive pour : Disposer de tous les chiffres clés du marché des cosmétiques bio et naturels certifiés (valorisation exclusive Les Echos Etudes) pour mesurer l'ampleur de l'engouement de la clientèle et connaître les perspectives de croissance du marché à l'horizon 2022 Comprendre les drivers et les freins au développement afin d'identifier les leviers de croissance et bénéficier à plein du potentiel du marché Analyser l'évolution du jeu concurrentiel sous l'effet de l’ offensive des acteurs du conventionnel et des MDD et de la montée en puissance d'une offre alternative axée sur le clean et la naturalité Anticiper l'évolution de la distribution Benchmark des différents circuits de diffusion et analyse des stratégies mises en œuvre par les enseignes Le bio, nouvel eldorado de la beauté Les acteurs conventionnels réinvestissent le marché Les acteurs conventionnels de la beauté sont sous pression et cherchent des relais de croissance.

Cosmétiques BIO, un marché en plein éclat - Les Phytonautes Les produits cosmétiques et d’hygiène classiques sont de plus en plus montrés du doigt à cause de certains ingrédients pouvant être dangereux pour la santé. Par conséquent, les consommateurs(-trices) se tournent plus facilement vers les cosmétiques biologiques. Quelles sont les nouvelles tendances sur ce marché et les nouveaux produits ? Cosmétique et hygiène BIO, un marché en forme Selon les chiffres du Baromètre Agence BIO/CSA 2017, 43% des Français ont achetés des produits cosmétiques BIO en 2016 contre seulement 24% en 2013. Il existe donc un réel engouement pour ces produits plus naturels pour l’hygiène et le soin de la peau, des cheveux…

Le marché français des cosmétiques bio et naturels Les cosmétiques bio et naturels, un marché de niche suscitant les convoitises Les cosmétiques bio et naturels demeurent une niche. Toutefois, sur un marché français de la beauté mature, ils se distinguent en affichant depuis 2005 une progression de leur chiffre d’affaires de près de 30 % en moyenne annuelle. Cette très forte croissance aiguise les appétits. Alors que le marché était essentiellement animé par des marques de niche et de spécialistes, les nouveaux entrants affluent en nombre : -Il existait 40 marques de cosmétiques bio en France en 2006. Cosmétique : le bio reste tendance en 2020 Depuis que les bienfaits de la nature sur notre santé ont été constatés, le bio a envahi de nombreux secteurs, de l'alimentation aux cosmétiques. Conscients que les produits formulés à base d'ingrédients naturels et « clean » sont meilleurs pour leur santé, les consommateurs privilégient de plus en plus le bio. La France se trouve être le second marché européen de la cosmétique bio avec un chiffre d'affaires de 757 millions d'euros en 2018. Même si les ventes ne dépassent pas encore celles du marché de la cosmétique conventionnelle dans le pays, force est d'admettre que les ventes réalisées au niveau de ce dernier baissent déjà considérablement.

Le marché de la cosmétique bio en pleine croissance en 2020 Les ingrédients qui composent les cosmétiques peuvent être de nature synthétique ou naturelle. Mais la demande croissante des consommateurs pour des ingrédients naturels et biologiques dans les produits cosmétiques est une tendance importante qui est toujours d’actualité en 2020. Les sous-produits alimentaires sont de plus en plus valorisés en tant que matières premières par l’industrie cosmétique.

Related: