background preloader

PEDAGOGIE : L'ART DE DONNER L'ENVIE D'APPRENDRE

PEDAGOGIE : L'ART DE DONNER L'ENVIE D'APPRENDRE
Socle de Pédagogie, donner l'envie d'apprendre est vraisemblablement un des objectifs les plus difficiles à atteindre en formation. Envie d'apprendre et étymologie du mot "Savoir"... Un peu d'étymologie ne fait jamais mal ... et mon ancienne professeure de latin-grec serait ravie de cette référence de ma part, elle qui m'en a tant voulu d'avoir abandonné les langues mortes en terminale ! Connaissez-vous l'étymologie du mot "Savoir" ? Le mot "savoir" vient du latin SAPERE - "avoir du goût"- "exhaler une odeur" - "sentir par le sens du goût" et, au figuré - avoir du discernement, du jugement, être sage. La Pédagogie, l'Art de donner du goût ? Pour donner l'envie d'apprendre, le pédagogue pourrait être, en quelque sorte, un cuisinier chargé de relever les saveurs et de délivrer les goûts. Thierry Tournebise est un des auteurs qui a illustré cette métaphore : "La pédagogie est l'art de donner le goût, l'art de relever les saveurs. Pourquoi donner l'envie d'apprendre est-il important ? Related:  vbeugnet

Etes-vous un bon prof ? Série 1 : l’enseignant et ses cadres - LeWebPédagogique Nous vous parlions la semaine dernière du lancement d’une série d’auto tests pour vous aider à évaluer votre pratique. Nous vous laissons découvrir avec François Muller la première des cinq facettes : l’enseignant et ses cadres. « Etes-vous un bon prof ? C’est un exercice d’explicitation que l’on se doit à soi-même, qui met en rapport les compétences effectives et le sentiment subjectif de sa propre compétence. Afin d’améliorer votre auto-positionnement, nous vous proposons une démarche progressive, par étapes, avec votre participation active : 1 – L’exercice du « petit vélo », une approche métaphorique 2 – Un exercice de positionnement par rapport au cadre référentiel du métier 3 – L’identification de vos points forts et des points à développer 1 – L’exercice du « petit vélo » Réfléchir à sa pratique… Cet exercice est fondé sur un support métaphorique misant sur la familiarité et la puissance d’évocation des situations qui s’y attachent. Téléchargez par mail la version PPT de l’exercice

Pédagogie : Panser l'erreur à l'école Quelle place donner à l'erreur dans le système éducatif ? On sait que la peur de se tromper est un tel frein chez les élèves français que c'est un élément d'explication pour nos mauvais résultats dans PISA. Yves Reuter, professeur en didactique du français à Lille 3 et fondateur du laboratoire Théodile, lui consacre un petit ouvrage plein de finesse qui vise à disséquer la bête pour mieux la connaître. Yves Reuter découvre ainsi que l'erreur est plutôt un dysfonctionnement, un terme plus propre à l'étude. En 150 pages, c'est un sacré voyage que nous fait faire Yves Reuter. Dans votre ouvrage vous ne parlez pas d'erreur mais de dysfonctionnement. Le terme de dysfonctionnement renvoie à une catégorie de problèmes vastes alors que le mot erreur suppose qu'il y ait un problème. Vous dites de l'erreur que c'est une notion peu construite. On parle souvent d'erreur dans notre système éducatif. Les erreurs peuvent être différentes selon les disciplines ? Je suis chercheur, pas prescripteur.

Coup d’pouce aux projets Anne Andrist, enseignante spécialisée, nous présente ici un projet à la fois simple et complexe qui donne la possibilité à des adolescents handicapés de se montrer solidaires via un site de micro-crédit tout en leur permettant de s’interroger sur leur façon de consommer et de se nourrir. Praticienne de la pédagogie Freinet depuis 18 ans que cela soit en France ou en Suisse, nombreux sont les projets qui ont jalonné mon parcours professionnel en matière d’éducation à l’environnement tout d’abord, telle que les instructions officielles françaises le stipulaient, pour s’élargir à l’éducation en vue d’un développement durable. L’institution d’enseignement spécialisé dans laquelle j’exerce accueille des adolescents aux troubles des apprentissages massifs en langage oral et écrit associés à des troubles envahissant du développement et de la personnalité. Des questions socialement vives ont fait l’objet de débats au sein du conseil de classe de cette classe par l’intermédiaire de l’éducateur.

Les enseignants face au numérique : qui mène la danse Lorsqu'un enseignant demande à Marcel Lebrun, professeur à la Faculté des Sciences de l'éducation de l'UCL de Louvain si les ordinateurs vont un jour remplacer les professeurs, il répond, provocateur : « il y a de grandes chances que oui si vous me posez une question pareille ! ». Et suggère ainsi que ne pas se servir du potentiel des TICE revient à mettre en péril le métier d'enseignant si on laisse aux outils le soin de mener la danse de l'éducation. Bien que de nombreuses craintes tiraillent les enseignants, il est capital qu'ils s'emparent de ces outils. Cependant, Eric Bruillard fait état d'une étude australienne qui souligne que les ressources numériques sont faiblement utilisées par les enseignants : les sites éducatifs et les learning objects mis à disposition par les institutions publiques étant à peine sollicités. Une question de formation ? Or, il reste beaucoup à faire pour améliorer la formation des enseignants au numérique. Encourager les initiatives pour aller plus loin

Des photos gratuites et libres de droits pour un usage commercial Pour illustrer son blog, trouver des photos gratuites et libres de droits n’est pas toujours évident. Dans tous les cas, consulter les conditions d’utilisation est important : vous pourrez ainsi bénéficier de photos de qualité gratuitement, en respectant le droit d’auteur et les souhaits du photographe ou du dessinateur. Les photos gratuites peuvent rarement être utilisées dans le cadre d’un projet commercial. Mais certains sites proposent bel et bien ce type d’images ! Vous pourrez donc les utiliser pour illustrer un produit ou les pages de votre site marchand, en toute légalité. Bajstock Bajstock est une très bonne source de photos gratuites et libres de droits pour un projet commercial. Kozzi Kozzi propose des images gratuites, pour un usage personnel ou commercial. Imagebase Les photos libres de droits d’Imagebase sont gratuites et utilisables dans un cadre commercial ou non, sur le web et en prinht. Stock Photos for Free Public Domain Pictures CC Search Flickr Image After Freerange

A propos de la modélisation 1) Que signifie « modéliser » ? Un « modèle » est la représentation mentale d’un être du monde réel et de son fonctionnement : quand on dispose d’un modèle, on peut simuler mentalement le comportement de cet être. La modélisation, ce n’est donc rien d’autre que la pensée organisée en vue d’une finalité pratique. Dans la vie courante, nous modélisons tous et tout le temps : à chacun des êtres qui nous entourent, qu’il s’agisse d’objets matériels, de personnes ou d’institutions, nous associons une image mentale qui nous permet d’anticiper son comportement. Explicitons. Cette démarche, intuitive et rapide dans la vie personnelle, n’est explicitée que lorsque l’on réalise un travail professionnel ou scientifique. Dans le cas particulier d’une entreprise, modéliser l’entreprise revient à définir : - les processus de production, en identifiant les événements déclencheur et final de chaque processus, en distinguant produit final et produits intermédiaires. 2) Pourquoi modéliser ?

Lettre ouverte aux parents déconnectés Chers parents déconnectés, Oui, vous, les parents réticents, vous que je croise régulièrement dans des débats auxquels je suis invitée ou dans les mails que vous m’envoyez, chers parents qui êtes parfois à la limite de l’agressivité dès qu’il s’agit d’écrans, j’aimerais tenter de répondre à quelques-unes de vos interrogations, celles qui reviennent régulièrement et qui semblent vous perturber. D’abord, oui, certains d’entre vous sont très virulents dans ce qui s’apparente davantage à une croisade anti-écrans qu’à des questionnements légitimes. Cela étant posé, voici les réponses au top 3 des questions récurrentes. Quel besoin les enfants ont-ils d’aller sur Internet (valable aussi pour Facebook, et tout ce qui ressemble de près ou de loin à une connexion) ? Cette question est un vrai succès. C’est un peu pareil pour les écrans. À quoi ça sert ? Hum hum, vaste question. À partir de quel âge ? C’est un questionnement tout à fait légitime et plein de bon sens. Voilà. Laurence Bee

L'écriture avec des tablettes et des ordinateurs est nécessaire à l'école Dans notre culture, l’écriture est une étape importante pour le développement neuro-psycho-affectif de l’enfant. En apprenant à écrire, l’enfant complète son développement neurologique. Il doit mettre en place des capacités de coordination visuo-motrice très fine puisque les lettres doivent avoir une forme précise, être tracée dans un ordre déterminé, et veiller à ce que les lettres respectent un stricte alignement horizontal. Sur le plan psychologique, l’écriture soutient l’abstraction, la généralisation, et la spatialisation. L’écriture rompt avec le monde de l’oralité et introduit l’enfant au monde de la « raison graphique » (J. Goody) Sur le plan affectif, l’apprentissage de l’écriture est une lente appropriation d’un élément fortement investi par les adultes. Jusqu'il y a peu de temps, l'écriture était associée au dispositif papier- crayon (ou ardoise-craie). Souvent, cette introduction est pensée en termes antagonistes : l'écriture numérique est opposée à l'écriture papier-crayon.

Philippe Meirieu : L’École : une contre-société ? Lettre ouverte à Régis Debray Dans un dossier que lui consacre l’hebdomadaire Marianne (n°946 – 5 au 11 juin 2015), Régis Debray, au cours d’un long entretien, aborde brièvement la question de l’École dont on sait à quel point elle lui tient à cœur. Pour avoir eu la chance d’échanger et de travailler à plusieurs prises avec Régis Debray (1), je sais que, loin des caricatures de certains publicistes, il manifeste, sur les problèmes scolaires, une salutaire exigence. Sans renoncer aux principes fondateurs auxquels il est attaché, il reste attentif à ce qui se joue dans l’entreprise pédagogique, pas si éloignée que cela, dans le fond, de la « médiologie » qu’il a créée et qui, en faisant travailler diverses spécialités sur l’impact et les enjeux de l’émergence des objets techniques dans les phénomènes culturels et civilisationnels, rejoint la « posture matérialiste » en pédagogie que promouvait Célestin Freinet et que développe aujourd’hui, par exemple, la « pédagogie institutionnelle ». « Enseigner, c’est résister »

L'actualité et les ressources de la semaine du 6 au 10 janvier 2014 L'essentiel en une seule page... 2014, Refondation : Stop ou encore ? "On a encore beaucoup à faire". A l'occasion des voeux, Vincent Peillon montre sa détermination à aller au bout de la refondation. Lisez l'article... 2014 : Quelle année pour les enseignants ? "On a encore beaucoup à faire". Hollande : L'Ecole en arrière plan des projets présidentiels "Je vous le redis ce soir : je n’ai qu’une priorité, qu'un objectif, qu’un engagement, c'est l'emploi !" Hugonnier : Les principales leçons de PISA 2012 pour la France Le système éducatif français remplit-il ses missions ? Pour l’Observatoire de la vie numérique des adolescents, la sociologue Joëlle Menrath analyse dans un très intéressant article les usages quotidiens d’un réseau social encore peu connu des adultes et dès lors très investi par les jeunes : ask.fm. Denis Meuret : Pour une école qui aime le monde Qu'est ce qui explique le déclin de l'Ecole française tel qu'il est mesuré par Pisa ? Décrochage : L'ombre de la décentralisation

Cinq obstacles à l’intégration des TIC à la pédagogie Pour ceux qui évoluent dans le monde de l’éducation depuis quelques années, vous aurez certainement réalisé à quel point le milieu de l’éducation peut être étouffant lorsqu’il s’agit de soutenir l’innovation pédagogique ou le changement décliné dans ses multiples facettes. Mais pourquoi un tel paradoxe ? Mandela cite que l’éducation est certainement le meilleur outil de changement. Comment peut-elle être un agent de changement alors qu’à la base, elle s’est cristallisée dans un conservatisme et une inertie peu éloquente ? À l’heure actuelle, les nouvelles stratégies d’enseignement exploitent plus souvent qu’à leur tour les nouvelles technologies de l’information et des communications. La démagogie et le besoin de s’opposer Les stéréotypes sont véhiculés à tous azimuts. Tout ce qui est nouveau y passe. Les enseignants geeks Pour leur part, les enseignants techno-friendly doivent se battre avec les préjugés de leurs collègues, de leur direction ainsi que ceux de leurs propres élèves.

Related: